4/ Protéines de l`inflammation PRI

Report
Maladie inflammatoire
Item 112 (rhumatologie et immunologie)
Item 119
Fascicules de l’ECN
Qu’est ce que l’inflammation ?
• Connaître les mécanismes physiopath
• Connaître les prot de l’inflammation et leur
cinétique
• Surveiller l’évolution d’une maladie
inflammatoire
• Parler des procédures diagnostiques devant
un syndrome inflammatoire (VS élevé)
• Partie 2 : 3 exemples de Maladies
inflammatoires
Mécanismes physiopathologiques
• Réaction de défense (immunité innée)
• Réaction précoce face à une agression
(physique, chimique, tumeur, infection)
• Réponse provient de libération de médiateurs
issus de l’Activation ou STRESS cellulaire
Importance du thème
• Prévalence : 25 à 30% des patients en CS
• URGENCE: la réaction inflammatoire
généralisée peut
– Choc avec défaillance multiviscérale
– Pronostic vital : décès 50%
Peut nécessiter un ttt d’urgence ( Horton/ex)
Intervention
• Le sd inflammatoire biologique est un signe
d’alerte qui va orienter le Diagnostic vers une
maladie inflammatoire
• Touche tous les âges
• Tous les organes
Réaction inflammatoire
Contrôlée
• Le plus souvent adaptée à l’agression
et contrôlée par un système de régulation
• Elle est donc protectrice avec processus de
défense et réparation des tissus lésés
Réponse inflammatoire Inadaptée
• Aigüe ou suraigüe : SIRS
– Après brûlure, écrasement, infection : peut
aboutir a un Choc septique , défaillance
multiviscérale
• Chronique : les RIC
– 3eme cause de mortalité après MCV et KC
– Grosse morbidité fonctionnelle au niveau des
tissus cibles (articulation, SNC)
Réponse Inflammatoire
3 phases
• Initiation suite à un signal de danger
• Amplification et mobilisation des effecteurs
secondaires (PNN etc)
• Résolution, réparation des tissus
Protéines de l’inflammation
1/ Amines vaso actives
Afflux de cellules sur le site
– Histamine, sérotonine, kinines (vaso D et
perméabilité capillaire)
2/ protéines du complément
– Anaphylatoxines (C4a, C5a, C3a)
– C3b : opsonisation….phagocytose
– C5b, C6, C9 du complexe d’attaque membranaire:
destruction du pathogène
Protéines de l’inflammation
3/ Médiateurs lipidiques
- Phospholipase A2
PhosphoL---- Ac Ara
- Cyclooxygénases (Cox1 et Cox2)
Ac Ara --- ProstaG (régule aggreg des plaquettes)
- Lipooxygénase
produit leucotriènes anti Inflammatoires
Protéines de l’inflammation
4/ Protéines du Foie
– CRP (opsonine)
– Sérum amyloïde A
– Alpha1 anti trypsine
– Haptoglobine
– Fibrinogène
– Céruloplasmine
Protéines de l’inflammation
5/ Cytokines pro inflammatoires
Macrophage produit
TNF alpha, IL1, IL6, IL12, IL15, IL18
Lymphocytes T TH1, TH17 produit
IL1, IL17,
Système de Régulation
Protéines de l’inflammation
6/ Chémokines
Protéines dont les récepteurs qui agissent avec
la prot G
Attrait d’autres cellules (PNN) sur le lieu de
l’inflammation en Synthétisant des molécules
d’adhésion
But : attirer des Cell qui vont permettre la
phagocytose des débris cellulaire ou pathogènes
Protéines de l’inflammation
7/ Radicaux libres, monoxyde d’Azote
Protection ou stress selon le contexte
Signes cliniques de l’inflammation
•
•
•
•
•
•
•
DOULEUR
ROUGEUR, OEDEME, CHALEUR
FIEVRE
ANOREXIE
ASTHENIE
AMAIGRISSEMENT
ATHEROSCEROSE
Signes Biologiques de l’inflammation
1/ Hémogramme
– Anémie inflammatoire
• Fer sérique Bas
• Coeff de saturation de la sidérophylline Bas
• Ferritine haute
– Hyperleucocytose
• Liée a l’action des cytokines
– Hyperplaquettose
• Par interaction plaquettes cell endothéliales…
Signes Biologiques de l’inflammation
2/ VS
– indispensable
– Prot de l’inflammation modifient la viscosité du
plasma
– Empilement des hématies en rouleau: sédiment plus
vite!
– Attention limites
D’ autres causes d’augmentation que
l’inflammation: EPS, GSS, Anémie
Signes Biologiques de l’inflammation
3/ Electrophorèse des protéines sériques
5 fractions de protéines
•
•
•
•
ALB,
Alpha 1Glob (alpha 1 anti trypsine, orosomucoine)
Alpha2 globulines (Alpha2 macroglobine, haptoglobine, céruloplasmine)
B2 microglobuline (transferine, lipoprotéines et fraction C3 du
complément)
• Gamma globulines (immunoglobulines)
Signes Biologiques de l’inflammation
4/ Protéines de l’inflammation PRI
4-1 PRI a amplitude de variation élevée
4-2 PRI a amplitude de variation Modérée
4-3 PRI a amplitude de variation Faible
Signes Biologiques de l’inflammation
4/ Protéines de l’inflammation PRI
4-1 PRI à amplitude de variation élevée
1 à 1000 fois la normale
Réponse Rapide : 6-12 heures
½ vie courte ( 1 jour)
CRP
Protéine sérique amyloïde A
Procalcitonine
Signes Biologiques de l’inflammation
4/ Protéines de l’inflammation PRI
4-2 PRI à amplitude de variation Modérée
1 à 400 fois la normale
Réponse plus lente : 12-14 heures
½ vie longue (2 à 6 jours)
Anti protéases, alpha1 antitrypsine
Orosomucoïde
Haptoglobine
Fibrinogène
Signes Biologiques de l’inflammation
4/ Protéines de l’inflammation PRI
4-3 PRI à amplitude de variation Faible
0,5 fois la normale
Réponse lente : 48 heures
½ vie longue (3 à 6 jours)
Céruloplasmine
C3 du complément
Signes Biologiques de l’inflammation
• Articulation inflammatoire
La ponction ramène un liquide trouble
> 2000 éléments par mm3
Fraction protéique > 30g/L
Numérotation des éléments
PPN, Lymphocytes, Eosinophiles
Quand rechercher une maladie
inflammatoire et CAT
• POINTS D’APPEL : Fièvre, asthénie,
anorexie…..Douleurs
• Soit diagnostic évident car points d’appel
cliniques…
• Soit chercher la cause : Interrogatoire, examen
clinique et paracliniques
CAUSE INFECTION: 50%
• Foyer chronique évoluant à bas bruit
• Ei, prothèse infectée, Foyer dentaire
• CAT :
– Hémoc répétées, BK crachat, quantiféron
– Sérologies virales, rickettsioses, brucellose
– ECBU
– Radio sinus, thorax
– Orthopantomographie
Cause Maladie de système
• Horton, PR, Lupus, PAN, Maladie auto
inflammatoires
• Signes cliniques évocateurs
• Marqueurs des maladies auto immunes
– ACAN, FR, Anti CCP, Anti DNA natifs, Anti ENA,
– Complément
– BAT si Maladie de Horton
CAUSE CANCER
• Lymphome, Myélome, Tumeurs solides (rein)
•
•
•
•
•
•
•
Electrophorèse des protéines sériques (pic)
Echo abdo
Fibro colo
Scan TP
Bronchoscopie
Biospie gg
Myelogramme
Causes rares
- Maladie de Whipple
- Fièvres périodiques
- Phéochromocytome
- Thyroïdite
- Hépatopathie auto-immune
- Entéropathie inflammatoire
- Maladie de Münchhausen
SIRS
PATIENT A SURVEILLER
Points d’impact des traitements anti
Inflammatoires
1/ Corticoïdes
Ils Diminuent
– Synthèse des cytokines
– Médiateurs lipidiques
– Protéases
– Domiciliation des cell inflammatoires
Points d’impact des traitements anti
Inflammatoires
2/ Cytokines
Cytokines anti Inflammatoires (IL10)
Anticorps anti Cytokines; Anti TNF, anti IL6
Récepteurs solubles des cytokines
(compétition) Anti IL6 récepteurs, TNF
récepteurs
Points d’impact des traitements anti
Inflammatoires
3/ Médiateurs lipidiques
Les anticyclooxygénases ; AINS
2 isoformes COX 1 et COX 2
Points d’impact des traitements anti
Inflammatoires
4 /ANTI Chémokines et cellules d’adhérence
IL8 agit sur les PNN
GMCSF en cours d’étude dans la PR
Etude dans les brûlures
Points d’impact des traitements anti
Inflammatoires
5/ Action sur les LTCD4+
Molécules du CMH de classe II
Action en bloquant la co stimulation CPA ,
LT(CTLA4 IG)
Statines

similar documents