consulter la presentation

Report
30/10/2014
DÉCRYPTECO
LE FINANCEMENT EXPORT
Une expertise à multiples facettes au service du
financement de l'économie
Frédéric Surdon
Responsable Mondial Financement Export, Banque de Grande Clientèle et Solutions Investisseurs
Société Générale
QU’EST-CE QUE LES FINANCEMENTS STRUCTURÉS ?
Les financements structurés reposent sur l’alliance entre deux expertises :
 L’expertise financière
 L’expertise sectorielle
 des modes de financements adaptés aux besoins des clients en fonction du sous-jacent
Des types de financements très divers…
 Financement d’acquisition
 Financement du commerce
 Financement d’investissement
…au service de différents secteurs:
 Ressources naturelles
 Infrastructures
 Transports
 Télécoms…
30/10/2014
2
LE FINANCEMENT EXPORT :
UN LIEN AVEC LA CROISSANCE DES PAYS ÉMERGENTS
L’export reste un moteur de croissance pour les entreprises
 Chiffres de l’Union de Berne pour les financements moyen/long terme en 2013
(excluant les prêts directs)
:
• USD 146.822 millions de nouveaux financements
• Moins de 0,4% d’indemnisations payées pour un stock de USD 586.507 millions
 Permettre aux exportateurs de trouver des débouchés à l’international, et notamment dans les
pays émergents
 Les besoins de développement, d’acquisition de savoir-faire et de technologies des
importateurs ne se démentent pas malgré le ralentissement de la croissance mondiale
Société Générale, est un acteur majeur du financement export depuis
plus de 20 ans
Le financement export, un outil indispensable au financement de
l’économie et du développement
30/10/2014
3
LE FINANCEMENT EXPORT :
LA RECONTRE ENTRE DEUX TYPES DE BESOINS
L’exportateur veut :
 Sécuriser son paiement
 Face à une contrepartie qu’il ne connaît pas forcément et dont il évalue mal la solvabilité
 Dans un environnement économique et juridique difficile à appréhender
L’importateur veut :
 Financer son investissement
 Dans des conditions attractives sur le long terme, difficiles à trouver sur les marchés
financiers
La banque joue un rôle de facilitateur en apportant :
 Sa connaissance de l’environnement économique du pays importateur
 Son expertise sectorielle
 Les outils nécessaires à la sécurisation du paiement
30/10/2014
4
LES ACTEURS DU FINANCEMENT EXPORT
EXPORTATEUR
Contrat commercial
(VENDEUR)
ACHETEUR
EMPRUNTEUR
Remboursements
AGENCE DE CREDIT
EXPORT (ECA)
Assurance Publique
Garantie partielle
financement
complémentaire
Convention de crédit
PRETEUR
30/10/2014
5
5
LE RÔLE DE CHACUN DES ACTEURS
L’importateur / L’exportateur :
 L’exportateur : une entreprise
 L’importateur : un pays souverain, une entreprise publique ou privée
 Qui signent un contrat commercial autour d’un projet
La banque :
 Joue le rôle d’intermédiaire entre l’exportateur et l’importateur
 Fournit un conseil et un financement à l’importateur
 Puis s’adresse à l’agence de crédit export qui couvre une partie du risque lié à la transaction et
au pays concerné
 Partage le financement avec d’autres banques ou investisseurs financiers
L’agence de crédit export :




A pour rôle de faciliter l’exportation vers les pays émergents
Fonctionne comme une assurance
Est rémunérée en accord avec les règles de l’OCDE
Supporte le risque d’un financement selon une quotité définie en fonction du projet
30/10/2014
6
UNE SÉLECTIVITÉ QUI REPOSE SUR UNE BONNE
APPRÉHENSION DU RISQUE
Raisonnement : Quel est le but de la dette envisagée ?
Capacité : Comment l’emprunteur va-t-il rembourser la dette ?
Evaluation : Risque politique, commercial, environnemental et
juridique

Projet compatible avec l’expérience et les moyens de l’exportateur

Importance de la transaction en adéquation avec la structure financière de l’emprunteur

Le projet apporte de la valeur pour l’ensemble des parties prenantes, il a une utilité sociale pour les
populations concernées

Notion de développement et de pérennité des projets en respect avec les principe de l’Equateur
30/10/2014
7
L’IMPACT DES REGLES BÂLE III POUR LE FINANCEMENT
EXPORT
Ratio de liquidité
Ratio de Solvabilité =
Ratio de levier
Fonds propres
Ratio de Levier =
(Emprunts Long terme + Autres dettes)

Maîtriser le risque de liquidité en
allouant des ressources longues à
des financements exports à long
terme
Fonds propres
Total des actifs financés

Encadrer le volume de
financements accordés avec une
exigence de fonds propres
minimum quel que soit le niveau
de risque
Compte tenu de leur qualité, les financements exports peuvent également:

Faciliter un refinancement court ou long terme en étant apportés en garantie
(refinancement bilatéral, émission d’obligations garanties, etc…)

Etre distribués à des investisseurs institutionnels « O to D »
30/10/2014
8
CENTRALE HYDROÉLECTRIQUE CAMBAMBE
SOUTIEN AU DÉVELOPPEMENT DES ÉCONOMIES ÉMERGENTES
ET GESTION DES CONTRAINTES DE REFINANCEMENT
Région
L’Angola
Domaine
L’énergie
Emprunteur
Le Ministère des Finances de l’Angola
Montant Total
EUR 559.5 M
Période de Tirage
3,5 ans
Période de
Remboursement
10 ans
Agences de Crédit
Euler Hermes, CESCE
Banques
SG CIB, HSBC, BHF BBVA, Banco Santander,
Caixabank SA
Institution
Multilatérale
MIGA
Bailleur de Fonds
AB Svensk Exportkredit
Contractants
Constructora Norberto Odebrecht S.A. Succursal
Angola, Elecnor, VOITH Hydro
L’ESSENTIEL


TRANSACTION
Contrat de 559,5 millions d’euros avec le Ministère des
Finances de l’Angola avec SG CIB et HSBC, chefs de file
de cette transaction

Financement de la deuxième phase de la modernisation
de la centrale hydroélectrique de Cambambe.

Construction d’une deuxième centrale électrique
constituée de quatre générateurs
Expertise reconnue et coopération étroite des banques, des trois
contractants, des deux agences de crédit, d’une institution
multilatérale et d’un bailleur de fonds
STRUCTURATION

Une facilité MIGA de 291,7 millions d’euros
Ce projet hydroélectrique répond à la volonté du gouvernement
angolais de faire face aux besoins électriques du pays

Une facilité CESCE de 156,7 millions d’euros

Une facilité Euler Hermes de 111,1 millions d’euros
 Il se caractérise par une période de tirage de 3,5 ans
et d’une période de remboursement de 10 ans.
30/10/2014
9
EUROPA 2 CRÉDIT ACHETEUR
SOUTIEN À L’EXPORTATION FRANÇAISE
Région
Allemagne/ Bahamas
Domaine
La Croisière de Luxe
Emprunteur
Hapag Lloyd Kreuzfahrten
Montant Total
EUR 233.5 M
Période de Remboursement
12 ans
Agence de Crédit
COFACE
Banques
SG CIB, CACIB, Deutsche Bank
Contractants
STX France
TRANSACTION
L’ESSENTIEL

Signature d’un crédit acheteur COFACE d’un montant de
233 millions d’euros avec Hapag Lloyd Kreuzfahrten,
compagnie allemande opérant dans le secteur de la croisière
de luxe.

Une solution de financement sur mesure proposée par SG
CIB et ses partenaires, permettant au chantier naval de
Saint Nazaire de concrétiser son contrat de vente avec son
client allemand.

SG CIB : chef de file du syndicat bancaire


Navire de croisière, Europa 2, construit par STX France,
Saint Nazaire
La contribution de la banque au financement de l’économie
réelle de la région a généré des milliers d’heures de travail
pour le chantier, ainsi que pour ses sous-traitants, illustrant
ainsi la contribution de la banque.

Crédit structuré, au schéma de sûretés complexe,
intégralement déboursé à la livraison du navire et remboursé
sur une période de 12 ans à compter de la livraison.

Un travail intensif de plus d’un an impliquant une étroite
collaboration des banques, de la COFACE, du chantier et
de l’armateur.
30/10/2014
10
LOS TEQUES METRO
FINANCEMENT DU DÉVELOPPEMENT ET SOUTIEN À
L’EXPORTATION FRANÇAISE
Région
Vénézuela
Domaine
Transport
Emprunteur
Ministère des Finances du Venezuela
Montant Total
EUR 649 M
Période de Remboursement
7 ans
Agence de Crédit
COFACE
Banques
SG CIB, BNP Paribas, CACIB, Natixis,
CIC, Deutschbank, Unicredit
TRANSACTION


Signature d’un crédit-acheteur sous deux tranches avec SG
CIB, BNP Paribas, CACIB, Natixis, CIC, Deutschbank et
Unicredit
SG CIB: Mandated Lead Arranger
 Valeur de la transaction: EUR 649 M
 Durée de 10,5 ans
 Objectif: financer la construction de la ligne 2 du métro
de Los Teques au Vénézuela
L’ESSENTIEL
 Consortium "Grupo de Empresas", dirigé par Alstom, pour
la construction de la ligne 2 du métro de Los Teques, situé
dans l'État de Miranda au Vénézuela. Cette ligne de 12
km desservira 6 stations et sera mise en service en
Janvier 2016.
 Garantie de 95% du financement venant de l’agence de
crédit export française.
 Alstom fournira également 22 rames de métro conçues et
assemblées sur les sites Alstom de Valenciennes, Tarbes,
Le Creusot, Ornans et Villeurbanne en France.
30/10/2014
11
EN CONCLUSION
Le rôle de la banque dans le financement export :

Un facilitateur qui aide à la concrétisation des projets d’exportation et de
développement partout dans le monde

Un expert de la gestion des risques qui repose sur la sélection des projets

Un acteur du financement durable
30/10/2014
12
DécryptEco
MERCI
Retrouvez cette présentation en différé à l’adresse suivante :
http://www.societegenerale.com/decrypteco/
30/10/2014
13
DécryptEco
ANNEXES
30/10/2014
14
SOCIÉTÉ GÉNÉRALE
CHIFFRES CLÉS
Allemagne (Euler Hermes)
8,9 milliards
d’euros financés
80
plus de
professionnels
23
assureurs
privés
n°1
Nommée
Meilleure Banque Mondiale
en Financement Export
Australie (EFIC)
42 pays
dont 33 pays importateurs
et 9 pays exportateurs
23 programmes
de crédit export
1
ère
banque
de développement selon le
magazine Trade Finance
Autriche (OeKB)
Belgique (ONDD)
Canada (EDC)
Chine (SINOSURE)
Corée (KSURE & KEXIM)
Danemark (EKF)
Espagne (CESCE)
États-Unis (ExIm Bank)
Finlande (Finnvera Oyj)
France (COFACE)
Italie (SACE)
Japon (NEXI)
Luxembourg (ODL)
Norvège (GIEK)
Pays-Bas (Atradius)
40 ans de savoir-faire
Pologne (KUKE)
avec les programmes
de Crédit Export
Royaume-Uni (ECGD)
République Tchèque (EGAP)
Russie (EXIAR)
Suède (EKN)
Suisse (SERV)
30/10/2014
15
SOCIÉTÉ GÉNÉRALE
UNE EXPERTISE RECONNUE
 Dealogic Global Trade Finance Review
Année 2013
● SG CIB : #5 comme chef de file des garanties des
agences de crédit avec une part de marché de 5,1%
(hors aviation et maritime).
 Dealogic Global Trade Finance Review
1er semestre 2014
● SG CIB : #2 comme chef de file des garanties des
agences de crédit avec une part de marché de 7,5%
(hors aviation et maritime).
30/10/2014
16

similar documents