Le développement de l`enfant de 2 à 6 ans

Report
LE DEVELOPPEMENT CHEZ L’ENFANT (2-6 ANS)
(Biosocial – Cognitif – Psychosocial)
1- Introduction
2- Le développement biosocial chez l’enfant de 2 à 6 ans
a- croissance physique et la santé
b- croissance et le développement du cerveau
3- Le développement cognitif chez l’enfant de 2 à 6 ans
a- Les sens et les habilités motrices
b- La théorie de Piaget et la période préopératoire
c- Vygotsky et le contexte socioculturel
d- Le langage : un élément pivot de la cognition
e- Les théories des enfants
4- Le développement psychosocial chez l’enfant de 2 à 6 ans
a- Le développement affectif
b- Le monde social
c- L’identité sexuelle
5- Références
Introduction
Entre 2 et 6 ans, les changements de la taille constituent les
éléments les plus visibles du développement biosocial. Le
système nerveux subit, lui aussi, des changements, moins
visibles mais cruciaux. Cependant l’enfant est plus vulnérable :
des blessures accidentelles et des mauvais traitements, qui
peuvent, par exemple, d’importantes répercussions sur son
développement.
LE DEVELOPPEMENT BIOSOCIAL CHEZ L’ENFANT DE 2 A 6 ANS
Taille et
stature
Augmentation de la taille et de la masse d’un enfant bien
nourri : 7cm et 2kg chaque année
La croissance
physique et la santé
Habitudes
alimentaires
- Importance d’une alimentation équilibrée
- Diminution de l’appétit entre 2 et 6 ans
Myélinisation
Le développement du
cerveau
- Rapidité de la pensée
- Emondage et stimulation précoce
Maturation du cortex
préfrontal: planification et
analyse
Système limbique et
régulation des
émotions
Amygdale
-Enregistrement des émotions
Hippocampe
- Mémoire épisodique ou autobiographique
Hypothalamus
- Sécrétion hormonale
Effets du stress
- Atténuer ses effets sur le développement par le soutien
social
LE DEVELOPPEMENT COGNITIF CHEZ L’ENFANT DE 2 A 6 ANS
Motricité globale
Les sens et les
habiletés motrices
Motricité fine
Expression
artistique
Mouvements amples ( course, escalade, lancer une balle.. )
Mouvements de faible amplitude ( verser du jus sans en
renverser, couper ses aliments à l’aide d’une fourchette et d’un
couteau, manier un crayon
Reflet de la perception et de la cognition de l’enfant
Gains de la période
préopératoire
Piaget et la
période
préopératoire
Limite de la
pensée
préopératoire
Principe de
conservation et
logique
Représentation symbolique dans le langage
- Lien entre l’objet et le mot symbolique, entre une personne et son
nom, entre une action et son appellation
Représentation symbolique dans l’imitation différée
- Imitation d’un évènement réel déjà vécu, en l’absence du
modèle
Représentation dans le jeu symbolique
- Utilisation de symboles pour représenter des objets ou des
évènements pour reproduire une certaine réalité ou crée une fiction
Représentation symbolique dans le dessin
- Représentation de réalités extérieures
Pensée intuitive
- Forme de conscience immédiate d’un fait ou d’une relation qui ne sort
du raisonnement
Centration
- Tendance à axer son analyse sur un seul aspect pertinent d’une
situation sans en tenir compte des autres
Raisonnement transductif
- Lien de causalité, logique ou non, entre deux phénomènes se passant
près de lui dans le temps
Irréversibilité
- Incapable de comprendre que le l’inversion peut avoir la même
conditions que l’original e
Egocentrisme intellectuel
- Tendance à considérer le monde et les autres en fonction de son
propre point de vue
Contradiction
- Affirmation d’une chose et son contraire
Pendant cette période, incapacité de saisir certaines propriétés
des objets
Participation guidée
Enfant apprenti
- L’enfant apprend à réfléchir à travers ses interactions avec un
mentor
Zone proximale de développement
- Gamme des habilités que l’apprenti ne peut exercer seul,
mais qu’il peut mettre en pratique et actualiser avec de l’aide
Vygotsky et le
contexte
socioculturel
Etayage
Langage: un outil
d’apprentissage
Le succès des situations d’apprentissages guidées repose sur la
structuration adéquate de la participation de l’enfant
Soliloque
- Monologue axé sur la réflexion et l’analyse et qui facilite
l’apprentissage
Vocabulaire
Schématisation rapide
- Intégration des mots nouveaux dans des catégories
établies
Logique des mots
- Enchaînement logique des mots
Le langage: un élément
pivot de la cognition
Grammaire
Théorie de la
théorie
Les théories des
enfants
Théorie de
l’esprit
Surgénéralisation des règles grammaticales
- Application des règles sans tenir compte des irrégularités
de la langue
Recherche constante de raisons, de causes et de
principes cohérents qui expliquent les évènements
Croyance et réalité : comprendre la distinction
- Prédiction erronée par l’égocentrisme de l’enfant
Influences sur la théorie de l’esprit
- Maturation neurologique
- Grande fluidité verbale
- Fratrie
LE DEVELOPPEMENT PSYCHOSOCIAL CHEZ L’ENFANT DE 2 A 6 ANS
Concept de soi
Le développement
affectif
Troisième crise
psychosocial
selon Erikson
Régulation des
émotions
Emergence de
l’empathie
A partir de 2 ans, l’enfant développe une compréhension de
lui-même et des autres ( bien que limitée )
Initiative VS culpabilité
- Initiative: réaliser de nouvelles tâches, approfondir une
habilité
- Culpabilité: sentiment qu’éprouve un enfant lorsque son
initiative échoue ou est critiquée
Aptitude à contrôler le moment et la façon d’exprimer ses
émotions
- Implique le développement du cortex préfrontal
- Troubles extériorisés et intériorisés
- Le support du parent permet un développement
harmonieux
- Capacité à comprendre les émotions des autres
- L’empathie consiste à se montrer altruiste sans attendre à
retirer avantage
- L’antipathie peut être anti social dans l’intention de blesser
ou détruire un bien
Agressivité
- Agressivité physique est présente chez l’enfant de 2ans et
diminue entre 2 et 4 ans
- Quatre types d’agressivité: instrumentale, réactive,
relationnelle et par intimidation
Les quatre formes d’agressivité
Type
Définition
Caractéristiques
Agressivité instrumentale
Comportement nuisible visant à
obtenir quelque chose d’une autre
personne
Augmente souvent entre 2 et 6ans;
vise des objets que des gens,
relativement normale et est
égocentrique qu’antisocial
Agressivité réactive
Riposte impulsive verbale ou
physique à un acte nuisible
Indique l’espace de régulation
émotionnelle; plus visible chez les
enfants de 2ans. A 5ans, l’enfant
peut réfléchir avant d’agir
Agressivité relationnelle
Acte non physique, comme
l’insulte ou le rejet social, visant à
nuire les liens sociaux entre une
victimes et d’autres personnes
Vise une ou des personnes, donc
est antisociale est peut être très
nuisible
Agressivité par intimidation
Attaques physiques ou verbales
répétées et gratuites,
particulièrement intenses contre
des victimes passives
Signe d’une faible régulation
émotionnelle, que cela soit chez
l’agresseur ou sa victime
Le monde social
L’identité sexuelle
Relation
parent-enfant
Modèles explicatifs
de la construction
du genre
Méthodes d’éducation selon Baumrind
Quatre styles éducatif : directif, autoritaire, permissif et
Désengagé
Abc de la discipline: cible d’intervention
- Objectif de l’éducation : induire graduellement les valeurs
des parents à l’enfant
- Punition : devrais être rare et réservée aux fautes que
l’enfant comprend et peut raisonnablement contrôler
Approche psychodynamique
-Stade phallique : L’élément clé de la psyché enfantine
selon Freud
- Complexe d’Œdipe : le garçon éprouve une attirance
sexuelle envers sa mère
- Complexe D’Electre : La fillette est animée par l’envie du
pénis
Approche comportementale
- L’identité sexuelle est apprise par renforcements et
punitions; elle est donc le fruit de l’environnement
Approche cognitive
- Développement de l’identité sexuelle par l’observation
des autres, par apprentissage social
Les caractéristiques de quatre styles éducatifs selon Diana Baumrind
Dimension
Style directif Style autoritaire
Style permissif
Style désengagé
Témoignages
d’affection, de
sensibilité et
d’acceptation
Fréquents
Plutôt rares
Fréquents
Très rares
Communication
Bidirectionnelle :
Unidirectionnelle:
Unidirectionnelle:
Quasi absente
Parent-enfant
Parent
Parent
Parent
Niveau d’exigence en
matière de maturité
Elevé
Trop élevé
Faible
Faible
Stratégies
disciplinaires:
encadrement,
punitions
Fermes
(persuasion)
Très fermes
(contrainte)
Faibles
Faibles et
inconsitantes
Enfant
Enfant
Enfant
REFERENCES
-KATHLEEN Stassen Berger. Psychologie du développement. Traduit par
Sébastien Bureau. 2e édition. Bruxelles : De boeck, 2012.

similar documents