lexique isr

Report
Lexique :
** Le développement durable : se définit comme " un développement qui répond aux besoins du
présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs " . Ce concept a
été formalisé en 1987 à l'occasion des travaux de la Commission Mondiale sur l'Environnement et le
Développement. Appliqué à l'économie, le développement durable intègre trois dimensions :
- Economique (efficacité, rentabilité) : trouver un juste équilibre entre profit et gestion durable de
l'environnement.
-Sociale (responsabilité sociale) : satisfaire les besoins essentiels des populations en réduisant les
inégalités sociales dans le respect des différentes cultures.
-Environnementale (responsabilité environnementale) : maintenir l'équilibre écologique sur le long
terme en limitant notre impact sur l'environnement.
Appliquée au monde des entreprises, la notion de développement durable a conduit ces dernières à être
plus attentives aux préoccupations de l'ensemble des parties prenantes ("stakeholders"). Il s'agit alors
pour les entreprises de s'engager dans des démarches de responsabilité sociale (RSE), ayant une
influence sur les pratiques et les processus mis en œuvre sur des domaines tel que, les ressources
humaines, les pratiques commerciales, l'impact local, etc.
** L’activisme actionnarial : consiste à exercer son pouvoir d’actionnaire via l’utilisation du droit de
vote en assemblées générales des entreprises cotées pour influencer et améliorer le comportement
éthique, social et/ou environnemental de l’entreprise. Il est l’expression du pouvoir des actionnaires
sur les dirigeants.
** La gouvernance d’entreprise : est un terme qui désigne l’organisation du pouvoir au sein d'une
entreprise, visant à un juste équilibre entre les instances de direction, les instances de contrôle et les
actionnaires. Elle permet de réguler les relations entre les parties prenantes d’une entreprise. Elle a
pour objectif de gagner la confiance des marchés, des analystes et des investisseurs ; notamment
depuis les différents scandales financiers des années 90. Cette nouvelle attitude implique un rôle plus
actif des administrateurs, une gestion qui veille à la valeur actionnariale, une participation active aux
assemblées, ainsi que d’éventuelles actions en justice en cas d’atteinte au droit des actionnaires.
La gouvernance d’entreprise est devenue un critère de notation de la valeur de l’entreprise, une
garantie de transparence et d’équilibre des pouvoirs, ainsi qu’un contre-pouvoir actionnarial.
** Une green bond, terme que l'on traduit par obligation environnementale, est une émission
obligataire que lance une organisation sur les marchés financiers pour financer un projet ou une
activité à bénéfice environnemental. Les greens bond attirent plus particulièrement les investisseurs
responsables qui recherchent un double bénéfice financier et environnemental.

similar documents