Évaluation de l`impact combiné des changements climatiques et de l

Report
«ÉVALUATION DE L’IMPACT COMBINÉ DES CHANGEMENTS CLIMATIQUES ET DE L’OCCUPATION
DU SOL SUR LA VULNÉRABILITÉ DES SOLS À L’ÉROSION HYDRIQUE ET LE RÉGIME
HYDROLOGIQUE DU BASSIN VERSANT TLETA (RIF OCCIDENTAL, MAROC) »
ABDERRAHIM EL BOUKHARI – MUSTAPHA NAIMI – MOHAMED CHIKHAOUI
SCIENCES AGRONOMIQUES – UR22: GESTION CONSERVATOIRE DES EAUX ET DES SOLS
Introduction
Méthodologie
Méthodologie (Suite)
Les études récentes sur la vulnérabilité aux changements
climatiques dans la région méditerranéenne indiquent une
tendance à un accroissement de l’aridité accélérant de cette
façon l’érosion hydrique qui représente le facteur primordial à
prendre en considération par les décideurs dans le domaine
environnemental (au Maroc, elle est considérée comme la
principale cause de dégradation des sols : 40% des terres sont
affectées par l’érosion hydrique).
Le site pilote choisi pour ce projet de recherche est le bassin
versant (BV) Tleta, alimentant le plus grand barrage de la
région tangéroise (Ibn Batouta) dont la capacité initiale de
stockage était égale à 43,6 millions de m3.
Dans le cadre de l’élaboration de ce système d’aide à la décision,
le travail sera effectué à plusieurs échelles : au niveau du
champ et du bassin versant. Les modèles existants seront
évalués et éventuellement adaptés à cette fin, et des modèles
seront développés. La calibration et la validation des modèles se
feront à partir des données collectées sur le terrain. D’autres
travaux seront aussi effectués pour étudier l’efficacité de
diverses pratiques ou mesures d’adaptation, comme le
simulateur de pluie.
Par ailleurs, les changements d’occupation du sol et du climat
attendus au cours du 21ème siècle accéléreront le processus de
dégradation et d’érosion des sols. Les projections sur le siècle à
venir et en fonction des différents scénarios SRES de l’IPCC
(Nakicenovic et al., 2000) démontrent que le nord du Maroc,
comme le reste du monde, va subir des changements dans les
régimes de précipitations et de températures (IPCC, 2007).
Globalement, les modèles climatiques prévoient une
augmentation de la température de 2 à 2,5°C combinée à une
diminution de 10 à 20% des pluies à l’horizon 2030.
Situé dans le Rif Occidental à mi-chemin entre les deux grands
centres urbains de Tanger et Tétouan, le bassin versant Tleta
couvre une superficie d’environ 180 Km². Il est drainé par l’oued
Kbir
La Modélisation de l’érosion et des ressources en eau à l’échelle
du BV Tleta sera réalisée à l’aide du modèle Soil and Water
Assessment Tool (SWAT). Ce modèle permet de simuler l’impact
du changement du climat ou de l’occupation du sol sur le
transport des sédiments et la réponse hydrologique de surface à
l’échelle du bassin versant. Son couplage au SIG permet le
traitement des données thématiques (sols, topographie,
occupation des sols) et facilite la conception des fichiers
d’entrées ainsi que la visualisation des sorties spatialisées.
Volet I: simulation climatique
Données Obs.
Modèle Climatique Général (MCG)
Downscaling statistique
Objectif
L’objectif principal de ce projet de recherche est de développer
un système d’aide à la décision qui favorisera la gestion intégrée
du territoire par les acteurs et intervenants locaux, en
identifiant les zones les plus vulnérables à l’érosion, ainsi que
les bonnes pratiques agricoles à mettre en œuvre pour contrôler
et limiter cette vulnérabilité. Ce système intégrera des données
d’analyses, un système d’information géographique (SIG) et des
outils de modélisation.
Occupation des sols
(Traitement d’images:
détection de changement)
Volet III: Modélisation
Modèle d’impact
Validation
Volet IV: Simulation
Calibration
Courbes IDF
Il s’avère ainsi nécessaire d’étudier les effets combinés des
changements climatiques et d’occupation du sol sur la
vulnérabilité des sols à l’érosion hydrique et le régime
hydrologique. Dès lors, les actions à mener par les gestionnaires
et les décideurs pour parer aux conséquences possibles des
changements climatiques et d’occupation des sols, en particulier
sur l’hydrologie et la dégradation des sols, nécessitent une
caractérisation et une quantification de ces impacts. Toutefois,
contrôler l’érosion hydrique, améliorer la qualité de l’eau de
surface, prévenir les risques et sécuriser les conditions de vie
des populations seront des enjeux cruciaux de l’adaptation aux
impacts des changements climatiques sur l’environnement et la
dégradation des ressources naturelles. Le développement des
connaissances et des outils d’analyse et de gestion permettrait
de soutenir les efforts dans ce sens.
Volet II: Traitement images
Simulateur de pluie
Volet V: Adaptation
Mesures adaptation
Figure 2. Schéma conceptuel de réalisation du projet de
recherche
Retombés escomptés
Figure 1. Entrées et sorties du modèle SWAT 2005
SWAT sera appliqué sur une matrice de changements de
scénarios climatiques et de scénarios d’occupation du sol, afin
d’évaluer l’impact sur le taux de sédiments et la réponse
hydrologique à l’exutoire du bassin versant Tleta. L’évolution
historique de l’occupation du sol sur le bassin versant étudié
sera réalisée à l’aide des images satellitaires du capteur
Landsat. De plus, les sorties du modèles climatiques globaux
(MCG) sera considérée pour prédire les données climatiques.
Les variables (température et précipitation) de climats
(calculées quotidiennement) serviront d’entrée au modèle
SWAT.
Le projet de recherche fournira un système d’aide à la décision
aux acteurs concernés par la dégradation des sols et la gestion
des ressources en eau dans un contexte de changement
climatique. Ce système intégrera des données d’analyses, un
système d’information géographique (SIG) et des outils de
modélisation. Le système et les modèles mis au point dans le
contexte marocain donneront une image claire des zones où le
risque d’érosion est le plus probable dans la zone étudiée. Ils
permettront d’évaluer l’impact de différentes méthodes
correctrices sur ce risque et permettront de sélectionner les
pratiques les mieux adaptées à chaque zone pour résoudre les
problèmes. En outre, on disposera d’une meilleure
compréhension des mécanismes de transport des sédiments
pour les transférer à la retenue du barrage, ainsi que de
modèles et de stratégies ou de mesures d’adaptation appropriées
face au changement climatique.
Centre des Etudes Doctorales. Institut Agronomique et Vétérinaire Hassan II. B.P. 6202. Madinat Al Irfane. Rabat. Tél.: 0537 68 13 15. Fax.: 0537 77 85 78. Email.: [email protected]

similar documents