Ethique et économie - Fonds pour la recherche en éthique

Report
Colloque « Ethique et Citoyens »
St Tropez, 9 – 11 décembre 2011
Ethique et Economie
Francois Régis MAHIEU
Professeur émérite à l’Université de Versailles
Fonds pour la Recherche en Ethique
Economique
(FREE)
Première approche
 Ethique économique (Etymologie )=
 mœurs économiques,
 comment les étudier ?
 Soit observation (éthique positive): ex. Max WEBER et
l’éthique protestante. L’éthique comme adaptation
d’une grande morale (Calvin) à des fins personnelles.
 Soit jugements et recommandations (éthique
normative) : ex. Amartya SEN et la liberté de choix,ou
Ricoeur ( vision téléologique).
 Soit théorie pure, pour solutionner les conflits de
norme (méta-éthique), ou encore pour tester
logiquement un énoncé normatif (déontique).
Plan
• Ligne directrice : une éthique de la personne
responsable désignée par éthique*
• 1) Ethique* et économie ne font pas bon
ménage
• 2) L’éthique* remet en cause l’économie: élever
le bien être ou diminuer la souffrance ?
-I- Ethique* et économie ne font
pas bon ménage….
• Un problème de sujet :
• Economie : l’individu
• Ethique* : la personne
• Un problème de société
• Economie : société de nature
• Ethique* : société de droit
• Un problème d’hypothèses sur le comportement
• Economie : mécanique, lois de comportement généralisé
• Ethique* : Plausibilité, incertitude, surréactions de la personne
Ethique* et économie ne font pas
bon ménage…Suite
• Un problème de méthode
• Economie : l’individu est partiel (refus de la psychanalyse)
• Ethique* : la personne est totale
• Un problème d’objectif
• Economie : régulation des agrégats
• Ethique* : bonheur
• Conception du développement durable
• Economie : soutenabilité faible
• Ethique* : responsabilité infinie dans le temps et dans
l’espace
Ethique* et économie ne font pas
bon ménage…Suite et fin
• Le plus important est le problème de la
priorité
• Economie : bien être
• Ethique* : souffrance humaine
-II-L’éthique* remet en cause
l’économie
Quand l’économiste doit sacrifier une personne au nom du bienêtre général, il se trouve dans la situation du paradoxe du bienpensant face à un peloton d’exécution (B. Williams, 1994) :
un fusillé par les propres mains du bien-pensant, permettra
d’épargner le reste du groupe que la justice locale s’apprêtait à
supprimer.
Il est pris dans le paradoxe « tuer ou laisser mourir » développé
par Peter Singer (1993). Ainsi il lutte contre la faim en ordonnant
des bouleversements tels que les populations se massacrent
directement
Ethique positive (observation)
L’économie produit non seulement des
marchandises, mais aussi de la souffrance
envers des personnes vulnérables.
Une décision peut entraîner des centaines de
milliers de chômeurs et des millions de
pauvres. C’est-à-dire qu’une partie importante
de la population sera « mise à mort ».
Ethique positive (suite)
La population favorisée « laisse mourir » et
admet cette fatalité.
 Sacrifice humain obligatoire pour réguler
l’économie ? L’hypothèse « répugnante ».
 Crime passif ? Altruisme neutre? Néanmoins
responsables!
Ethique normative (jugements sur des
conflits de normes)
 Augmenter le bien-être ou diminuer la souffrance ? Le
Bien ou la Justice ?
 Soutenabilité humaine (l’économie au service de la
personne) ou économique (l’inverse) ?
 Universalité ou souveraineté ?Je dois aider toute
personne qui souffre, tout en respectant sa volonté.
 Ordre naturel ou désordre social ? (préservation ou
développement ?)
Ethique normative (recommandations)
Reconnaître la responsabilité personnelle
Un principe de précaution humain et social:
délimiter la responsabilité par l’éthique de la
discussion.
 Reconnaître le crime économique, au même
titre que le crime écologique et prévoir les
sanctions correspondantes.
A retenir
L’éthique économique constate les conflits
entre les formes de soutenabilité (naturelle,
sociale, humaine) ; elle relève dans ce
contexte, les vulnérabilités des personnes et
énonce un principe de précaution humain et
social.
Elle reformule la responsabilité et la notion de
crime économique.
Soleil ???
Changements climatiques
Désastres écologiques
Activités humaines
Désastres humains
Annexe:
Composantes du principe de précaution
humain et social
Prévision
Discussion
Responsabilité
Sanction
Merci de votre attention, on se
retrouve sur :
• Site WEB
• http://www.ethique-economique.fr/
• Email
• frmahieu@yahoo.fr

similar documents