Télécharger le présentation générale

Report
3ème Petit déjeuner-débat
« Loisirs et handicap : le passage à
l’adolescence »
Sous l’égide de l’association des Maires des Hauts-de-Seine
Avec la participation de la ville de VANVES
7 mai 2011
Monsieur GAUDUCHEAU
Maire de VANVES
Monsieur GAUTIER
Président de l’association des Maires des Hauts de Seine
Monsieur QUENAULT
Directeur départemental de la Cohésion Sociale des Hauts-deSeine
Madame CLUZEL
Directrice de l’association SAIS 92
Introduction
Corps, identité et handicap à
l’adolescence
Mme TOUBERT-DUFFORT
Psychologue-clinicienne à l’université Paris X Nanterre
Responsable de formation à l’INS HEA de Suresnes
1ère Table-Ronde
Le partenariat accueil de loisirs/
établissement médico-social/ Education
Nationale
De l’accueil individuel à l’accueil collectif :
Vanves en action
Mme CARMONA,
Responsable du pôle Enfance Périscolaire : Présentation des actions
Mme PROFIT,
Educatrice: L’accueil des jeunes collégiens d’ULIS au sein d’un
accueil de loisirs
Le club pré-ados de Fontenay-aux-Roses ;
un accueil de proximité
Mme PRIME,
Directrice du club
Mme Léone,
Directrice du SESSAD SUD AEDI
2ème Table-Ronde
Le sport, vecteur d’intégration
sociale
M. DEVEMY,
Président de l’association d’Un corps à l’autre
M. SICLIS,
Président du comité régional Handisport
Le réseau départemental des référents
Loisirs et Handicap
Morgane AUSTRUY,
Conseillère Jeunesse, DDCS 92
 21 communes
impliquées dans le
réseau 2010-2011
VILLENEUVE LA GARENNE
COLOMBES
BOIS COLOMBES
ASNIERES
LA GARENNE COLOMBES
COURBEVOIE
NANTERRE
NEUILLY SUR SEINE
RUEIL MALMAISON
BOULOGNE BILLANCOURT
ISSY LES MOULINEAUX
SEVRES
VANVES
MALAKOFF MONTROUGE
CHAVILLE MEUDON
CHATILLON
BAGNEUX
CLAMART
CHATENAY-MALABRY
ANTONY
Les objectifs du réseau
Melle Coralie NAVARO
Référente loisirs et handicap
Ville de LA GARENNE-COLOMBES
Les objectifs du réseau
 Favoriser l’accès aux loisirs pour tous
 Echanger en vue d’harmoniser les pratiques
 Se mettre en relation avec les partenaires du projet de
vie de l’enfant.
 Faciliter le parcours de l’enfant et de sa famille
(passerelles internes et externes)
 Créer et utiliser des outils ( livret d’accueil, dvd Sais)
 Etre identifié et reconnu
L’accueil de la famille
M. Jimmy DEM,
Référent loisirs et handicap
Ville de NANTERRE
L’accueil de la famille
 En amont
Importance d’une communication des communes mentionnant
l’accueil de tous.
(Journaux locaux, affiche Boulogne, invitation Colombes)
 Créer les conditions d’une relation de confiance
Ecoute bienveillante
Échanges
Proposition des modalités d’un premier accueil : présentation du
livret d’accueil
 C’est un élément clé de la réussite de l’accueil
de l’enfant.
La coordination du projet d’accueil
Mme MASSOT,
Référente Loisirs et Handicap,
Ville de Boulogne
La coordination du projet d’accueil
 Le livret d’accueil : un outil de coordination du projet
tout au long du parcours de l’enfant
Allègement de la procédure pour les parents
Prise de contact avec les professionnels qui suivent l’enfant
(médico-social, l’Education nationale…)
Un document ressource pour assurer la transmission des
informations dans les différentes étapes de vie du jeune
 L’importance du travail en partenariat
Le référent Handicap ville
Les professionnels médico-social/services de soins
Pour accompagner, favoriser la préparation, le suivi et
l’évolution du projet d’accueil du jeune, en fonction de ses
besoins spécifiques (meilleur connaissance des
capacités/besoins/)
La mise en place d’actions
M. MOSTEFA
Référent Loisirs et handicap
Ville de Colombes
La mise en place d’actions
 A caractère évènementiel : sensibiliser le grand public
Domaine sportif
Journée olympiades paralympique en accueil de loisirs, Stade en
fête autour du sport participation et démonstration, La même
passion du sport ( public scolaire et Accueils de loisirs), Vacances
sportives pour tous…
Domaine culturel et artistique
Sensibilisation lors de la Journée des Droits de l’enfant, Intervention
d’une troupe de théâtre sur le sujet,
Autres actions
Semaine du handicap, circuit prévention routière , échanges
d’activités avec les établissements et services de soins, parcours
de sensibilisation dans les écoles
La mise en place d’actions
 A caractère interne : la sensibilisation des
équipes
 Réunions d’information ( démultiplication des actions de
formations du réseau au niveau local, DVD Sais…)
Mise en place de parcours moteur et sensoriel par l’APF.
Formation langue des signes.
Intervention de professionnels sur des réunions
d’équipes.
Accompagnement des équipes d’animation sur des
situations d’accueil.
Les bénéfices pour tous
Mme Sylvie LEBOUCHE
Référente Loisirs et handicap
Ville de Courbevoie
Les bénéfices pour tous
 Les bénéfices pour l’enfant en situation de handicap
Améliorer son estime de soi, sa communication, ses
compétences, son autonomie et ses qualités relationnelles.
Faire de nouvelles connaissances et sortir de son
isolement.
Développer de l’interaction et des capacités à faire face
aux obstacles.
Dépasser ses limites et apprendre à mieux s’affirmer.
Mieux accepter son handicap et ses limites tout en
développant une image de soi positive.
Faire partie intégrante de la société et être reconnu comme
un enfant à part entière au sein d’un groupe.
Apprentissage des règles de vie collective nécessaires au
vivre-ensemble
Les bénéfices pour tous
 Les bénéfices pour les parents
Découvrir les capacités de leur enfant.
Rencontrer d’autres familles et développer des liens.
Se sentir respectés par la société car leur enfant est
reconnu et accepté par les autres ( enfants, animateurs,
parents, professionnels).
Concilier leur vie familiale et professionnelle car leur enfant
est accueilli en dehors des heures scolaires.
Avoir du répit et découvrir que d’autres personnes peuvent
offrir un cadre sécurisant et enrichissant à leur enfant.
Les bénéfices pour tous
 Les bénéfices pour les animateurs et les
enfants
Développer leur tolérance en acceptant chacun comme il
est.
Adopter des attitudes plus ouvertes, mieux accepter les
différences.
Modifier les représentations parfois stéréotypées du
handicap.
Améliorer l’accueil pour tous.
Développer de nouvelles aptitudes et capacités
professionnelles.
Fiche de poste indicative
 Elaborer un diagnostic, faire un état des lieux des
besoins/moyens mis en œuvre
 Recenser les attentes des familles sur la ville/ Définir les
potentialités des accueils de loisirs
 Définir les besoins en formation des équipes d’animation
 Assurer un rôle de passerelle entre les différents services
 Mettre en place de réunion d’information s’adressant aux
directeurs des AL
 Recevoir les familles, les renseigner, les accompagner
 Centraliser les dossiers et les informations
 Mettre en relation les différents partenaires (institutions,
éducation nationale, parents, directeurs et animateurs des accueils
de loisirs), prise de rendez-vous
 Mise en place d’évènement
 Représenter la ville au sein du réseau
CONCLUSION
La MDPH et ses instances, garantes du projet
de vie du jeune en situation de handicap
Monsieur JOLY
Président de la CDAPH des Hauts-de-Seine
Madame TRANVOIZ
Secrétaire Générale de la CDAPH des Hauts-de-Seine

similar documents