les principaux courants d`echange de biens et de services

Report
LES PRINCIPAUX COURANTS
D’ECHANGE DE BIENS ET DE
SERVICES
A L’EXPANSION DU COMMERCE MONDIAL
B L’INTERDEPENDANCE COMMERCIALE DES
ECONOMIES
Gérard Cayre-Castel
A L’EXPANSION DU COMMERCE
MONDIAL
• FORTE CROISSANCE DEPUIS 1945
DES ECHANGES MARQUEE PAR 3
PHASES :
• - 1945-1973 : forte croissance (10%)
• -1973-1979: Les 2 chocs pétroliers qui
provoquent un ralentissement du
commerce
• -depuis 1980 : reprise. Le commerce
mondial a été multiplié par 2.6
Gérard Cayre-Castel
Explications
• Les F.M.N : 30% du commerce mondial
est dû aux échanges internes
• La réduction des coûts de transport
• Un choix politique : Le libéralisme
Gérard Cayre-Castel
L’INTERDEPENDANCE DES
ECONOMIES
• Une plus grande dépendance des pays
mesurable par :
• - le taux d’ouverture : (X+M/PIB).100. il
représente environ 25% pour la France,
10% pour le Japon et les USA.
•
Gérard Cayre-Castel
CONSEQUENCES
• Politiques économiques sont contraintes.
• Si un pays relance par une augmentation
des revenus, une partie bénéficiera à ses
partenaires et risque d’entraîner des
déficits commerciaux.
• Les déséquilibres se transmettent (les
ailes de papillons)
Gérard Cayre-Castel
II LA STRUCTURE DES ECHANGES
• A EVOLUTION STRUCTURELLE
• B EVOLUTION GEOGRAPHIQUE
Gérard Cayre-Castel
EVOLUTION STRUCTURELLE
• Elle est marquée par:
– Prépondérance des échanges de produits
manufacturés, 75% des échanges de
marchandises
– Développement accéléré des échanges de
services
Gérard Cayre-Castel
EVOLUTION GEOGRAPHIQUE
• Elle est marquée par une polarisation des
échanges entre 3 zones l’Amérique de Nord, le
Japon et l’Europe (la Triade) qui concentre les
¾ des échanges.
• La régionalisation des échanges par la signature
d’accords ( l’U.E, l’ALENA, l’ASEAN et le
MERCOSUR)
• Extension des déséquilibres avec une place
prépondérante des pays riches et une part
décroissante des PMA
Gérard Cayre-Castel
III LA MESURE DU COMMERCE
EXTERIEUR
• A LES DOCUMENTS COMPTABLES
• B L’ANALYSE DES DOCUMENTS
Gérard Cayre-Castel
LES DOCUMENTS COMPTABLES
• Les transactions économiques et
financières réalisées au cours d’une
période entre résidents et non résidents
sont enregistrées dans un document
comptable : la Balance des Paiements
Gérard Cayre-Castel
Les comptes de la B.P
Comptes
Nature des flux
Compte de
transactions
courantes
recense les échanges internationaux de biens et
services, ainsi que les revenus du travail et du capital et
les transferts courants.
Compte capital
Le compte de capital recense les opérations d'achat ou
de vente d'actifs non financiers, comme les brevets, ainsi
que des transferts de capital. Parmi les transferts en
capital figurent, par exemple, les remises de dette et les
aides à l'investissement
Compte financier
La balance financière recense les flux financiers entre
un pays et l'étranger, sous forme d'investissement direct à
l'étranger (IDE), investissement de portefeuille, produits
financiers dérivés, autres investissements, réserves de
change et autres
Erreurs et
omissions nettes
Oublis de déclaration.
Gérard Cayre-Castel
LA BALANCE DES TRANSACTION COURANTES
Les biens
Sont enregistrés dans un document: la balance
commerciale.
Les services
transports,voyages,communication,construction
assurance, services financiers,informatiques,
droits de licence.
Les revenus
Concerne les rémunérations des
salariés(frontaliers) et des revenus des
investissements(intérets, dividendes)
Les transferts courants
Contrepartie comptable des biens, services,
capitaux export »s sans contrepartie
Contributions aux financement des
organisations européennes ou internationales
Envois de fonds des travailleurs
Dons et subventions
Gérard Cayre-Castel
L’ANALYSE DES DOCUMENTS
L’analyse du solde de la BTC permet d’estimer la compétitivité d’une
économie
L’analyse du taux de couverture:X/M).100 permet de révèler les points
forts et faibles des différentes branches
L’analyse du taux de pénétration :
[M/(Y-X)+M ].100 permet de calculer la part du marché intérieur occupé
par les produits importés
La part prise dans le marché mondial : X/demande mondiale permet de
calculer le poids commercial du pays sur les échanges mondiaux.
Gérard Cayre-Castel
B.T.C : Approches explicatives
• Approche traditionnelle
Y+ M = C+I+G+X
Y-(C+I+G)= X-M
Donc une BTC déficitaire
traduit une consommation
supérieure aux revenus
• Approche financière
Y +M = C+I+G+X
Y= C+S+T
S = Epargne et
T = Impôts et taxes
C+S+T = C+I+G+(X-M)
(S-I)+(T-G)= (X-M)
Une BTC déficitaire traduit une
épargne insuffisante par
rapport aux investissements,
donc un besoin de
financement
Gérard Cayre-Castel

similar documents