Diapositive 1

Report
Patients communautaires
Rappel
Symptômes
Cytologie
Cultures
103 UFC/ml
Leucocytes
≥ 104/ml
+
104 UFC/ml
>105
UFC/ml
Antibiogramme
Oui si
E.Coli
S.saprophyicus
1espèce : grpe I II
2 espèces : grpe I
1 ou 2 Espèces
grpe I II III
1 ou 2 espèces pour
Ou absence de
renseignements
Leucocytes
< 104/ml
> 105 UFC
/ml
immunodépression
chimio/greffe
1 espèce pour
Grossesse/BB
Groupe II
enterobactéries/pyo/
entero/St.aureus/
corynebacterium
urealyticum et
seminale /
haemophilus spp.
Groupe III
Strepto B/
aeroccoccus urinae/
Autres staph/acineto
/autres pseudo/
candida albicans et
glabrata
Groupe IV
Lactobacilles/autres
corynébactéries/
strepto alpha/
gardnerella
Groupe I II ou III
Autres cas
-
Groupe I
Coli/staph.sapro/
salmonelle/BK
Leucocytes
>105
+ ou -
UFC/ml
Non
Commentaire
BSP
Si
1 seule espèce
Commentaire
groupe I II III
Interprétation ECBU selon recommandations REMIC 2010 Société Française
de Microbiologie
3
Patients sondés
Symptômes
+
≥ 102 UFC/ml
 ATB si 2
espèces max
Cytologie
+
Sinoncontrôle
et commentaire 4
Conduite à tenir
Leucocyturie
Bactériurie
Type de colonies
Non
Non
>20 000 < 50 000
Interprétation
Conduite à tenir
Commentaire
0
Aucune
7
Non
0
Aucune
8
>50 000
< 1 000 000
non
0
Aucune
PSB
> 1 000 000
Non
Mais valeurs UF500
>106 germes
0
CULOT + GRAM
+ GELOSE PVX
Si infection urinaire
confirmée 10
SINON PSB
3 si
Cf. tableau ci dessous
Non
AVEC SYMPTOMES
Oui
A contrôler
ou ATB cf. tableau
immunodépression/chimio
/greffe/grossesse/bb
Ou
BSP
1 sorte
SANS SYMPTOMES
3
> 20 000
Oui
1/2 sortes
Identification et antibiogramme
9
> 20 000
Oui
> 2 sortes
Aucune
4
Non
Oui
≥ 2 sortes
Aucune
2
Commentaires
1 Patient connu sous antibiothérapie cohérent avec une leucocyturie et cultures négatives.
2 Flore polymorphe sans leucocyturie : urine souillée non évocatrice d’une infection urinaire.
3 Infection urinaire débutante possible , colonisation de l’arbre urinaire vraisemblable si absence de symptômes : antibiogramme réalisé à titre
indicatif. A confronter au contexte clinique.
4 Flore polymorphe associée à une leucocyturie (ou non pour les patients sondés) : les cultures ne permettent pas d’incriminer le(s) germe(s)
responsable(s) d’une éventuelle infection urinaire. A contrôler sur un nouvel échantillon respectant les conditions pré-analytiques.
5
Absence de leucocyturie , faible bactériurie : résultat non évocateur d’une infection urinaire.
A confronter au contexte clinique.
6 Contamination d’origine vaginale probable.
7 Absence d’infection urinaire
8 Leucocyturie modérée sans bactériurie : leucocytes génitaux ?
A confronter au contexte clinique et à contrôler si besoin sur un nouvel échantillon respectant les conditions pré-analytiques.
9 Infection urinaire.
10 Infection urinaire à germe exigeant.
BSP Bactériurie sans pyurie
Infection urinaire débutante possible : à contrôler si persistance des signes cliniques.
PSB Leucocyturie évocatrice d’infection associée à une culture négative :
Antibiothérapie avant le recueil ,
Infection à germe exigeant (BK, chlamydiae, mycoplasme urogénitaux, corynebactérium urealyticum ou seminale, etc.…)
Immunothérapie vésicale.
A confronter au contexte clinique, à contrôler si besoin sur un nouvel échantillon respectant les conditions pré-analytiques.

similar documents