Réflexion-curriculum - Formation-pédagogie

Report
L’apport de la didactique des
langues au curriculum du
français au collège
Réflexion sur quelques obstacles
plan
1. Cadre de la réflexion
2. Fonctionnement de la didactique des langues.
3. La chaine des transpositions
4. Réflexion sur quelques obstacles.
- Les représentations ou l’esprit de la rupture
- Le pédagogisme démesuré.
- La transposition didactique.
5. Des idées pour des solutions
1. Cadre de la réflexion









1. références théoriques:
Les travaux de Perrenoud, notamment sur le curriculum.
Les travaux de Roegiers, notamment sur la pédagogie de
l’intégration.
certains travaux sur la didactique des langues
2. références pratiques:
Les rapports d’inspection.
Les visites de classe.
Les rapports des conseils d’enseignement.
Un projet de recherche sur le curriculum (E 1 P 9 / la
note 179/2010)
2. le fonctionnement de la didactique
des langues
Qu’est que la didactique des langues?
1.
2.
3.
4.
c’est une réflexion sur l’acquisition d’un
SAVOIR:
ce SAVOIR est lié à une compétence de
communication.
il est en relation avec une pédagogie / une
méthodologie.
il est soumis à une « manière » de
transmission/réception (approche) qui
détermine le choix des outils, des contenus,
de l’évaluation…
sciences du
langage
Sciences de
l’éducation
Sciences
humaines
Sciences n
Didactique d’une langue
Contenus
Linguistiques
Finalités/Choix/
Orientations/
institutionnels
Curriculum /
programme d’études
-méthodologie
-pédagogie
-Stratégies
2. Fonctionnement de la didactique des
langues
1.
2.
3.
4.
La didactique des langues s’inspire des sciences de
l’éducation, des sciences du langage, ...
Elle est encadrée par les choix institutionnels, et ,
partant, par une approche.
Elle met en place: une méthodologie, des contenus, des
stratégies, des outils, …
Elle n’est pas exclusive.
3. La chaine des transpositions
Tra.
exte
rne

Curriculum officiel (prescrit)

Curriculum formel (1)
cur.
caché

Tra.
inter
ne

Curriculum pédagogique (2)
Curriculum réel (enseigné/appris)
3. La chaine des transpositions

La transposition externe:
il s’agit d’une première interprétation effectuée par les
concepteurs des manuels où il est question de
transformer les savoirs savants en savoirs enseignables.

La transposition interne:
c’est la deuxième interprétation effectuée par les
enseignants. Il s’agit ici de transformer les savoirs
enseignables en savoirs à enseigner.

L’ensemble est encadré par le curriculum caché
(expérience, apport externe, …).
4. 1.Les représentations ou l’esprit de
la rupture



La didactique du français a profité de:
1. l’approche centrée sur le contenu.
2. l’approche communicative
3. l’approche béhavioriste
4. l’approche par compétences
Chacune de ces approches a doté l’enseignement /
apprentissage du français d’outils pédagogiques, de
situations d’apprentissage, de supports, … susceptibles
d’aider le praticien à gérer la diversité et l’hétérogénéité.
Mais, ….
La rupture: deux types de ruptures:






a- Rupture verticale:
centration exclusive sur les contenus: outillage
commun.
centration exclusive sur les capacités: outillage de
profondeur
centration exclusive sur la simulation de
communication: outillage de résolution de situations
b- Rupture horizontale
décloisonnement.
discontinuité dans les apprentissages (contraintes
extra-didactiques notamment)
La rupture:
Les pratiques pédagogiques tendent à établir des ruptures
qui se manifestent à travers:
1. Le discours pédagogique ( un autrefois vs un
maintenant)
2. La stigmatisation de ce qui « était », l’admiration de ce
qui « est » ou vice versa.
3. L’absence de cumul didactique susceptible de répondre
à la diversité des situations d’apprentissage.
4. L’interprétation approximative de certains concepts
(autonomie, détenteur de savoir, parcœurisme,
apprendre à apprendre, …)

4.2. Le pédagogisme démesuré
définition:

ensemble de lieux communs éducatifs qui mettent en
avant le respect absolu de l’enfant. Le pédagogisme, au
prétexte de rendre l’enfant constructeur de son
propre savoir et auteur de son développement,
discrédite a priori toute autorité éducative, ( a priori, il
n’ y a pas d’enseignement), et tout apport culturel
(centration excessive sur des contenus hyper-fonctionnels )

(syn. démission éducative)
4.2.Conséquences du pédagogisme:
La « maïeutique » didactique, elle-même liée à
une interprétation approximative du principe
« apprendre à apprendre ».
 La question comme seul outil d’enseignement /
apprentissage.
 L’évaluation excessive (toutes les activités sont
presque des évaluations).
 Une certaine vision du travail pré-pédagogique.

4.2.Conséquences du pédagogisme:
Un appareil pédagogique systématisé (flou
autour du public des manuels).
 L’abondance des supports fonctionnels.
 La confiance abusive dans les compétences des
élèves (écrire un roman par exemple).

4.3. La transposition didactique




les interprétations du curriculum au 1èr et au 2ème degré
sont souvent savantes.
Une certaine tendance à favoriser le quantitatif aux
dépens du qualitatif.
La persistance du formalisme /de la théorisation (cf.
L’implantation des résultats des travaux des sciences du
langage dans l’enseignement/apprentissage du français)
La recherche de l’exhaustivité (cf. formes simples du récit/
correspondances/ la presse) .
4.3. La transposition didactique



La question de l’adaptabilité des outils, des supports, des
contenus, …
La difficulté de priorisation ( le programme?).
La prédominance du « lit de Procuste » didactique
5. Des idées pour des solutions
La recherche de l’équilibre:





entre les trois outillages (commun, de profondeur, de
résolution de situation).
Entre l’enseignement et l’apprentissage.
entre le travail en classe et le travail hors de la classe.
entre documents fonctionnels et documents fictionnels.
Entre le cognitif, le communicatif, le méthodologique et le
culturel
5. Des idées …
Le bon sens pédagogique:




L’adoption d’une progression « logique »: pas de
ressources, pas d’intégration.
Le dosage.
Des choix justifiés pédagogiquement.
La compréhension (échec, blocages, démotivation, ….) en
se démarquant des clichés, des réponses préconçues et
des lieux communs.
5. Des idées …
La planification:



Le projet.
La priorisation.
La progression.

similar documents