Télécharger - Caroline Lummert

Report
Méthode d’évaluation et de hiérarchisation de la vulnérabilité
des enjeux bâtis du littoral de Cap Atlantique
soumis aux aléas de submersions marines
Soutenance de stage de
Caroline LUMMERT
Master 2 EGEL
2013 – 2014
Tutrice universitaire :
Catherine MEUR-FEREC
Maître de stage :
Benjamin LE COLDROCH
Tempête au Croisic (crédit photo : Thierry Weber)
1/23
Contexte et objectifs
Méthodologie
Résultats
Conclusion
 Communauté d’Agglomération de la
Presqu’île de Guérande-Atlantique : CAP
Atlantique
 15 communes, dont 12 littorales
 2 départements : la Loire-Atlantique et le
Morbihan
 2 régions : les Pays de la Loire et la
Bretagne
 1 400 bâtiments touchés pendant Xynthia
en 2010
 Cap Atlantique pilote un Programme
d’Actions de Prévention des
Inondations depuis 2013
 PAPI
2/23
Contexte et objectifs




Méthodologie
Résultats
Conclusion
cofinancé par l’État et les collectivités
gestion globale du risque inondation
7 axes
définit des « bassins de risques »
Axe 5 : réduction de la vulnérabilité des
personnes et des biens
3/23
Contexte et objectifs
Méthodologie
Résultats
Conclusion
 Objectifs transversaux de la mission de stage réalisée dans le cadre de l’Axe 5 du PAPI:
1. Quantifier et spatialiser les enjeux bâtis submersibles du territoire
2. Affiner la connaissance des enjeux bâtis  enquête de terrain pour connaître leur
nature : habitation, activité économique, établissement recevant du public
3. Créer des outils d’aide à la décision
 SIG « risques »
 Indices de vulnérabilité du bâti
4. Mettre en forme les résultats afin de mieux communiquer auprès des acteurs de la
gestion du trait de côte
5. Préparer la mise en œuvre opérationnelle de l’Axe 5 du PAPI littoral de Cap Atlantique
 hiérarchiser les actions du service Submersions Marines
4/23
Méthodologie
5/23
Contexte et objectifs
Méthodologie
Résultats
Conclusion
 Contexte : démarrage du PAPI et peu de connaissances disponibles pour l’Axe 5
 Comment améliorer la connaissance des enjeux bâtis submersibles de Cap Atlantique ?
 Méthode axée sur la vulnérabilité structurelle
6/23
Contexte et objectifs
Méthodologie
Résultats
Conclusion
1. Choix de la zone d’étude
 Secteurs prioritaires de la stratégie du PAPI  non-endigués
 Inclus dans le PPRL Presqu’île Guérandaise – Saint-Nazaire
 Données sur l’aléa de submersion marine et modélisation de hauteurs d’eau
disponibles
7/23
Contexte et objectifs
Méthodologie
Résultats
Conclusion
 5 communes :
Guérande, La
Turballe, Batz Sur
Mer, Le Pouliguen et
Le Croisic
 Marais salants de
Guérande : zone
basse, exposée aux
submersions
Localisation des bassins de risques du PAPI et des principaux éléments de
géomorphologie, source : Google Earth (C.Lummert, 2014)
8/23
Contexte et objectifs
Méthodologie
Résultats
Conclusion
2. Acquérir des données
a) Analyse SIG : spatialiser et estimer le nombre d’enjeux bâtis situés en zone
inondable
 Données :
 couche « bâti » du service SIG de Cap Atlantique
 hauteurs d’eau DDTM 44 (PPRL)  Xynthia +20cm et Xynthia +60cm
 Afin de d’avoir une approche globale  « prévoir le pire » : utilisation des hauteurs
d’eau du scénario Xynthia +60cm :
 correspondant à une augmentation de 60 cm du niveau marin sur 100 ans
 corrélée à un niveau de surcote identique à celui de la tempête Xynthia
9/23
Contexte et objectifs
Méthodologie
Résultats
Conclusion
Sources :
Hauteurs d’eau : DDTM 44, Couche
« bâtis » : Cap Atlantique, photo
aérienne 2012 : Cap Atlantique
Carte de localisation des enjeux bâtis de Cap Atlantique situés au niveau du bassin de risques des
marais salants de Guérande (C.Lummert, 2014)
10/23
Contexte et objectifs
Méthodologie
Résultats
Conclusion
2. Acquérir des données
b) Enquête visuelle de terrain (+ Google Street View) pour affiner les données ;
 caractériser la nature des enjeux bâtis
 évaluer la vulnérabilité structurelle
 Un questionnaire par type d’enjeu : Habitations (H), Activités Économiques (AE),
Etablissements Recevant du Public (ERP)
 Diagnostiquer la vulnérabilité structurelle de tous les enjeux bâtis à l’aide d’un questionnaire
 appréhender les prédispositions du bâtiment
à être endommagé lors d’une submersion
Caractérisation des enjeux bâtis sur
les quais du Croisic
11/23
Contexte et objectifs
Méthodologie
Résultats
Conclusion
 Les principaux critères de vulnérabilités recensés :




Degré d’exposition à l’aléa
Bâtiment à étages ou de plain-pied
Vide sanitaire
Présence d’une cave




Hauteur du seuil
Terrain en pente (effet cuvette)
Présence d’une annexe
Réseaux électriques…
 Augmentent ou diminuent la vulnérabilité structurelle du bâtiment
Étage où se réfugier
Seuil surélevé
Compteur électrique
Cave
Repérage des critères de vulnérabilité d’une
habitation (quais du Croisic)
12/23
Contexte et objectifs
Méthodologie
Résultats
Conclusion
3. Traitement des données:
Saisie des résultats : création d’une base de données à intégrer au SIG
 La BD «enjeux bâtis » reprend tous les critères de vulnérabilité de chaque enjeu
 Nécessité de trouver des solutions techniques pour trier les résultats :
 Optimisation et paramétrage de l’outil de saisie de données
 Codage spécifique pour réaliser la transition entre les résultats « papier » et les
tableurs Excel
 Automatisation des procédés de géomatique pour l’intégration des données au SIG
(transversalité avec le service SIG)
13/23
Résultats
14/23
Contexte et objectifs
Méthodologie
Résultats
Conclusion
 Approche quantitative
Xynthia +60cm
Batz-Sur-Mer
Le Croisic
Guérande
Le Pouliguen
La Turballe
La Baule
TOTAL
Nombre de bâtis
inondables par
commune
Pourcentage du
parc immobilier
inondable
332
6,95 %
1 732
32,47 %
593
5,16 %
1 802
31,52 %
143
2,39 %
1 685
11,57 %
6287
15/23
Contexte et objectifs
Méthodologie
Résultats
Conclusion
Communes
H
AE
ERP
Nombre de diagnostics
terrain
BATZ SUR MER
114
48
1
162
LE CROISIC
571
97
8
727
GUÉRANDE
41
5
0
46
LE POULIGUEN
0
0
0
0
LA TURBALLE
47
11
3
61
TOTAL
773
162
12
996
Résultats de l’enquête visuelle de terrain
16/23
Contexte et objectifs
Méthodologie
Résultats
Conclusion
 Approche qualitative : calculs des indices de vulnérabilité du bâti
 L’indice synthétique de vulnérabilité construit pendant le stage :
 Se calcule automatiquement à partir du recensement des critères de
vulnérabilité (outil informatique créé en partenariat avec le service SIG)
 Gradue la lecture des données inventoriées par le questionnaire
 Illustration de la vulnérabilité
17/23
Contexte et objectifs
Méthodologie
Résultats
Conclusion
 3 sous-indices calculés
indépendamment
Logique et étapes de calcul de
l'indice synthétique de
vulnérabilité
18/23
Contexte et objectifs
Méthodologie
Résultats
Conclusion
 chaque sous-indice fait
varier la vulnérabilité totale
19/23
Contexte et objectifs
Méthodologie
Résultats
Indice synthétique de vulnérabilité (Kerignon, Guérande)
Conclusion
 à aléa égal,
vulnérabilité
structurelle inégale
 Indice est une
illustration de la
vulnérabilité
 repérage des
bâtiments
dangereux où la
réalisation de
diagnostics de
vulnérabilité est
urgente
20/23
Conclusion
21/23
Contexte et objectifs
Méthodologie
Résultats
Conclusion
Finalités opérationnelles :
 Méthodologie
 Finalisée
 Opérationnelle
 Reproductible  généralisation de la démarche à l’ensemble des bâtis submersibles
de Cap Atlantique
 Priorisation des actions du service Submersions Marines
 Meilleure connaissance territoriale des enjeux bâtis submersibles
 Localisation des zones sensibles
 Acquisitions de données fiables pour la rédaction de CCTP et affiner l’offre de marché
public pour la réalisation de diagnostics de vulnérabilité
 Aide à la décision  SIG consultable par :
 tous les services de Cap Atlantique (Aménagement, Habitat, Énergie…)
 Les communes devant rédiger des PCS
 Meilleure communication
 Sensibilisation des élus
 Première approche de sensibilisation de la population lors des sorties terrain
22/23
Contexte et objectifs
Méthodologie
Résultats
Conclusion
 Objectifs transversaux du stage dans le cadre de l’Axe 5 :
1. Quantifier et spatialiser les enjeux bâtis submersibles du territoire
2. Affiner la connaissance des enjeux bâtis
3. Créer des outils d’aide à la décision
4. Mettre en forme les résultats afin de mieux communiquer auprès des acteurs de la
gestion du trait de côte
5. Préparer la mise en œuvre opérationnelle de l’Axe 5 du PAPI littoral de Cap Atlantique
Apports personnels :
•
•
•
•
Prise en main de nombreux logiciels jusqu’alors inutilisés, notamment au niveau des SIG
Approfondissements et mise en application des compétences théoriques
Meilleure connaissance de l’action publique
Contacts divers - réseaux
23/23
Merci pour votre attention !
« L’incroyable histoire des
rescapés de Deolen »
en exclu dans le Télégramme
du RU !
Plouzané (29), PETRA, janvier
2014
Pour aller plus loin…

Observatoire national des risques naturels : http://www.onrn.fr

Géorisques : mieux connaître les risques sur le territoire : http://www.georisques.gouv.fr/

Prim.net bouquet prévention des risques majeurs : http://www.risquesmajeurs.fr/

Projet ANR COCORISCO: Connaissance, compréhension et gestion des risques côtiers :
http://www.cocorisco.fr/

Réseau d’observation du littoral Normand et Picard : http://www.rolnp.fr/rolnp/

Observatoire national de la mer et du littoral : http://www.onml.fr/accueil
Quelques éléments de bibliographie :
 CEPRI, 2009, Un logement « zéro dommage » face au risque d’inondation est-il possible ?, Rapport, 55p
 CEPRI, 2010, Le bâtiment face à l’inondation : diagnostiquer et réduire sa vulnérabilité, Guide méthodologique, 53p
 MEDDE, 2011, Programmes d’action de prévention des inondations (PAPI) : De la stratégie aux programmes d’action, Cahier des
charges. DGPR, 28p
 CHAUVITEAU C., VINET F., La vulnérabilité des établissements recevant du public et des entreprises face aux inondations : une
méthode d’analyse appliquée dans le bassin de l’Orb (Hérault), Ingénieries, n°46, 2006, pp 15-33
 SELLIER D., Relief et patrimoine géomorphologique du Pays de Guérande, Les Cahiers du Pays de Guérande, n°46, 2007, pp 39-60
 MEUR-FEREC C., RABUTEAU Y., Plonevez-Les-Flots : un territoire fictif pour souligner les dilemmes des élus locaux face à la gestion
des risques côtiers, Espace Géographique, 2014, n° 43, pp 18-34
 Le Service de l’Observation et des Statistiques du ministère de l’Ecologie, l’Agence des Aires Marines Protégées et l’Ifremer dans le
cadre de l’Observatoire national de la mer et du littoral, 2013, Les données clés de la mer et du littoral : synthèse des fiches
thématiques de l’Observatoire, 54p
25

similar documents