COMPLICATIONS INFECTIEUSES AU COURS DE LA llc: a propos

Report
Hôpital Central de l’Armée;
Service Hématologie.
Auteurs: F. M’Hammedi Bouzina, S.E.Belakehal, N.Ould Kablia.

La Leucémie Lymphoïde Chronique (LLC) est une hémopathie
maligne caractérisée par une prolifération monoclonale de
lymphocytes B matures CD 5 + et leur accumulation dans le sang ,
moelle et organes lymphoïdes.

Ces lymphocytes, en grand nombre, ne sont pas fonctionnels.

la LLC est de ce fait responsable d’une déficience de l’immunité
humorale mais aussi cellulaire, à l’origine de complications
infectieuses.
Facteurs de risque infectieux au cours de la LLC:

L’hypogammaglobulinémie +++
Responsable d’infections bactériennes sévères. Sa fréquence et sa sévérité
s’accentue avec l’évolution de la maladie: 60- 70% des patients.
les Corticoïdes et chimiothérapie majorent ce risque.
Oropharyngées (ORL) et respiratoires.

Déficit de l’immunitaire cellulaire: (CD4)
Peu prononcé au début, plus marqué en cours d’évolution .
Aggravé par les traitements: Analogues des purines, Ac monoclonaux.
Infections opportunistes : virales (Herpès), fongiques(Candida) ,
Pneumocystis.
La neutropénie:
le plus souvent induite par la chimiothérapie; favorise les infections bactériennes,
justifiant l’utilisation de G-CSF.

Traitement des Infections:
 Curatif : Siège et type d’infection;
ATB empirique, puis adaptée en fonction du type de
germe (Antibiogramme).

Préventif : Vaccination ( anti pneumococcique+++):
ATCDS d’infections pulmonaires.
ATB (Cotrimoxazole)
Analogues des purines.
Antiviraux ( Acyclovir)
Oracilline : Splénectomisés, infections pulmonaires
Ig polyvalentes: Hypoγ <5g/l, efficacité controversée.
.






Etude rétrospective: Janv.2000 – Déc.2011.
100 patients suivis pour LLC:
72 Hommes et 28 Femmes; Sex Ratio H/F = 2,6;
Age moyen: 67 ans (40- 98).
Diagnostic: Hémogramme, Frottis sanguin, Médullogramme et
Immunophénotypage (Score de Matutes).
Classification: Stades de BINET;
Complications infectieuses:
Examen clinique, Radiologique (TLT), ECB des Urines
systématiques, hémocultures et prélèvements selon signes d’appel;
Electrophorèse des protéines sériques à la recherche d’une Hypoγ.







100 pts suivis pour LLC
Durée moyenne de suivi :27,5M (1-124);
49 ont présenté des complications infectieuses (49%),
Durée de suivi: 29,2M (1-124)
30 Hommes et 19 Femmes; Sex Ratio H/F =1,5
Age moyen : 66 ans (40 – 97);
Infection = Mode de révélation de la LLC: 06 cas:
Pneumopathie: 04 cas;
Zona: 01cas;
Varicelle: 01cas;
Nombre d’épisodes infectieux chez nos 49pts = 95, entre 01 et 06
épisodes/pts.
Nombre d’infections documentées: 40/95, soit 42%.
39%
Hommes
Femmes
61%
N = 100
40 -
51 -
61 -
71 -
81 -
91 -
50
60
70
80
90
100
N = 49
16
13
13
4
2
40 - 49
50 - 59
60 - 69
70 - 79
1
80 - 89 90 - 100
32%
24%
Stade A
Stades B
stade C
44%
40%
17%
16%
10%
2%
4%
11%
Foyers infectieux
Type
Nombre
Fièvre isolée
Pulmonaire
Cutanée
2
Pneumopathies
Abcès
EPL
Tuberculose
34
1
1
2
Zona
Varicelle
Furonculose
Erysipèle
Gale
Ecthyma gangrenosum
Abcès
Sepsis de paroi (appendicite)
6
1
2
1
1
1
3
1
Urinaire
ORL
Digestives
Septicémies
%
Otites
Angines
Sous mandibulite purulente
2
7
1
Diarrhées
Mucites
Candidoses buccales
Gingivites
6
2
2
1
2%
38
40%
16
17%
15
16%
10
10%
11
11%
3
4%
10%
5%
18%
Bactéries
virus
levures
parasites
67%
Infections
Germes
Nbre
Bactériennes
Gram(+) :
Streptocoque
Staphylocoque
Gram(-):
E.Coli
Pseudomonas
Klebssiela
Non Précisé (BGN)
Anaérobie:
BK:
12
8
4
12
3
3
2
2
1
2
Virales ( clinique)
Herpès virus
Fongiques
Candida
Levures
Parasitaires
Blastocystis hominis
Sarcoptes scabei
%
Nbre total
%
44%
44%
27
67%
4%
8%
7
18%
2
2
4
10%
1
1
2
5%

Hémogramme :
Taux de PN = 4.958 elts/mm3 ( 0- 45.010 elts/mm3)
53%
31%
16%
Inf.
1.600 -
Sup.
1.600
7.000
7.000
Electrophorèse des protéines sériques
Taux Moyen de γglob.: 12,3 g/l (2,2 – 52,7)
Nbre de pts < 5g/l = 5
5 cas d’infection pulmonaire
55%
35%
10%
< 7g/l
7 - 15g/l
> 15g/l
Chimiothérapie au moment de l’infection
47%
24%
16%
13%
Abstention
mono CT
CHOP
Fludarabine



ATB, à large spectre pour les infections sévères , adaptée selon les
résultats microbiologiques .
ATB prophylaxie :
Cotrimoxazole - Acyclovir: 08 pts (s/Fludarabine)
Ospen : Splénectomisés: 02pts (Hypersplénisme)
Infections pulmonaires récidivantes: 02pts
Vaccination (Pneumovax ): 08pts
- Infections pulmonaires récidivantes : 06cas
- Splénectomisés : 02cas.



Décès : 27/49 patients (55%);
Causes: Choc septique: 03 cas;

Détresse respiratoire (pneumopathie): 01 cas
Choc hypovolémique: 01 cas;
Sd de Richter: 01 cas;
Non Précisés: 21cas.
Perdus de vue: 10 pts (20%);
Patients suivis: 12 pts (25%);
Délais de suivis moyen: 55M (10-119).
Infections
N=49
( 95 épisodes)
40 documentées
%
Etude Travade
N= 60
(159 épisodes)
111 documentées
%
Pulmonaires
38
40%
33%
Urinaires
15
16%
9%
ORL
10
10%
15%
Digestives
11
11%
3%
Herpès virus
7
7%
9%
Septicémies
3
Méningées
0
Fièvre isolée
2
3%
9%
1%
2%
8%
Germes
N= 40
(95 épisodes)
40 documentées
%
Etude Travade.p
N= 60
(159 épisodes)
111 documentées
%
Bactéries:
27
67%
79
71%
Gram+
12
44%
35
44%
Gram-
12
44%
43
55%
BK
2
8%
1
Anaérobies
1
4%
0
Virus
7
18%
19
17%
Parasites
2
5%
2
2%
Fongique
4
10%
11
1%
10%


L’hypogammaglobulinémie est liée à un risque important
d’infections pulmonaires;
Les infections ont été retrouvées dans les stades B et C vs
stade C dans l’étude de Travade P.

L’infection représente une complication relativement fréquente et
grave dans la LLC pouvant révéler ou compliquer l’évolution de la
maladie, avec une nette prédominance des infections pulmonaires.

Le risque infectieux est associé au déficit immunitaire lié à
l’hypogammaglobulinémie, ainsi qu’à l’immunosuppression
induite par la chimiothérapie.
L’Antibio-prophylaxie, ainsi que la vaccination représentent une
bonne alternative dans la prévention des infections.


similar documents