Théologie de remplacement (jeudi matin)

Report
Histoire, Doctrine, Dangers
Qu’est-ce que la théologie de
remplacement?
La théologie de remplacement est la
doctrine biblique que Dieu a rejeté Israël
à cause de son incrédulité et que
maintenant l’église reçoit les promesses
et les bénédictions de l’Ancien
Testament données à Israël.
Renald Showers
Auteur pour «Friends of Israel» et enseignant biblique
La théologie de remplacement est une vision du
monde théologique qui prétend que Dieu en a pour
toujours fini avec Israël comme nation. Donc, les
promesses de Dieu dans l’alliance avec Abraham de
donner aux descendants physique d’Abraham, d’Isaac
et de Jacob la terre de Canaan comme héritage éternel
n’est plus en effet pour la nation d’Israël.
John Piper
Pasteur et auteur calviniste
«La promesse faite à Abraham, incluant la promesse de
la terre promise, va être héritée comme un don éternel
seulement par l’Israël vrai, spirituel, et non par l’Israël
désobéissant, incroyant. En d’autres mots, la promesse
ne peut être demandée par n’importe qui simplement
parce qu’il est Juif... Être né Juif ne fait pas de
quelqu’un un héritier de la promesse – ni de la
promesse de la terre, ni n’importe quelle autre
promesse.»
David Chilton
Dirigeant et auteur de «Christian Reconstruction»
«Parce qu’Israël a commis l’acte suprême de
transgression envers l’alliance lorsqu’il a rejeté
Christ, Israël lui-même fut rejeté par Dieu. Les
malédictions terrifiantes prononcées par Jésus,
Moïse et les prophètes ont été accomplies dans la
terrible destruction de Jérusalem, avec la désolation
du Temple et l’éradication de la nation de l’alliance
en 70 après J.-C.»
Théologie de remplacement
R. C. Sproul Jr, Magazine «Table Talk» (discussions de table)
«Nous croyons que l’église est essentiellement
Israël. Nous croyons que la réponse à la question
«Et puis, pour les Juifs?» est «Nous voici». Ici, nous
sommes encore un peuple. Dans son Saint et Céleste
temple, il n’y a ni Juif, ni Grec, ni homme, ni femme...
Ici, nous sommes tous ensemble, l’Israël de Dieu, des
princes auprès de Dieu.»
Paru dans le Table Talk Magazine, Été 1999, par R. C. Sproul Jr, éditeur
4 événements historiques importants
 L’Église primitive composée de païens
 La révolte juive de 66-70 après J.-C.
 La révolte juive de 132-135 après J.-C.
 Martin Luther et la Réforme
Révolte juive (132-135 ap. J.-C.)
 Deuxième révolte juive majeure dans laquelle des centaines de
villages juifs se sont joints dans ce combat amer.
1. Les Romains ont appelé Julius Serverus d’Angleterre pour venir
et écraser la rébellion. Plus d’un demi-million de Juifs périrent
et presque toute la Judée fut mise en ruines.
2. Les Romains détruisirent complètement Jérusalem; chaque
mur fut aplanie et la citée fut rasée.
3. Les Romains construisirent une nouvelle citée qu’ils
nommèrent «Aelia Capitolia», en l’honneur de l’empereur
romain Aelious Hadrianus.
4. Il était interdit pour tous les Juifs d’entrer dans Aelia sous peine
de mort, et la ville fut repeuplée avec des païens parlant le grec.
5. La terre d’Israël fut nommée «Palestine» dans une tentative
d’éliminer Israël de tout signe juif.
Justin Martyr (80-160 ap. J.-C.)
Dialogue avec Typho
 La destruction de Jérusalem était le jugement de Dieu
sur les Juifs qui rejetaient Dieu.
 Il dit que les Juifs «souffrirent justement» et que les
villes juives furent « brûlées avec du feu» à juste titre.
Martin Luther (1483-1543)
Dirigeant de la Réforme
Écoutez, Juifs, êtes-vous conscients que Jérusalem et
votre souveraineté, ainsi que votre temple et votre
prêtrise, ont été détruit il y a 1 460 ans... Cet œuvre de
colère est la preuve que les Juifs, certainement rejetés
par Dieu, ne sont plus Son peuple, et par le fait même
Il n’est plus leur Dieu.
Israël et la Bible
75% de la Bible parle d’Israël
2. Dieu est appelé: «Dieu d’Israël» 203 fois; «Dieu de
Jacob» 28 fois; «Dieu d’Isaac» 13 fois; et «Dieu
d’Abraham, d’Isaac et de Jacob» 261 fois.
3. Israël est appelée «mon héritage», «mon peuple», la
«prunelle de mes yeux», «mon fils, et même mon
premier-né», «mon élu» et «Israël, ma gloire».
1.
C. H. Spurgeon
Prédicateur baptiste de renom
«Je pense que nous n’attachons pas assez d’importance
à la restauration des Juifs. On n’y pense pas assez. Mais
certainement, s’il y a quelque chose de promis dans la
Bible, c’est cela. J’imagine que vous ne pouvez pas lire
la Bible sans clairement voir qu’il va y avoir une réelle
restauration des enfants d’Israël... Que ce jour heureux
vienne bientôt!»
Keith Mathison
« Nous devons noter que si Israël est définie comme
l’Israël naturel, national ou non croyant, alors
évidement, Israël n’est pas l’église. Si, par contre, nous
définissons «Israël» comme le vrai Israël ou comme les
croyants de l’Ancien Testament, nous découvrons une
différente relation. Il y a une relation organique,
vivante, entre les croyants de l’Ancien Testament et
ceux du Nouveau Testament. Ils sont un corps joint
sous une tête, le Seigneur Jésus Christ.»
Keith Mathison, «Dispensationalism: Wrongly Dividing the People of God», (Phillipsburg,
NJ, P & R Publishing, 1995), p. 38
Louis Berkhof
«L’église existait dans l’ancienne dispensation
aussi bien que dans la nouvelle, et était
essentiellement la même dans chacune.»
- Louis Berkhof, Systematic Theology, (Grand Rapids, MI: Eerdmans, 1941), p. 571
Comment les Écritures définissentelles Israël ?
 «Et maintenant, frères, je sais que vous avez agi par
ignorance, ainsi que vos chefs... Vous êtes les fils des
prophètes et de l'alliance que Dieu a traitée avec nos
pères, en disant à Abraham: Toutes les familles de la
terre seront bénies en ta postérité.»
(Actes 3:17, 25)
Est-ce que l’Israël non croyant est
Israël ?
 «En ce qui concerne l'Évangile, ils sont ennemis à
cause de vous; mais en ce qui concerne l'élection, ils
sont aimés à cause de leurs pères. Car Dieu ne se
repent pas de ses dons et de son appel.»
(Romains 11:28-29)
Est-ce que la nation d’Israël est
toujours Israël – maintenant ?
Livre de Romains écrit en 60 après J.-C.
 «Qui sont Israélites, à qui appartiennent l'adoption, et
la gloire, et les alliances, et la loi, et le culte, et les
promesses, et les patriarches, et de qui est issu, selon la
chair, le Christ, qui est au-dessus de toutes choses,
Dieu béni éternellement. Amen!»
(Romains 9:4-5)
Dieu a-t-il rejeté son peuple ?
Je dis donc: Dieu a-t-il rejeté son
peuple? Loin de là!... Dieu n'a point
rejeté son peuple, qu'il a connu
d'avance.
(Romains 11:1-2)
À qui Paul se réfère-t-il dans
Romains 11:1-2 ?
 L’ÉGLISE? Sans aucun doute, il ne parle pas de l’église.
 L’ISRAËL CROYANT? Pourquoi Paul aurait-il dit «Dieu a-
t-il rejeté son peuple?» si ces Juifs dans Israël étaient des
croyants?
 L’ISRAËL NON CROYANT? Le seul
point de vue
raisonnable est que Paul parle d’Israël non croyant.
 Ceci devient bien plus clair quand nous regardons à
Romains 10:21 - «...Un peuple rebelle et contredisant.» Dieu
parle de la nation d’Israël.
Romains 11:1-2
Paul, s’utilisant comme exemple, affirme qu’il y a
présentement beaucoup de Juifs qui sont sauvés, ce
qui prouve que Dieu ne les a pas rejetés
2. Il y aura un salut futur de milliers de Juifs : «Que sera
leur réintégration, sinon une vie d'entre les morts?»
(11:15). Paul peut peut-être penser à Ézéchiel 37 et la
Vallée remplie d’ossements.
3. Il y aura un salut final et «tout Israël sera sauvé» (vv.
26-27). Dieu a-t-il rejeté son peuple ?
1.
Alva McClain
«Il y a une école de pensée dans la chrétienté qui dit
que dans l’église, Dieu a accomplit tout ce qu’il y a dans
l’Ancien Testament et qu’il n’y a aucun futur pour les
Juifs comme nation. La vraie vision est que Dieu a mis
à part Israël pour un temps, et quand un prochain
temps, Dieu va compléter à la lettre chaque promesse
qu’il a fait à Israël comme nation.»
«Tout Israël sera sauvé...»
Romains 11:26-27
 «Et ainsi tout Israël sera sauvé, selon
qu'il est écrit: Le libérateur viendra de
Sion, Et il détournera de Jacob les
impiétés; Et ce sera mon alliance avec
eux, Lorsque j'ôterai leurs péchés.»
Warren Wiersbe
«Tout Israël sera sauvé...»
«Il y a ceux qui interprètent ceci comme signifiant le
salut d’individus à travers l’évangile, mais c’est ma
conviction que le prophète avait la conversion de la
nation en tête. «Tout Israël sera sauvé» ne veut pas dire
que chaque Juif qui a déjà vécu se convertira, mais que
les Juifs vivants quand le Rédempteur reviendra le
verront, le recevront, et seront sauvés... Il y a trop de
détails dans ces prophéties de l’Ancient Testament
d’une restauration de la nation pour nous de les
spiritualiser et les appliquer à l’Église.»
L’Israël national et spirituel unis
Erich Sauer (1898-1952), ancien président de l’école biblique Wideniest
«À travers la conversion des Juifs à l’apparition du Messie,
la foi du petit restant s’étend au corps entier. L’Israël littéral
est donc devenu l’Israël spirituel. Les descendants
d’Abraham selon la chair sont par la conversion et la
régénération devenus les vrais fils du patriarche et ainsi, en
même temps, Israël selon l’Esprit (Galates 3:9). Désormais,
le national est identique aux spirituel. Le restant est
devenu le peuple entier, le peuple national sauvé est en
même temps descendant littéral d’Abraham et aussi sa
postérité spirituelle.»
Antisémitisme et théologie de
remplacement
Ori gen (185-254 après J.-C.)
«Car quelle nation est exilée de sa propre métropole et
de la place sacrée d’adoration de leur pères, exceptés
les Juifs? Et ils ont souffert ces calamités parce qu’ils
étaient une nation des plus malfaisantes qui, même si
elle est coupable de plusieurs autres péchés, n’a été
puni sévèrement pour aucun, comme ceux qui ont été
commis contre notre Jésus.
Jean Chrysostome (345-407 ap. J.-C.)
Dirigeant de l’église primitive
«Les Juifs sont les plus inutiles de tous les hommes. Ils
sont vicieux, avides et rapaces. Ils sont les meurtriers
perfides de Christ. Ils adorent le diable; leur religion
est une maladie. Les Juifs sont les assassins odieux de
Christ, et pour avoir tué Dieu, il n’y a pas d’expiation
possible, pas d’indulgence ni de pardon. Les chrétiens
ne peuvent jamais cesser d’exercer leur vengeance et les
Juifs doivent vivre en servitude pour toujours. Dieu a
toujours haï les Juifs. Il incombe à tous les chrétiens
(leur devoir) d’haïr les Juifs.»
Dean William Inge (1860-1954)
Doyen de théologie à l’Université Cambridge
Le pire génie diabolique (antisémitique) de
l’Allemagne n’est pas Hitler, ni Bismarck, ni
Frédéric le Grand, mais Martin Luther.»
Martin Luther
«Concernant les Juifs et leurs vies»
«Laisser-moi vous donner mon conseil sincère. Premièrement, leurs
synagogues ou églises devraient être mises à feu et tout ce qui ne brûle
pas devrait être couvert ou répandu avec de la terre afin que plus
personne ne puisse en voir une cendre ou une pierre. Cela doit être fait
pour l’honneur de Dieu et de la chrétienté afin que Dieu puisse voir que
nous sommes des chrétiens… Deuxièmement, leurs maisons devraient
être brisées et détruites. Troisièmement, ils devraient être dépourvus
de leurs livres de prières et de la Talmud dans laquelle il y a tant
d’idolâtrie, de mensonges, de jurons et de blasphèmes qui y sont
enseigné. Quatrièmement, leurs rabbins devraient se voir interdire
d’enseigner sous peine de mort… Cinquièmement, les passeports et
privilèges de voyage devraient être absolument interdits aux Juifs.
Laissez-les rester à la maison. Sixièmement, ils devraient être arrêtés
pour usure. Pour cette raison, tel qu’il fût dit auparavant, tout ce qu’ils
possèdent nous fût volé et dérobé par leur usure…
Joël 3:1-2
«Car voici, en ces jours, en ce temps-là, quand je
ramènerai les captifs de Juda et de Jérusalem, je
rassemblerai toutes les nations, et je les ferai
descendre dans la vallée de Josaphat; là, j'entrerai en
jugement avec elles, au sujet de mon peuple, d'Israël,
mon héritage, qu'elles ont dispersé parmi les nations,
et au sujet de mon pays qu'elles se sont partagé.»
Deutéronome 32:8
Promesse de pays
«Quand le Très Haut donna un héritage aux nations,
Quand il sépara les enfants des hommes, Il fixa les
limites des peuples D'après le nombre des enfants
d'Israël.»
Lévitique 25:23 - «Mon Pays»
Propriété du pays
«Les terres ne se vendront point à
perpétuité; car le pays est à moi...»
Jérémie 2:7 - «Mon Pays»
Propriété du pays
«Je vous ai fait venir dans un pays
semblable à un verger, Pour que vous en
mangiez les fruits et les meilleures
productions; Mais vous êtes venus, et
vous avez souillé mon pays, Et vous
avez fait de mon héritage une
abomination. »
Deutéronome 11:11-12
Intendance
«Un pays de montagnes et de vallées...
c'est un pays dont l'Éternel, ton Dieu,
prend soin, et sur lequel l'Éternel, ton
Dieu, a continuellement les yeux, du
commencement à la fin de l'année...»
Ézéchiel 20:6
Intendance
«...En ce jour-là, j'ai levé ma main vers
eux, pour les faire passer du pays
d'Égypte dans un pays que j'avais
cherché pour eux, pays où coulent le lait
et le miel, le plus beau de tous les
pays...»
Ma gloire sur Israël
Peuple
Ésaïe 46:13 - «Je fais approcher ma
justice: elle n'est pas loin; Et mon salut:
il ne tardera pas. Je mettrai le salut en
Sion, Et ma gloire sur Israël.»
Conclusion : Israël
 «Dieu ne rejettera point son peuple» (Romains 11)
 Le rassemblement du pays en 1948 est
l’accomplissement d’une promesse
 Les mouvements de Dieu concernant Israël est un
baromètre pour sa main dans les prophéties des
derniers temps.

similar documents