Information - Hôtel

Report
Chirurgie ambulatoire: Experience de l’HDF et perspectives d’Avenir
1
L’Hotel Dieu de France en chiffres
• 430
• 220
• 18 681
• 5.5 j
• 71%
• 3304
• 7 785
• 28 945
• 11 214
• 93 042
lits dont 40 lits de soins intensifs
Médecins et chirurgiens
admissions > 24h
durée moyenne de séjour
taux d’occupation
admissions chirurgie du jour (18 lits)
admissions médecine du jour
urgences
interventions chirurgicales
journées d’hospitalisation
Année 2012
2
Etablissement à but non lucratif
La Chirurgie ambulatoire a l’HDF
ETATS
UNIS
80%
Europe
Nord
70%
FRANCE
LIBAN
HDF
45%
30%
30%
• Moins que la moitié des chirurgies sont effectuées en
ambulatoire en France contre 8 sur 10 aux Etats-Unis HAS – ANAP
• Au liban 30 % des chirurgies sont ambulatoires dont la grande
majorité dans les hopitaux privés
3
La Chirurgie Ambulatoire a l’HDF
Type de chirurgie
Urologique
ORL
Ophtalmologique
Orthopedique
Chirurgie réparatrice
Gynécologique/Obs
Vasculaire
Générale
Neurologique
Maxilo-faciale
4
Nbre
944
539
503
450
376
374
184
141
119
101
%
25%
14%
13%
12%
10%
10%
5%
4%
3%
3%
ACTES MARQUEURS EN CHIRURGIE AMBU
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
Les adénoïdectomies
Les arthroscopies du genou hors ligamentoplasties
La chirurgie anale
La chirurgie du canal carpien et autres libérations nerveuses
La chirurgie de la conjonctive (ptérygion)
La chirurgie de la maladie de Dupuytren
La chirurgie des bourses
La chirurgie des hernies inguinales
La chirurgie des varices
La chirurgie du cristallin (cataracte implant compris)
La chirurgie du sein/tumorectomie
La chirurgie réparatrice des ligaments et tendons (main)
La chirurgie du strabisme
La chirurgie de l’utérus, de la vulve, du vagin et AMP
Les cœlioscopies gynécologiques
5
Les exérèses de kystes synoviaux
AUJOURD’HUI
CA= 30 % CHIR
AMBULATOIRE
70 % AM en CA
ACTES
Text
MARQUEURS
CHIRURGIE
AM= 20 % CHIR
OBJECTIF
CA= 60 % CHIR
AMBULATOIRE
AM=80 % CA
ACTES
MARQUEURS
CHIRURGIE
AM= 20-25 % CHIR
La chirurgie ambulatoire est
insuffisamment développée
Fleur de vie
La chirurgie
ambulatoie
naturellement au
coeur de notre
démarche
stratégique et de
notre projet
d’établissement
9
Faut-il développer la chirurgie
ambulatoire dans un CHU ?
10
Ambulatoire dans un CHU: une opportunité
• Les attentes des patients
• Les attentes des pouvoirs publics
• Les enjeux médicaux et financiers
o le coût inférieur à la chirurgie classique pour l’hôpital 25 à 68 %
(OMS 2007, European Observatory on Health Systems and Policies in
collaboration with IAAS)
o Diminution des gaspillages: LEAN
• La mission meme d’un CHU:
o mission de proximité , de recours et de référence
o soins, enseignement et recherche, prévention
o Attractivité, hôpital de demain, libération de lits
11
Bénéfices pour le Patient
• Durée d’hospitalisation courte
o Retour plus rapide a la vie normale
o Moins d’absentéisme au travail
o Moins de risques d’infections nosocomiales
o Moins de risques thrombo-emboliques
o Moins de risques de confusion post op chez le sujet agé (Canet et al, 2003)
• Meilleure programmation
o Moins d’attentes
• Soins plus adaptés et plus d’attention vis a vis du patient
• Satisfaction patient et famille très élevée (Fan 1997; Hicklin 1999; Hunt
1999; Lau 2000)
12
Bénéfices pour l’hopital
• Libération de lits d'hospitalisation pour des pathologie lourdes et
pour les urgences
• Gains de productivité et économies liés au fonctionnement
• Optimisation du fonctionnement du bloc opératoire
o Meilleure programmation
o Diminution des annulations
o Meilleure utilisation des salles opératoires spécialisées
• Plus grand nombre de patients
• Optimisation des couts et du staff (pas de staff de nuit)
13
Comment y arriver?
14
Comment y arriver?
15
• le centre intégré
o locaux d’accueil et de séjour
dédiés à l’ambulatoire dans une
unité d’hospitalisation classique.
o BO commun aux activités
traditionnelles et ambulatoires.
• le centre autonome
o locaux d’accueil et de séjour
dédiés
o BO dédié à l’ambulatoire situé
dans le bloc traditionnel
16
• Le centre satellite
o moyens matériels et humains
dédiés à l’ambulatoire.
o BO dédié à l’ambulatoire, et
situé en dehors du bloc
traditionnel, dans le périmètre
de l’établissement
• le centre indépendant
o possède en propre l’ensemble
des moyens matériels et
humains exigés pour la
pratique ambulatoire
o totalement détaché d’un
établissement de soins
classiques.
17
Quel type de structure d’ambulatoire ?
19
La Gestion des flux en chirurgie ambulatoire
• La chirurgie ambulatoire : concept organisationnel fondé sur
la gestion des flux
o synchroniser les flux multiples (patients, professionnels de santé,
brancardiers, logistiques…)
o Objectif 12 heures de présence max du patient dans la structure
tout en améliorant la qualité de sa prise en charge.
• LEAN management et optimisation des flux
o Réduire au maximum les temps sans « valeur ajoutée » (ou zone
de gaspillage) à chaque étape du processus,
o Renforcer les temps à « valeur ajoutée », par exemple, le temps
passé en consultation à informer le patient sur les modalités de
sa prise en charge.
20
21
Gestion des Risques en chirurgie ambulatoire
• Développement d’une culture collective de sécurité et
Identification des risques
o erreur d’identification d’un patient, absence d’un matériel, ...
o mise en œuvre de mesures visant à les réduire qu’elles soient de
nature humaine, technique ou organisationnelle
• Anticipation des risques et gestion de leur survenue en
récupération des évènements ou en atténuant leur effet
• Installation de barrières de sécurité
o préventives
o de récupération
o d’atténuation des effets
22
23
Une approche multidisciplinaire
• Participation active de tous les acteurs de santé:
o chirurgiens , infirmieres , anesthésistes, médecins et managers
• Equipes de soins dédiés a l’ambulatoire
• Elaboration de protocoles avec les professionnels de
santé en s’appuyant sur leurs expériences réussies
• Formation des professionnels de santé sur place et dans
les cursus universitaires (FM et FSI, etc…)
24
25
L’adhésion du patient
• Le choix du patient reste une décision médicale
o
o
o
o
risque chirurgicale
risque anesthésique
Facteurs psychosociaux
environnementaux
• Information +++
o information claire, précoce et réitérée, à chaque étape de sa
prise en charge, est indispensable.
o mesures à prendre en préopératoire et en post op expliquées
au patient et ses accompagnants
26
Eliminer les barrieres au développement
de la chirurgie ambulatoire
• Réglementaires
o Politique de santé au niveau national
o réglements et legislation incitant au développement de la chirurgie ambulato .
• Economique
o Incitations financières au développement des activités ambulatoires en tenant compte
de la spécificité des CHU.
• Educationnel
o Programmes d’ éducation pour médecins en formation et jeunes médecins et
infirmières sur l’ambulatoire
• Structurel et Organisationnel
o Structure de santé adaptée , en configuration interne pour faciliter le flux patient et en
configuration externe pour faciliter l’accès patient
o Renforcement du travail multidisciplinaire
• Information
o Information patients et médecins référents
27
Le «CHU Ambulatoire» une opportunité et un défi!
• Acte chirurgical identique en chirurgie ambulatoire et en
chirurgie classique. Ce n’est pas l’acte qui est ambulatoire,
mais le patient !!
• Organisation spécifique, avec des moyens propres en
locaux, matériel et personnel
• Décision basée sur le triptyque patient-acte-structure
o rapport bénéfice/risque pour le patient
o prévisibilité de la prise en charge
o organisation mise en place.
Merci
29

similar documents