Téléchargez la plaquette au format Power Point en cliquant de

Report
GROSSESSE et
SUBSTITUTION
Pourquoi, comment, avec qui ?
Réseau Indre et
Loire de soins aux
toxicomanes
RESIST 37
www.resist37.fr
Réalisé avec le soutien
de la Préfecture d’Indre et Loire
Décembre 2010
Pourquoi ?

La grossesse est une période propice
questionnement
sur
la
consommation
substances psycho actives.
au
de

La grossesse est un moment favorable pour
proposer et induire un traitement de substitution
aux opiacés (TSO).

Un TSO déjà en place doit être maintenu.

Les opiacés ne sont pas tératogènes, mais le
manque induit une souffrance fœtale.

La substitution permet de réduire les dommages
sanitaires, sociaux et judiciaires liés à la
consommation.

La mise en place d’un TSO peut permettre un
meilleur déroulement de la grossesse et une prise
en charge pluridisciplinaire.

Méthadone et buprénorphine ne sont pas contre
indiquées en cas d’allaitement.
Comment ?

Méthadone et buprénorphine peuvent être utilisées au
cours de la grossesse (AMM).

On ne change pas un TSO bien conduit et bien toléré.

Pour une primo prescription de TSO sur dépendance à
l’héroïne, privilégier la méthadone, car étant un agoniste
pur, les symptômes de manque seront moindres lors de
l’induction.

Tout traitement doit être prescrit à posologie efficace.

Ne pas diminuer les doses, voire les augmenter au cours
du 3ème trimestre (augmentation du volume de dilution),
malgré les inquiétudes des futures mamans liées à leur
culpabilité, et à la crainte de la toxicité du médicament.

Le syndrome de sevrage néonatal n’est pas
systématique, de plus il n’y a pas de corrélation entre
posologie, apparition et intensité de ce dernier.

L’allaitement maternel, par la qualité des interactions
mère/enfant et le contact peau à peau qu’il favorise a
tendance à diminuer le risque d’apparition de syndrome
de sevrage néonatal.
Avec qui ?

Toute induction de traitement méthadone doit être effectuée par un
établissement de santé, en particulier pour le département par le
Centre PORT BRETAGNE du CSAPA 37 , service spécialisé du
CHRU de TOURS.

Le Centre PORT BRETAGNE propose un accompagnement des
futures mamans sous substitution ou non.

A ce jour le Centre PORT BRETAGNE a développé un partenariat
avec la maternité Olympe de Gouges, afin de prendre en charge
conjointement ces grossesses (considérées comme pathologiques)
et de débuter une prise en charge pédiatrique précoce (dès la
grossesse) par les équipes de l’UPM, avec la prévention du
syndrome de sevrage néonatal.

Centre PORT BRETAGNE
0247479191
26 rue Richelieu 37000 TOURS


MATERNITE OLYMPES DE GOUGES
2 bis boulevard Tonnellé
0247476992
0247474740
UNITE de PEDIATRIE en MATERNITE
0247479248
2 bis boulevard Tonnellé

similar documents