La place de l`Eglise - Archive-Host

Report
Marc BOURREAU
Mosaïque de Coppo di Marcovaldo, baptistère de San Giovanni (Florence), XIIIè
siècle
Marc BOURREAU
La mosaïque est située sous la coupole de l’église San Giovanni, Florence
Le Christ
Marc BOURREAU
Source Wikimedia Commons Trou
Mosaïque de
Coppo di
Marcovaldo, XIIIè
siècle
1) La chrétienté au XIè siècle:
Chrétienté d’Occident
Chrétienté d’Orient
Capitales religieuses
Constantinople
Rome
Jérusalem
La chrétienté du
XI-XIIIè siècle
Marc BOURREAU
1) La chrétienté au XIè siècle:
Chrétienté d’Occident
Chrétienté d’Orient
Capitales religieuses
2) Les conquêtes du christianisme:
Mouvement de conquête
Nouvelles régions
catholiques
Reconquista
Constantinople
Rome
Etats
latins
d’Orient
Jérusalem
La chrétienté du
XI-XIIIè siècle
Marc BOURREAU
1) La chrétienté au XIè siècle:
Chrétienté d’Occident
Chrétienté d’Orient
Capitales religieuses
2) Les conquêtes du christianisme:
Mouvement de conquête
Nouvelles régions
catholiques
Reconquista
Constantinople
Rome
Etats
latins
d’Orient
La chrétienté en
expansion
du XI au XIIIè siècle
Marc BOURREAU
Fond de carte Alain Houot
Jérusalem
Fiche La chrétienté en
expansion
du XI au XIIIè siècle
1) La chrétienté au XIè siècle:
Chrétienté d’Occident
Chrétienté d’Orient
Capitales religieuses
2) Les conquêtes du christianisme:
Mouvement de conquête
Saint-Jacques-deCompostelle
Conques
Constantinople
Rome
Etats
latins
d’Orient
Jérusalem
Marc BOURREAU
Fond de carte Alain Houot
Reconquista
Nouvelles régions
catholiques
Urbain II et l’appel à la croisade en 1095
Miniature de Jean Fouquet, Grandes Chroniques de France, XVè siècle
Le pape Urbain II
Les spectateurs
Le roi de France Philippe Ier
Prélats
Marc BOURREAU
Source: Wikimedia Commons Yann
Les puissants
A) Comment l’Eglise encadre-t-elle tous les moments
et tous les actes de la vie des chrétiens ?
Marc BOURREAU
Google earth
Image aérienne verticale du village de Beaulieu-sur-Dordogne
Marc BOURREAU
Marc BOURREAU
Conques à l’échelle nationale
Où se situe
Conques?
Midi-Pyrénées
Marc BOURREAU
Conques à l’échelle
départementale
Marc BOURREAU
Conques à l’échelle locale
Marc BOURREAU
Les principales routes de pèlerinage vers Saint-Jacques de Compostelle
Aix-laChapelle
Océan Atlantique
Paris
Saint-Jacques
de Compostelle
Orléan
s
Poitiers
Saintes
Vézelay
Bourges
Limoges
Bordeaux
Moissac
Le Puy
Conques
Arles
Burgos
Auch
Puente de
Toulouse
la Reina
Départ des pèlerinages
Marc BOURREAU
Mer Méditerranée
Nord
Le reliquaire de Sainte-Foy
Le reliquaire contient le crâne
de la sainte.
Source: Wikipedia Cyberprout
85 cm
Marc BOURREAU
Richard "Cœur de Lion" (1157-1199)
"Que mon corps soit
enterré à Fontevrault, mon
cœur dans ma cathédrale
de Rouen, quant à mes
entrailles qu'elles restent à
Châlus"... .... il en fut ainsi .
Doc 12 L’église de Sainte-Foy de Conques
Source: Wikipedia Capper
Marc BOURREAU
Plan d’une église romane
3
CHOEUR
TRANSEPT
PORTAIL
NEF
1
1
2
3
3
TYMPAN
1
2
3
Marc BOURREAU
autel
reliques
chapelle
Plan ooo.hg
3
L’église Sainte-Foy de
Conques
Tours et
clochers
Portail
Marc BOURREAU
Source: Wikipedia Grandmont
tympan
Source: Wikipedia Campbell
Doc 15 Le tympan de l’église Sainte-Foy de Conques
Le Christ
3,6 m
6,7 m
portail Marc BOURREAU
portail
Détail du tympan de Conques: Le Christ
Marc BOURREAU
Source: Wikipedia Campbell
Le tympan de l’église Sainte-Foy de Conques
3,6 m
6,7 m
Entrée du
paradis
portail Marc BOURREAU
portail
Détail du tympan de Conques:
Pierre et Marie
Pierre, gardien des clés du
paradis
Marc BOURREAU
La Vierge Marie
Source: Wikipedia Campbell
Le tympan de l’église Sainte-Foy de Conques
Le Christ
3,6 m
6,7 m
Entrée du
paradis
portail Marc BOURREAU
Entrée de l’enfer
portail
Détail du tympan de Conques: le diable
Marc BOURREAU
Retable de
Rogier van der
Weyden, XVè
siècle
2
Marc BOURREAU
L’espace paroissial
Espace non cultivé
Espace agricole
Espace habité
Eglise
Cimetière
Marc BOURREAU
La dîme
La dîme est « le dixième de
tout ce qui se renouvelle
annuellement, tant les
fruits de la terre que la
portée des animaux ».
« Celui qui retient pour lui
la dîme s’empare de ce
qui appartient à Dieu, et
s’il vole la part de Dieu, il
sera puni de neuf
fléaux ».
Jacques de Vitry, évêque de Reims, XIIè
siècle
Honorius Augustodunensis, théologien,
XIIè siècle
Marc BOURREAU
L’enrichissement de l’Eglise
L’Eglise reçoit les dons des fidèles
« Je confie mon âme à Dieu et à la
glorieuse Vierge Marie, pour qu’ils
la mènent au bonheur éternel.
Qu’après mon décès, je sois enterrée
en l’église d’Angers. Pour cela et
pour que l’on prie pour moi, je
donne à l’Eglise vingt livres. Que
soient fait chanter et célébrer 400
messes pour le salut de mon âme. Je
donne aussi à chaque couvent
d’Angers quarante sous pour être
présente
dans
leurs
prières
éternellement. »
Testament d’une femme de la noblesse,
Honneur des Vaux, 1395.
Marc BOURREAU
L’Eglise, une puissance seigneuriale
Le comte d’Anjou lègue ses biens au
monastère de Notre-Dame-Saintes.
Nous léguons au monastère une cour avec
l’église et toute la paroisse. Nous léguons
notre forêt principale, afin de la
défricher et d’y attribuer des terres aux
agriculteurs. Nous lui donnons tous les
arbres de notre forêt de Baconais et tout
ce qui sera nécessaire pour la
construction et la réparation des
maisons, pour les cuves et les tonneaux,
pour les palissades, les bateaux et le bois
de chauffe des fours et tout ce qui sera
nécessaire à leur maison. »
Cartulaire du monastère Notre-DameSaintes, 1407.
le triomphe du pape
Détail de la fresque de Andrea di Bonaiuto, XIVè siècle, chapelle des
Espagnols, FlorenceMarc BOURREAU
L’organisation de l’Eglise
Le pape
dirige
élisent
cardinaux
CLERGE SECULIER
CLERGE REGULIER
évêques
abbés
prêtres
moines
Marc BOURREAU
Marc BOURREAU
Source: Wikimedia Commons Jastrow
Le clergé séculier
Marc BOURREAU
Marc BOURREAU
Marc BOURREAU
Marc BOURREAU
Fiche La chrétienté en
expansion
du XI au XIIIè siècle
1) La chrétienté au XIè siècle:
Chrétienté d’Occident
Chrétienté d’Orient
Capitales religieuses
2) Les conquêtes du christianisme:
Citeaux
Reconquista
Mouvement de conquête
Nouvelles régions
catholiques
Grands centres religieux
Cluny
Conques
Constantinople
Rome
Etats
latins
d’Orient
Jérusalem
Marc BOURREAU
Fond de carte Alain Houot
Saint-Jacques-deCompostelle
Une hérésie contre les dogmes de
l’Eglise
La réinterprétation du dogme chrétien par un hérétique: Leutard de Vertus.
« Il se répandait en d’innombrables discours vides d’utilité comme de vérité et, tentant
d’apparaître comme un docteur, il faisait oublier la doctrine des maîtres. Payer la dîme
était, disait-il, idiot. Et alors que les autres hérésies, pour tromper plus sûrement, se
couvrent du manteau des Saintes Ecritures auxquelles elles sont contraires, celui-ci
prétendait que dans les récits des prophètes les uns sont utiles, les autres ne méritent
aucune créance (*). Cependant, sa trompeuse renommée d’homme plein de sens et de
religion lui gagna en peu de temps une considérable portion du peuple.
Ce que voyant, le très savant Gilbuin, le vieil évêque du diocèse dont dépendait notre
homme, ordonna qu’on le lui amenât. Il l’interrogea sur tout ce qu’on rapportait de son
langage et de sa conduite; l’autre entreprit de dissimuler sa véritable infamie, essayant
d’invoquer à son profit des témoignages des Saintes Ecritures, bien qu’il ne les eût jamais
apprises. Le très sagace évêque jugea que cette défense ne convenait pas, que le cas était
aussi condamnable que honteux […]. Leutard, se voyant vaincu et déchu de ses ambitions
démagogiques, se donna lui-même la mort en se noyant dans un puits. »
Raoul Glaber, in G. Duby, L’An Mil, Paris, Folio Histoire, 1993
(*): croyance
Marc BOURREAU
Fiche La chrétienté en
expansion
du XI au XIIIè siècle
1) La chrétienté au XIè siècle:
Chrétienté d’Occident
Chrétienté d’Orient
Capitales religieuses
2) Les conquêtes du christianisme:
Citeaux
Reconquista
Mouvement de conquête
Nouvelles régions
catholiques
Grands centres religieux
Cluny
Conques
Constantinople
3) Conflits et exclusion:
Rome
Foyers d’hérésies
Islam
Etats
latins
d’Orient
Jérusalem
Marc BOURREAU
Fond de carte Alain Houot
Saint-Jacques-deCompostelle
La croisade contre les Cathares
Wikipedia Anastacia
Les Cathares expulsés de Carcassonne en 1209, Enluminure, Les Chroniques de France (XIVè siècle)
Marc BOURREAU
Le pape Innocent III
accepte la règle de
François d’Assise en
1210
Fresque de Giotto, église d’Assise (Italie),
XIIIè siècle
Marc BOURREAU
Marc BOURREAU
L'Art roman , un défi européen (Gallimard)
A UT O
Une architecture pour la circulation des pèlerins
Marc BOURREAU
MAR TI N E D E S
Marc BOURREAU
Marc BOURREAU
Marc BOURREAU
Marc BOURREAU
Marc BOURREAU
ALORS , ROMAN ou GOTHIQUE ???
Marc BOURREAU
ALORS , ROMAN ou GOTHIQUE ???
Marc BOURREAU
ALORS , ROMAN ou GOTHIQUE ???
Marc BOURREAU
FIN…
Marc BOURREAU
I.
L’Église, premier ordre de la société médiévale
•L’Église latine, une institution hiérarchisée
L’Église désigne à la fois la communauté des fidèles du Christ et une institution
hiérarchique composée de clercs au service de la communauté.
Les clercs ont des droits et des devoirs, dont le célibat, qui les distinguent du
reste de la société, les laïcs. À leur tête, se trouvent les évêques, dont le nom
vient du grec episcopos qui signifie le « surveillant ». L’évêque de Rome jouissant
d’une primauté, on prend l’habitude de l’appeler pape, c’est-à-dire « père ». Les
séparations – schismes – intervenues entre les chrétiens ont différencié l’Église
catholique romaine, aussi appelée Église latine, sous l’autorité du pape, des Églises
orthodoxes, dépendant de l’évêque de Constantinople (patriarche).
Le clergé est divisé en deux groupes :
ceux qui vivent au milieu du monde, les clercs séculiers (parmi lesquels les prêtres),
et ceux, retirés du monde, qui vivent selon une règle, les clercs réguliers.
•Une Église intégrée à la société seigneuriale
Les terres et revenus fonciers de l’Église sont considérables.
L’Église, et principalement les monastères, reçoit énormément de donations
des princes, des aristocrates, qui cherchent ainsi à assurer le salut de leur âme.
L’Église est de plus bénéficiaire d’une redevance, la dîme, portant sur le travail
de la terre, versée par lesMarc
paysans
quel que soit leur statut.
BOURREAU
II. Réforme et naissance des ordres monastiques
Au Xe siècle, le mouvement de réforme de l’Église débute dans
le monde monastique avec la création de l’abbaye bénédictine de Cluny.
Une culture monastique brillante se développe dès la fin du Xe siècle.
La vitalité du monachisme est à son apogée autour de 1100, période où
s’épanouissent de nouvelles tendances.
Elles s’appuient sur l’idéal de vie pauvre et communautaire des apôtres telle
qu’elle était pratiquée dans la première communauté chrétienne de Jérusalem. De
nouveaux ordres monastiques relèvent d’un fort courant érémitique (Camaldoli en
Italie, la Grande Chartreuse en France) : ils se retirent le plus loin possible des
autres hommes pour s’éprouver dans la solitude. Les moines de Cîteaux,
communauté fondée en 1098, et l’ordre cistercien qui prend son essor sous
l’influence de saint Bernard (1091-1153), abbé de Clairvaux, fondent leur ascèse sur
le mépris du monde des laïcs, la mortification de la chair et la réhabilitation du
travail manuel.
III. Art roman et art gothique
Marc BOURREAU
Marc BOURREAU

similar documents