Initiation à l`approche Genre

Report
ATELIER D’INFORMATION ET DE
SENSIBILISATION SUR LE GENRE DANS LE
PLAN DE CONVERGENCE
DE LA COMIFAC
MONASTERE DU MONT FEBE
Yaoundé le 11/01/2011
1
INITIATION À L’APPROCHE GENRE
2
3
Plan de présentation

QU ’EST-CE QUE LE GENRE?


L’ANALYSE SELON LE GENRE



Genre et concepts rattachés
Objectifs
Principaux outils
INTEGRATION DU GENRE DANS LES POLITIQUES
ET PROGRAMMES

Pourquoi intégrer le genre dans les programmes de
gestion des ressources des forêts et des ressources
naturelles? Les enjeux.
4
1.QU’EST-CE QUE LE GENRE?
Genre et concepts rattachés
La définition du genre comprend
trois dimension essentielles; le
genre en tant que:

concept sociologique,
 méthodologie d’analyse,
 approche du développement et
outil de changement.

5
Le Genre: Concept sociologique
le Genre


Tire son origine du vocable anglais
Gender.
C’est ce qui différencie les hommes et les
femmes dans leurs relations sociales. Il
exprime les rapports sociaux de sexe, la
construction sociale des caractéristiques,
valeurs et normes attachées au féminin et
au masculin par la culture, l’éducation, les
institutions…
6

Mais les hommes comme les
femmes ne constituent pas des
groupes homogènes, des différentes
internes apparaissent selon:
7








Le sexe
L’âge
L’appartenance ethnique,
La religion
La culture
Le lieu d’origine
Les revenus
Etc…
8


Ces différences socio-économiques entre
les hommes et les femmes, sont acquises,
susceptibles de se modifier avec le temps
et présentent des variations tant au sein
d’une même culture que d’une société à
l’autre.
Ce concept renvoie donc à la construction
sociale des différences et des similitudes,
des égalités et inégalités, et des relations
de pouvoir entre hommes et femmes;
9

Le concept genre fait référence à des
façons d’être particulières, à des
comportements acceptées par une
société ainsi qu’à des attentes
spécifiques associées à chaque sexe .
10



Il est institutionnalisé par la Famille, la
Communauté, les Normes, les
Organisations et l’Etat ;
Il est perpétué à travers la Religion, la
Culture, les Normes et la Tradition ;
Il est Enraciné dans le Patriarcat.

C’est de cette institutionnalisation que sont
créés des préjugés, des stéréotypes et la
stigmatisation.
11
12

« Genre » est différent de « Sexe »


Les caractéristiques liées au sexe ont pour
fonction la reproduction de l'espèce humaine.
On oppose souvent le genre au sexe
Genre





Acquis, culturel
Évolue dans le temps et
L’espace
Diffère avec les culture et
Période
sexe
Inné, biologique
Immuable
Universel
13

Le genre n’étant pas isolé on parle
de:
relations ou rapports de genre:
Les relations sont un construit social.
Une distribution égale/inégale de pouvoir entre
les hommes et les femmes qui caractérise tout
système sexiste.

14
15


L’égalité de genres ou égalité entre
les sexes est l’absence de toute
discrimination basée sur le sexe. Cette
égalité signifie des droits égaux dans les
domaines: politique, social, économique,
civil.
L’égalité de genre ne signifie pas que les
hommes et les femmes sont
« semblables » ou «identiques ».
16

L’égalité de genres ne se
conçoit pas en dehors du
renforcement des moyens
d’action, de l’autonomie des
femmes et de l’amélioration de
leurs conditions sur tous ces
plans.
17

L’équité de genre fait référence à ce
qui revient à chacun, pour l’accès et le
contrôle des ressources, l’influence
(responsabilité, prise de décision) entre
les hommes et les femmes.
La matérialisation de l’égalité de genre
se traduit par l’équité de genre.
18



Les rôles de genre
Ce sont les rôles et aussi des
responsabilités attendus par une société
de chaque individu selon son
appartenance au sexe masculin ou
féminin. Les rôles selon le genre sont
« socialement construits ».
On distingue le rôle reproductif
Le rôle productif et le rôle communautaire
19
2. Le Genre : une méthodologie
d’analyse
L’analyse selon le genre concerne l’examen
de toute différence de condition, de
besoin, de participation, d’accès aux
ressources et de développement, de
gestion du patrimoine, de pouvoir de
décision, et d’image entre les femmes et
les hommes par rapport aux rôles qui
leur sont assignés en raison de leur
sexe.
20

objectifs de l’analyse selon le genre
Elle permet de :
 Déceler les différences entre les
femmes et les hommes, elle étudie
leurs activités, leurs conditions et
leurs besoins spécifiques, l’accès
aux ressources ; l’accès aux
bénéfices du développement, la
participation au niveau de la prise
de décision ;
21



Examiner les inégalités entre les femmes et
les hommes s’interroge sur leur existence et
suggère des moyens de réduire l’écart ;
Trouver les moyens pour éliminer les
difficultés (faiblesses) et utiliser surtout les
avantages (forces) ;
Elle implique avant tout la collecte de
données ventilées par sexe et des
informations orientées vers les questions de
genre ;
22


elle reconnaît principalement la politique des
relations et les transformations nécessaires
au niveau des institutions afin de promouvoir
l’égalité entre hommes et femmes ;
C’est la première étape pour l’élaboration de
toute politique ou la conception de tout
programme car elle permet de faire de la
planification selon le genre.
23
Les outils de l’analyse selon le genre



Il existe trois outils classiques de l’analyse
genre:
La division du travail basée sur la théorie
des trois rôles: les rôles productif,
reproductif et communautaires
L’accès et le contrôle des ressources et
bénéfices: l’analyse porte sur les
ressources, les besoins (pratiques et
intérêts stratégiques), les contraintes et
opportunités
Le temps libre
24

L’analyse concerne trois niveaux de
l’organisation sociale:
 macro ou politique,
 méso ou intermédiaire,
 micro ou terrain.
25

Les portes d’entrée de l’analyse
selon le genre sont:
 le contexte de développement avec
l’analyse des facteurs d’influence
(politiques, économiques, sociaux,
culturels, environnementaux…)
26
les parties prenantes
 les besoins, les ressources et les
contraintes;
 Les moyens d’existence.

27
2.Le Genre:
une approche du développement et
un outil de changement
L'intégration des questions de
genre ou mainstreaming du
genre
28
L'intégration des questions de genre ou
mainstreaming du genre consiste à évaluer
les implications des femmes et des hommes
dans toute action planifiée comprenant la
législation, les procédures ou les programmes
dans tous les domaines et à tous les niveaux.
Cette stratégie permet d'intégrer les
préoccupations et les expériences des femmes
et des hommes à la conception, à la mise en
oeuvre, au contrôle et à l'évaluation des
procédures et des programmes dans toutes les
sphères politiques, économiques et sociétales
pour qu'ils en bénéficient de manière égale et
que l'inégalité actuelle ne soit pas perpétuée".
ECOSOC, 1997.
29

Cinq facteurs socio-économiques
sont essentiels à la compréhension
des disparités hommes-femmes
dans le contexte de développement.
30





Accès aux ressources et contrôle de
celles-ci,
division sexuelle du travail,
stratégie de vie,
activités productives/emploi : salaires et
revenus,
modes de consommation.
31
3.POURQUOI INTEGRER LE GENRE
DANS LE PLAN DE CONVERGENCE DE
LA COMIFAC?


Les femmes constituent le plus important capital
humain du secteur agro-forestier;
Les activités féminines sont utilisatrices de
ressources naturelles et productrices de déchets.
 La transformation artisanale des produits
agricoles est à plus 80% féminine avec le
soutien des jeunes et enfants;
32


La carbonisation est également
majoritairement assurée par les
femmes;
La femme est le moteur de la production
des déchets ménagers
33
Mais
 La femme est la plus vulnérable en matière de
droits sociaux et de participation aux prises de
décisions;

L’évaluation conjointe germano-canadienne ressort des
disparités entre les hommes et les femmes en termes
de





droit à la propriété
d’inégalité salariale et de revenus;
Inégalité d’accès aux opportunités;
D’autonomie et de sphère d’influence.
Les femmes sont les plus affectées par les impacts
des changements climatiques
34

Répondre aux défis majeures en
matière d’environnement qui sont:


Responsabiliser toutes les couches sociales dans
la gestion de l’environnement et la lutte contre
les Changements climatiques la dégradation des
milieux et des ressources naturelles
Promouvoir une gestion participative intégrer de
l’environnement et la lutte intégrer contre les
changements climatiques et une gestion intégrée
des ressources naturelles
35


Amener les femmes et les autres couches
défavorisées à prendre une part active dans
la gestion de l’environnement et des
ressources naturelles pour une meilleure
atteinte des OMD.
Les gouvernements doivent honorer les
engagements pris en matière d’EFH sur le
plan international, régional et sous-régional
36
Valeur ajoutée et enjeux

L’approche genre permet:
 d’Introduire des objectifs d’égalité dans
leplan de convergence de la COMIFAC

de réorganiser, d’améliorer de
développer et d’évaluer les processus
décisionnels dans la gestion des forêts et
des ressources naturelles ainsi qu’au sein
de son organisation interne;
37
d’améliorer son image en tant
qu’institution respectueuse des
droits humains et des libertés;
 De contribuer à la déconstruction
des rapports inégalitaires;


De favoriser un développement durable
et efficace et équitable;
38

d’atteindre des objectifs à
différents niveaux d’organisation
sociales et ,de mettre en œuvre des
programmes sur la base de la
gestion axée sur les résultats.
39
ENGAGEMENTS DES GOUVERNEMENTS
DE LA SOUS-REGION EN MATIERE D’EFH

Sur le plan international:

La convention sur l’Elimination de
toutes les Discriminations faites aux
Femmes qdoptée en 1979 par l’AG des
Nations –Unies; l’instrument le plus
ehaustif et le plus détaillé sur les
droitsfondamentaux des femmes. 30
articles basée sur trois principes:
Le principe d’égalité
 Le principe de non-discrimination
 Le princies des obligations des états

40




La Déclaration et le Programme
d’action de Beijing (1995) qui intègre la
plate-forme de Dakar;le 11ème domaine
de préoccupations retenu est la gestion
des ressources naturelles et la
préservation de l’environnement;
La déclaration de l’UA sur l’EFH;
L’OMD 7 a trait à l’environnement;
…..sous-régionale
41
42

similar documents