Serious game pour les étudiants en médecine

Report
Serious game
pour les étudiants en médecine
LabForGames
SEGAMED 2014
Dr Antonia Blanié
Anesthésie réanimation CHU Bicêtre
Centre de simulation LabForSims- Faculté de médecine Paris Sud
Pourquoi un serious game en
médecine ?
 La simulation en santé
 Formation médicale et paramédicale
 Nombre croissant d’étudiant en médecine
 Charge de travail importante des formateurs lors de
séances hautes fidélités
 Nécessité de stratégie de formation et simulation
simplifiée
 Génération « numérique » des étudiants
Kron 2010
Pourquoi un serious game en
médecine ?
 Patients virtuels:
 Effet positif sur l’apprentissage et raisonnement clinique
Méta-analyse Cook 2010
 Efficacité des serious games dans la formation
médicale
Graafland 2012, Youngblood 2008 , Knight 2010
 Etat des lieux:
 Pulse! (BreakAway), Virtual EDII (Standford university) ciblant
médecins et/ou infirmières dans des situations d’urgences
 Non transposable en France: différences culturelles, de pratiques
et d’organisation de la santé
 QQ projets en cours en France…
 Développement d’un serious game pour la formation
des étudiants en médecine
Projet LabForGames
 Dirigé par le centre de simulation en santé
 Cibles: étudiants en médecine
 Plateforme de simulation médicale des urgences
 Avatar médecin type Sims
 Thème et objectifs pédagogiques:
 Neurosciences: pathologies neurologiques aigües
 Items transversaux ENC
LabForGames
 Développement avec Interaction Healthcare®
 Equipe pédagogique pluridisciplinaire
 neurologues, neurochirurgiens, urgentistes, anesthésistes
réanimateurs du CHU Bicêtre
 de 4 cas:




Hémorragie méningée
Traumatisme crânien
Méningite
AVC
LabForGames:
Exemple du cas TC
 Cadre général: patient aux urgences
 Interrogatoire – dialogue médecin-malade
 Examen clinique
 Examens complémentaires
 Prescriptions – actions
LabForGames:
Exemple du cas TC
 Algorithme du cas
 Débriefing:




Note sur 100
items ENC: 89,90, 132, 230, 326, 330, 338
Référentiels
commentaires autour du cas et généralisation
LabForGames: en pratique
 Modalités d’accès:
 Online + gratuit via code par étudiant Paris Sud
 4 cas en développement: première version début 2015
 Intégration dans le programme d’enseignement :
 ED test en mai 2015 (après UE4- 6)
 Jeu à domicile: cas online pendant 2 semaines
 Puis ED débriefing avec les étudiants (1h30)
 Évaluation:
 Validation de l’étudiant par la présence
 QCM avant – après pour évaluer les connaissances
 Progression des notes du jeu
Discussion
 Serious game pour la formation des étudiants en
médecine à la prise en charge des pathologies
neurologiques aigües aux urgences.
 Nécessité de développer cet outil d’apprentissage
 Patients virtuels:
 Effet positif sur l’apprentissage et raisonnement clinique
Méta-analyse Cook 2010
 Efficacité des serious games dans la formation médicale
Graafland 2012
 Même amélioration des compétences de leadership entre
entraînement sur «Virtual ED» vs simulateur patient Youngblood 2008
 Meilleure amélioration au tri par “Triage Trainer” vs exercice
traditionnel chez 91 médecins/infirmières
Knight 2010
Discussion (2)
 Critères d’évaluation de LabForgames
 % d’utilisation, connexions et d’apprenants parvenant à la fin
 performances du joueur
 score intrinsèque (sur 100) et évolution
 Jugement extérieur
 évaluation des connaissances comparée à un groupe sans SG ?
 Qualité du débriefing: ED
 Evolutions :




Objectif formatif mais à terme évaluatif ?
Élargir la cible: formation initiale – continue ; IDE…
Multi-joueurs: travail en équipe
Dialogue : reconnaissance vocale ?
 Acquisition/développement d’autres cas
 Projet en cours avec les IFSI

similar documents