Crise d*épilepsie et grossesse

Report
Présentation du 30/10/12
CHI poissy saint-germain
CRISE D’ÉPILEPSIE ET
GROSSESSE
Rappel sur épilepsie
 Crise épilepsie:
 Manifestation clinique de l’hyperactivité paroxystique
d’un groupe de neurones corticaux
 Différentes manifestations
 Modification conscience
 Phénomènes moteurs/sensitifs/végétatifs
 Epidemiologie: 3000 grossesses/an
 Classification crises
 Généralisées : absence, myoclonies, CTCG, atonique
 Partielles : simple, complexe, secondairement
généralisée
Rappel sur l’épilepsie
 Diagnostique différentiel
 Devant une CTCG: syncope
 Circonstances survenue: prodromes
 PC brêve
 Pas de confusion et deficit post-critique
 Traitement
 Anciennes classes: phénobarbital, carbamazépine,
phénytoïne, valproate de sodium
 Nouvelles classes: lamotrigine, gabapentine,
lévétiracétam…
Cas clinique
 Patiente de 26 ans primipare primigeste se présente aux
urgences à 36 SA pour douleurs abdominales
 Épileptique connue depuis enfance, épilepsie généralisée
primaire
 Traitement au long cours par valproate de sodium
 Bien équilibrée sous traitement n’a pas eu de crises depuis 2
ans




Cliniquement: Douleurs abdominales liées aux CU
HTA: 180/100
BU: négative
Pas de signes cliniques de pré-éclampsie
 Biologie: Cytolyse à deux fois la normale
Cas clinique
 Quelles sont les conséquences sur la
grossesse de l’épilepsie?
 Quelles sont les conséquences sur le fœtus de
l’épilespsie?
Evolution grossesse chez une femme
épileptique
 Neurology 2006
 Seizure control and treatment in pregnancy: observations







from the EURAP epilepsy pregnancy registry.
Etude prospective multicentrique 1956 grossesse
Evaluation degré contrôle crises et morbi-mortalité
maternofoetale au cours de la grossesse
58%: absence de crise
30% : augmentation fréquence crises
Risque augmenté si polythérapie ou épilepsie partielle
36 cas états de mal épileptiques et 1 cas de mort foetal,
mais aucun décès maternel
5%: une ou plusieurs crises au cours du travail et de la
délivrance
Epilepsie: conséquences
obstétricales
 BJOG 2011: Obstetric outcome in women with
epilepsy, a hospital-based retrospective study
 Etude cas-témoins:
 Groupe control: 205 patientes
 Groupe épilepsie: 104 ( actives ) ; 101 ( non active )
 12.7% femmes épileptiques ont eu une pré-
éclampsie comparé à 5,4% pour control ( OR,2.3;
95% IC, 1.1-5.0 )
 32.8 % femmes épileptiques sous AED ont eu une
césarienne contre 12.7 % pour control ( OR, 2.5; 95%
IC, 1.4-4.7 )
Médicament: conséquences pour enfant
 Lancet Neurol. 2011 Jul
 Dose-dependent risk of
malformations with
antiepileptic drugs: an analysis
of data from the EURAP
epilepsy and pregnancy
registry.
 Étude prospective sur 4540
grossesses
 251 malformartions
majeurs
 Potentiel tératogène
variable selon molécule et
dose.
Médicament: conséquences pour
enfant
 N Engl J Med. 2009
 Cognitive function at 3 years of age after fetal exposure to
antiepileptic drugs.
 Entre 1999 et 2004, étude observationnel multicentrique
 Traitement en monothérapie
Cas clinique
 Vous êtes appelé finalement avant d’avoir pu
faire votre consultation
 La patiente présente une crise généralisée
tonico-clonique
 Constantes:




TA: 180/100
Saturation en AA: 98%
F C: 100/min
Bonne tolérance de l’enfant
 Quel est votre conduite à tenir?
 Quelles sont les risques pour l’enfant?
Conduite à tenir devant une CGTC
 Protéger reliefs osseux
 Desserrer les vêtements
 Mise en PLS
 Ne rien mettre dans la bouche pendant la crise
 Pas d’administration de médicaments en
urgence si crise unique isolée
 Attendre reprise de la conscience
 Si survenue d’une 2ème crise:
 1 mg en IVL de Rivotril
CGTC:Conséquence pour enfant
 J Neurol. 2012 Sep 7:Generalized tonic-clonic
seizures and antiepileptic drugs during
pregnancy-a matter of importance for the
baby?




Septembre 1999 à octobre 2010
106 patientes enceintes épileptiques traitées
Au moins 1 CGTC durant grossesse
Conséquences CGTC:
 Diminution âge gestationnel / augmentation risque
prématurité
 Diminution du poids de naissance
 Conséquences poly thérapie: augmentation du
risque de RCIU
Discussion
 Faut-il traiter la patiente comme une
éclampsie ou considérer que c’est une crise
simple généralisée dans le cadre de son
épilepsie??
Prise en charge éclampsie
 Chestnut’s Anesthesia Obstétrical: 2004
 David R. Gambling
 L’apparition de convulsions pendant la
grossesse doit être considéré comme une
éclampsie
 La priorité est d’éliminer une éclampsie et de
la traiter comme telle.
Prise en charge éclampsie
 Anesthesia 2012
 Management of pre-eclampsia: issues for






anaesthetists
Revue de la littérature
Réduction hypertension si sévère ( 160/110 )
Traitement de la crise et de la récurrence par sulfate
de magnesium ( pas de diazepam ni phenytoine )
Correction d’une coagulopathie
Oxygénothérapie
Remplissage prudent : adapté à la diurèse et au taux
de créatinine
Eclampsie et épilepsie
 Hypertens pregnancy: 2012
 Angiogenic factors and pregnant woman with new





onset seizures
Case report
Femme à 22 SA, CGTC faisant suspecter une prééclampsie
Tension normal, absence de proteinurie et bilan
biologique normal
Le dosage du Soluble fms-like tyrosine kinase (sFlt1)
revenait normal
Finallement il s’agissait d’une 1ere crise épilepsie
généralisée primaire
Cas clinique
 Finallement malgré une thérapeutique
adaptée la patiente convulse depuis plus de 5
min.
 Quel est votre conduite à tenir?
Etat de mal épileptique
 Définition: durée de la condition épileptique
est anormalement prolongée et expose à un
risque vital ou fonctionnel
 CGTC
 3 crises successives sans reprise de conscience
 Activitée convulsive > 5 à 10 minutes
 Prise en charge:
 1er temps: 5 à 30 min
 Clonazépam en IVL
Etat de mal épileptique
 Prise en charge
 2ème temps: convulsions depuis plus de 30 min ou
durée inconnue:
 Clonazépam en IVL + phénytoine ou phénobarbital
en fonction des contre-indications
 Si EME réfractaire: thiopental ou propofol associé à
une ventilation mécanique
 Surveillance EEG obligatoire pour décider de la
durée du traitement
Conclusion
 Suivi rapproché de l’obstétricien avec un




neurologue référent
Grossesse programmée avec adaptation du
traitement
Evaluer la stabilité de la maladie avant la
grossesse et pendant la grossesse
Discussion avec obstétricien d’un
déclenchement
Surveillance rapprochée en salle de naissance
et en maternité

similar documents