Boissons énergisantes

Report
Boissons énergisantes :
Entre menace et banalisation
Par Laurie Plamondon, Dt. P., M. Sc., conseillère scientifique.
En collaboration avec Pierre-André Dubé, B. Pharm., M. Sc.,
pharmacien en toxicologie clinique.
Décembre 2011
Introduction
Croissance phénoménale du marché des boissons
énergisantes au cours des dernières années
Promotion de bénéfices prétendus sur les niveaux
d’énergie, de vivacité, et de performance
Multiples motifs de consommation rapportés :
 se tenir éveillé, obtenir un regain d’énergie, être plus
motivé, améliorer la performance sportive, faire la fête
toute la soirée, s’hydrater
 le bon goût, les bénéfices perçus pour la santé, améliorer
le goût des boissons alcoolisées, etc.
QUI CONSOMME DES
BOISSONS ÉNERGISANTES?...
À QUELLE FRÉQUENCE?...
EN QUELLE QUANTITÉ?...
DANS QUEL CONTEXTE?
Données de consommation
Habitudes de consommation peu documentées
(fréquence, quantité consommée par occasion, contextes)
• Enquête auprès de Québécois du secondaire et du
collégial :
N’en a jamais
Jamais ou
À l’occasion
Souvent
consommé
rarement
(< 1 fois/mois)
(de 1 x/mois à
< 1 x/sem.)
(≥ 1 x/semaine)
Élèves du secondaire,
régions 02, 03 et 15
(n = 3862)
35 %
39 %
14 %
12 %
Étudiants du collégial,
région 15
(n = 394)
39 %
35 %
15 %
11 %
Source : Adaptation de ÉCOBES Recherche et transfert, exploitation spéciale tirée de l’enquête
interrégionale de 2008 « Parle-nous de toi! ».
Données de consommation
Ailleurs dans le monde :
 Chez certains buveurs de boissons énergisantes
(étudiants adultes) :
 consommation de plusieurs boissons par épisode
de consommation
 combinaison avec l’alcool
QU’EST-CE QU’UNE BOISSON
ÉNERGISANTE?
Qu’est-ce qu’une boisson
énergisante?
Définition
Classification
Mélange
d’ingrédients se
présentant sous la
forme d’une
boisson ou d’un
concentré liquide
ayant la propriété
prétendue de
rehausser les
niveaux
d’énergie et de
vivacité
Produit de santé
naturel
- teneurs
d’ingrédients
non permises
dans les aliments
et allégations
d’usage
thérapeutiques
Composition
eau
sucre
caféine (synthétique ou
de source naturelle
comme le guarana)
taurine
ginseng
glucuronolactone
inositol
vitamines, etc.
QUELS SONT LES EFFETS DES
BOISSONS ÉNERGISANTES SUR
LA SANTÉ?
Effets sur la santé
Effets de la consommation de boissons
énergisantes : combinaison des ingrédients
• Petites études uniques : ↓ de la qualité du
sommeil, ↑ de la fréquence cardiaque et de la
tension artérielle
• Effets principalement associés à la caféine
Effets sur la santé
Effets des différents ingrédients :
• Caféine et sucre : principaux ingrédients posant des
risques ou ayant des effets indésirables potentiels
pour la santé
• Autres ingrédients : peu d’effets indésirables à court
terme dans les teneurs présentes dans les boissons
énergisantes
QUELS SONT LES EFFETS DE LA
CONSOMMATION DE CAFÉINE?
Effets de la consommation de
caféine
Principal ingrédient actif des boissons
énergisantes
Substance psychostimulante légale la plus
consommée dans le monde
 présente dans plusieurs produits de consommation :
 café (~100 mg), thé (~ 40 mg), boissons gazeuses (~ 40 mg), chocolat (520 mg), produits de santé naturels et médicaments (~ 30-200 mg), etc.
 Contribution à l’effet cumulatif de la caféine
consommée au cours d’une même journée
Effets de la consommation de
caféine
Apport supérieur aux limites recommandées :
 tremblements, agitation, nausée, vomissements,
…… palpitations… problèmes cardiaques graves (arythmies)
Population
Enfants de 12 ans et moins
4-6 ans
7-9 ans
10-12 ans
Adolescents de 13 ans et plus
Femmes qui prévoient devenir
enceintes, femmes enceintes et
mères qui allaitent
Adultes (en bonne santé)
*Source : Santé Canada
Apport quotidien maximal recommandé*
Équivalence en tasse de café
filtre (135 mg de caféine)
2,5 mg/kg de poids corporel
45 mg
62,5 mg
85 mg
2,5 mg/kg de poids corporel**
 ⅓ de tasse
 ½ tasse
 2/3 de tasse
Ex. 13 ans, fille ou garçon (45 kg) = 112 mg
17 ans : fille (55 kg) = 138 mg; garçon
(65 kg) = 162 mg
 ¾ de tasse
 1 tasse;  1¼ tasse
300 mg
 2 ¼ tasses
400 mg
 3 tasses
**Il s’agit d’une suggestion prudente et non d’une recommandation définitive.
Effets de la consommation de
caféine
Consommation régulière, quantité inférieure aux
limites recommandées :
 dépendance physique et psychologique, symptômes
de sevrage (ex. : maux de tête, baisse d’énergie,
somnolence, irritabilité, difficulté de concentration) pouvant
inciter à une consommation régulière
Effets de la consommation de
caféine
Enfants et adolescents :
+ à risque d’intoxication chronique ou aiguë et +
susceptibles à l’apparition d’effets indésirables
Interactions médicamenteuses avec la caféine
(ex. : Clozaril®, Ritalin®, amphétamines)
QUELLE EST LA TENEUR EN
CAFÉINE DES BOISSONS
ÉNERGISANTES?
Teneur en caféine
 Teneur variée entre les
produits : 80 à 350 mg
par contenant = ~ 2/3 de
tasse à plus de 2,5 tasses de
café filtre
Boissons
Café
Espresso allongé
Infusé (café filtre)
Boissons gazeuses
Cola
• En général, + le volume
augmente, + la teneur
en caféine est élevée
 Attention à certaines
marques ou variétés
(dont celles non
homologuées), et aux
versions concentrées
Volume (ml)
1 tasse
237
237
1 canette ou bouteille
355
590
Caféine
(mg)
75
135
36-46
60-76
Boissons énergisantes
1 bouteille
concentrées
Red Bull®*
60
80
®
Rage shot
60
150
®
Rockstar energy shot
75
200
Boissons énergisantes
1 canette ou bouteille
A-Rush®*, Red Bull®*
250
80
®
Monster Java –Loca Moca
444
190
®
®
Full Throttle *, Red Bull *,
et Sobe No Fear®*
473
141-151
®
®
®
Amp , Monster , Rockstar
473
142-164
®
NOS
650
343
®
®
Monster , Rockstar
710
246
* Boissons énergisantes (produit de santé naturel) homologuées par Santé
Canada
Teneur en caféine
Format régulier (250 ml) :
Boissons
•
Café
Espresso allongé
Infusé (café filtre)
Boissons gazeuses
2/3 de tasse de café filtre ou
2 canettes de cola
Grand format (473 ml) :
•
> 1 tasse de café ou
4 canettes de cola
Très grand format (710 ml) :
•
2 tasses de café ou 6 canettes
de cola
Format concentré
(60-75 ml) :
•
de < 1 à 1,5 tasse de café ou
de 2 à 6 canettes de cola
Cola
Volume (ml)
1 tasse
237
237
1 canette ou bouteille
355
590
Caféine
(mg)
75
135
36-46
60-76
Boissons énergisantes
1 bouteille
concentrées
Red Bull®*
60
80
®
Rage shot
60
150
®
Rockstar energy shot
75
200
Boissons énergisantes
1 canette ou bouteille
A-Rush®*, Red Bull®*
250
80
®
Monster Java –Loca Moca
444
190
®
®
Full Throttle *, Red Bull *,
et Sobe No Fear®*
473
141-151
®
®
®
Amp , Monster , Rockstar
473
142-164
®
NOS
650
343
®
®
Monster , Rockstar
710
246
* Boissons énergisantes (produit de santé naturel) homologuées par Santé
Canada
LES BOISSONS ÉNERGISANTES
PEUVENT-ELLES ENTRAÎNER UN
APPORT EXCESSIF EN CAFÉINE?
Impact sur l’apport total en caféine

Manque de données récentes pour évaluer l’apport total
de caféine dans la population (incluant celui provenant des
BE) et le comparer aux limites recommandées
Adultes (en bonne santé) :
 La consommation de plusieurs contenants (2,5 à 5) est
nécessaire pour fournir une quantité de caféine atteignant
la limite recommandée
 Risques peu élevés d’atteindre les limites recommandées
dans le cadre d’usage occasionnel ou de consommation de
quantités modérées de boissons énergisantes.
Impact sur l’apport total en caféine
Enfants (12 ans et moins)
 Pour la plupart des BE, une seule boisson fournit un
apport similaire ou supérieur aux limites recommandées
 Même les moins concentrées en contiennent trop pour plusieurs
 La consommation de BE est déconseillée par Santé Canada
Adolescents (13 ans et +)
 Grand format (473 ml) et versions concentrées : une seule
peut atteindre ou excéder la limite
 note : une tasse de café peut aussi excéder la limite pour plusieurs
 Petit format (250 ml) combiné à d’autres sources
de caféine = apport excessif en caféine
QU’EN EST-IL DES EFFETS DU
MÉLANGE AVEC L’ALCOOL?
Risques liés au mélange avec l’alcool
• Mélange avec l’alcool déconseillé par Santé Canada
• Caféine : réduction de la sensation d’ébriété, sans
diminution des déficits liés à l’alcool (ex. : coordination
motrice, temps de réaction)
• Association entre la consommation de BE et la
quantité d’alcool consommée (+) et l’adoption de
comportements risqués (+)
 pas nécessairement de lien de causalité
 les BE seraient particulièrement populaires chez ceux qui
consomment davantage d’alcool et de drogues
EST-CE QUE LES BOISSONS
ÉNERGISANTES ET L’ACTIVITÉ
PHYSIQUE FONT BON MÉNAGE?
Consommation lors d’activité
physique
Ne pas confondre les boissons énergisantes avec
boissons pour sportifs ou boissons énergétiques (ex. :
Gatorade®, Powerade®)
Boissons pour sportifs : formulées pour répondre aux
besoins physiologiques liés à la pratique d’activité physique
prolongée
 pas de caféine ou autres ingrédients aux effets stimulants
 non gazéifiées
 concentration en sucre moins élevée que les boissons énergisantes
 présence de sels minéraux (sodium, potassium, chlore)
Impact de la consommation lors
d’activités physiques
Effets sur la performance sportive :
 étude sur petits échantillons de sujet hautement
entraînés
 résultats non concluants (effet positif vs absence d’effet)
 effets positifs sur la performance : principalement
attribuable à la caféine
Effets indésirables :
 [glucides] élevée, caféine, gazéification
 obstacle à la réhydratation
 troubles gastro-intestinaux
 risques de problèmes cardiaques
QUELS SONT LES IMPACTS LIÉS
AU CONTENU EN SUCRE DES
BOISSONS ÉNERGISANTES?
Impacts sur le poids et la santé
dentaire
Teneur en sucre des boissons énergisantes
 comparable aux autres boissons sucrées
 gros formats
Consommation régulière de boissons sucrées
 remplacement d’autres boissons (ex. : eau, lait)
 excès de poids
 carie dentaire
 érosion dentaire (pH acide boissons énergisantes : ++)
LES PRATIQUES DE MISE EN
MARCHÉ DES BOISSONS
ÉNERGISANTES FAVORISENTELLES UN USAGE SÉCURITAIRE?
Modalités de mise en marché
Mise en marché parmi les produits alimentaires malgré
la présence de mises en garde
 forme : boisson gazeuse sucrée, saveurs variées
 lieux de vente : dépanneurs, épiceries, distributrices, etc.
Grands formats individuels non refermables (canette) :
consommation au cours d’une même occasion
 Impression que peut être consommé à volonté sans
égard à l’âge et à l’état de santé du consommateur
 Mises en garde et conditions d’usage (lorsque présentes)
pas remarquées ou prises au sérieux
Modalités de mise en marché
Mise en marché de boissons énergisantes
prémélangées avec de l’alcool
 lieux de vente : dépanneurs, SAQ
 ≈ 7 % alc./vol; ≈ 25-125 mg caféine/boisson
 forme : boisson gazeuse alcoolisée sucrée
 économiques
 affichage limité : absence de la teneur en caféine et de
mises en garde
 Promotion du mélange boissons énergisantes-alcool
 Attrait d’une jeune clientèle
Stratégies de promotion
Utilisation de stratégies qui s’inscrivent bien dans la
culture des jeunes
 thématiques populaires auprès des jeunes : sports
extrêmes, musique, jeux vidéo, etc.
 canaux de diffusion non traditionnels : sites Internet,
réseaux sociaux, commandites et partenariats, concours
 Stratégies qui rejoignent une jeune clientèle et qui
risquent d’inciter à la consommation
Stratégies de promotion
Promotion de l’intérêt de l’effet stimulant en
contexte de récréation et de performance
 ex. : pour étudier, travailler, pratiquer une activité
sportive, danser toute la soirée, etc.
 Suggestion que l’usage favorise la réussite académique
et professionnelle, et la jouissance de la vie
 Banalisation de l’usage de substances
Stratégies de promotion
Effets bénéfiques prétendus exagérés et
surreprésentés
Conditions d’usage, risques et effets indésirables
éclipsés
 Risque que les BE soient perçues comme étant
inoffensives et soient consommées en grandes
quantités pour obtenir les effets souhaités
Encadrement légal actuel
Règlement sur les produits de santé naturels :
 processus d’homologation et attribution de NPN

limites relatives à la teneur en certains ingrédients
médicinaux
 étiquetage :
 liste d’ingrédients
 teneur en ingrédients médicinaux (sauf caféine de source naturelle)
 mises en garde :
Contient de la caféine. Produit déconseillé aux enfants, aux femmes
enceintes ou qui allaitent, aux personnes sensibles à la caféine ou en
combinaison avec l’alcool. Ne pas consommer plus de xx ml par jour.
Encadrement légal actuel
Mise en application de la réglementation sur les
produits de santé naturels graduelle et non
complétée :
 Présence sur le marché de
Boissons
énergisantes
produits non homologués :Boissons
concentrées
 quantités élevées de caféine
 absence d’affichage des
conditions d’usage et mises
en garde
Red Bull®
Rage shot®
Rockstar energy shot®
Boissons énergisantes
A-Rush®, Red Bull®
Monster Java –Loca Moca®
Full Throttle®, Red Bull®, et
Sobe No Fear®
Amp®, Monster®, Rockstar®
NOS®
Monster®, Rockstar®
Volume (ml)
Caféine (mg)
1 bouteille
60
60
75
1 cannette ou
bouteille
250
444
80
150
200
473
473
650
710
141-151
142-164
343
246
80
190
QUE PEUT-ON CONCLURE À LA
LUMIÈRE DE L’ÉTAT ACTUEL DES
CONNAISSANCES SUR LES
BOISSONS ÉNERGISANTES?
Conclusions
Adultes en bonne santé
 Risques et effets indésirables (liés à la caféine) :
 peu élevés, comparables à ceux du café
 surtout liés aux modes de consommation (ex. :
consommation excessive, combinaison avec l’alcool
ou Rx) plutôt qu’à la composition du produit
Conclusions
Enfants et adolescents
 Enjeux potentiels pour la santé : liés la teneur
élevée en caféine et en sucre, et à leur acidité :
 intoxication à la caféine, troubles du sommeil,
problèmes de santé dentaire, excès de poids
Conclusions
Enjeux liés aux pratiques de commercialisation :
 attrait d’une jeune clientèle
 normalisation d’une consommation fréquente de
quantités importantes de caféine et de sucre
 banalisation de l’usage de substances stimulantes à
des fins récréatives ou de performance
Conclusions
Manque de données de consommation pour :

identifier des cibles d’intervention

évaluer le niveau de risque que représente ce
nouveau phénomène pour la santé publique et
son importance par rapport aux autres
problématiques affectant les jeunes
Conclusions
Surveillance des habitudes de consommation de
boissons énergisantes
 fréquence de consommation (boissons énergisantes
ordinaires et avec alcool)
 nombre de boissons consommées par épisode de
consommation
 contextes de consommation : ex. : consommation
concomitante avec la consommation d’alcool
Surveillance de la consommation de tous les
produits contenant de la caféine (boissons
gazeuses, café, thé, chocolat, boissons énergisantes et
dérivés…)
Conclusions
Besoin de sensibilisation des
consommateurs, professionnels de la santé,
parents, etc.
 teneur élevée en caféine et en sucre des BE
 conditions d’usage appropriées
Conclusion
Ne pas démoniser, sans banaliser…
Cette présentation est basée sur le TOPO Boissons énergisantes :
entre menace et banalisation et sur la synthèse des connaissances
Boissons énergisantes : risques reliés à la santé et perspectives de
santé publique qui sont disponibles au : http://www.inspq.qc.ca

similar documents