Paper slides Marie Françoise Narcy

Report
Approche(s) plurilingue(s) et
apprentissage(s) langagier(s) :
contexte(s) et variation(s)
Marie-Françoise Narcy-Combes
Colloque Patrimoine et échanges
La Réunion – 6 nov 2014
www.univ-nantes.fr
www.univ-nantes.fr
1. Introduction
1
Colloque Parimoine et Echanges 6 nov 2014- La Réunion
Cadrage thématique et terminologique
• Inscription dans la thématique du
colloque
• Point de vue du chercheur
• Quelques mots sur le titre
• Quelques précisions terminologiques:
plurilingue, apprentissage langagier,
approche plurilingue.
2
Colloque Parimoine et Echanges 6 nov 2014- La Réunion
Principes théoriques
3
Colloque Parimoine et Echanges 6 nov 2014- La Réunion
Connaissance du fonctionnement langagier
 Piaget (1970), Randall (2007) et d’autres postulent un système
global de gestion cognitive = difficile de déterminer des zones
différentes pour le traitement de L1 et L2, sauf lexique, et une L
ne peut être totalement désactivées => interconnectivité
 Acquisition de L2 commence par assimilation suivie par
accommodation (Piaget, 1970) ou Andersen (1983) qui parle de
nativisation et dénativisation.
 la théorie des systèmes dynamiques ou l’émergentisme, modifie
la conception de l’apprentissage et de la production langagière
 mise en place et stabilisation de processus en fonction de
contextes biologiques et sociaux (Herdina et Jessner 2002 ,
Randall, 2007, Morin 2008, Grosjean 2008, Dörnyei, 2009)).
 Plasticité cérébrale => changement qualitatif du système
psycholinguistique au fur et à mesure qu’un individu avance
dans l’acquisition d’une ou de plusieurs langues.(Grosjean 2008)
Pertinence théorique des approches plurilingues
Les recherches ont montré que chez les locuteur plurilingues:
• Une forme de Monitoring permet une gestion spécifique des
codes disponibles ;
• Une sensibilité contrastive permet d’être relativement sensible
aux différences interlinguales ;
• Une sensibilité épi ou métalinguistique est perceptible,
• Choix du code, ou alternance codique relève d’une
intentionnalité explicitable ;
• Les contextes sociaux justifient le recours à l’alternance
codique.
• Une compétence particulière est développée chez les
plurilingues qui est autre chose que la juxtaposition de la
même compétence par langue. Cummins (1991). Il en résulte
une vision du monde plus riche, une meilleure adéquation aux
contextes dans la communication / de meilleures performances
cognitives et académiques (Mohanty 1994)
Dimension sociolingusitique
•
•
•
6
Dimension sociolinguistique prédominante dans la
recherche francophone (Moore & Gajo)
Le langage est vu comme
1/ un élément crucial dans la construction identitaire
des individus
2/ un instrument essentiel dans les relations de
pouvoir.
Les représentations que les différents acteurs
construisent sur les langues qu’ils étudient sont de
nature à bloquer ou à favoriser les apprentissages.
Hypothèses didactiques
•
•
•
•
7
Si la réactivation d’autres systèmes langagiers présents chez l’individu
facilite l’appropriation langagière,
Si comparer, mettre en relation, repérer les similitudes et les écarts
entre les différentes langues acquises ou apprises facilite le
développement d’une conscience métacognitive et métalinguistique,
qui à son tour favorise l’acquisition langagière,
Si, avec les émergentistes, nous admettons que c’est l’interaction de
processus biologiques et environnementaux qui permet l’émergence
du langage, il faut donc créer les conditions, « les circonstances
organisatrices » (Candas) pour que cette émergence puisse avoir lieu
(Ellis, 1998 : 645)
Alors l’approche par les tâches devrait permettre de créer ces
circonstances. En proposant aux apprenants une / des tâches
réalistes, accompagnée(s) d’un input en plusieurs langues, les
étudiants seront conduits à des négociations sur le sens des
documents, sur le choix des langues de communication, sur le choix
de la langue (des langues) de production, qui créeront les
circonstances propices à l’acquisition.
Eléments contextuels
8
Colloque Parimoine et Echanges 6 nov 2014- La Réunion
Le contexte
•
•
-
9
Un processus dynamique complexe
Critères contextuels de valorisation:
Économiques et politiques
Sociaux
Affectifs et identitaires
Pragmatiques
Colloque Parimoine et Echanges 6 nov 2014- La Réunion
PLURI-L : Deux étapes
10
•
Faire un état des lieux des représentations et des pratiques
des étudiants dans un contexte de formations universitaires
offrant la possibilité d’étudier plusieurs langues: LEA, LLCE
et FLE
•
Mettre en œuvre un dispositif didactique favorisant le
plurilinguisme afin de susciter un changement des
représentations et des pratiques et en mesurer les effets
•
Pour modifier à terme les dispositifs
d’enseignement/apprentissage, produire des supports
pédagogiques adaptés et induire des modifications dans la
formation proposée à l’université
MF Narcy-Combes Avril 2014
Expérimentation et résultats
11
Colloque Parimoine et Echanges 6 nov 2014- La Réunion
La revue de presse en Master 2 Logistique
Internationale
Groupe 1
12
Groupe 2
Groupe 3
Groupe 4
Et. italianiste Et. italianiste
Et. germaniste
Et. germaniste
Et. italianiste Et. italianiste
Et. germaniste
Et. hispaniste
Et.
hispaniste
Et. hispaniste
Et. hispaniste
Et. hispaniste
Et.
hispaniste
Et. hispaniste
Et. hispaniste
Et. hispaniste
Et.
Sinisant
Et. hispaniste
Et. hispaniste
Et.
Sinisant
Et.
Sinisant
Et.
Sinisant
Et.
Sinisant
Et.
Sinisant
Narcy-Combes & Starkey-Perret - Pluri-L Juin 2014
Résultats
• Mode de travail: coopératif plutôt que
collaboratif (18)
• L’intérêt pour le contenu prime largement
sur l’intérêt pour les langues utilisées (14)
• La langue pivot est le français (13), les
autres langues ne sont utilisées que pour
faire des recherches
• Utilité perçue de la Revue de Presse
Plurilingue (Par rapport au même exercice
en L1 uniquement) => perte de temps 9
neutre 2 Positive 7
13
Colloque Parimoine et Echanges 6 nov 2014- La Réunion
Conclusion
• Une forme de conscientisation métalinguistique et
d’analyse contrastive peut jouer un rôle positif.
• Il importerait que les enseignants de langues soient
expérimentés et bilingues et travaillent en équipes
plurilingues et pluridisciplinaires.
• Il sera important de prendre en compte le statut
respectif des langues en veillant à n’en dévaloriser
aucune et en montrant les gains que le
plurilinguisme apporte.
• Il est important de garder à l’esprit que le contexte
joue un rôle : ce n’est pas parce qu’un dispositif est
« bon » en théorie qu’il sera adopté par les acteurs
sociaux.
Eléments de bibliographie complémentaires
•
•
•
•
•
•
Bertin, J-C., Gravé, P. & Narcy-Combes, J-P.(2010). Second language distance
learning and Teaching : theoretical perspectives and didactic ergonomics.
Hershey (Penn) : IGI Global.
Castellotti,V. (Dir. 2010). Les plurilinguismes. Les Cahiers de l'Acedle, volume
7, numéro 1, 2010 Notions en questions en didactique des langues
de Bot, K., Lowie, W., & Verspoor, M. (2007). A dynamic systems theory
approach to second language acquisition. Bilingualism, 10, 7-55.
Norton Bonny and Toohey Kelleen (2011) “Identity, language learning, and
social change” in Language Teaching / Volume 44 / Issue 04 / October 2011, pp
412 446Jordan, Geoff (2004), Theory Construction in Second Language
Acquisition. Amsterdam, John Benjamins.
Omer,D. & Tupin, F. (Dir. 2013). Educations plurilingues. L‘aire francophone
entre héritages et innovations. Rennes, PUR.
Omer,D. & Tupin, F. (Dir. 2013). Enseignements universitaires francophones en
milieux bi / plurilingues . Recherches en didactique des langues et des
cultures : Les Cahiers de l'Acedle, volume 10, numéro 3, 2013
.
15
Colloque Parimoine et Echanges 6 nov 2014- La Réunion
grazie
Дзякую
‫را‬
谢谢
‫شكرا‬
16
Danke
Colloque Parimoine et Echanges 6 nov 2014- La Réunion
gracias
gracias
Marie-Françoise Narcy-Combes
[email protected]
17
Colloque Parimoine et Echanges 6 nov 2014- La Réunion
MF. Narcy-Combes

similar documents