La présentation

Report
Formation de
formateurs AP
Nice 2 /12/2013
Collège Ségurane
Forum de l’Architecture
Exposition La ville fertile - Vers une nature urbaine
Découverte de la coulée verte
Information sur
les projets en cours …
http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2013/11/28112013
Article635212143967492611.aspx expérience d’exposition virtuelle, créative et
interactive, qui invite des élèves de troisième à échanger à travers « un réseau social fondé sur
l’amitié imaginaire d‘artistes du XXème siècle ».
Parcours invisible (stèles Dominique de Seguin)
http://www.dominiquedeseguin.com/actualite.php?PHPSESSID=e9d
7e8693f4d9b33e9ad3d665f1ce1f9
Dossiers PASI http://www.ac-nice.fr/pasi/
Jeu sérieux EDUCLOUD 06 http://www.acnice.fr/dane/accompagner-l-usage-du-numerique
TRAAM le compte rendu de l'année dernière http://www.acnice.fr/arts/indextraam11.htm et celui a venir de 2014
http://www.ac-nice.fr/arts/indextraam13.htm
Les mains libres de Man RAY
et Paul ELUARD
l’œuvre conjointe des deux artistes est
au programme du Bac L 2013-2014.
Daniel Bergez, professeur de Littérature
française en khâgne au lycée Henri IV
à Paris, spécialiste des relations entre
arts plastiques et littérature, propose de
découvrir ce recueil méconnu…
http://www.nrp-lycee.com/les-mains-libres-paul-eluard-man-ray/
Dans les formations
Re - situer chaque formation avec les priorités :
De la lutte contre le décrochage scolaire.
De la nécessaire part du numérique au quotidien.
De la place de l’enseignement de l’histoire des arts à tous les
niveaux.
De la nécessaire construction d’un parcours éducation
artistique et culturelle cohérent sur les quatre niveaux.
Il convient de faire apparaître clairement le parcours dans le
volet culturel du projet d’établissement
Histoire des arts
Vérifier
la prise de connaissance des notes des IA IPR et donc la conformité aux textes
: http://www.ac-nice.fr/arts/m_hist.html
(lien
:Les notes d'accompagnement de l'inspection)
L’enseignement sur les quatre niveaux.
La mise en place de méthodologies de l’oral, du graphisme d’analyse, de
l’écrit (réduit) … Et donc pas de DNB blanc, pas de lourds dossiers /papier …
trop systématiques.
Le travail par objets d’études (série d’exemples disponibles http://www.acnice.fr/arts/m_hist.html lien : autour d’un mythe, d’un site, d’une
architecture, d’une maison d’artiste ou de collectionneur ….
Une évaluation par compétences
Le site AP
Mis à jour :
sur les contributions lycée
Sur les expositions
Attend des contributions de type dispositif de cours où
l’évaluation et la références seraient traités avec
particulièrement d’attention pour les Edubases mais
aussi pour les TRAAM - Coordonnateur J.SADLER
Exemple de remontée Mettre ici lien sur PDF
Formation annuelle par bassin
La place de la référence dans le cours d’arts plastiques
Pourquoi ce sujet ?
Pour rappeler la forme à respecter : Il faudra reprendre au départ
l’importance pour chacun de respecter les normes de présentation
Pour en rappeler la présence obligatoire à chaque séance « l’image est
centrale dans le cours d’arts plastiques »
Pour la doser en réfléchissant à son impact suivant sa place dans la séquence
Normes de présentations
Normalisation de la présentation des documents
iconographiques donnés pour l’épreuve d’arts
plastiques ou d’histoire des arts au baccalauréat et
dans les épreuves des concours de recrutement en arts
plastiques.
Savoir faire des choix prudents et maitrisés Le
nécessaire cadrage du professeur qui montre des
documents et fait faire une recherche
précautions
Ne présenter que les reproductions d’œuvres dont on maitrise contenus et démarche
artistique de l’auteur
"Il ne faut pas créer des occasions à risques ou inciter les élèves à aller investiguer des
champs délicats avec des travaux d'artistes au sujet du corps, de la violence, de la religion
... ou de la violence. Pour parler de "corps métissés" ou "d'hybridation" en cinquième,
nous pouvons revenir à la base de toute construction imaginaire telle que la mythologie
grecque et autres ont su nous le montrer. (Moitié humain moitié animal ... Sphinge,
sphinx ... etc).
Le prétexte à la référence contemporaine à tout prix en s'abritant derrière l'ouverture
culturelle risque de poser dès le cours, le problème de la responsabilité du professeur.
Il faut éviter d'être "incitatif" avec la présentation de certaines références sans avoir
mesuré les inévitables rencontres que pourront faire les élèves par déclinaison de mots
clés lorsqu'ils compléteront les recherches sur l'internet. Dans l'usage d'internet de façon
générale, vous devez anticiper et faire une visite de sites préalable (suivant les moteurs
courants) puis indiquer précisément sur une fiche de travail donnée à chaque élève ce
qu'il a à faire.. pour toujours baliser les champs et les limites de votre demande.
Les recherches autres relèvent de la responsabilité des parents qui ont charge de
surveiller leurs enfants.
Nombre et qualité des
références
Le nombre est toujours réduit mais le document est complet et de bonne
qualité. Il faut que chacune des références reproduites soit vraiment l’objet
d’une discussion, d’un oral hiérarchisé, d’un croquis aidé sur une vignette
distribuée, pendant que le document en couleur et en détails est projeté.
Tout doit être donné : Titre et format pour visualiser le rapport au corps de
l’auteur qui a fait le geste artistique … mais aussi le spectateur qui reçoit
l’œuvre. Ne jamais oublier d’éclairer la réception du document.
Savoir dénommer la nature du document et la source
Une peinture se montre avec une vue générale et des détails,
Une sculpture toujours avec plusieurs vues ou une vidéo en tournant autour
Une architecture s’accompagne toujours de plusieurs documents
(photographie, plan, élévation, coupe, cadastre…)
Une référence quand ?
 Initiale, pour introduire une séquence et mettre les
élèves dans une situation nouvelle d’écoute et
d’observation.
 Elle peut être incitative
 Elle ne doit pas risquer d’être modélisante
 En cours de séance, pour recentrer les recherches
 En fin de séance
 Pour poser les références incontournables
 Pour ouvrir à d’autres questionnements
Toujours vidéo projetée
Et clairement identifiée (auteur, date, titre et sources)
Avec des analyses plastiques structurelles nous
permettant de faire une analyse bien différente qu’en
lettres, en histoire ou en langues
Ne pas oublier que le dispositif lumineux proposé par
monsieur Renard est pratique pour les travaux d’élèves
comme pour tout document …
http://www.ac-nice.fr/arts/castellas/index.html
Le cahier : Attention !
Le document du professeur
Trop de temps passé à écrire plutôt qu’à dessiner
Document textuel fourni par le professeur, avec des
élément à surligner, avec des vides à compléter, avec la
place de la silhouette du spectateur à dessiner
Une reproduction, du plastique transparent dessus, et
des lignes importantes à relever par l’élève
Analyse
Se reporter au document de Christian VIEAUX mis en
ligne pour guider l’analyse
http://www.ac-nice.fr/arts/indexipr.htm
La penser régulièrement à l’oral
Le 1% en Architecture
La disposition legale francaise dite « du 1 % artistique » (ou
parfois « 1 % culturel » ou encore « 1 % décoratif ») institue la
création d’œuvres d’artistes-plasticiens actuels associés à la
création architecturale publique1.
Depuis sa mise en place en 1951, le 1 % artistique a permis de
financer environ 12 300 œuvres.
Le rôle de la direction générale de la création artistique
http://www.culturecommunication.gouv.fr/Ministere/Lesdirections/La-direction-generale-de-la-creation-artistique
Trouver une fiche commune pour une mise en ligne cohérente
donc mutualisation entre les formateurs
Détails des éléments à passer en revue sur le diaporama
Le plan commun de la
formation
Faire une phase d’apport de connaissances sur le 1%
(textes, exemples)
Puis gérer avec les stagiaires une « recherche test » à
partir d’un exemple préparé pour « finaliser la fiche »
sur la journée
Concevoir (entre les formateurs) l’architecture
commune de la fiche pour obtenir ensuite une mise en
ligne cohérente de toutes les réponses.
Cf diaporama pour les éléments à passer en revue

similar documents