Forage de puits (AEP), Hydrogéologie et Géo

Report
Passerelle
•
Forage de puits
(Attestation d’études professionnelles |AEP)
•
Hydrogéologie et
Géo-environnement
(Attestation d’études collégiales |AEC)
•
Technologie minérale
(Diplôme d’études collégiales| DEC)
Présentateurs
Christine Demers,
Cégep de Thetford
Alain Laflamme,
Commission scolaire des
Appalaches
Bref historique-retour en arrière








En 2004, une demande de programme d’étude provenant des
entreprises de ce secteur est soulevée.
En 2005, le MELS mandate la Commission scolaire des Appalaches à
développer un programme d’étude sur le forage.
À cette époque, aucune formation officielle n’existe au Québec. Un tel
programme existe en Alberta, en Ontario et au Nouveau-Brunswick.
Lors de la première phase de développement de l’AEP, un groupe
composé d’entrepreneurs de l’industrie du forage et de l’éducation
(Cégep de Thetford et Commission scolaire) a été mis sur pied afin de
créer les grandes lignes directrices de ce programme d’étude.
En 2008 ,le programme est finalement accrédité au MELS.
En janvier 2012, les paramètres financiers sont finalement acceptés au
MELS.
En février 2012, un avis de main d’œuvre régional d’Emploi-Québec
rendait favorable la demande.
En juin 2012, un avis de main d’œuvre national d’Emploi-Québec rendait
prudente la demande.
Définition du métier


L’exercice du métier consiste à effectuer diverses tâches
reliées à l’aménagement, à la construction et à l’entretien
d’installations de puits et de systèmes de pompage. Les
foreuses et les foreurs assurent le fonctionnement de divers
types d’appareils d’équipement mobiles de forage afin de
creuser des puits pour alimenter des résidences, des
commerces et des installations industrielles en eau et en
énergie.
Les travailleuses et travailleurs sont appelés à répondre aux
demandes de la clientèle en tenant compte des
caractéristiques géologiques et hydrogéologiques des sites
ainsi
que
des
normes
et
de
la
réglementation
environnementale en ce qui a trait au forage de puits.
Définition du métier (suite)

Les foreuses et foreurs de puits travaillent à 71 % dans le secteur
de la construction. Ces derniers sont embauchés par des
employeurs impliqués dans la gestion du cycle de l’eau, c’està-dire le forage, l’installation des pompes, le traitement de
l’eau potable et l’assainissement autonome.

Les foreuses et foreurs de puits travaillent pour des petites, des
moyennes et des grandes entreprises spécialisées dans
l’installation d’ouvrages de captage d’eaux souterraines à des
fins résidentielles, industrielles et gouvernementales.
Définition du métier (suite)
AEC en Hydrogéologie et géo-environnement
Ces dernières années, on constate un manque flagrant de diplômés pour
combler les besoins en hydrogéologie (recherche et exploitation des eaux
souterraines) et en géo-environnement (caractérisation et restauration des
sites contaminés). Au terme de ses études collégiales, l’élève pourra
occuper, entre autres, des emplois tels:












localisation des nappes d’eau souterraines;
évaluation de la qualité et quantité d’eau dans les nappes souterraines;
construction des ouvrages de captage de l’eau souterraine;
installation des systèmes de pompage;
protection de la nappe d’eau;
entretien du système d’exploitation;
caractérisation des sites contaminés,
restauration des sites contaminés;
suivi environnemental des sites contaminés;
recherche et évaluation des sites d’enfouissement;
contrôle et gestion des déchets, sols et résidus miniers;
valorisation des déchets et résidus miniers.
Définition du métier (suite)
DEC en Technologie minérale option Géologie

La géologie est une science qui a pour objet l’étude de la
terre dans son ensemble. Elle regroupe des secteurs
extrêmement dynamiques et en croissance constante.
Cette science possède une panoplie de spécialisations. Le
programme met l’accent sur les domaines suivants :





L’hydrogéologie : recherche, caractérisation, exploitation et
préservation de l’eau souterraine;
La géo-environnement : études environnementales diverses
portant sur les sols et l’eau souterraine de sites contaminés;
L’exploration géologique : recherche de substances minérales
afin de trouver de nouveaux gisements;
La géologie minière : suivi géologique des travaux
d’exploitation minière afin d’optimiser la rentabilité de ceux-ci;
La géotechnique et le contrôle des matériaux : acquisition et
traitement d’échantillons et de données extrêmement variées
portant sur les matériaux de construction (granulats, béton, sol,
etc.).
Concertation des maisons
d’enseignements de la région

Le forage de puits, l'hydrogéologie, la géothermie et le secteur
des mines sont des domaines en pleine expansion qui
manquent de main-d'œuvre qualifiée. Cela occasionne une
pénurie de travailleurs compétents ce qui augmente
également les coûts de formation des travailleurs pour les
entreprises et une grande difficulté de recrutement malgré des
salaires plus qu'intéressants.
Concertation des maisons
d’enseignements de la région

Constat :
La MRC des Appalaches devient chef de file pour la formation
au niveau de l'exploitation et l'exploration par forage.

Objectifs :

Fournir au marché du travail une main-d'œuvre qualifiée en forage
de puits ainsi qu'en hydrogéologie.

Établir une passerelle entre une AEP, une AEC et un DEC.

Permettre à l'élève qui suivra la formation en forage de puits de
poursuivre à l'AEC en hydrogéologie et géo-environnement ou au
DEC en Technologie minérale, option géologie.

Faire la promotion de ces programmes conjointement.
Les étapes de réalisation du
projet :





Étape 1 :
Étape 2 :
Étape 3 :
Étape 4 :
Étape 5 :

Étape 6 :
Étape 7 :
Étape 8 :
Étape 9 :

Étape 10 :

Étape 11 :



Obtention du financement du projet à la TECA
Sélection de la ou les ressources pour réaliser le mandat
Définition plus pointue du mandat
Échéancier
Suivi du mandat et de l’échéancier auprès du spécialiste de
contenu
Rapport intérimaire
Corrections et modifications du rapport intérimaire
Rapport final
Présentation de la passerelle aux conseillères pédagogiques
du service de la formation continue du Cégep de Thetford
Présentation de la passerelle au département de Technologie
minérale du Cégep de Thetford
Présentation de la passerelle aux représentants de la TÉCA
Étape 2 : Sélection de la ou des
ressources pour réaliser le mandat
Le
profil
recherché
était
idéalement
un(e)
enseignant(e),
qui
maîtrisait
l’approche
par
compétences et qui connaissait bien les programmes
concernés :
AEP en Forage de puits;
 AEC en Hydrogéologie et géo-environnement;
 DEC en Technologie minérale.

Nous nous sommes rapidement tournés vers monsieur
Jean-Guy Pageau, enseignant à la retraite du DEC en
Technologie minérale et qui avait contribué à
l’élaboration de l’AEC en Hydrogéologie et géoenvironnement.
Étape 2 : Sélection de la ou des ressources
pour réaliser le mandat (suite )
Monsieur Pageau n’aurait aucune difficulté à consulter
le cahier de programme de cette AEP. L’équipe a
déterminé qu’un spécialiste de contenu serait suffisant
pour réaliser le mandat.
Il a été convenu que le suivi du projet serait fait en
partenariat par M. Alain Laflamme, conseiller aux
entreprises de la Commission scolaire des Appalaches
et Mme Christine Demers, responsable du service de la
formation continue du Cégep de Thetford.
Étape 3 : Définition plus
pointue du mandat
Le mandat consistait à établir une correspondance entre
les trois programmes concernés qui pouvait être sous forme
de compétences et/ou éléments de compétences et/ou
cours et/ou partie de cours et/ou d’un nombre d’heures.
Lors de la première rencontre, il a été convenu que le
mandat serait le suivant :
Établir la passerelle entre l’AEP en Forage de puits et
l’AEC en Hydrogéologie et géo-environnement;
 Établir la passerelle entre l’AEP en forage de puits et le
DEC en Technologie minérale – option Géologie;

Étape 3 : Définition plus
pointue du mandat (suite)
Établir la passerelle entre l’AEC en Hydrogéologie et
géo-environnement et l’AEP en Forage de puits;
 Établir la passerelle entre le DEC en Technologie
minérale – option Géologie et l’AEP en forage de
puits.

Le rapport final devrait comprendre quatre parties avec
un tableau synthèse par partie afin de faciliter la
consultation pour les futurs enseignants et les conseillers
pédagogiques qui auraient à établir des équivalences.
Étape 4 : Échéancier









Rencontre de début de projet
Passerelle AEP-AEC
Passerelle AEC-AEP
Passerelle AEP-DEC
Passerelle DEC-AEP
Rencontre de fin de projet
Présentation au service de la
formation continue
Présentation au département
de technologie minérale
Présentation à la TECA
3 avril 2012
15 mai 2012
30 mai 2012
21 juin 2012
26 juin 2012
27 juin 2012
29 août 2012
12 déc. 2012
17 mai 2013
Étape 8 : Rapport final
 Un
exemple de tableau synthèse vous
sera remis sur place (voir photocopies).
Conclusion




Cette passerelle est simple à utiliser.
Elle peut être offerte à tout étudiant voulant
transiter d’un programme à un autre.
Suite à cette présentation, elle sera considérée
dans notre région et nous espérons qu’elle le sera
aussi par les autres maisons d’enseignement qui
offrent le programme en Technologie minérale,
option Géologie.
Si elle est connue et utilisée par les maisons
d’enseignement, elle facilitera une meilleure
adéquation formation-emploi et une
reconnaissance des compétences transférables,
ce qui est un avantage certain pour le travailleur.
Des questions?
Merci!

similar documents