Normes - Centre d`information topographique

Report
Secteur des Sciences
De la Terre
Présenté le 19 Novembre 2013
Bienvenue
Jean Brodeur
Cindy Mitchell
Trevor Taylor
Bart De Lathouwer
Webinaire sur les
normes des données géospatiales
Normalisation 101 - Introduction
Code de la
téléconférence:
748 918 8
Merci de patienter pendant que d’autres
participants se joignent à la téléconférence
et au webinaire. Nous allons débuter dans
quelques minutes.
Pour participer par téléconférence:
Sans frais au Canada et aux États-Unis: 1-877-413-4790
À Ottawa et à l’étranger:
1-613-960-7514
GéoConnexions / GeoConnections
2
Une initiative nationale , dirigée par GéoConnexions
BUT : FACILITER L’ACCÈS ET L’UTILISATION DE
L’INFORMATION GÉOSPATIALE
FAISANT AUTORITÉ AU CANADA
Rappel
Veuillez mettre votre appareil en mode
discrétion (mute) pendant la présentation.
3
Webinaire : Les Normes des données géospatiales
Autres Participants :
• X
• Y
• Z
XX inscription au total
4
Au programme aujourd’hui
 13h30 :
Mot de bienvenue et introduction
 GéoConnexions
 Infrastructure canadienne des données géospatiales
 13h40 :
Vue d’ensemble des normes
 14h20 :
Open Geospatial Consortium
 14h45 :
Questions et réponses (par clavardage via Webex)
 14h55 :
Résumé et conclusion
5
Introduction à GéoConnexions
6
Programme GéoConnexions
Le programme GéoConnexions est une initiative nationale, dirigée par Ressources
naturelles Canada, qui a pour but de faciliter l’accès et l’utilisation de l’information
géospatiale faisant autorité au Canada. GéoConnexions soutient l’intégration et l’utilisation
de l’Infrastructure canadienne de données géospatiales (ICDG).
Composantes clés du programme :
Stratégie géospatiale et leadership – coordination continue des activités de
géomatique au Canada, ce qui nécessite l’élaboration et la mise en œuvre à
long terme de stratégies et de politiques nationales liées à la géomatique, en
collaboration avec les intervenants de l’ICDG.
Infrastructure canadienne de données géospatiales – collaboration avec la
communauté de la géomatique afin de promouvoir les politiques et les
normes opérationnelles requises pour achever l’ICDG et soutenir l’utilisation
de l’information géospatiale.
6
7
Objectifs de GéoConnexions
•
Accroître la sensibilisation relative aux avantages d’utiliser les
données et les outils géospatiaux pour atteindre les objectifs
relatifs aux priorités sociales, économiques et environnementales.
•
Faciliter l’intégration et l’utilisation des données géospatiales pour
appuyer une prise de décision efficace.
•
Coordonner l’élaboration de politiques, de normes et de
mécanismes à l’échelle nationale et appuyer leur mise en œuvre
pour assurer l’entretien et la mise à jour de données géospatiales
et leur compatibilité avec les normes mondiales.
•
Maintenir le Canada à l’avant-garde de l’accessibilité, de l’échange
et de l’utilisation de l’information géospatiale au moyen d’Internet.
7
8
L’Infrastructure canadienne de
données géospatiales (ICDG)
9
Qu’est-ce que l’ICDG?
•
Composantes et principes
directeurs de l’ICDG
L’ICDG est un réseau de ressources en ligne
qui améliore le partage, l’utilisation et l’intégration
des informations liées à des lieux géographiques
au Canada.
•
Essentiellement, via la collaboration, l’ICDG est
la convergence des politiques, des normes, des
technologies et des données-cadre
nécessaires à l’harmonisation de toutes les
informations géoréférencées du Canada.
•
Grâce à l’ICDG, les Canadiens peuvent découvrir,
consulter, visualiser, intégrer, appliquer et partager
des informations géoréférencées de qualité. L’ICDG
permet aux citoyens d’acquérir une nouvelle
vision des questions sociales, économiques et
environnementales et de prendre des décisions
efficaces.
ICDG – Aperçu : vision, mission et
feuille de route de l’ICDG
http://geoconnexions.rncan.gc.ca/19
10
Les normes géospatiales pour l’ICDG
Les normes techniques et les données permettent aux
sources de données multiples, aux services, aux
applications et aux systèmes de fonctionner les uns
avec les autres. L’ICDG repose sur des normes
internationales qui lui permettent de fonctionner avec
d’autres infrastructures au Canada et partout dans le
monde. Cette harmonisation des normes est
fondamentale pour assurer l’échange efficace de
l’information sur la localisation.
11
La collaboration et l’interopérabilité
•
L’interopérabilité de l’ICDG est assurée par la collaboration, les partenariats et un
cheminement commun des gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux, du
secteur privé et du monde universitaire.
•
L’interopérabilité est assurée par la convergence des données cadres, des
politiques, des normes et des technologies nécessaires pour harmoniser
l’information géoréférencée du Canada.
12
L'approche du Canada aux normes
géospatiales
Aujourd’hui, le Canada appuie le développement et l'adoption de
normes géospatiales par le biais d’activités de normalisation nationales
et internationales, et la construction d'une base commune et
interopérable qui permet la convergence de nombreuses sources de
données géographiques pour l'ICDG.
L'approche GéoConnexions a évolué depuis 1999, de l'approbation des
normes spécifiques à une position plus ouverte sur la promotion de
l'utilisation générale de normes communes pour permettre
l'interopérabilité.
Leadership Influence Expertise Mise en œuvre
13
Activités de normalisation de l’ICDG
 Normes de contenu de données
 GéoBase
 Normes de contenu thématique (eau, biologie, sécurité publique)
 Évolution des normes




Évolution des normes de données géospatiales fédérales
Norme d’accessibilité Web
Codage / échange de données
Interopérabilité sémantique





Pilotes et bancs d’essais de l’Open Geospatial Consortium
Exercices de connaissance de la situation du système multi-agences
Projets transfrontaliers entre le FGDC et GéoConnexions
Projets d’interopérabilité de l’ICDG
Projets de GéoConnexions
 Projets pilotes d’interopérabilité
 GéoConnexions
 Cadre stratégique pour les normes géospatiales, évaluation,
vérifications, études de cas, exemples de réussites, ateliers et
Web/wiki
14
Participation à la normalisation





Organisation internationale de normalisation (ISO), information
géographique – Chef de délégation canadienne, présidents de groupes de
travails, rédaction de normes, contribution au rapport sur la normalisation
du Comité d‘Experts des Nations Unis sur la Gestion de l’Information
Géospatiale Globale
Open Geospatial Consortium (OGC) - Membre du Comité de Planification et
du Comité Technique, voter sur les normes candidates, accords de
contribution pour parrainer des projets, Forum nord-américain, groupe
dirigeant, Groupe consultatif conjoint de l'ISO/TC 211 – OGC
Comité permanent des Nations Unies pour l'infrastructure de données
géospatiales pour les Amériques (maintenant GGIM-Amériques) diagnostique des normes dans les Amériques, Manuel IDS pour les
Amériques, groupe de travail sur les normes
Comité interministériel de mise en œuvre de la géo-norme - communauté
de pratique du gouvernement fédéral
Conseil canadien des normes générales, Comité sur la géomatique - normes
GéoBase
15
Normes géospatiales
16
17
Qu’est-ce que le monde pense de la
normalisation ?
18
L’information et les données sont de la monnaie
globale…




24/7 L’économie numérique a ouvert la voie à
encore plus de concurrence, les questions
sociales et environnementales sont plus
complexes, de nature mondiale
De plus en plus, la technologie et les
techniques d’analyse géospatiale sophistiquées
augmentent la valeur des données et de
l’information
Les données ouvertes seront à la base de
nouvelles vagues de productivité et génèrent
de la valeur financière et des avantages sociaux
significatifs
Les canadiens s'attendent à de la transparence
et à l'accès aux données géospatiales grâce à
des outils qui permettent la découverte facile,
le partage, le téléchargement, l'intégration et
l'interopérabilité
Tom Jenkins, récent récipiendaire de l’Ordre du
Canada, qui a présidé l’examen du comité du
support fédéral de la recherche et développement,
indique:
- La gestion du contenu dans le l’infonuagique
montre comment les organisations peuvent
prétendre, contrôler et profiter du contenu
pour améliorer la productivité, réduire les
risques et augmenter l’agilité
organisationnelle.
- Afin d'encourager la compétitivité et le
développement économique, des connexions
vitales du savoir, de l'expertise et de la
compétence doivent être établies pour
soutenir l'innovation au sein des
communautés de pratique
- Maintenant les organisations commencent à
réaliser la valeur du contenu numérique:
comment la trouver, la gérer, et capitaliser
sur elle.
- Un accès rapide et direct au contenu fournit
un avantage commercial
… Les activités de données ouvertes sur la géomatique et l’observation de la Terre sont
essentielles pour construire un avantage concurrentiel pour le Canada
3
19
Pourquoi les normes géospatiales sont importantes?
En mettant l’accent sur les normes, on peut contribuer à :





L’innovation
La compétivité
La productivité
L’efficacité
L’ouverture
À travers… L’intéropérabilité
La compatibilité globale
Les normes permettent à des sources de données
multiples, des services, des systèmes et des applications
de fonctionner en toute transparence entre eux
Les données peuvent être intégrées
Technologie/systèmes peuvent interagir et communiquer ensemble
20
Rôle et valeurs des normes
 Les normes jouent un rôle clé dans le soutien de la
compétitivité de l'industrie grâce à la diffusion de
nouvelles connaissances et la stimulation de l'innovation.
 Combler le fossé entre la recherche et les produits finis ou de services
 Les normes soutiennent l'innovation et encouragent
l'adoption de nouvelles technologies.
 Les normes sont importantes pour tous les canadiens, en
tant que composante clé du bien-être économique et
social.
 Permettre la collaboration entre les divers groupes de personnes.
 Forte corrélation entre le nombre de normes et les
indicateurs de l'innovation (niveau R&D et le nombre de
brevets) (Blinds, 2004).
21
Définition de la normalisation
Selon l’ISO, une norme est un document qui définit les:
exigences
spécifications
lignes
directrices
caractéristiques
• Pour utilisation systématique
• Assure l'aptitude à l'emploi des matériaux, produits, processus et services.
http://www.iso.org/iso/fr/home/standards.htm?=
22
Que sont les normes géospatiales?
Définie par la communauté, les
normes documentent et
établissent des critères
uniformes, des méthodes, des
processus et des pratiques qui
sont directement ou
indirectement associés à une
localisation par rapport à la
Terre
Les normes sont fondamentales
pour assurer l’échange efficace
de l’information géoréférencée.
NORMES
23
Les normes en information géographique
• Supportent la compréhension et l’utilisation de l’information
géographique
• Augmente la disponibilité, l’accès, l’intégration et le partage
de l’information géographique… donc permet
l’interopérabilité entre les systèmes d’information
géographique
• Contribue à une approche unifiée pour répondre aux
problèmes écologiques et humanitaires globaux
• Facilite la mise en place d’infrastructures géospatiales sur les
plans local, régional et global
• Contribue au développement durable
24
Les normes…
Utilisable
Utile
Utilisé
• Fournir des outils, formation, application tenant
compte des contraintes
• Répond à la problématique posé et aux objectifs
défini par les utilisateurs cible.
• Attentif aux disponibilités, accès, intégration et au
partage de l’information afin qu’elle soit utilisée
et non perdue; offre des bénéfices tangibles.
Amélioration
Avancement
Productivité
25
Types de normes
 De Jure
 Basée sur un consensus
volontaires
 De Facto
 Normes ouvertes
 Normes abstraites et
spécifications de mise en
œuvre
 Normes de codage
 Modèles de données et
schémas
 Spécifications d’interfaces
 Spécifications de catalogue
 Spécifications de services
 Normes de formats
26
Types de normes
De jure
De Facto
Consortium
(consensus)
Industriel
ISO ( ISO 19115)
W3C ( HTML, XML, RDF …)
Google (KML)
ONGC (PNA métadonnées)
OMG (UML)
Esri (shape)
CSA
OGC (GML, WMS, WFS, KML…)
OHI (S-100)
DGIWG (DIGEST)
27
Historique
Format d’échange du Conseil canadien de géomatique (CCOGIF)
Format d’échange des données cartographiques (MDIF)
Norme d’échange des informations géographiques numériques (DIGEST)
S-57 (Au paravent DX-90, hydrographie)
Format pour l’archivage et l’échange de données à référence spatiale
(SAIF)
 Normes ISO en information géographique (suite ISO 19100)
 Spécifications de l’Open Geospatial Consortium Inc. (OGC)
 Profils nationaux et Nord-Américains de la suite des normes ISO 19100





28
Télédétection
SIG
Imagerie
Description
Emmagasinage
Métadonnées
Codage
Fichiers de
données
Livraison
Services d’accès
Numérisation /
vectorisation
Services internet
Validation
Recherche et
découverte
Intégration
Web sémantique
Application
Géodésie
Base de données
Accès
Photogrammétrie
Gestion
Acquisition
Domaine de la normalisation en
information géographique
Services
d’applications
Analyse
Présentation
Traitement
SIG
Données liées
Fusion
Traitement
Normes
Spécifient outils, méthodes, services et descriptions
Facettes : Sémantique (Contenu et structure), Syntaxe (Formats) et Services
(Traitements et Accès)
29
L’interopérabilité sous forme de
processus de communication
Reconnaissance = f ({C1, ... ,Cn}, Cr)
(Canal de communication)
Requête de l’utilisateur avec ses
propres concepts en mémoire
(ex: Lac, rivière, cours d’eau,
hydrographie, etc.)
2. Transmission de
la requête
Cr = f (C)
“Lac ou
rivière dans
Sherbrooke?”
3. Réception de
la requête
- Lac
- Rivière
- Sherbrooke
- Lac
- Rivière
- Sherbrooke
Reconnaissance de la requête à partir des
concepts de la base de données géographiques
Plan d’eau
Cours d’eau
Ville
|S|
Lac,
=T
Rivière
Sherbrooke
ensuite recherche de l’information géographique
correspondante.
4. Décodage de la
requête
(reconnaissance du
message)
1. Codage de la requête
(production du message)
Municipalité de
Sherbrooke
Plan d’eau
Cours d’eau
Bâtiment (usine)
Utilisateur
Fournisseur
8. Décodage des données
(reconnaissance du
<Lac>
message)
Interoperabilité =
correspondance des données reçues
avec la requête initiale.
- Lac des Nations
|S| - Rivière Magog = T
- Rivière St-François
<nom>Lac des Nations </nom>
…
7. Réception des
données
< Lac des Nations >
< Rivière Magog >
< Rivière St-François >
…
<Lac>
<nom>Lac des Nations</nom>
<localisation>
<GPL_CoordinateTuple>
<tuple
CrsName="urn:EPSG::21418">
1259753 18503245
…
(Canal de communication)
5. Codage de la requête
(production du message)
6. Transmission
des données
30
Organismes de normalisation
Nationaux
Comité consultatif canadien – ISO/TC 211
Comité sur la géomatique
Geostandard Interdepartmental
Implementation Committee (GIIC)
Internationaux
31
Vue d’ensemble des
comités de normalisation
au Canada
GIIC
Propose des Experts
CCN
OGC
Influence
Groupe consultatif
commun (JAG)
Coopération
Coopération
Membre de
Endosse
des normes
Stratégie de
normalisation et
Feuille de route
(ICDG)
National
Fédéral
Infrastructure
Canadienne des
Données Géospatiales
Supporte
ISO
Comité Technique 211
(ISO/TC 211)
Développement
CCC ISO/TC 211
Comité
Technique
Conseil
Conseil
Endosse des normes
Influence
International
ISO
Membre de
Représente
Le CCN
CG-ONGC
RNCan
GéoConnexions
Établir
ONGC
Accrédité
par
SCT
[1]
32
ONGC Comité sur la géomatique
6 Publications
http://www.techstreet.com/cgsb/subgroups/13829
33
ISO/TC 211
 Normalisation dans le domaine de l’information géographique
numérique.
 Établissement d’un ensemble structuré de normes pour l’information
concernant les objets ou phénomènes qui sont directement ou
indirectement associés à une localisation par rapport à la Terre.
Ces normes précisent pour l’information géographique
Quoi
•
•
•
méthodes
outils
services
Pourquoi
•
•
•
•
•
•
•
gestion des données
(y compris la définition et la description)
acquisition
traitement
analyse
accès
présentation
transfert de données
entre les différents utilisateurs, systèmes et lieux.
34
ISO Information géographique
66 Publications
http://www.iso.org/iso/fr/home/store/catalogue_tc/catalogue_tc_browse.htm?commid=54904&published=on
Lien entre l’ISO et OGC
GéoConnexions joue un rôle pour renforcer les liens à travers
le leadership du Canada en fournissant une expertise et
contribution aux deux communautés
Groupe
consultatif
conjoint
Normes de jure
Membres du gouvernement
Normes abstraites
Normes consensuelles
volontaires
Membres de la communauté
Spécifications de mise en œuvre
Sept normes OGC soumises à l’ISO et approuvé comme norme ISO :
Interface de carte du serveur web, Accès aux entités simples, Service d'accès aux entités
géographiques par le web, Codage de filtre, Langage de balisage en géographie (GML),
Observations et mesures, Système de références spatiales par coordonnées
Coopération ISO/TC 211 - OGC
Objectifs communs
Programmes de travails sémilaires
approche complémentaire
Joindre les ressources donne de la force
Évité des normes incompatibles – de jure / de facto
(consensus)
 … et plus





37
Autres ressources
 http://geoconnexions.rncan.gc.ca/985
 http://www.geobase.ca/geobase/en/index.html
 http://www.tpsgc-pwgsc.gc.ca/ongc-cgsb/indexeng.html
 http://www.opengeospatial.org/standards
 http://www.isotc211.org/
Projet pilote d’interopérabilité de l’ICDG (Video)
 http://geoconnexions.rncan.gc.ca/1046
38
Niveaux de participation
Apprendre,
connaître et
utiliser
Participer et
contribuer
Influencer et
diriger
39
Présentateur de chez l’OGC
Bart De Lathouwer,
est actuellement responsable de la planification et de la gestion
des initiatives d'interopérabilité tels que les bancs d'essai, les
pilotes et les expériences d'interopérabilité à l'OGC, avec un
accent sur les activités en Europe. Avant cela, M. De Lathouwer
a travaillé comme agent de liaison européen à la division
géospatiale d'Autodesk et plus tard en tant que chef de produit
Autodesk pour les technologies de serveur. Dans ce rôle, il a
servi en tant que représentant d'Autodesk à l'OGC. M. De
Lathouwer a démarré le groupe de travail sur l'interopérabilité
CAO-SIG OGC et géré le développement du Data Object FDO
(Feature) qui plus tard est devenu « Open source » dans
OSGeo. Il a travaillé en Europe comme expert en données
géospatiales pour les organisations du secteur privé et public,
son travail portait sur l'interopérabilité. Auparavant, Il était chef
de projet technique pour les services publics et pour les
entreprises de télécommunications. M. De Lathouwer détient
un baccalauréat en informatique de la Karel de Grote
Hogeschool.
40
Open Geospatial Consortium
Organisme international sans but lucratif de normes
consensuelles volontaires qui dirige l’élaboration de normes
géospatiales
• Fondé en 1994
• Compte au moins 460 membres et les
adhésions continuent d’augmenter
• 33 normes « fondamentales »
• 15 extensions/profils
• Mise en œuvre de centaines de produits
• Mise en œuvre d’une vaste collectivité
d’utilisateurs à l’échelle internationale
• Alliances et activités coopératives avec
l’ISO et de nombreux autres organismes
de normalisation
Universités
24 %
Commercial
41 %
Recherche
7%
ONG
10 %
Gouvernement
18 %
41
Qu’est-ce qu’une norme de l’OGC?
 Un document, établi par consensus et approuvé par
les membres d’OGC, qui prévoit des règles et des
lignes directrices axées sur un degré optimal
d’interopérabilité dans un contexte donné.




Besoins de la collectivité
Besoins des membres
Tendances du marché
Tendances technologiques
Application aéronautique SkyView2 d’EuroControl
42
Il n’est pas facile d’élaborer des normes!
 Cela exige une collaboration à l’échelle mondiale.
 Cela exige un consensus entre de nombreux organismes.
 Cela exige des concessions mutuelles.
 Cela exige un processus reproductible certifié.
43
Que fournit l’OGC?
 Un processus consensuel convenu concernant la définition,
la vérification, la consignation et l’approbation de normes.
 Des connaissances, une expertise et un soutien relatifs
au personnel pour collaborer avec les membres afin de faciliter
le processus consensuel qui débouche sur l’approbation et
l’adoption de normes.
 Un cadre de processus qui favorise l’efficacité et l’efficience
dans la promotion des objectifs des membres de l’OGC.
 Une infrastructure de communications globale.
 Une tribune axée sur le consensus en matière de règlement
de conflits.
44
Programmes de l’OGC
Normes
liaison et
communication
Alliances en
matière de
normes
Interopérabilité
Compliance
Conformité
Partenariats
45
Programme de normes
 Élaboration de normes selon un
processus consensuel
 Comité technique de l’OGC (CT),
comité de planification de l’OGC (CP),
autorité de dénomination de l’OGC
(ADO) et conseil de l’architecture de
l’OGC (CAO)
 Des groupes de travail permettent aux
membres de se concentrer sur des
domaines (p. ex. l’observation de la
Terre), sur un aspect de l’architecture
(p. ex. le catalogue) ou sur une norme
précise (p. ex. le Service de
cartographie Web [SCW]).
Normes
46
Comité technique
Normes
 Cadre dans lequel se déroule le processus officiel de discussion
et d’approbation consensuelles relatif à l’élaboration de normes.
 Composé de groupes de travail de domaines (GTD)
 Groupes au sein desquels les membres discutent des exigences
techniques, des cas d’utilisation et des questions liées à l’élaboration
et à la révision des normes de l’OGC.
 Groupes de travail sur les normes (GTS)
 Groupes qui s’occupent d’une nouvelle norme (proposée) de l’OGC ou
de la révision d’une norme existante de l’OGC.
 Le travail est encadré par les politiques et les procédures du
comité technique.
Objectif en matière de liaison et de
communication
47
Liaison et
communication
 Collaborer avec les membres de l’OGC et les collectivités
d’utilisateurs du monde entier afin de favoriser l’«adoption»
ou la mise en œuvre des normes de l’OGC, et d’encourager
les nouvelles adhésions et la participation aux programmes
et aux initiatives de l’OGC.
 Conférence, ateliers, formation, webinaires et liaison avec les
membres et les non-membres
 Blogues, articles, site Web de l’OGC, réseau de l’OGC
 Réseaux régionaux (forum nord-américain)
48
Programme d’interopérabilité
Interopérabilité
 Programme global, coopératif et pratique d’ingénierie, de prototypage
et d’essais visant à exécuter rapidement :




La mise en œuvre de codes de fonctionnement
Des rapports techniques
Des demandes de changement
Des démonstrations selon des scénarios réels
 Les promoteurs et les participants travaillent ensemble.
 Les promoteurs fournissent les besoins, les cas d’utilisation, les analyses de
rentabilisation et le financement.
 Les participants collaborent avec les promoteurs pour définir ou préciser les normes
afin de régler un problème d’interopérabilité particulier.
49
Types d’initiatives du PI de l’OGC
Interopérabilité
Banc d’essai
de l’OGC
Expérience en
matière
d’interopérabilité
de l’OGC
Projet pilote
de l’OGC
But
Élaboration de
nouvelles
normes et
précision des
spécifications
existantes
Précision et
élargissement
des normes
existantes
Vérification
Infrastructure
des normes
étendue
existantes
constante
dans un
environnement
opérationnel
Gestion de
projets
Équipe du PI
de l’OGC
Membres de
l’OGC
Équipe du PI
de l’OGC
Membres de
l’OGC et
équipe du PI
Parrainage
Oui
Non
Oui
Les deux
Participation
Membres de
l’OGC
Membres et
non-membres
approuvés de
l’OGC
Membres et
partenaires
opérationnels
Membres et
public
Réseau de
l’OGC
50
Bancs d’essai
Interopérabilité
 Mécanisme de maîtrise de diverses technologies
 Incubateur relatif à de nouveaux domaines d’interopérabilité
 Deux ou trois cycles sont nécessaires pour obtenir des spécifications
évoluées à des fins d’adoption à l’étape de la demande de qualification
(DDQ).
 Avantages d’une approche de fils multiples
 Synergie : de nouvelles spécifications sont intégrées aux spécifications
existantes.
 Efficience : gestion uniforme de dizaines de participants
 Démonstration intégrée : fonctionnement conjoint de spécifications,
publicité
 Approche de développement évolutif
 Spirales incrémentales : environ une par année
 Base de l’architecture : définition de spirales, mise à jour par spirales
 L’échéancier détermine l’étendue du contenu d’une spirale.
51
Objectifs du programme
Conformité
 Fournir des solutions solides en matière de conformité aux
communautés géospatiales
 Fournir un processus qui permet de vérifier la conformité en ce
qui concerne les spécifications de l’OGC
 Accroître l’interopérabilité des systèmes
 Réduire les risques technologiques
52
Avantages
La conformité peut vous procurer un avantage commercial ou assurer
une qualité élevée de réponses aux demandes de propositions.
Conformité
53
Plus de 300 listes conformes de l’OGC
http://www.opengeospatial.org/resource/products/compliant
54
Certification facile en ligne
1) Test en ligne
Conformité
2) S’inscrire à la base
de données de mise
en œuvre de l’OGC
http://www.opengeospatial.org/resource/products/registration
http://cite.opengeospatial.org/teamengine/
3) Payer les droits
de licence et
acquérir une
licence
4) Obtenir un
certificat et
des logos de
conformité
54
55
Alliances en matière de normes
Alliances en
matière de
normes
 Groupe de travail IETF
 Organization for the Advancement of Structured
Information Standards (OASIS)
 Association nationale des numéros d’urgence (NENA)
 Organisation internationale de normalisation (ISO)
 Consortium World Wide Web (W3C)
 Organisation météorologique mondiale (OMM)
 Comité technique 9 de l’IEEE (Web capteur)
 Open Grid Forum (OGF)
 Alliance buildingSMART
 Consortium Web3D
55
56
NORME ISO/TC 211
Alliances en
matière de
normes
 L’OGC a conclu un accord de liaison technique de catégorie A avec les
responsables de la norme ISO/TC 211. L’accord est régi par un cadre
de référence.
 La coordination et la communication sont assurées par le groupe
consultatif commun.
 Un certain nombre de normes de l’OGC ont été soumises à l’ISO et
approuvées à titre de normes ISO.







Service de cartographie Web
Fonctions simples
Service d’entités Web
Codage de filtres
Langage GML
Observations et mesures
Systèmes de référence par coordonnées (aussi appelés « système de références
spatiales par coordonnées »)
56
57
Partenariats stratégiques
Partenariats
 Les partenariats stratégiques constituent une fonction clé
du personnel de l’OGC :













Organisation météorologique mondiale (OMM)
Association de l’infrastructure mondiale de données spatiales (GSDI)
OSGeo
OGP
OpenMI
Forum TM
Building Smart Institute
DGIWG
GEO
IJIS
USGIF
Environmental Modeling and Software (iEMS)
Initiative mondiale des Nations Unies sur la gestion de l’information
géospatiale
58
Exemple : GEO-AIP 6
Partenariats
59
Tendances géospatiales futures

Pouvoir de la localisation
 Localisation pour prévoir
l’intention
 Qualité des données de
localisation



 Un Go par jour par utilisateur,
Mobile First
 GTD sur le commerce mobile
(LBS), Geopackage

Traitement géospatial
 Analytique, nuage, modèles
 Profils WPS, provenance
Internet des « objets »
Développement mobile
Géographes de demain
 Les cartes sont personnalisées.
 AR, sémantique
 Atteinte du stade « Apple II » 
 Détection opportuniste/équivalent
eau-neige

Tendances futures

Villes intelligentes
 Géographie à l’échelle urbaine
 Intelligence spatiale des villes
Mise en œuvre de la politique
 L’incertitude nuit à la croissance.
 Mise en œuvre de licences; respect
de la vie privée
Frontière intérieure
 Géographie à l’échelle humaine
 Cartes intérieures, IndoorGML
Pour obtenir des précisions en ligne :
http://tinyurl.com/au76e7t
60
Conclusion
61
Webinaires à venir…
Metadata - ISO 19115, NAP, supporting standards
Métadonnées – profil nord-américain de la
norme ISO 19115, normes de soutien
26 novembre 2013 ANG
Traditional Knowledge, Sensitive Information, IP
Savoir traditionnel, informations sensibles, PI
10 décembre 2013 ANG
12 décembre 2013 FRA
28 novembre 2013 FRA
À venir en 2014
Licences ouverte - Outils et Guides
Cadre stratégique pour les normes géospatiales
Données géospatiales et données volumineuses
Protection des données géolocalisées et les médias sociaux
…veuillez vous joindre à nous!
62
MERCI !
Présentation en Français
Présentation en Anglais
19 novembre 2013
12 novembre 2013
Jean Brodeur
Conseiller en géomatique,
GéoConnexions
[email protected]
Cindy Mitchell
Conseillère en géomatique,
GéoConnexions
[email protected]
Bart De Lathouwer
Responsable de la planification des
initiative d’interpérabilité,
Open Geospatial Consortium
[email protected]
Trevor Taylor
Responsable des services,
Open Geospatial Consortium
[email protected]
AVEZ-VOUS DES QUESTIONS?
63
Remerciements aux membres de l’équipe
des normes et politiques opérationnelles
David Lascelles
Stagiaires coopératif en géomatique
GéoConnexions
[email protected]
Paula McLeod
Gestionnaire, GéoConnexions
[email protected]
Nadia Edcardt
Assistante de recherche en politiques
géospatiales, GéoConnexions
[email protected]
Simon Riopel
Conseiller en géomatique,
GéoConnexions
[email protected]
64
Sources des images
 Les images sont de sources multiples provenant de
google (image).
 GéoConnexions ne revendique pas la propriété
intellectuelle de ces images.

similar documents