et des faisceaux de neurones moteurs

Report
Biorégulation humaine
La régulation nerveuse
la transmission
et l’intégration
de l’information
Figure 48.16
Influx ascendants et descendants
arcs réflexes
Les nerfs
renferment
des faisceaux
de neurones
sensitifs
(afférents) et des
faisceaux de
neurones
moteurs
(efférents)
Figure
d’un48.17
nerf a et b
Figure
faisceau de
neurones
sensitifs
Les
faisceau de
neurones
moteurs
substance blanche =
axones myélinisés des tractus
ascendants et descendants
substance grise =
corps cellulaires des neurones
moteurs et associatifs “locaux”
ex. trajet d’un
influx moteur
somatique
corps cellulaires
des neurones moteurs
où sont les corps cellulaires des neurones sensitifs ?
Figures 12.31 et 12.32 (tirées de Anatomie et physiologie humaines de E.N. Marieb)
Figure
48.17c
fonctions vitales
effets généralement antagonistes
Système
nerveux
autonome
sympathique :
acétylcholine +
noradrénaline
parasympathique :
acétylcholine +
acétylcholine
Figure 48.18
Régulation
des
fonctions
vitales
Figure 14.9 (tirée de
Anatomie et physiologie
humaines de E.N. Marieb)
Figure 48.20
centres de régulation
des fonctions vitales
(respiration, circulation…)
centres de contrôle
des fonctions vitales
réflexes auditifs
et visuels
relais des informations
sensorielles et motrices
coordination
des mouvements
décussation des
influx moteurs
cortex : 5mm, 0,5 m2…
80% du poids de l’encéphale !
Figure 48.24
Figure 48.25
latéralisation
des fonctions cérébrales
GAUCHE
langage
calcul
logique
DROIT
perception spatiale
reconnaissance visages
sensibilité artistique
la majorité des fonctions cérébrales sont
accomplies également par les 2 hémisphères
les émotions et le système limbique
Figure 48.27
mémoire et
apprentissage
court terme
long terme
implication du système limbique
(plaisir d’apprendre)
plasticité
Figure 15.5 (tirées de Anatomie et
physiologie humaines de E.N. Marieb)
langage et parole
l’aire de Broca (ou aire motrice du langage)
commande les mouvements
des lèvres et du visage
pour prononcer des mots précis
l’aire de Wernike est une aire
auditive associative qui interprète
les mots entendus
aire auditive
primaire
aire de
Wernike
aire motrice
primaire
aire de Broca
Figure 48.26
perception
de l’information
énergie du stimulus
récepteur
influx nerveux
Différents types de récepteurs
en fonction de la
provenance
du stimulus
extérocepteurs vs interocepteurs
Différents types de récepteurs
en fonction du
type d’énergie
du stimulus
mécanorécepteur
toucher (pression)
fuseau neuromusculaire ou
neurotendineux (propriocepteurs)
cellule sensorielle
cilliée
étirement
audition et équilibre
thermorécepteur
toucher (chaleur)
nocicepteur
toucher (douleur)
photorécepteur
chimiorécepteur
vision
goût et olfaction
Figure 49.3
Exemples
d’extérocepteurs
Ces différents types de récepteurs
(mécano, chimio et nocicepteurs)
peuvent aussi être des
interocepteurs
exemple des stimuli
gustatifs
Figure 49.2
exemple des stimuli
visuels
Figure 49.15
exemple des stimuli
auditifs
Figure 49.17
exemple des stimuli
olfactifs
Figure 49.24
la réponse
motrice
(contraction musculaire)
les EFFECTEURS
du système nerveux
=
muscles ou glandes
les muscles ne peuvent
que se contracter
(relâchement passif)
pour exécuter
l’extension et la flexion
d’un membre, les muscles
sont associés en paires
antagonistes
Figure 49.30
Figure 49.31
Figure 49.32
lors de la contraction,les
sarcomères raccourcissent,
les bandes I raccourcissent,
les bandes H disparaissent,
mais les bandes A
ne varient pas
Figure 49.33
Figure 49.33
Figure 49.33
Figure 49.33
Figure
49.34
Régulation de la
contraction musculaire
Quand la myofibre
se contracte-t-elle ?
Par quel intermédiaire cytoplasmique
cette contraction est-elle régulée ?
Figure 49.35
Le potentiel d’action
engendré par le
neurotransmetteur
se propage dans
tout le cytoplasme
par l’intermédiaire
des tubules
transverses
Figure 49.36
Figure 49.38
les unités
motrices

similar documents