télécharger la présentation

Report
La contribution du bois
dans le bâtiment durable
Journée de développement régional - Changements climatiques
30 octobre 2012
Carl-Éric Guertin, ing. F., M. Sc.
Vice-président
Bois et cycle du carbone
Principales activités d’atténuation et de réduction des
GES dans le secteur forestier (tiré du GIEC 2007)
Deux effets de réduction
Séquestration
• Les forêts absorbent le CO2 de l'atmosphère
et, par conséquent, l'utilisation de 1 m3 de
bois permet de retirer 0,9 tonne de CO2 de
l'atmosphère.
• 50% de la masse du bois est composé de
carbone
Deux effets de réduction
Substitution
• Un mètre cube de bois évite l'émission de 1,1
tonne de CO2 si on le substitue à d'autres
matériaux.
Montréal réduit ses GES avec le bois
Le graphique correspond à une poutre de
7,3 mètres conçue pour soutenir une
charge d'utilisation non pondérée de 14,4
kN/m, soit 105 kN ou 10 500 kg. (14,4
kN/m représente une largeur tributaire
de plancher de 6 m avec une surcharge
de 2,4 kPa [50 lbs/pi²]).
Résistance thermique
La résistance thermique du bois est plus grande que plusieurs autres
matériaux. Le bois résiste à la déperdition de la chaleur 500 fois plus que
l'acier et 7 fois plus que le béton. Il faut donc moins d'énergie pour chauffer et
refroidir les immeubles avec charpente de bois. (1) 1.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Conductivit%C3%A9_thermique.
Importance de la pensée du cycle de vie
Source : Ressources naturelles Canada
L’énergie intrinsèque dans le bâtiment
150 à 200 KWh/m².an
DOMESTIQUE
Énergie totale
consommée
(E)
EAU
CHAUDE
SANITAIRE
(ECS)
1. L’efficacité énergétique augmente
l’importance de l’énergie intrinsèque
2. Le cadre de UNFCCC, Kyoto est de court 7 ans.
3. ACV dynamique (la valeur d’une tonne
de carbone à l’an 1 vs une tonne à l’an 50)
DOMESTIQUE
VENTILAT.+
AUXILIAIRES
VENTILAT.+
AUXILIAIRES
ECS
CHAUFFAGE
Energie
GRISE
En.
CHAUFFAGE
Énergie
Grise
Pédagogie de
l’utilisateur
Cadre des labels
énergétiques
(Ex.: BBC  50
KWh/m².an)
Utilisation de
matériaux utilisant
moins d’énergie dans
leur production
Évolutions dans le
Temps
Plus d’importance dans total
énergétique
La densification
Architecte : Gilles Huot, GHA Atelier d’architecture
Ingénieur en structure : Bureau d’Études Spécialisées
Le plus haut édifice contemporain en bois
en Amérique du Nord
Photo : FPInnovations
Fondaction CSN, Québec : 6 étages
Murray Grove «Timber Tower», Londres
Neuf étages !
Immeuble résidentiel - le plus haut du
genre au monde…pour le moment
Waugh Thistleton Architects
Ingénieur en structure : Techniker
2 610 m² (28 000 pi²) de superficie
Pine Court - Long Beach, Californie
Construction hybride et ajout d’étages
Images : Cheung K. (2010), Multi-Storey Wood Frame Construction in North America. Proceedings of the World Conference on Timber Engineering. June 2010.
Trentino (It.).
Reconstruction
Bar L’Barouf, rue Saint-Denis
La matrice en négociation
pour l’indicateur matériaux (2012)
•
•
•
•
•
GES : Émissions dues aux matériaux (Phase 1), incluant la
séquestration du carbone dans les matériaux biogéniques
en kg CO2 eq/m2/an basé sur les EPD
Eau : Consommation d’eau par les matériaux (phase 1)
en litre/m2/an basé sur les EPD
Utilisation des ressources : Intensité, durabilité:(phase 1)
en kg/m2/an de ressources non renouvelables ou non recyclées
Enfouissement des déchets de construction : (phase 3)
en kg/m2/an de matériaux
Les matériaux réutilisés ou recyclés ainsi que les matériaux
biogéniques envoyés à l’énergie sont exclus
Bioénergie : Matériaux de construction biogéniques en fin de vie
(phase 3): en kg CO2 eq/m2/an
Des personnalités montréalaises qui
supportent l’utilisation du bois

similar documents