msn-cci-initiatives_regionales-210613

Report
INITIATIVES REGIONALES POUR LE
DEVELOPPEMENT DU NUMERIQUE
EN MARTINIQUE
CCI, le 21 juin 2013
Le réseau régional haut
débit
Un réseau
réceptionné et
opérationnel
Un réseau en
service
Une offre
tarifaire revue
à la baisse
Contrat de concession
Offres de gros
Opérateurs télécoms
Offres de détail
Particulier, entreprise
ou administration
Pour tous les particuliers
• En zone couverte par Internet : Se rapprocher
de son opérateur télécom pour bénéficier
d’une offre
• En zone non encore couverte par Internet : Se
rapprocher de la Région pour être couvert
Pour toute entreprise, association ou
administration
• Se rapprocher de son opérateur télécom pour
bénéficier d’offre haut voire très haut débit
en zone d’activité
Le plan de
couverture des
zones blanches
2012-2014
FRA / F12
Le François
554
PET / PE3
Rivière-Salée
409
PET / PE2
Rivière-Salée
307
LRN / LR07
Le Lorrain
153
VAU / V02
Vauclin
134
ROB / R16
Le Robert
116
RPI / RP4
Rivière-Pilote
114
SJO / SJ9
Saint-Joseph
103
SME / S05
Ste-Marie
180
SME / S06
Ste-Marie
46
TRT / T11
Trinité
171
SME/S13
Ste-Marie
85
GRO / GM7 Gros-Morne
73
LRN / LR02
Le Lorrain
86
SES / SE8
St-Esprit
132
GRO / GM4 Gros-Morne
SLU / SL2
Ste-Luce
46
60
Une nouvelle approche : globale et intégrée
Infrastructures
performantes
Services
innovants
Usages
répandus
À l'avenir, l'économie sera une économie de la connaissance basée sur les réseaux avec l‘Internet en son centre...
La fibre optique à l’abonné, le Très Haut Débit et la continuité
territoriale numérique
Infrastructures
numériques
DU HAUT VERS LE TRÈS
HAUT DÉBIT
LES AMBITIONS NUMÉRIQUES DE LA
MARTINIQUE
Tous les Martiniquais devront avoir accès à une offre Très haut
Débit à l’horizon 2020
• Une priorité sera donnée aux solutions de desserte en fibre
optique jusqu’à l’abonné (FTTH)
• Le recours aux solutions de montée en débit en ADSL devra être
étudié de manière transitoire dans des zones très ciblées
Les surcoûts liés à notre insularité devront être levés en raison de
la continuité territoriale numérique avec la France hexagonale
La Région portera la maîtrise d’ouvrage pour la mise en œuvre
des premières actions d’aménagement numérique
Le projet THD devra être inscrit rapidement dans le Programme
National THD et le prochain Programme Opérationnel 2014-2020
STRATÉGIES D’ACTION
Deux volets d’action indissociables
Continuité
territoriale
numérique
Desserte
interne du
territoire
•Dans la continuité
de l’arrivée du
câble MCN,
diminuer les coûts
d’accès aux
câbles sousmarins reliant la
Martinique à
Internet
•Dans la continuité
du réseau
régional haut
débit Liane,
étendre la fibre
optique jusqu’à
tous les foyers et
entreprises du
territoire à
horizon 8 ans
STRATÉGIE DE CONTINUITÉ TERRITORIALE
NUMÉRIQUE
Stratégie de continuité numérique
• Mettre en œuvre une solution pérenne
d’interconnexion fibre noire sur un câble
sous-marin
existant
pour
apporter
des
conditions tarifaires acceptables
• Mettre en œuvre une solution transitoire
visant à faire baisser rapidement les coûts
d’interconnexion
STRATÉGIE DE DESSERTE
INTERNE EN THD
•
•
•
•
19
Seule la commune de Fort de
France est concernée par une
intention d’investissement d’un
opérateur privé sur le territoire
de la Martinique (2015-2020).
La couverture de Fort de France
représente 23% des logements
et 32% des entreprises (25%
des prises téléphoniques) de
l’île.
A l’échelle nationale l’initiative
privée couvrirait 60% des
prises à déployer.
En dehors de Fort de France le
déploiement du THD se fera à
l’initiative des collectivités.
Le SDTAN fixe une ambition forte de basculement vers le FTTH en
complémentarité et cohérence avec les projets existants (Réseau
Liane et zones AMII notamment)
La stratégie retenue par le SDTAN s’articule autour de plusieurs axes
:
1. Conventionnement avec les opérateurs privés pour suivre et
accompagner les déploiement du FTTH sur Fort de France
2. Priorisation des premières actions (2014-2015) sur :
 Le raccordement de sites stratégiques tels que les zones
d’activités et certains sites publics actuellement non desservis
pas le réseau Liane
 Améliorer les débits des foyers mal desservis en ADSL via la
mise en place de NRA-MED (~30)
3. Déploiement progressif du FTTH (2014-2022)
Extension de 77 km du réseau régional Liane
à partir de 2014 avec un traitement prioritaire
de 200 sites à proximité de l’infrastructure
existante :






Desserte interne de pôles économiques et
zones d’activités
Sites de la Santé (Hôpitaux, cliniques,…)
Sites de l’enseignement (Lycées, collèges)
Sites de la recherche / université
Sièges des EPCI et des Mairies et autres
administrations
Cyberbases
Le traitement des mairies et des cyberbases
isolées seront prises en compte au fil des
déploiements FTTH afin de limiter les coûts
d’investissements
anticipés
21
Approche 1 :
Prioriser le
déploiement du THD
fixe en fonction des
coûts
d’investissement
Approche 2 : Traiter
immédiatement en
THD fixe les zones
les plus mal
desservies en Haut
Débit
Approche équilibrée
proposée
Traiter les principales
zones à problèmes
d ’éligibilité tout en
déployant le FTTH sur les
zones les plus denses via
un Mix technologique
Mix technologique
• Amélioration de l’ADSL pour les
zones à mauvais débit puis
passage au FTTH en fin de
déploiement
• FTTH directement pour les
zones denses
À 4 ans
À 8 ans
Investissements
77,3 M€
(49,5%)
156,2 M
Lignes impactées
93 459
(71%)
131 542
Nombre de lignes
<4Mbits résorbées
26 796
(73%)
36 579
Nombre de lignes
FTTH
77 776
(59%)
131 542
Cette synthèse chiffrée présente uniquement les coûts
d’établissement de l’infrastructure passive pour la desserte interne
de la Martinique
MODALITÉS FINANCIÈRES ET JURIDIQUES
HYPOTHESES DE FINANCEMENT
Les investissements à concéder compte tenu des fortes incertitudes
pesant sur le modèle de commercialisation aux acteurs locaux sont
d’environ 220 M€ sur 8 exercices à partir de 2014, soit entre 25 et
30 M€/an.
• Projections de financement de l’Etat (FSN) : 41,8% de taux
d’aide, soit près de 59 M€ sur 8 exercices.
• Hypothèses des financements FEDER 2014/2020 : une
subvention de 50% du déficit de financement du projet a été
retenue, soit sur 8 exercices près de 56,4 M€. D’autres sources
de financement européen sont en cours d’étude afin de maximiser
la participation.
• Coût résiduel restant à supporter par les collectivités
martiniquaises : 105M€ soit environ 800 € par ligne
Le numérique à l’école, à l’hôpital, dans l’entreprise, dans
l’administration, …
Usages et services
numériques
Améliorer la qualité
de vie
Le Schéma de Développement des
Usages et Services Numériques
(SDUS) s’inscrit dans un cadre
global favorable au
développement du numérique. Il a
pour objet de proposer les
orientations et actions à engager
afin d’apporter une lisibilité aux
potentialités du numérique dans
les principaux secteurs d’activités
du territoire
Engager une
dynamique
pérenne
d’innovation
Assurer un
développement
équilibré et durable
du territoire
Améliorer
l’employabilité
Structurer
l’attractivité
économique
Etat
Associations
socioprofessionnelles
Collectivités
Agence du
Numérique
Organismes de
recherche
CCI
Entreprises
28
E-administration
CCI
E-santé
Région
E-tourisme
Etat
E-éducation
Schéma de Développement
des Usages et Services
Numériques (8/10/2012)
E-culture
Etc…
29
Missions :
Structurer la filière TIC
Piloter le SDUS et booster la
création de nouveaux services
numériques
Promouvoir l’usage du numérique
Créer une nouvelle dynamique
Recherche/Formation/Entreprises
Accompagner les porteurs de
projets numériques
Observer le numérique sur le
territoire
30
PER-TIC
Centre de
ressources
Ingénierie
Projet
Observatoire
31
MERCI de votre attention
Contacts :
Conseil régional de Martinique
Pascale BAPTE-LOUISON
Olivier TREBEAU
Harry GROS-DESORMEAUX
Christelle LEGRAND-CANTOBION
Miguel MONDESIR

similar documents