Session 7

Report
Nouveaux empires euro-asiatiques: les
cas des Ottomans et des Russes
HIS4850
2.L’empire euroasiatique mongole
Worlds Together, Worlds Apart
3.Le cas des Ottomans
Worlds Together, Worlds Apart
4. Vers un empire euroasiatique?
François Ier (gauche) et Soliman (droite)
initièrent une alliance franco-ottomane à
partir des années 1530.
Le sultan Mourad II
5.La prise de Constantinople
Sainte-Sophie (Constantinople)
Entrée de Memed II dans
Constantinople (Peinture de Fausto
Zonaro (1854 - 1929)
6.Le cas des Ottomans
Worlds Together, Worlds Apart
7.La prise de Constantinople
« Rien n’égalera jamais l’horreur de ce déchirant et terrible spectacle. Des gens, effrayés
par les cris, sortirent de chez eux en courant et furent frappés par l’épée avant même de
savoir ce qui se passait. (…) Des prêtres étaient emmenés en captivité par fournées, ainsi
que des vierges vénérables, des ermites, et des anachorètes qui étaient consacrés à Dieu
et ne vivaient que pour lui, à qui ils offraient le sacrifice de leurs personnes ; ils étaient
arrachés de leurs cellules et des églises où ils avaient cherché refuge et, malgré leurs
pleurs, leurs sanglots et leurs visages émaciés, ils devaient supporter les humiliations
des Turcs avant d’être abattus. Les temples furent profanés, saccagés et pillés […], des
objets sacrés jetés sans aucun respect, les vases saints et les icônes outragés. Les
ornements furent brûlés, mis en pièces ou simplement jetés dans les rues. Les châsses
des saints furent brutalement profanées pour en arracher les restes qui furent dispersés
au vent ; les calices et les coupes pour la célébration de la messe furent employés pour
leurs orgies, ou brisés, ou fondus, ou revendus. Les vêtements des prêtres, brodés d’or et
ornés de perles et de pierres précieuses, furent vendus au plus offrant et brûlés pour en
extraire l’or. Des livres sacrés et profanes furent brûlés par milliers, ou déchirés, ou
foulés au pied ; la majeure partie, néanmoins, fut vendue à des prix dérisoires, pour
quelques sous.
Critobulos Imbriota, De rebus gestis Mechemetis, l. 1, éd. C. Müller, Fragmenta
historicorum graecorum, vol. 5-1, Paris, 1870, p. 61, 66 et 68.
8.L’islam et la science
L'oeil humain selon ibn Ishaq.
Manuscrit (vers 1200).
9.Une administration étatique
sophistiquée
Afsharid Vizier Iranien
"Devshirme" en Bulgarie
(gravure du Palais
Topkapi)
Janissaires grecs, par
Jean-Léon Gérôme,
peinture de 1865.
10.De la Moscovie à la création d’un
empire euroasiatique
Worlds Together, Worlds Apart
11.Les « Rus » de Kiev
Le monastère Makarevski Sheltovodskii
(14e siècle) sur les rives de la Volga.
James P. Blair.
Kiev (10-13e siècle). D. Mazyukevich
12.L’Église orthodoxe
« Nom donné aux Églises héritières
du siège patriarcal de
Constantinople, lequel se sépara de
Rome en 1054. Considérée
longtemps comme schismatique par
les catholiques romains, l’Église
orthodoxe se considère elle-même
comme la vraie gardienne des
traditions apostoliques, en
continuité directe avec l’Église
primitive ».
Le petit Mourre. Dictionnaire de
l’Histoire.
Icône de Vladimir,
Novgorod (16e
siècle)
13.Sunnisme
L'Université Al-Azhar au Caire, en
Égypte, est un important centre
d'enseignement islamique sunnite.
« Doctrine de ceux qui se présentent
comme les ahl al-sunna wa-l-jamâ’a
c’est-à-dire les partisans de la Sunna
et de l’union communautaire, la
deuxième partie de l’expression qui
est pourtant la plus importante ayant
été souvent oubliée en faveur de la
seule formule partisans de la Sunna.
Les sunnites qui sont majoritaires
dans le monde musulman et qui
revendiquent la notion discutée
d’orthodoxie s’opposent aux chiites et
aux diverses autres sectes de l’islam ».
Dictionnaire historique de l’islam.
14.Chiites ou Shiites
En arabe shî’a ‘Ali ou parti de ‘Ali. «
Adeptes d’un courant de l’Islam, qui ne
reconnaît qu’Ali ibn-abi-Talib pour
légitime successeur de Mahomet et que
les descendants d’Ali pour imans, c’està-dire chefs spirituels de la
communauté ». « Ses adeptes, qui se
signalèrent notamment en refusant
d’admettre la légitimité des dynasties
califiennes des Omeyyades et des
Abbassides, réservaient donc la
direction de la communauté
musulmane à ‘Ali et à ses descendants,
les ‘Alides, plus particulièrement à ceux
que l’on appelle les imans ‘alides ».
Le petit Mourre. Dictionnaire de
l’Histoire et le Dictionnaire historique
de l’islam.
La tombe de l'imam Al-Hussein ibn Ali en
Irak est un lieu saint pour les musulmans
chiites.
15.La montée des princes de Moscovie
Yuriy Daniilovichi, également connu sous le
nom Georgiy Daniilovichi (1281 - 21
Novembre, 1325) était prince de Moscou
(1303-1325) et Grand-Prince de Vladimir (à
partir de 1318).
Ivan le terrible
16.L’autre grand empire terrestre:
La Chine des Qing
Nurhachi, fondateur
de la dynastie Qing
Worlds Together, Worlds Apart

similar documents