CCI et ETP - Pace Aquitaine

Report
Education Thérapeutique
Amélioration des Pratiques & Evaluation en Aquitaine
Programme BIOCARDS
Clinique des Pins Francs,
Bordeaux Caudéran
12 octobre 2010, 30 novembre 2010, 1er février 2011
A. Communier, M. Bucau
Processus d’évaluation formative
 Présentation du programme par l’équipe
 Lecture critique des documents du programme
 Avec l’équipe d’éducateurs
 Analyse de données, critères et indicateurs
 Identification des besoins pour le programme
 Réunion (s) de travail avec l’ensemble de l’équipe : premiers
résultats, discussion, nouveaux éléments, validation….
 Définition des points faibles/contraintes, ressources et opportunités
 Formulation de propositions d’amélioration
 Remise d’un rapport et d’une présentation power point reprenant les
éléments discutés et validés par l’ensemble de l’équipe
Dimensions de l’évaluation formative
 Evaluation de la pertinence: besoins et objectifs
 Evaluation organisationnelle du programme
 Evaluation qualitative: Critères de qualité d’un programme
structuré d’ETP (OMS, HAS, Ministère de la santé)
 Evaluation pédagogique des séances éducatives
Evaluation de la pertinence: besoins et objectifs
 Pourquoi ?
 Objectifs pour les patients
 Objectifs pour les soignants/éducateurs
 Objectifs pour l’institution
 Pour qui ?




Besoins des personnes concernées
Caractéristiques
Mode de recrutement, parcours de soins
Critères d’inclusion
Besoins du public cible
et objectifs du programme
Constats
Besoins bio-médicaux et sanitaire (santé publique) clairement définis
Objectifs éducatifs « communs » définis (voir liste): auto-soin +++
Population cible définie, critères de sélection définis
A discuter avec l’équipe
 Quel(s) est (ou sont) le (les) objectif(s) général(aux) du programme
 Quels sont les objectifs des soignants ?
 Comment sont définis les objectifs éducatifs pour l’élaboration des
séances éducatives ?
Clarification des objectifs = Base de l’évaluation
Propositions d’objectifs du programme éducatif
Objectifs exprimés par des soignants interrogés
 Développer les connaissances du patient sur sa maladie
 L’accompagner dans le formulation de projet de vie avec sa maladie
 L’aider à prendre conscience du risque cardiovasculaire global
 Développer l’autonomie des patients
 Aider à faire le lien entre ses comportements en santé e les évènements de vie, à amorcer un changement
 Aider à trouver eux-mêmes comment faire
 Contribuer à l’amélioration de la qualité de vie
 Prendre du temps pour se poser autour d’un patient et discuter de ses facteurs de risque…dédramatiser,
prendre le temps de les écouter
 Que le patient y trouve un intérêt, comprendre sa pathologie, le vivre mieux, accepter certaines choses, se
protéger d’évolution négatives possibles, changer de comportement,
Objectifs du document de projet
 Etablir avec le patient un plan d’action thérapeutique durant les ateliers d’ETP
 Faire une synthèse e établir un profil de risques permettant
 Une prise en charge optimisée (traitement médicamenteux, régime, programme sportif…)
 Un suivi via les médecins correspondants avec échéance et résultats à obtenir
 Une évaluation et optimisation de traitement, notamment diabétologique et hypertenseur
 Dépister les patients « silencieux » de pathologies cardiovasculaires à risque qui bénéficieront de traitements
spécifiques (angioplasties)
Constat (à discuter):
Différents niveaux d’objectifs, évolution du programme et des
personnes, maturation. Quelles sont vos intentions actuelles ?
Quelles compétences
pour le patient et/ou son entourage ?
L’acquisition de compétences d’auto-soins est indissociable de l’acquisition
ou de la mobilisation de compétences d’adaptation.
INPES, 2010
=> Tout programme d’ETP personnalisé doit prendre en compte ces 2 dimensions,
 dans l’analyse des besoins, de la réceptivité à la proposition d’une ETP,
 dans la négociation des compétences à acquérir, à soutenir dans le temps,
 dans le choix des contenus, méthodes pédagogiques et d’évaluation
Les compétences d’auto-soins
(HAS, 2007)
•
Soulager les symptômes, prendre en compte les
résultats d’une auto-surveillance, d’une automesure
•
Adapter des doses de médicaments, initier un
auto-traitement
•
Réaliser des gestes techniques et des soins
•
Mettre en œuvre des modifications de mode de
vie (équilibre diététique, programme d’activité
physique)
•
Prévenir des complications évitables
•
Impliquer son entourage dans la gestion de la
maladie, des traitements et des répercussions.
Les compétences d’adaptation
HAS, 2007
•
Se connaître soi-même, avoir confiance en soi
•
Savoir gérer ses émotions et son stress
•
Développer un raisonnement créatif et une
réflexion critique
•
Développer des compétences en matière de
communication
•
Prendre des décisions, se fixer des buts, faire
des choix, s’observer, s’évaluer et se renforcer
Critères de sélection des patients
 Prévention primaire
 Au moins 2 FdR cardio vasculaires, diabétiques, IRC
 Prévention secondaire
 Patient ayant présenté 1 évènement cardio-vasculaire
(syndrome coronarien aigue et/ou angioplastie), ou un AVC ou
un syndrome vasculaire périphérique.
 Patients qui ne vont pas en rééducation.
Informations à récupérer
Nombre, âge moyen des patients, origine géographique,
répartition par type de pathologie, distance du diagnostic ?
Article Dr Girardeau
A discuter: définition des différents niveaux de prévention
Quelle éducation dans le domaine de la santé ?
L’éducation est une partie de la prévention, quand elle s’intéresse aux risques et aux
maladies, et la dépasse quand elle s’intègre dans une démarche de soins (DECCACHE A.)
L’éducation ne peut se réduire à l’information de savoirs ou de savoir-faire, car elle vise
l’appropriation des savoirs et donc leur transformation par la personne (EYMARD C.)
Education pour la santé
Prévention primaire
Quoi ? Prévenir le risque
Qui ? Population en bonne santé
Education pour soutenir une réflexion, faire des apprentissages
Prévention secondaire
Education
thérapeutique
Quoi ? Gérer le risque
BIOCARDS
Qui ? Personnes ou comportements à risque
Education: favoriser des changements de comportements en
santé
Education
thérapeutique
Prévention tertiaire
Quoi ? Gérer des maladies existantes
BIOCARDS
Qui ? Personnes malades
Education: équilibre entre une « urgence » d’apprentissage et les
réaménagements psychoaffectifs engendrés par la maladie
BURY, J.A.
Recrutement des patients
File active: = 110 en 2009, = 87 de janvier à octobre 2010
Patients recrutés par MT ou spécialiste après épisode aigu
Plaquette d’information sur le programme aux patients « internes »
Problème: Difficultés de recrutement des patients
Hypothèses:
- Méconnaissance du programme par les médecins et les patients
- Manque de motivation des médecins
- Difficulté de présentation du programme aux patients
- Peur de perdre sa « clientèle », perception de « captation de clientèle »
- Disponibilité des patients (2jours et demi)
- Contrainte des 3 jours de carence => pas de salaire
A discuter en équipe
-
Validation des hypothèses, autres difficultés ?
Quelles actions développer pour répondre à ce problème de recrutement
-
Formation des MT et spécialistes à la démarche éducative ?
Information sur le programme (comment ?)
Prise en charge de problèmes économiques des patients (comment ? )
-
Visibilité de l’utilité perçue par les patients (réunion des patients: objectif =
amélioration de nos pratiques à partir de l’évaluation des patients)
Dimensions de l’évaluation formative
 Evaluation de la pertinence: besoins et objectifs
 Evaluation organisationnelle du programme
 Evaluation qualitative: Critères de qualité d’un programme
structuré d’ETP (OMS, HAS, Ministère de la santé)
 Evaluation pédagogique des séances éducatives
Evaluation organisationnelle du programme
 Où ? (Lieux d’interventions éducatives)
 Quand ?
 Par qui ?
 Composition équipe d’éducateurs: formations, expériences ETP
 Partenariats (internes et externes)
 Coordination
 Quoi ? Parcours éducatif
 Diagnostic éducatif
 Activités individuelles, collectives (objectifs éducatifs communs et
spécifiques des patients)
 Suivi éducatif, Evaluation
 Coordination entre les activités éducatives
 Avec quoi ?





Outils éducatifs, outils d’évaluation
Dossier éducatif, moyens de communication, rapports….
Documents de formalisation de la démarche éducative
Système de recueil de données des activités et d’analyse
Processus d’évaluation du programme
Où ?, quand ?
 Lieu: problème de privacité, d’espace => conséquences sur le
patient ?
 Idée: panneau sur la porte « atelier en cours »
 Basculer le téléphone sur les tel portables
 Quand sur le parcours du patient ?
 Porte entrée MT ou médecin spécialiste ou patients hospitalisés
 Bilan pré-admission ayant pour objectifs:
 Définir l’éligibilité du patient au programme BIOCARDS
 Définir un programme de séjour
 S’assurer du niveau de compréhension et motivation du patient
= début de diagnostic éducatif (qui est il, que fait il, qu’a-t-il ?, quelles sont ses
attentes ?)
 Diagnostic éducatif ayant pour objectifs:
 Explorer les autres dimensions (comment vit-il, qua sait il…)
 Identifier les ressources et difficultés du patient
 Identifier ses représentations de la maladie
 Identifier ses besoins éducatifs
Fait par toute l’équipe: construction évolutive
 Activités éducatives individuelles et de groupe pendant l’hospitalisation
 Suivi téléphonique à 6 mois
Points forts
 Dans l’organisation du programme
 Organisation (séances individuelles puis des séances de groupe)
permet de favoriser le cheminement du patient
 Liens faits par les patients sont notés dans la synthèse
(psychologue)
 Lecture des synthèses faites par les autres intervenants et
utilisation avec les patients au cours des consultations médicales
= VALORISATION, CLARIFICATION, RENFORCEMENT + lien
entre ses comportements en santé et le bio-médical
Ressources humaines
 Une partie du personnel formé à l’ETP
 Temps dédié
Discussion
-Besoins en formation identifiés pour d’autres personnels de santé
- Processus de formations internes, externes ?
- Expliquez en quoi votre approche est interdisciplinaire
- Moyens: données partagées, accès aux synthèses par tous, communications
informelles, Aline fait le lien,
- Complémentarité des approches
Niveau de satisfaction: 8
- Existant: Temps d’élaboration en équipe au moment des suivis téléphoniques ou certains
lundi soir, échanges avec autres équipes
- En + staff partagés mais contraintes de disponibilité, création d’une unité ETP transversale
au sein du groupe cliniques
Parcours éducatif
Points forts
Points à renforcer/discuter
Diagnostic éducatif fait en
deux temps
Guidance de l’entretien de diagnostic
éducatif
Implication de différents
professionnels dans
l’élaboration du diagnostic
éducatif et la mise en œuvre
des séances
Alternance séances
individuelles et de groupe
Contact maintenu par
téléphone
Questions fermées +++
Lien entre le questionnaire pré-admission et le
diagnostic éducatif ?
Elaboration en multiprofessionnel
Lien entre les personnes impliquées ?
Synthèse de diagnostic éducatif: qui ? Quand ?
Comment ?
Lien diagnostic éducatif et objectifs
éducatifs ?
Dossier éducatif ?
Evaluation, suivi, reprise éducative ?
Coordination entre les activités
éducatives ???
Planification
Points forts
Points à discuter
- Alternance de séances
individuelles et collectives
- Intervention de divers
intervenants
- Temps prévu pour le plan
d’action personnel
- Temps d’évaluation ?
- Temps d’échanges entre
professionnels
- Place de l’évaluation
Synthèse, plan d’action personnel, suivi,
Points forts
- Temps dédié pour le plan
d’action personnel
- Temps prévu de suivi à 6 mois
(entretien teléphonique)
Points à discuter
- Comment est il élaboré (patient
seul ou accompagné, comment ?
- Lien entre ce plan d’action
personnel et les infos transmises
au MT (sur ex/ macro objectif) =>
cibler sur des micro objectifs
SMART pour que le MT puisse
faire le suivi et les évaluer…
- Lettre MT: beaucoup infos
médicales, ETP noyée…
- Suivi téléphonique: questions
fermées +++
Formalisation / Traçabilité
Points forts
- Le parcours est écrit
- Eléments du diagnostic éducatif
Points à discuter
- Dossier patient ??
- Les informations recueillies
écrit dans le dossier du patient
- Planning des séances écrit
- Contrat d’objectifs écrits
- Trames de séances écrites
- Modèle de courrier pour MT
-Recueil de données des séances
(collectives, individuelles)
- Une personne coordonne ces
activités
permettent elles de renseigner les
indicateurs définis ?
- Outils d’évaluation ?
- Rapport activité ?
- Types d’informations données au
MT ?
- Documents de présentation du
programme pour les PdS
Environnement
Forces
Opportunités
IDE coordinatrice
Equipe motivée, xx personnes formées
Implication des médecins et de la direction
Formalisation du programme
Disponibilité des patients (hospitalisation)
Demande autorisation ARS (lisibilité)
DU pour une IDE
Faiblesses
Contraintes
Pas de financement spécifique, pas de
source de financement pérenne
Peu d’espace pour les activités
Difficile articulation avec d’autres
acteurs intervenants sur le parcours
du patient
Gap nombre limité de places/ besoinsdemandes des patients
Questions
Partenariats: association de patients, réseaux, programmes d’accompagnement, autres
programmes ETP
Echanges de pratiques, participation à des groupes de travail régionaux, nationaux ?
Place laboratoires pharmaceutiques,
Dimensions de l’évaluation formative
 Evaluation de la pertinence: besoins et objectifs
 Evaluation organisationnelle du programme
 Evaluation qualitative: Critères de qualité d’un programme
structuré d’ETP (OMS, HAS, Ministère de la santé)
 Evaluation pédagogique des séances éducatives
Evaluation qualitative
Critères de qualité d’un programme structuré d’ETP
(OMS, HAS, Ministère de la santé)

Centré sur le patient
 Personne dans son ensemble, s’appuie sur un diagnostic éducatif
 Respect de ses préférences
 Prise de décision partagée

Concerne la vie quotidienne du patient, les facteurs sociaux, psychologiques et environnementaux


Construite sur des priorités d’apprentissage perçues par le patient et le professionnel de santé

Scientifiquement fondé

Partie intégrante du traitement et de la prise en charge

Processus permanent, adapté à l’évaluation de sa maladie, mode de vie (prise en charge à long
terme)

Professionnels formés, approche « équipe » interdisciplinaire, multiprofessionnelle

Activités éducatives individuelles et/ou collectives
Construite avec le patient (patients impliqués dans la construction, mise en œuvre et évaluation)



Techniques pédagogiques variées, principes d’apprentissage, accessible à une variété de publics…
Organisées dans le temps
Evaluation des patients (individuelle) et évaluation du programme prévues
(stratégies, outils)

Confidentialité et principes de déontologie respectés
Centrée sur
le patient et son
entourage
Partenariat
soignant/soigné
Formalisée
Organisée
Principes et critères de qualité de l’ETP
Processus
continu
Professionnels formés à
l’éducation
Evaluation
biomédicale
pédagogique
psychologique
Intégrée aux soins
Multiprofessionnelle,
Interdisciplinaire
interinstitutionnelle
Scientifiquement fondé
 Etude « COURAGE
 INTERHEART
 STENO
 EUROASPIRE
Question:
Etudes sur la mise en œuvre de l’ETP, ses effets,
sur les besoins des patients ???
Place des patients
Discussion
De quelle façon les patients sont impliqués dans l’élaboration et la
mise en œuvre de votre programme ?
Multidisciplinarité





Clarification des intentions
Langage commun, outils partagés, espaces de concertation, d’évaluation
Espaces de formation en commun
Connaissance et reconnaissance du travail effectué
Respect, motivation de l’équipe
 Leadership
Communication, transparence, coordination
Discussion:
Comment est assurée l’interdisciplinarité ?
Dimensions de l’évaluation formative
 Evaluation de la pertinence: besoins et objectifs
 Evaluation organisationnelle du programme
 Evaluation qualitative: Critères de qualité d’un programme
structuré d’ETP (OMS, HAS, Ministère de la santé)
 Evaluation pédagogique des séances éducatives
Evaluation pédagogique
 Adéquation entre les besoins des patients, les objectifs
éducatifs, les outils éducatifs, les contenus, les moyens
 Adéquation entre les objectifs éducatifs et les évaluations
des résultats pour les patients (satisfaction, acquis…)
 Formalisation des séances éducatives
 Posture
 Evaluation des conduites de séances
 Animation des séances
Séances éducatives
Points forts
Points à discuter
Temps dédié à l’expression des
représentations et ressentis
Objectifs de séances en lien avec
le référentiel de compétences
Techniques pédagogiques variées
Utilisation de quelques outils
Qualité des outils: simples,
reproductibles,
Documents remis aux patients
Atelier avec la psychologue
Place des objectifs d’adaptation?
Stratégie si besoins spécifiques ?
Compléter la description du
déroulement de la séance (souci
de communication) et préciser les
modalités d’évaluation
Décrire les techniques et outils
utilisés
Favoriser l’apprentissage: mise en
situation variées de la vie
quotidienne
Ateliers en binôme avec la
psychologue ?
Evaluation
 Quel type d’évaluation ?
 Pourquoi ? : « effets pour le patient »,
« conduites de séances », « processus »….
 Comment ?
 Par qui ?
 A quel(s) moment(s) ?
 Que se passe t’il avec les résultats ?
Ethique, déontologie
Comment vous assurez la confidentialité et
respectez les principes de déontologie ?
Analyse
 Ressources: votre avis sur
 Forces du projet
 Opportunités
 Difficultés: votre avis sur
 Faiblesses
 Contraintes, barrières (difficultés ne pouvant être
levées)
Identification des pistes d’amélioration
Forces et opportunités
Forces et opportunités
Faiblesses et contraintes
Faiblesses et contraintes
Pistes d’amélioration

similar documents