La retraite : temps libéré, engagement ? - Isabelle MOESCH

Report
La retraite: temps libéré,
engagement?
Le pouvoir d’agir
Isabelle Moesch
Institut Régional du Vieillissement
de Franche-Comté
Université de Franche-Comté
Le plan
• Le vieillissement de la population
• Le moment de la retraite et identité
• L’engagement: des formes et des
objectifs contrastés
Le vieillissement de la
population
• Le vieillissement
• Un processus biologique et social
• Une construction permanente
• Une altérité radicale (le « vieux » c’est l’autre)
• Un phénomène nouveau dans l’histoire
• Espérance de vie augmente
• 78 ans pour les hommes, 84 ans pour les femmes
• Progrès scientifiques, techniques, sociaux…
• Espérance de vie sans incapacité plus longue
• Structure de la pyramide des âges
• Un déséquilibre générationnel
Et demain?
• Une population qui vieillit ….et qui continue de vieillir
• Projections démographiques pour la Franche-Comté
en 2040*:
• 3/10 personnes ont 60 ans et plus (252 000 à
378 000)
• 2 x plus de personnes de 80 ans et plus (10%)
2/3 sont des femmes
• 67 personnes âgées de plus de 75 ans pour 100
jeunes de moins de 20 ans
• Espérance de vie: 83,1 ans pour les hommes,
88,7 ans pour les femmes
*(source INSEE)
Qu’est ce que cela
entraine?
• Une société « grise »
• Phénomène de « géronto-croissance »
• Innovation dans l’organisation du système social
• Un nouveau calendrier des âges
• Des cycles de vie en mutation
• Des familles à 4, voire 5 générations qui se côtoient
• Une redéfinition des temps sociaux
• De l’enfance au grand âge
• Des rôles et identité (s) à définir
• Enfant, jeune adulte, « adulescent », adulte, seniors, retraités,
grands parents…
• Des règles incertaines (socialisation tertiaire?)
• Réinvention de normes , de représentations
• Les seniors actifs
Le moment de la retraite et
identité: ruptures et continuités
• L’identité en construction/déconstruction
• Anticiper pour mieux appréhender ce passage?
• Le temps libéré
• Des rythmes bouleversés
• Le bénévolat comme « résurgence » …
• ….Mais pas seulement, des pratiques différentes
• Investissement dans des espaces nouveaux
• Le pouvoir d’agir
• L’empowerment
• Le lien social, les réseaux mobilisés
L’engagement
• « une participation active, par une option
conforme à ses convictions profondes, à la
vie sociale, politique, religieuse ou
intellectuelle de son temps » définition large
permettant de :
• Ne pas se limiter à un domaine particulier
• Prendre en compte la dimension subjective
• L’échelle de proximité locale préférée
• Une prise avec le réel dans des relations au
niveau microsociale
Des pratiques contrastées
• Les retraités: une population hétérogène
• Le critère âge insuffisant
• Des « façons d’agir », des pratiques différentes
selon:
•
•
•
•
•
•
Le parcours de vie
Le genre
Les milieux de vie (rural, urbain, l’espace habité……)
Les catégories sociales
L’ancrage territorial
L’existant
Des profils de pratiques
• Restitution de recherches qualitatives menées en
Franche-Comté
• Des profils de retraités qui se distinguent dans la
manière de vivre la retraite
• Anticipation ou non anticipation
• Des parcours et des modalités d’engagement et de
participation à la vie sociale différenciés
• Une mobilisation des réseaux: des sphères
identifiées
• Des attentes et des demandes spécifiques
• Les enracinés
• Les mobiles
• Les parachutés
Les enracinés: la retraite vécue
comme une continuité
Le territoire : une histoire de famille (lignage)
Profil majoritairement en milieu rural
L’identité est corrélée au territoire
Le moment de la retraite : une continuité dans le
parcours de vie et l’inscription générationnelle
• L’engagement et la participation sociale
• Réseaux familiaux les plus mobilisés
• L’engagement: basé sur le réseau local et la morale ,
et aussi sur de l’informel
• L’autosuffisance des loisirs et l’engagement non
contraignant dans les structures et institutions
locales
•
•
•
•
Les mobiles: le moment de la retraite
anticipé
• L’autonomie comme idéologie de soi
• Un engagement fort dans les structures associatives
• Des parcours de participation sociale et
d’engagement: le pouvoir d’agir
• Les réseaux sociaux mobilisés sont nombreux (la
famille en second lieu)
• Le moment de la retraite est anticipé: un temps de
recherche et de réalisation de soi
• Continuité dans l’identité de « self made man »,
maintien d’un statut
• Souvent à l’origine ou dirigeant des associations
Les parachutés: le moment de la retraite,
un facteur de fragilité
• Des parcours de vie ponctués de ruptures
• Des réseaux difficiles à mobiliser, des liens
fragiles
• Le moment de la retraite: peu accentuer le
risque d’isolement
• Les associations: des liens possibles
• Le bénévolat: une identité pour s’intégrer
• L’engagement: être reconnu
Pour ne pas conclure
• La retraite: des vécus , des parcours
• L’engagement doit être entendu dans toutes ses dimensions
• Des pratiques et des modalités différentes selon les
profils
• Veiller à ne pas avoir un regard trop « ethnocentrique »
• Ne pas faire un diktat qui pourrait mettre certain(e)s « à
la marge »
• Des outils pour veiller a être en adéquation entre actions et
besoins de chacun
• Une génération d’acteurs dont les attentes et les besoins
changent (et font changer les choses)
• Le temps libéré, le bénévolat et la vie associative: une
économie non négligeable à valoriser
• Merci de votre écoute
• [email protected][email protected]

similar documents