File

Report
PNEUMOLOGIE
Rhinopharyngite aiguë
Adénoïdite - aigue sous aigue, chronique
Pharyngo - amygdalite aiguë
streptococcique
Otite cholestéatomateuse
Laryngite aiguë
Bronchiolite
Bronchopneumonie staphylococcique
Pneumonie pneumococcique
Rhinopharyngite aiguë
Définition: - inflammation aiguë de la muqueuse nasale et
pharyngienne
-peut évoluer : comme entité associée avec: la rougeole /
la grippe
Étiologie: - virus: rhino ou adénovirus, VSR, rougeole, rubéole,
varicelle, mononucléose
- les bactéries compliquent l’évolution: streptocoque, staphylocoque,
pneumocoque,
H. influenzae
--facteurs favorisants: - le petit âge
- la prématurité
- la dystrophie
- le rachitisme
- l’anémie
- la saison froide
- la pollution
Anatomie pathologique:
■ œdème
■ infiltration cellulaire > obstruction
■ hyperplasie des glandes muqueuses
Symptomatologie:
■ signes généraux: - fièvre: 39 -40°C
- anorexie
- agitation - somnolence
- obstruction nasale (rhinite / rhinorrhée)
- respiration buccale
- toux sèche, irritative
■ examen local : congestion du pharynge - granulaire
- vésiculaire: Coxakie, Herpes
Evolution: favorable, autolimitée à 3-5 jours
Complications: - otite
- sinusite
- phlegmon
- laryngite
- bronchite; pneumopathie
- diarrhée parentérale
vésiculaire:
Traitement:
hygiène : chambre 18-20°C; humidité;
alimentation: hydratation
sulfamides: - prévention contre les infections bactériennes = Biseptol 7-10mg/kg
symptomatiques - sédatives: - Phénobarbital (0,0l5g) -3cp/jour
- Diazépam 03 mg/kg I.m. /intra rectal
- antithermiques: - Paracétamol 20mg/kc/zi – chez le nourrisson
l/2tb de 3 fois/sem. – chez le grand enfant
- bains hypothermisants: empaquetages en draps humides
- Ibuprofène 20-40mg/kc
- DNF: - Collargol l%
- Sérum éphédriné l%
- Bixtonim - après 2 ans
surinfection - Pénicilline G 800.000 u/jour
- Klaritromicine 15mg/kg
- Biseptol 7-10 mg/kgc
ADÉNOÏDITE
Définition: inflammation de l’amygdale palatine (Luschka) = masse de tissu lymphoïde
du cavum (2-3 mm);
Forme: - aiguë
- sous aiguë
- chronique
I. Adénoïdite aiguë
- relativement fréquente chez – le nourrisson
- le petit enfant
- symptômes: - obstruction nasale
- fièvre (38-39°C) de type inverse
- respiration buccale, bruyante
- rhinorrhée
- complications: - otite
- laryngite
- trachéobronchite
- adénophlegmon
- diarrhée
II. Adénoïdite sous aiguë
- caractère trainant, récidivant
Fièvre de longue durée ou sous fébrilité, tenace, réfractaire
- problèmes de diagnostic différentiel: - TBC, ITU
Traitement: Pénicilline 800.000-1.600.000 U.L
Amoxiciline 40 -100 mg / kgc
Ospexim 40- lOOmg/kgc
Complications : - otites, otalgies – hypoacousie
III. Adénoïdite chronique (végétations adénoïdes)
Définition: hypertrophie chronique de l’amygdale palatine (4-6 mm)
Trouble respiratoire chronique: respiration orale, bruyante
micrognathie
faciès ébloui - faciès adénoïdien
voix nasale
hypoacousie
déformations du thorax, hypo stature
Traitement: - Pénicilline 7-10 jours
- adénoïdectomie
PHARYNGITE STREPTOCOCCIQUE
Streptocoque B hémolytique group A
- après l’âge de 2 ans
Symptômes: - fièvre 39-40 °C
- dysphagie
- maux abdominaux, vomissements
- exsudat pultacé : - folliculaire
- cryptique
Diagnostic: - aspect clinique
- examen local
- exsudat avec mise en évidence de
SH
- la distance ASLO> 400 U Todd
Complications: précoce = abcès pharyngien, amygdalien
= otite, septicémie
à distance = RAA, GNA
Traitement: - Pénicilline G 800.000-1.600.000 U.I. I.m. /24heures
- Pénicilline V-jusqu’à 10 jours
- Moldamin 1 fl la 7jours-2 doses
- Klaritromicine 15mg/kgc/jour
- Rovamicine, céphalosporines II-oral
Otite chronique cholestéatomateuse
- l’épithélium malpighien, migrant, kératinisé
- otorrée fétide, chronique
- hypoacousie, otalgies, vertiges
Otoscopie: - perforation
lamelles épidermiques, blanc-luisantes, insensibles, non
vascularisées
Evolution: érosive osseuse - paralysie faciale
- labyrinthite
Traitement: chirurgical
LARYNGITE SOUS-GLOTIQUE
C’est une forme grave spécifique: au nourrisson
au petit enfant
- étiologie : virale - para influences
- VSR
- Echo, Coxakie
microbienne - streptocoque, staphylocoque
- symptômes: - catarrhe l-3 jours
- toux aboyant, métallique
- cyanose, soif d’air, transpirations
- dyspnée inspiratoire, tirage
- voix voilée, aphonie
- tachycardie
!! Risc d’obstruction laryngienne sévère; asphyxie
BRONCHIOLITE AIGUË
Définition: syndrome brochiolaire: aigu, obstructif chez les enfants
sous l’âge de 2 ans (pointe - 6 mois)
Étiopathogénie: - virale – saisonnière: en hiver et au printemps
- 70% VSR, paragrippal, adénovirus, rhinovirus
Physiopathologie:
- obstruction brochiolaire
- spasme brochiolaire
- résistance au flux d’air en expire
- dyspnée expiratoire
- hyperinflation pulmonaire
Symptomatologie:
début: - catarrhe: 1-4 jours
- fièvre (38-39 ° C)
- toux, polypnée
état: - dyspnée expiratoire
- expire prolongé - wheezing
- tirage
- thorax globuleux, hypersonore
- ronflante, sibilante
- tahipnée 60-80r/min
- hépatomégalie
- insuffisance cardiaque - cyanose
- tachycardie > 140b/min
- hépatomégalie > 3cm
- cardiomégalie ICT >0,55
Radiographie thorax: - hyperinflation
- infiltration interstitielle
Evoluţie:
- traitée correctement: 7-8 jours – guérison
- 48-72 heures - périodes critiques
Complications: - convulsions
- otite
- pneumothorax
- pneumomédiastin
Traitement:
- symptomatique: - oxygénothérapie
- air humidifié
- hydratation
- antithermiques
- pathogénique: - Miofilin, Téofiline
- cortisone (HHC: 10-100mg/k; Prédisons 1-2 mg/kgc)
- cardiotoniques: Digoxin 0,04 mg/Kgc
- diurétique - Furosémide 1 mg/kg
étiologique: - ribavirine
- ATB
Indications d’hospitalisation :
- petit âge
- insuffisance cardio-respiratoire grave
- handicapes – dystrophie, anémie, rachitisme, malformations cardiaques.
Pneumonie pneumococcique
Étiologie: pneumocoque
Facteurs favorisants: - la saison froide
- anergie
- irritantes bronchiques
- handicapes: dystrophie
anémie
rachitisme
MCC
Anatomie pathologique: - alvéolite fibrine-leucocytaire
- affection lobe - segment
Symptômes: - catarrhe 3-5 jours
- fièvre 39-40°C, frissonnes
- signes de méningite
- facies vultueux (Jacoud)
- herpès naso - labial
- point de côté au thorax
- toux sèche – toux productive avec stries sanguinolentes
- platitude - souffle tubaire - crépitant
Diagnostic:
- éléments cliniques
- radiologique: triangle Weil Mouriquand (base vers périphérie et pointe en hile)
- leucocytose avec PN élevé 85%
- réactants de phase aiguë élevés ( VSH, Fibrinogène, CRP )
Diagnostic différentiel:
- appendicite
- méningite
- autres pneumopathies
- pleurésies
Traitement:
- étiologique: Pénicilline G l-2mil /24ore 7-10 jours
- symptomatique: - antitussives, fluidifiantes
- antithermiques
- hydratation
- sédatives
BRONCHOPNEUMONIE
Définition: c’est une bronchoalvéolite avec manifestations dans les éclosions.
Elément spécifique: :le nodule CHAROT- alvéolite hémorragique fibrineuse
leucocytaire
Stades clinique - radiologiques :
1) stade d’infection aiguë virale
Rx. thorax : infiltration interstitielle
2) pneumonie abcédée primitivement – syndrome toxique et état général
influencé
Rx. thorax: aspect de bronchopneumonie et micro abcès disséminés ou
confluents
3) pneumonie bulleuse – état toxique maintenu
Rx. Thorax: images de boules d’air rondes ou ovoïdales qui peuvent
occuper tout l’hémothorax
4) pleurésie purulente – Mvabolit, souffle pleurétique, platitude du
hémothorax
Rx. Thorax : débordé pleural massivement
5) pneumothorax- cyanose, tahipnée, MV abolit, anxiété
Rx. Thorax: hyperclarté du hémothorax (absence du dessin pulmonaire),
déplacement du médiastin vers le côté sain.

similar documents