CR de l`Atelier 1

Report
Colloque ADIUT FC
IUT Tarbes 29, 30, 31 mai 2013
L’engagement des IUT dans l’effort de dynamisation économique et
industrielle des régions
Atelier 1
Comment structurer la
professionnalisation dans les IUT ?
Objectifs
• Faire un état des lieux (succinct) : points forts et
points faibles.
• Donner des pistes pour structurer / rationaliser
/ coordonner / développer / nos démarches et
actions de mise en place de formations diplômantes et
qualifiantes en alternance et en FC.
Colloque FCA 29, 30, 31 mai 2013 TARBES
Etat des lieux/points forts
 Nombreux contacts industriels : vacataires, tuteurs, maîtres de
stage, anciens diplômés, contacts personnels ...
 Formations technologiques (DUT et LP) proches du monde socioéconomique, mettant clairement en avant les compétences métier
 Formations longues mais "modulaires", avec des modules ciblés
sur des technologies, des compétences
 Présence fréquente de services : FC, alternance, apprentissage…
 Existence du réseau IUT : visibilité nationale, partage des
expériences, échanges …
 Existence de plateformes technologiques
 Liens tissés avec les CCI/CMA/ asso. et branches professionnelles
 Diversité des modalités pédagogiques proposées : FI, FC, FA,
FOAD, cours du soir, …
Colloque FCA 29, 30, 31 mai 2013 TARBES
Etat des lieux/points faibles
 Manque de communication sur notre offre de formation, nos
capacités d’ingénierie, nos possibilités d'accueil.
 Manque de point d'entrée précis pour les entreprises (pas de
« guichet unique »)
 Entreprises, collectivités et institutions ciblées et démarchées de
façons multiples et non coordonnées
- séparément pour les formations diplômantes et pour les formations qualifiantes
- séparément pour les DUT et LP du même secteur
- pour la collecte de la taxe d’apprentissage
- par des départements de spécialités proches ou complémentaires (MP/Chimie,
GEII/GMP, Info/RT,…) mais ne travaillant pas ensemble.
• Quelques IUT peu valorisés et peu accompagnés par l’université
Colloque FCA 29, 30, 31 mai 2013 TARBES
Etat des lieux/points faibles
• Services de l’IUT parfois séparés (FTLV / FA / Relations entreprises /
Transfert de technologie) ayant des pratiques et des bases de
données différentes, non coordonnées, redondantes.
• Insuffisance (parfois inexistence dans certains domaines) des fichiers
d’anciens diplômés.
• Communication externe : message et média parfois peu adaptés
à la cible visée.
• Multitudes de sites WEB dont les relations ne sont pas toujours
compréhensibles par une entreprise - une collectivité - un salarié - un
demandeur d’emploi - un futur alternant (sites IUT / LP / form. qualif…)
• Implication parfois faible des enseignants et enseignantschercheurs (manque de conviction, méconnaissance, insuffisance
d’accompagnement, transmission des compétences entre anciens et jeunes)
Colloque FCA 29, 30, 31 mai 2013 TARBES
Pistes de développement…
• Sur notre organisation, nos modes de fonctionnement
• Coordonner les services et les actions : création d’un pôle
professionnalisation (Lille), d’un service relations entreprises (St-Etienne)…
• Recruter du personnel missionné pour une démarche commerciale et
d’ingénierie de formation
• Définir collégialement une politique de ciblage et de démarchage :
dans les modes (physique, téléphonique, salons et forums, Web,
réseaux…), dans le temps, dans les secteurs d’activité choisis.
• « Guichet unique » à l’IUT … : surtout informer et communiquer en
interne pour orienter correctement l’interlocuteur
• Mobiliser tous les personnels (administratifs et enseignants) et
développer ensemble (avec chacun ses compétences)
Colloque FCA 29, 30, 31 mai 2013 TARBES
Pistes de développement…
• Sur notre communication
• Utiliser davantage le réseau des IUT : communication nationale, liens
avec les branches professionnelles, …
• Communiquer davantage auprès des responsables RH
• Harmoniser l’affichage et la consultation Internet :
• Adopter un site principal multi-onglets (FTLV, TA, stages/projets,
plateformes technologiques, alternance, …..) à arborescence lisible
• Adopter un message adapté à chaque cible : apprenants,
partenaires, collectivités, recruteurs…
• Rendre accessible les sites de formations (LP, formations
qualifiantes, sur mesure…) à l’intérieur du site principal
• Utiliser les réseaux sociaux classiques (Facebook) et professionnels
(Viadeo, LinkedIn)
• Communiquer via les vacataires, les anciens diplômés, les tuteurs de
stage et d’alternants, les enseignants ...
Colloque FCA 29, 30, 31 mai 2013 TARBES
Pistes de développement…
• Sur l’offre de formation
• Développer l'offre de formations courtes (modules de DUT ou LP, pas
nécessairement des nouveaux modules) à destination des salariés :
modules capitalisables regroupés dans le temps (construire les EdT avec
cette contrainte) et utilisation de la VAE
• Combiner avec des certifications (CISCO, AMF....)
• Utiliser davantage les plateformes technologiques disponibles
• Développer des projets tuteurés en lien avec les entreprises
• Sur les outils
• Construire et utiliser une base de données, unique, multi-domaines,
(contacts pour stages, gestion, responsables formations, listes
d’entreprises par secteurs/tailles/pourcentages d’alternants/…),
accessible par tous les acteurs internes, avec des droits différents
• Choisir des supports de communication et des messages adaptés aux
cibles
Colloque FCA 29, 30, 31 mai 2013 TARBES

similar documents