Téléchargez le diaporama Découvre le métier

Report
Découvres le métier d’expertcomptable à travers 20
questions…
1- Qu’est ce qu’un expert-comptable ?
L’Expert-Comptable est une personne qui travaille en
profession libérale, comme un médecin, un avocat ou un
architecte.
Comme sa profession l’indique, c’est à la fois un comptable
et un expert.
Il contrôle la comptabilité des entreprises de ses clients
mais aussi des associations ou des institutions et les
conseille sur leur gestion et même leur stratégie.
Il est le partenaire le plus proche du chef d’entreprise qui
lui confie des missions de plus en plus diversifiées.
2- Qu’est ce que l’Ordre des experts-comptables ?
L’Ordre des Experts-Comptables réunit plus de 19.000
membres de la profession établis en France.
Il gère et anime ainsi le plus grand réseau français de
professionnels libéraux.
L’Ordre leur assure une garantie de la qualité des
prestations proposées par ses membres. L’institution
représente aussi la profession vis-à-vis des pouvoirs
publics, du monde économique, des autres professions ou
des institutions internationales.
3- Qui sont les clients des experts-comptables ?
Toutes les entreprises, de toute taille et de tout secteur
(industrie, commerce, artisanat, services, agriculture), mais
aussi les professions libérales, les associations, les
collectivités locales, le secteur public et para- public
peuvent bénéficier des conseils des Experts-Comptables.
De la création de l’entreprise à sa transmission, l’ExpertComptable apporte au dirigeant sa vision globale de
généraliste pour l’informer, l’éclairer, lui “simplifier
l’entreprise” et lui permettre ainsi de se recentrer sur son
métier.
4- Quel est le profil de l’expert-comptable ?
Si l’amour des chiffres est nécessaire pour exercer cette
profession, il faut y ajouter des qualités de gestionnaire,
l’esprit de synthèse, l’écoute, la diplomatie et la rigueur.
L’Expert-Comptable moderne est non seulement un
technicien et un homme d’organisation, mais également
quelqu’un qui a un sens commercial et de bonnes qualités
de communication, car c’est un métier de contacts humains
et de dialogue avec des collaborateurs et des clients très
divers.
L’Expert-Comptable a en effet un rôle de confident,
d’accompagnateur d’entreprise et de manager libéral.
5- Quel est l’âge moyen des diplômés ?
La moyenne nationale est de 26 à 28 ans,
stages inclus.
6- Combien y’a-t-il d’experts-comptables
en France ?
Il y a en France plus de 19.000 Experts- Comptables, près de
6.000 stagiaires et prés de 17.000 sociétés d’expertise
comptable.
C’est une profession qui “compte” puisqu’elle emploie
aussi plus de 120.000 salariés.
Le nombre d’Experts-Comptables n’est pas limité et ils
peuvent s’installer partout en France. Leur clientèle n’est
pas non plus limitée à leur région d’exercice.
7- Quelles sont les missions de
l’expert-comptable ?
Ses compétences pluridisciplinaires permettent à l’Expert-Comptable
d’assurer des missions multiples.
De la production des comptes annuels à la prise en charge totale des
fonctions comptables, administratives et financières de l’entreprise
cliente, ses conseils peuvent concerner aussi bien la comptabilité, la
gestion, le financement, la fiscalité, le social, l’organisation,
l’informatique, l’export…
Ses hautes responsabilités peuvent également l’amener à participer à la
définition et à la mise en œuvre de la stratégie de l’entreprise.
Il est lui-même chef d’entreprise et décideur dans son propre cabinet
d’expertise comptable qui peut compter plusieurs collaborateurs salariés.
Enfin l’Expert-Comptable peut aussi consacrer une partie de son activité
à l’enseignement public ou privé.
8- Comment s’organise le travail dans le
cabinet d’expertise comptable ?
C’est essentiellement un travail en équipe.
Le nombre de collaborateurs par Expert-Comptable est
plafonné à 10.
En pratique, le travail se fait toujours en réseau avec les
principaux acteurs du monde économique (avocats,
notaires, consultants).
9- Quelles incidences ont les nouveaux médias sur
le métier ?
C’est l’une des professions dans lesquelles les nouveaux
médias ont l’impact le plus fort, avec en particulier
l’utilisation d’Internet.
Ces technologies révolutionnent notamment le traitement et
le transport de l’information financière et fiscale, c’est-à-dire
la matière première de l’Expert-Comptable.
D’ores et déjà, la profession travaille sur les bases de
données nationales et internationales, des bases
documentaires sur Cdrom et des sources de formation
continue à distance.
10- Tous les experts-comptables sont-ils inscrits à
l’Ordre ?
Pour exercer sa profession, l’Expert-Comptable doit
obligatoirement être inscrit à l’Ordre régional après avoir
prêté serment.*
L’Ordre de la région de Normandie (Calvados, Eure,
Manche, Orne, Seine-Maritime) compte actuellement 672
professionnels, plus de 138 stagiaires, et près de 578
sociétés d’expertise comptable.
* La prestation de serment est une promesse solennelle que fait une personne avant
d'entreprendre les tâches inhérentes à une certaine charge ou fonction.
11- Quelle est la durée des études ?
8 années après le Bac, au total :
5 ans d’études théoriques en cycle universitaire et 3 ans de
stage pratique rémunéré.
On gagne donc déjà sa vie en acquérant une solide
expérience professionnelle.
12- Quel est le cursus d’études ?
Plusieurs filières permettent d’accéder à la profession d’ExpertComptable.
Le cursus comprend :
- soit un cycle classique universitaire,
- soit une formation en école privée (type Ecole Supérieure de
Commerce),
- soit une formation continue en alternance ou en apprentissage.
13- Quel est le coût des études ?
Il n’est pas plus onéreux qu’un cursus classique
universitaire ou privé de même type et de 5 ans d’étude.
Des accords sont passés avec des banques pour accorder
des prêts étudiants dans des conditions particulières.
14- Qu’entend-on par voie classique ?
La voie ou filière classique consiste à préparer des diplômes
nationaux auprès d’établissements d’enseignement supérieur
public ou privé, sur une durée de
5 ans, en 2 étapes :
- Le DCG (Diplôme de Comptabilité et de Gestion)
- Le DSCG (Diplôme Supérieur de Comptabilité et de Gestion)
15- Existe-il des équivalences ?
Il est possible également, quel que soit le profil de l’étudiant
et son parcours initial, d’intégrer le cursus comptable à
différents niveaux.
Des équivalences sont prévues à partir d’autres diplômes :
- Les DEUG, DEUST, Licences, Maîtrises ;
- Les diplômes délivrés par les grandes écoles et les écoles
supérieures de commerce ;
- Les cycles spécifiques finances-comptabilité des BTS et
DUT ;
- Les diplômes de l’INTEC (CNAM) ;
- Certains diplômes étrangers.
16- Où se passe l’examen ?
Quelle que soit l’origine de la formation, l’examen final
d’Expert-Comptable a lieu à Paris, à l’issue du stage
professionnel de 3 ans.
L’examen comporte 2 épreuves écrites (étude de cas
pratique et questions) et la soutenance d’un mémoire.
17- Quelle est la rémunération moyenne d’un
expert-comptable ?
Durant ses 3 ans de stage professionnel, l’ExpertComptable junior est rémunéré.
A partir de la 2ème année, son salaire atteint en
moyenne 30.000 euros/an brut.
La moyenne nationale constatée pour un ExpertComptable confirmé est d’environ 65.000 euros/an
brut.
18- Quand faut-il choisir de devenir
expert-comptable ?
Pour certains, les vocations se dessinent dès
l’enseignement secondaire et le choix des études se fait en
conséquence.
Il s’agit donc là d’un choix initial délibéré.
Pour d’autres, au contraire, le choix peut être plus tardif,
après une formation supérieure orientée vers la gestion ou
le droit qui aboutit naturellement vers un cycle d’étude en
expertise comptable, ou même après un autre type de
formation grâce à des équivalences.
19- Où sera le place de ce diplôme dans
l’Europe de demain ?
Le DCG correspond à une Licence (Bac + 3).
Le DSCG correspond à un Master (Bac + 5).
Le DEC correspond à un Doctorat (Bac + 8).
À noter : à chaque niveau d’étude correspondent des
débouchés dans les cabinets d’expertise comptable.
En effet, l’Expert- Comptable est aussi un employeur qui a
besoin de collaborateurs de qualité.
20- Pourquoi choisir le métier d’expert-comptable ?
Parce que c’est un métier passionnant, en développement
constant.
Parce que c’est une profession qui ne connaît pas le
chômage et où l’on gagne bien sa vie si on est motivé,
dynamique et attiré par le travail en équipe.
Bref, parce que c’est un métier qui demande une grande
implication personnelle en contrepartie de responsabilités
élevées et qui recrute de plus en plus de jeunes diplômés.

similar documents