Diaporama CECRL

Report
Stage des 19-20 /11/ 2014
Lycée de L’Occitanie, Toulouse
Anne Planté
SOMMAIRE
I) Origines et fondements du CECRL
 Approches linguistiques
 Objectifs
 Destinataires
II ) CECRL et approche actionnelle




Comment communiquer
Approche communicative et approche actionnelle
Capacités à collaborer
Mise en œuvre
IV ) Evaluation
V ) Conclusion
I) ORIGINES ET FONDEMENTS
DU CECRL
« Qui dit homme, dit langage et
qui dit langage dit société »
Claude LEVI-STRAUSS
Vers le CECRL:
Quelques traces dans l’évolution de l’apprentissage des
langues:
• SOCIOLINGUISTIQUE
•
( Hymes – Gumperez)
EOI
• PRAGMATIQUE
•
Faire du SENS en EOI
• NOTIONNEL FONCTIONNEL
•
Threshold level
(Wilkins)
• APPROCHE COMMUNICATIVE ( Beacco- Bouquet et Porquier)
•
EOI
OBJECTIFS DU
CONSEIL DE l’EUROPE
Encourager le plurilinguisme en Europe
« Grâce à sa capacité plurilingue et pluriculturelle, une personne peut jouer
un rôle d’intermédiaire entre les différentes cultures ; il devient médiateur
linguistique et culturel et peut donc pleinement jouer son rôle de citoyen
européen. »
Panthier, membre de la division des langues du Conseil de l’Europe
Favoriser la mise en place de politiques
linguistiques communes en Europe
QU’EST-CE QUE LE CECRL ?
à l’échelle des enseignants de langues:
= outil pratique de réflexion
à l’échelle des apprenants:
= outil pratique d’auto-évaluation
LANGUE
= Outil de COMMUNICATION
= Moyen privilégié de se constituer une
IDENTITE CULTURELLE
« Un objectif essentiel de l’enseignement des langues est de favoriser le
développement harmonieux de la personnalité de l’apprenant et de son
identité en réponse à l’expérience enrichissante de l’altérité en matière de
langue et de culture. » CECRL (p.9)
CECRL
Pour une
Une
Une
ambition
Ambition
Européenne
nationale
En
Milieu
scolaire
Pour
Dont
les
l’angllangues ais
La volonté politique du corps
institutionnel
Pour
Élèves
et
profess
-eurs
L’
Angl ais
Au
service de
Inclus
dans
un
profil
plurilin
-gue
Dans le
cadre
En
d’une
milieu
citoyen
scolaire -neté
française
l’acte pédagogique dans sa
dimension socioculturelle
citoyen
-neté
démocra
-tique
Européenne
II ) CECRL ET
APPROCHE ACTIONNELLE
Le CECRL
en quelques mots :
COMMUNIQUER
INTERACTION
CO-ACTION
« La perspective privilégiée est de type actionnel en ce qu’elle considère avant tout
l’usager et l’apprenant d’une langue, comme des acteurs sociaux ayant à accomplir
une tâche dans des circonstances et un environnement donnés, à l’intérieur d’un
domaine d’action particulier. » (CECRL p.15)
APPROCHE ACTIONNELLE
COMMENT COMMUNIQUER?
1) ACTIVITÉS LANGAGIÈRES
RÉCEPTION: CO + CE
PRODUCTION : EOC + EE
INTERACTION : EOI + EEI
2 ) COMPÉTENCES GÉNÉRALES
INDIVIDUELLES
SAVOIRS, ou connaissance déclarative
HABILETÉS ET SAVOIR-FAIRE
SAVOIR-ÊTRE
SAVOIR-APPRENDRE
3) COMPÉTENCES COMMUNICATIVES
Développer une compétence
plurilingue à communiquer
Dans les activités langagières
Grâce à des compétences communicatives de 3 ordres
Linguistique
Sociolinguistique
Marqueurs
de relations
sociales
Règles de
politesse
Expressions
de la sagesse
populaire
Différences
de registre
Dialecte et
accent
Pragmatique
Discursive
Fonctionnelle
4) STRATÉGIES COMMUNICATIVES
PRE-PLANIFICATION
EXECUTION
CONTRÔLE
REMEDIATION
AGIR
« AGIR LANGAGIER »
COMPETENCE
devient
ACTIVITÉ LANGAGIERE
Changement de terminologie
Ancienne terminologie:
Approche communicative
Nouvelle Terminologie CECRL:
Approche actionnelle
Développer une
capacité à
communiquer dans
une langue…
Développer une
compétence à
communiquer dans
plusieurs langues…
grâce à un
entraînement aux
4 compétences…
grâce à un
entraînement aux
5 activités langagières…
En mobilisant les outils
En mobilisant les
compétences communicatives
de 3 ordres
3 PRINCIPES CLÉS :
APPRENANT
ACTION
dans sa
TOTALITÉ
devient
ACTEUR
SOCIAL
CLASSE
=
SOCIETE
AGIR ENSEMBLE
COMMUNIQUER
pour COOPÉRER
=
COOPÉRA(C)TION
LANGAGIÈRE
APPROCHE ACTIONNELLE
- Prolongement de l’approche communicative
- Apprenant = Acteur social
- Agir langagièrement en langue cible
- Action envisagée comme processus collectif
VISÉE COOPÉRATIVE:
meilleur vivre et agir ensemble
Capacités requises pour un travail
coopératif ou collaboratif
Travailler en
groupe,
échanger
Admettre
l’erreur chez
soi et chez les
autres
Réfléchir
sur ses
productions
Travail
Collaboratif
Gérer la
complexité
Capacités à...
Réfléchir sur
ses activités
langagières
Prendre
des
risques
Affronter
l’inconnu
Critères et logique de fonctionnement
d’une tâche actionnelle
1- SENS pour
l’apprenant
5- Auto-évaluation
rendue possible
4Résultat langagier
2-Implication
motivation
personnelle
3- Action
coopérative
au sein du groupe
III) EVALUATION
EVALUER = Mesurer la capacité à communiquer
dans les 5 activités langagières,
et non les compétences grammaticales ou lexicales.
Critères de conception d’une évaluation :
Cohérence
Transparence
Décomposition du barème
Correction positive
Validation et valorisation des acquis et des
progrès
nécessité de la DOUBLE ÉVALUATION : note + niveau du cadre
IV) CONCLUSION
ENSEIGNER UNE LANGUE selon le
CECRL, c’est :
Faire acquérir des compétences linguistiques
Faire acquérir des compétences de
communication
Faire de nos élèves des acteurs efficaces dans
des situations de communication de la vie
La matière enseignée est à la
fois la fin et le moyen:
« We teach English
through English »
Recherchons
« toute dynamique qui est
équilibre dans l’action,
communion dans le
travail. L’ordre restera,
mais la discipline
disparaîtra, remplacée par
l’organisation de la vie et
du travail en commun. »
Charles Freinet,
L’Education au travail, 1967

similar documents