le diaporama - ARS Bourgogne

Report
Politique Régionale du Médicament
Hélène DUPONT
Pharmacien Inspecteur de Santé Publique
Cheffe du département Pharmacie et Biologie - Direction de la Santé Publique Novembre 2014
Cadre national
 Loi relative au renforcement de la sécurité sanitaire, du médicament
et des produits de santé; Stratégie Nationale de Santé et projet de Loi
de Santé
 Plans et programmes nationaux




Plan cancer 2014-2019
Plan national d’alerte sur les antibiotiques 2011-2016
Programme national pour la sécurité des patients 2013-2017
Programme PHARE (Performance Hospitalière pour des achats responsables)
 Rapports nationaux
 Médicaments génériques (IGAS)
 Evolution des CPP évaluant les projets de recherche impliquant la personne humaine




(IGAS)
Analyse des ventes de médicaments en France (ANSM)
Surveillance et promotion du Bon Usage du médicament en France (Ministère)
Politique du médicament en EHPAD (Ministère)
Situation de la chimiothérapie des cancers (INCA)
 Critères de certification V 2014 des établissements de santé
 Loi de Financement de la Sécurité Sociale et ONDAM 2017
Contexte
Le médicament = Enjeu majeur de santé publique
 C’est un actif thérapeutique essentiel pour le traitement des pathologies
mais son utilisation comporte des risques: risque sanitaire d’iatrogénie et
risque économique lié à son coût
La prise en charge médicamenteuse
 Concerne l’ensemble des professionnels de santé (médecins pour l’acte
de prescription; les pharmaciens pour l’acte de dispensation; le
personnel de soins pour l’administration)
 Les patients sont également acteurs de leur sécurité
 Concerne les 3 champs du système de soins: secteur ambulatoire,
secteur sanitaire et secteur médico-social
3 domaines:
Sécurité sanitaire
Bon usage
Gestion du Risque
Lettre de mission : projet 8 de l’ARS
Priorité régionale 2014
Phase 1  Diagnostic de la situation en Bourgogne
 Etat des lieux
 Actions existantes
 Contributions des partenaires extérieurs + propositions d’axes à retenir
Phase 2  Elaboration de propositions d’actions
 Déclinaison en fiches actions








Objectif général à atteindre
Constat du diagnostic
Description de l’action opérationnelle
Identification des acteurs à mobiliser
Moyens nécessaires
Calendrier prévisionnel
Indicateurs d’évaluation du résultat de l’action
Points de vigilance
COPIL « POLITIQUE REGIONALE DU MEDICAMENT »
Même composition que celui de l’OMEDIT
Représentants de l’Agence Régionale de santé: Directeur Général et chacune de ses
directions ainsi que
• Le Coordonnateur de l’OMEDIT Bourgogne
Représentants de l’Assurance maladie: Le Directeur régional du Service Médical, le
pharmacien conseil régional , le Directeur coordonnateur de la Gestion Du Risque
et de la Fraude Bourgogne ainsi que
• Le médecin Conseil Régional de la Caisse Régionale MSA de Bourgogne
• Le Directeur du service médical régional du RSI de Bourgogne
Directrice du CRPV et Directeur de l’ARLIN
Représentants des directeurs d’établissements des secteurs sanitaires et médicosociaux : FHF, FEHAP, FNCLCC, FHP, SYNERPA, FNEHAD
Représentants des établissements de santé : 5 médecins cliniciens et 5
pharmaciens; et du secteur médicosocial: 1 médecin coordonnateur + cadre de
santé
Représentants du secteur libéral: URPS médecins, pharmaciens, infirmiers et CLIOR
Représentants de l’ UFR santé : circonscription pharmacie et médecine
Représentant des usagers: CISS
Autres: réseau oncobourgogne et invités
Phase 1: Diagnostic de la situation en Bourgogne
Partenaires extérieurs
DATES DE
RENCONTRE
Actions Principales
01/07/2014
-Suivi des génériques dans le cadre des accords conventionnels
- Thèmes de maitrises médicalisée avec les médecins libéraux
-Bon usage des antibiotiques et anticoagulants oraux…
SRA
07/07/2014
Formations au risque médicamenteux
ARLIN
25/06/2014
Antibiotiques: annuaire des référents; conception d’outils
informatiques de surveillance et analyse des consommations, …
OMEDIT
31/07/2014
Mise en place de la structure ; travaux CBUS
25/06/2014
Effets indésirables des médicaments: recueil d’informations,
renseignement des professionnels, expertise… ainsi que travaux
avec l’ARS ( liste préférentielle des médicaments en EHPAD,
guide des comprimés écrasés…) / DIU gestion des risques …
10/06/2014
Programme qualité / DP = Dossier Pharmaceutique
URPS pharmaciens
10/06/2014
Formations à l’ETP / Mise en place d’une campagne de
dépistage diabète type 2 en 71 / Etude sociologique sur les
médicaments génériques
CHU
26/06/2014
Sécurisation du circuit du médicament / Maitrise des dépenses
09/07/2014
Programme national de sécurité des patients
PARTENAIRES
 Assurance maladie
 Structures d’appui
CRPV
 Professionnels de santé
Ordre des
pharmaciens
 CISS
ARS de Bourgogne
Projet Régional de Santé (PRS)
 PRQSS : Programme Régional Qualité Sécurité des Soins
 PPRGDR : Programme Pluriannuel Régional de Gestion Du Risque
 PRC : Programme Régional de Contrôle
 PRAPS : Programme Régional d’Accès à la Prévention et aux
Soins des personnes les plus démunies
 Schéma régional de Prévention
 Projet PAERPA : Personnes Âgées En Risque de Perte d’Autonomie
Etat des lieux
- Beaucoup de travaux réalisés, d’où l’importance de les rendre
lisibles pour valoriser la dynamique régionale
-
Contributions répertoriées dans les annexes
PROPOSITIONS de priorités à mettre en œuvre
- Des propositions concrètes recueillies (cf tableau) pour
construire une véritable Politique Régionale du Médicament
conduite par l’ARS en synergie avec les partenaires régionaux
Tableau de synthèse
Partenaires Structure
Propositions émises de priorités d'action à retenir
Partenaires extérieurs
- Un travail coordonné régional entre les différents acteurs institutionnels (AM ; ARLIN ; Pr
Chavanet ; ARS –OMEDIT-…) sur les antibiotiques permettrait de mobiliser plus les acteurs
de santé et les patients. TDR angines : action de remobilisation à prévoir (58).
- Réflexion souhaitable sur les anticancéreux : logiciel commun de prescription accessible en
Assurance Assurance ville –cf expérimentation en Franche-Comté ; lien ville hôpital et outils de bonnes pratiques à
développer avec le réseau oncobourgogne et GT spécifique OMEDIT.
maladie maladie
- Les PHMEV (réactivation d'un groupe de travail AM/ARS), incluant la LPP. En lien avec
ce thème : les logiciels de prescriptions, le RPPS individuel.
- Les traitements onéreux en EHPAD et SSR: réfléchir à l'opportunité d'une action qui
faciliterait la meilleure prise en charge des patients.
Partenaires extérieurs
- Le bon usage.
- L’appui à la continuité et à la qualité de prise en charge thérapeutique, tout au long du
OMEDIT parcours du patient.
- La maîtrise des dépenses.
- Groupes de travail à constituer: médicaments couteux (anticancéreux) ; antibiotiques…
- Recueil et analyse des erreurs médicamenteuses (création de réseaux, formations, enquêtes
ponctuelles, retour d'expériences, ambulatoire)
- Un travail coordonné régional entre les différents acteurs institutionnels (dont l’assurance
Structures
maladie ; OMEDIT-…) sur la substitution des médicaments princeps par les génériques
d'appui
permettrait de mobiliser plus acteurs de santé et patients, et « déculpabiliser » les pharmaciens.
CRPV - Favoriser la prescription en DCI.
- Le lien ville hôpital et MS doit être développé au niveau des points de fragilités connus:
admission des patients : sortie d’hospitalisation (travailler avec les URPS).
'- Actions sur les anticoagulants (cibler les classes thérapeutiques qui coutent cher à la société
- cout direct et indirect ex antibiotiques).
- Réflexion souhaitable sur les anticancéreux.
ARLIN
cf ARS QSS-IAS
Axe
Axe
Axe
qualité
sécurité
efficienc
et bon
sanitaire
e
usage
X
X
X
X
X
X
X
X
X
X
X
X
X
X
X
X
Partenaires
Structure
URPS
Propositions émises de priorités d'action à retenir
Partenaires extérieurs
1. MAD : pour une prise en charge globale et de proximité qui inclut, le médicament, mais
aussi d’autres aspects liés à l’état de santé du patient en mettant à sa disposition des
dispositifs médicaux entre autre.
2.
Sortie
d’hôpital,
les
points
de
ruptures
à
envisager
:
Sécurisation
de
l’ordonnance.
Remédier
à
la
problématique
des
ordonnances
anonymes.
- Évolution vers un outil de communication moderne et transversale.
- Alerte avant la sortie de l’hôpital pour la délivrance de médicament.
Mise
en
place
d’un
numéro
unique
pour
les
patients.
- Envisager
une 1ère prise de médicament donné par l’hôpital.
3. Semaine de la sécurité des patients : actions réalisées à partir de 2011, remarquées par le
ministère car l’URPS de Bourgogne a été la seule structure libérale à décliner l’action dès sa
mise en place, avec le soutien de l’ARS.
- Simplifier les achats et approvisionnements.
- Mettre en place des COMEDIMS « de ville » / disposer d’une COMEDIMS régionale pour
les établissements pour favoriser les échanges et optimiser les pratiques.
Professionnels
de santé
- Favoriser la prescription en DCI.
- Le lien ville hôpital et MS doit être développé au niveau des points de fragilités connus:
admission des patients : sortie d’hospitalisation (travailler avec les URPS).
- Actions sur les classes thérapeutiques à risques sanitaires ou économiques (antibiotiques /
anticancéreux / NACO (AOD).
- Sécurisation des traitements médicamenteux des patients lors de sa prise en charge dans un
Pharmacie établissement, ainsi qu’à sa sortie : lien ville hôpital à développer. Développer les démarches
n du CHU de conciliation à l’entrée des patients, et le DP.
- Sécurisation du risque présenté par les traitements personnels (procédure en place dans le
cadre PECM= les enlever à l’arrivée dans le service MAIS attention à la sortie si
changement de traitement, ne pas redonner ancien et nouveau traitement).
- Faciliter le parcours de sortie des services de soins : entretiens pharmaceutiques dans le
cadre d’un programme d’ETP.
- Génériques : attention car pas toujours les mêmes produits en ville et à l’hôpital.
- Développer la pharmacie clinique : mettre en place une démarche de "pharmaciens
référents" dans les services et décliner des actions qui peuvent aider à la maitrise des
dépenses des produits pharmaceutiques en renforçant la qualité des pratiques.
Axe
Axe
qualité
Axe
sécurité
et bon efficience
sanitaire
usage
X
X
X
X
X
X
X
X
X
X
X
X
X
X
X
X
X
X
X
X
X
X
Partenaires
Patients
ARS
Structure
Propositions émises de priorités d'action à retenir
Partenaires extérieurs
-Actions collaboratives de formations et d'informations
Partenaires internes
Considérant ces informations et au vue des objectifs de gains fixés pour la région, il semble que le
déploiement du programme PHARE en Bourgogne, et plus particulièrement concernant les
DOS
produits de santé, constitue une importante source d'amélioration de l'efficience pharmaco
médico-économique.
- Création d'une Plateforme régionale d’aide au diagnostic et à la thérapeutique anti infectieuse.
- Promouvoir la formation des référents locaux et inscrire une journée de formation continue
annuelle dans le CBU de leur établissement.
DQSS - LIAS - Au niveau individuel la mise à disposition de tous les médecins d’un logiciel d’aide à la
prescription des ATB est un pré requis nécessaire
- Renforcer les inspections et les actions de sécurité sanitaire dans le cadre de la gestion des
risques.
- Actions en ville: circuit du médicament en officine (volet vétérinaire) et chez les grossistes
répartiteurs (sécurité de la chaine du froid).
- Actions en ES: application de l'arrêté du 6 avril 2011 sur le management de la qualité de la prise
en charge médicamenteuse et aux médicaments dans les établissements de santé.
DSP DPB
- Actions en EMS: circuit du médicament en CSAPA; EHPAD.
- Renforcer le dispositif de suivi réalisé sur les contrats de bon usage des médicaments , produits
et prestations (CBUS).
Axe
Axe
Axe
qualité
sécurité
efficie
et bon
sanitaire
nce
usage
X
CISS
X
X
X
X
X
X
X
X
X
X
X
Analyse (1/3)
1-Axe sécurité sanitaire
 Sécurisation
 des prescriptions avec la prescription en DCI
 des prises en charge médicamenteuses du patient lors des
points de fragilités de son parcours ville-hôpital, ou
médicosocial
 des circuits de dispensation et de distribution de médicaments
(officine, hôpital, EHPAD, grossistes-répartiteurs)
 Poursuite de la mise en place d’actions lors de la semaine de
sécurité des patients
Analyse (2/3)
2-Axe Bon Usage
 Promotion du Bon usage de l’utilisation de médicaments de
classes thérapeutiques identifiées « à risques » comme les
antibiotiques, les anticancéreux, les anticoagulants
oraux…et lutte contre l’iatrogénie médicamenteuse
 Mise en place d’un travail coordonné entre les différents
acteurs institutionnels sur les antibiotiques
 disposer d’une plateforme régionale d’aide au diagnostic
 développer les outils d’aide à la prescription
 Développement de bonnes pratiques

lien ville-hôpital pour les médicaments anticancéreux
 proposition de COMEDIMS régionale pour les ES
 échanges de pratiques en ville
Analyse (3/3)
3-Axe efficience médico-pharmaco-économique
 Gestion du Risque
 Prescriptions Hospitalières de Médicaments Exécutées en Ville
PHMEV
 Médicaments de la liste en sus
 Traitements onéreux en EHPAD et SSR
 Développement du programme PHARE relatif aux
approvisionnements
Conclusion
 Les propositions recueillies sont en phase avec les priorités
ministérielles: plan antibiotiques, plan cancer, programme
national sur la sécurité des patients, programme PHARE, PLFSS et
ONDAM 2017 ainsi que le projet de Loi de Santé
 Ces propositions concernent à la fois des classes thérapeutiques
précises (antibiotiques, anticancéreux…)
 Mais aussi les médicaments de façon plus globale : exemple
d’actions relatives à la lutte contre l’iatrogénie médicamenteuse
chez les personnes âgées
 Les pratiques des professionnels sont également concernées:
-
Mise en place d’outils d’aide à la prescription pour les médecins
Expérimentation d’actions ville hôpital
Sécurisation du circuit du médicament en Etablissements de santé,
établissements médicosociaux et secteur libéral
Phase 2: présentation des propositions de fiches actions
Méthodologie d’élaboration des fiches :
Fiches actions : région Bourgogne (1/4)
Axe sécurité sanitaire
 Développer le recueil et l’analyse des erreurs médicamenteuses (Fiche n°12)
 Favoriser la prescription en DCI, mobiliser les acteurs de santé et patients sur l'utilisation
des génériques (Fiche n°16)
 PAERPA : Mettre en place une conciliation médicamenteuse (Fiche n°10)
 Sécuriser les points de rupture en sortie d’hôpital (URPS) : préparation en officine des
doses à administrer (Fiche n°11)
 Sécuriser les circuits d’informations relatifs à la prise en charge des patients et
développement de l’utilisation du DP (Fiche n°14)
 Sécuriser l’utilisation des logiciels informatiques du circuit du médicament dans les
établissements de santé (Fiche n°15)
 Optimiser les stocks d’antidotes et assimilés sur l’ensemble de la région (Fiche n°3)
 Développer des outils d’auto évaluation et supports d’aide à la sécurisation du circuit du
médicament (Fiche n°4)
Fiches actions : région Bourgogne (2/4)
 Actions relatives au contrôle de la certification HAS (ARS / QSS) (fiche N°20)
Axe sécurité sanitaire  autres actions à définir
 Développer la pharmacie clinique (OMEDIT) et la conciliation médicamenteuse en
établissement de santé (expérimentation CHU)
 Sécuriser le maintien à domicile (URPS)
 Actions du Plan Régionale de Contrôle (ARS / DSP)
 Déclinaison annuelle de l'instruction nationale de l'orientation liée aux médicaments
dans le cadre de la semaine de la sécurité des patients (URPS / ARS / CISS)
Fiches actions : région Bourgogne (3/4)
Axe Bon Usage
 Former des référents locaux en antibiothérapie (Fiche n°6) et des « référents antibiotiques
de territoire » (Fiche n°8)
 Mettre en place un annuaire des référents en antibiothérapie du secteur sanitaire et un
réseau régional de ces référents (Fiche n°5)
 Développer des outils d’aide au bon usage des antibiotiques (Fiche n°7)
 Développer le Bon Usage de médicaments à risques comme par exemple les
anticoagulants oraux (Fiche n°13)
 Organiser le suivi et l’évaluation des pratiques pour certaines spécialités hors GHS
(Fiche n°2)
 Développer des outils d’autoévaluation sur le suivi des situations « hors référentiels » pour
les produits de la liste en sus et les informations de la fiche RCP (Fiche n°1)
 Développer des outils de formation/information aux thérapies ciblées –renforcer lien ville
hôpital (fiche n° 21)
Autres:
 Disposer d’une COMEDIMS « régionale » pour les établissements de santé (OMEDIT / CHU)
Fiches actions : région Bourgogne (4/4)
Axe efficience
 Déployer le programme PHARE sur la partie « produits à caractère médical ou
pharmaceutique » (Fiche n°9)
 Mettre en place un dispositif pour fluidifier la prise en charge des médicaments onéreux
prescrits aux patients en EHPAD (Fiche n°17)
 Surveiller et analyser l’évolution des Prescriptions Hospitalières Médicamenteuses
Exécutées en Ville (Fiche n°19)
 Surveiller et analyser l’évolution des médicaments et DM de la liste en sus (Assurance
Maladie et ARS) (Fiche n°18) et renforcer le dispositif de suivi du CBU notamment
concernant les anticancéreux
Autres propositions ??
Calendrier pour la suite des travaux
14/11: présentation des fiches actions
28/11: date butoir pour la réception de nouvelles propositions de
fiches action et modifications éventuelles des fiches
présentées
5/12: diffusion à l’ensemble du COPIL des fiches définitives pour
validation par mail du COPIL sous quinzaine
22/12: examen de l’ensemble du dispositif par le DG pour décision
sur les fiches retenues pour une déclinaison 2015 avec
financement FIR
Merci de votre attention
Hélène DUPONT
Pharmacien inspecteur
de santé publique
Alexandre BOISSEL et Elodie PHILIPPE
Internes en pharmacie hospitalière
ARS de BOURGOGNE
Département Pharmacie et Biologie
Direction de la Santé Publique
Le Diapason – 2 Place des Savoirs
21035 DIJON CEDEX
[email protected]

similar documents