aristote

Report
ARISTOTE



Tous les hommes désirent
savoir par nature.
L’être humain est un animal
politique.
Quidquid movetur ab alio
movetur (tout ce qui est mû est
mû par un autre)
Le stagirite
1.Vie et oeuvre




Le jeune Aristote
Il est né à Stagire (Macédoine)
À 18 ans il va à Athènes et rentre
à l’Académie (il y restera 20
ans)
Il a vécu à Assos et à Mytilène
puis il créa son école:
LE LYCÉE.
Il épousa Pythias. À sa mort il
épousa Herpyllis. Il eut un fils
Nicomaque.

Il fut appelé par Philippe II pour
être précepteur d’Alexandre le
Grand.

À la mort d’Alexandre le Grand les
représailles des athéniens contre
les macédoniens l’obligent à fuir à
Calcis où il meurt.
Aristote dispensait deux sortes de
cours :les cours ésotériques, qui
s'adressaient aux seuls initiés,
aux élèves exercés,et les cours
exotériques, qui étaient donnés
en public.

Alexandre le Grand,
promoteur de l’hellénisme
Oeuvres:
Physique, Métaphysique, Éthique,
Politique.
Amicus Plato,
sed magis
amicas veritas

Ses oeuvres ont deux objectifs:
 Résoudre
les défficiences de la théorie des idées.
 Développer la science empirique.
L’école d’Athènes
de Raphael
PLATON
IDÉALISME
Il y a deux mondes, sensible
et intelligible.
Le monde des idées est le
monde réel.
ARISTOTE
RÉALISME
Le seul monde réel est celui
que nous connaissons.
Il faut l’étudier de façon
scientifique.
2. La Physique
8 livres consacrés à la Nature (physis), les êtres naturels ont le
principe du mouvement.
Sujet principal: LE MOUVEMENT

Problème hérité de Parménide:
Comment passer de l’être au non-être?
Réponse: on passe d’”être une chose” à “être une autre chose”
Exemple:
Gland
Arbre
Types de changements
Génération

Substanciel
Corruption
Quantitatif
Accidentel
(mouvement)

Qualitatif
locatif
Première définition de
changement
Tout processus de mutation
se produit dans la nature
Première théorie pour expliquer le changement:
L’HYLÉMORPHISME

Principes:
 Sujet
Ce qui subit le changement
(hypokeiménon)
 Forme
Universel (ce qui fait que la chose
soit ce qu’elle est)
 Privation
Absence de forme
Deuxième définition de
changement
Acquisition d’une forme
dont la matière était privée
La laine a des atomes
(matière première) avec
la forme de laine. Ils sont
privés de la forme de pull
Maintenant la laine a
acquis la forme de pull.
Si elle avait une autre
forme elle ne serait pas
un pull.(des gants par
exemple)
Matière et forme vont toujours ensemble et sont éternelles
Deuxième théorie pour expliquer le changement:
PUISSANCE - ACTE
ACTE
Ce qu’est une chose
PUISSANCE
Ce qu’elle peut devenir
C’est un gland en acte et
un arbre en puissance
Troisième définition du
changement
Le mouvement est
l’actualisation
de la puissance
PUISSANCE
Active
Qui agit?
Passive
Qui subit?
ACTE
Au début les cheveux
étaient longs en acte et
court en puissance. En les
coupant ils sont devenus
courts en acte.
ENERGÉIA
Quelle action?
ENTÉLÉCHIE
Ce qui est.
Être en acte
(résultat)
Troisième théorie pour expliquer le changement:
LES QUATRES CAUSES
INTRINSÈQUES
MATÉRIELLE
FORMELLE
En quoi ?
Comment ?
EXTRINSÈQUES
EFFICIENTE
Qui ?
FINALE
Pour quoi faire ?
3. La cosmologie aristotélicienne
• Tout ce qui est mû est mû par un autre
• Mais il doit y avoir un premier moteur immobile
Dieu est le premier moteur de l’Univers
(Primum mobile).Il fait bouger sans bouger
lui-même, il est immobile.
L’univers
Aristotélicien
Sphérique
et fini
Monde
Sublunaire
(les 4 éléments)
Sphères
des
fixes
Monde
Supralunaire
(sphères et planètes)
Unique,
ÉTERNEL
et sans vide
GÉOCENTRIQUE ET GÉOSTATIQUE
DEUX MONDES
SUBLUNAIRE
• Génération et corruption.
• La terre est au centre et en repos.
• Elle est composée des 4 éléments:
Terre, air, eau et feu.
SUPRALUNAIRE
•Des astres fixés sur des
sphères concentriques d’éther
(qui bougent en cercles) avec de
petits moteurs immobiles.
•Il y a aussi des sphères
antigiratoires.
•Il y a un total de 56 sphères
parfaites
On a cru ceci pendant 2000 ans
4. La métaphysique

Andronicos de Rhodes désigna la PHILOSOPHIE PREMIÈRE
d’Aristote comme “MÉTAPHYSIQUE”
(ce qui vient après la physique)
MÉTAPHYSIQUE
THÉOLOGIE
ONTOLOGIE
Science de l’ÊTRE
Analogie de l’être:
Le mot “être” est analogue.
La ressemblance entre tous les êtres
fait que nous les appelions “ÊTRE”
Science de l’ÊTRE
Par excellence:
DIEU
ONTOLOGIE
1. Critique de la théorie des idées




Avoir deux mondes complique la tâche de les connaître.
Si une essence ou une forme était séparée de l’objet, elle ne serait
pas son essence.
Les idées n’expliquent pas le changement.
Mettre en relation les idées avec les mathématiques complique tout.
Les essences existent mais
elles ne sont pas dans un autre monde,
elles sont dans les choses.
2. LA SUBSTANCE

L’être est la SUBSTANCE (ousia)
PREMIÈRE
(Individu
concret)
Ex.: Socrate
SECONDE
La substance première est
ce qui est vrai parce que
c’est ce que nous voyons
dans la nature
Espèce ou
universel
Ex.: être humain
 La SUBSTANCE a neuf prédicats ou ACCIDENTS:
quantité, qualité, relation, lieu, temps, position, état,
action et passion
SUBSTANCE + 9 ACCIDENTS = 10 CATÉGORIES
THÉOLOGIE




Dieu est le premier moteur, la
pensée de la pensée.
Il n’a pas de corps, c’est une
intelligence, une raison qui
désire que l’univers bouge et il
lui donne le premier élan.
Il est ACTE PUR car il est
parfait.
Il est VIE et le BIEN SUPRÊME
(Summum bonum)
5. THÉORIE DE LA CONNAISSANCE

Par nature tout être humain désire connaître
SENSATION de l’objet
particulier
étapes
INTELLECTION: abstraction
de l’universel
(entendement agent)
SCIENCE: application de
l’universel (entendement
patient)
C’est une fleur
TYPES DE SAVOIRS



EXPÉRIENCE
Non transmissible. Individuelle. On
connaît le fait.
Ex. Quand Socrate était malade, il a
guéri avec le même médicament que
Calias.
TECHNIQUE
(ART)
Transmissible. Le général et ce qui
change. On connaît le pourquoi et
comment le produire.
Ex. Ce médicament sert pour guérir
toutes les personnes qui ont la même
maladie que Socrate et Calias.
SCIENCE
Transmissible et démontrable.
Étudie le général et l’universel.
Ex. La médecine
TYPES DE SCIENCES

Théoriques
ou
théorétiques
Métaphyique
(sagesse)
Physique
Mathématiques
Éthique

Pratiques
Économie
Politique
Réthorique

Productives
Poétique
Médecine
6. L’ÂME


L’âme est le principe vital de l’être humain, ce qui fait que la vie
soit en acte. Elle est mortelle. C’est la forme de l’être humain.
L’âme est le principe de la connaissance, grâce à elle on peut
connaître (sensation, intellection, science)
ÊTRE HUMAIN
=
CORPS + ÂME
MATIÈRE
FORME
FORME
MATIÈRE
C’est un tout. Rejet du dualisme de
Platon et de l’immortalité de l’âme. Au
moment de la mort il y a un changement
substanciel et le corps passe de la
forme d’âme à la forme de cadavre.
•VÉGÉTATIVE. Propre

Il n’y a qu’un
type d’âme
mais elle a
trois fonctions
des plantes, les animaux et
l’être humain la possèdent
aussi. Elle s’occupe de la
nutrition et la reproduction.
•SENSITIVE. Propre des
animaux, l’être humain la
possède aussi. Elle se charge
des sensations qui permettent
de survivre.
•RATIONNELLE. Propre
des êtres humains. Elle
s’occupe de la connaissance et
la rationalité.
7. ÉTHIQUE

Quelle est la finalité de l’homme?
Ni la richesse, ni l’honneur, ni la célébrité, ni
le plaisir
LE BONHEUR
Eudaimonia
Le bonheur c’est l’effort pour
améliorer la raison: c’est la
contemplation, la sagesse
 La VERTU est une disposition de l’âme. On l’obtient
avec l’HABITUDE ou la COUTUME. C’est le moyen
terme, mesotes (in medio virtus). Chaque personne
doit trouver la sienne selon son caractère.
MORALES
ou
ÉTHIQUES
On les atteind par habitude.
La plus importante la
JUSTICE. (Donner à chacun
ce qui lui correspond.)
TYPES DE
VERTUS
INTELLECTUELLES
ou
DIANOÉTHIQUES
Aristote insiste plus sur l’habitude
que sur le savoir: critique de
l’intellectualisme moral de Socrate
On les atteind par apprentissage.
La plus importante est la
PRUDENCE.
(Nous prévoyons ce qui va se
passer et nous choisissons bien).
VERTUS MORALES ou ÉTHIQUES

En relation avec la manière d’agir dans la monde.
Elles perfectionnent la volonté.
 La plus importante est la JUSTICE.
La justice peut être commutative
(principe d’égalité), distributive
(principe de proportionnalité) et légale
• Les autres sont:
• COURAGE: moyen terme entre témérité et lâcheté
• MODÉRATION: Moyen terme entre débauche et apathie
• GÉNÉROSITÉ: moyen terme entre prodigalité et avarice
ACTION
Vertus dianoéthiques

En relation avec la connaissance
 La plus importante est la PRUDENCE.
Nous prévoyons ce qui va se passer et
nous choisissons bien.
• Les autres sont:
• ART ou TECHNIQUE: capacité de produire
• SAGESSE: contemplation
• SCIENCE: démontre des principes généraux
• INTELLIGENCE INTUITIVE: habilité pour comprendre
les axiomes de la science
8. POLITIQUE
Que Zeus
te protège

L’homme est un animal
POLITIQUE ou SOCIAL qui vit
dans la Polis. Là il peut être
HEUREUX et atteindre la
PERFECTION.

L’être humain a une tendance
naturelle à vivre en société.
L’homme est le seul animal qui
possède le don de la parole.

La société est plus importante
que l’individu.
Qui ne peut ou
n’a pas besoin
de vivre en
société, ou c’est
une bête, ou c’est
un Dieu.

Le noyau social principal est la
famille composée par: la femme,
le mari, les enfants, les esclaves
et tout ce qui est nécessaire (ex.
Animaux domestiques).

De l’union des familles naît le
village qui donne une plus grande
sécurité et une meilleure
répartition du travail.

Finalement nous avons la Polis
ou Cité-état où les hommes libres
cherchent le bonheur et le bien
commun

Aristote critique la
politique idéaliste et
utopique de Platon. La
politique doit être
empirique.

Pour celà il fait une étude
sur les régimes
politiques pour savoir
lesquels sont justes ou
injustes.
MONARCHIE
(gouvernement d’un seul)
SYSTÈMES INJUSTES
déviation
ARISTOCRATIE
(gouvernement des meilleurs)
OLIGARCHIE
déviation
DÉMOCRATIE
(gouvernement du peuple)
TYRANNIE
DÉMAGOGIE
déviation
La meilleure forme de gouvernement c’est une
ARISTOCRATIE AVEC DES CITOYENS DE CLASSE
MOYENNE (entre la démocratie et l’aristocratie)
Bien particulier
Bien commun
SYSTÈMES JUSTES
INFLUENCES DE L’OEUVRE
ARISTOTÉLICIENNE

Les principales influences sont sur
le philosophe Averroes, Thomas
d’Aquin (au Moyen-Âge il concilia
Aristote avec le dogme chrétien) et
Ptolomée (car il reformula et fixa le
système géocentrique).

Aristote resta inconnu en Occident
jusqu’à la traduction de ses oeuvres
de l’arabe au latin par l’École de
Traducteurs de Tolède.

similar documents