Chapitre 4. Les dosages par titrage

Report
Chapitre 4. Les dosages par
titrage
4.1. GÉNÉRALITÉS
• Un dosage par titrage ( appelé aussi titrage )
permet de déterminer la quantité de matière
d’une espèce chimique présente dans une
solution
• Au cours d’un dosage par titrage, l’espèce
chimique à titrer réagit avec une quantité
connue d’une espèce chimique appelée
espèce titrante
• Cette réaction doit être rapide, totale et
unique
• Lors d’un titrage, on
introduit
progressivement une
solution contenant
l’espèce titrant B dans
une solution de volume
VA contenant l’espèce à
titrer A.
• L’état du système
chimique pour lequel
les réactifs ont été
introduits en
proportions
stoechiométriques
est appelé
l’équivalence.
4.2. LES TITRAGES PH-MÉTRIQUES
- dispositif
expérimental:
• L’équivalence est repérée par une brusque
variation de pH
• L’équivalence est
déterminée :
• Soit à l’aide de la
méthode des
tangentes parallèles
• Soit à l’aide de la
courbe dérivée
4.3. LES TITRAGES
CONDUCTIMÉTRIQUES
-dispositif
expérimental:
• Lors d’un titrage
conductimétriqu
e, l’équivalence
est repérée par
un changement
de pente de la
courbe
représentant la
conductivité σ
en fonction du
volume V de
solution titrante
versée
Interprétation de changement de pente
lors d’un titrage conductimétrique
• Exemple : titrage de l’acide éthanoïque (
CH3COOH(aq) ) par une solution de soude (
Na+(aq), HO-(aq)) à 10-1 mol/L
• conductivités molaires ioniques (S.m2.mol-1):
λ(Na+)=5,0x10-3, λ(HO-)=20x10-3, λ(CH3COO)=4,1x10-3
• Avant l’équivalence : le réactif limitant est HO- . Des ions
Na+ sont introduits et des ions CH3COO- se forment dans la
solution titrée: la conductivité σ augmente;
σ = λ(Na+)[Na+] + λ(CH3COO-)[CH3COO-]
• Après l’équivalence : tous les CH3COOH ont été
consommés. La quantité des ions CH3COO- n’évolue
plus. Des ions Na+ et HO- sont introduits sans être
consommés : la conductivité σ augmente beaucoup
plus fortement, car
λ(HO-) > λ(CH3COO-)
σ = λ(Na+)[Na+] + λ(CH3COO-)[CH3COO-] + λ(HO-)[HO-]
4.3. LES TITRAGES
COLORIMÉTRIQUES
- dispositif
expérimental :
• Exemple 1 : titrage d’une solution d’eau
oxygénée ( incolore ) par une solution de
permanganate de potassium ( violette )
• Lorsque l’une des espèces titrante ou titrée est
colorée, l’équivalence est repérée par le
changement de couleur de la solution.
Exemple 2 : titrage de l’acide
chlorhydrique (incolore) par la soude
(incolore)
• Si aucune des espèces titrante ou titrée n’est
colorée, on peut ajouter à la solution à titrer un
indicateur de fin de réaction (indicateur coloré)
Titrage de l’acide chlorhydrique par la
soude
• pH à l’équivalence = 7,0
• Indicateur : BBT ( zone de virage 6,0 ÷ 7,6 )
• L’équivalence est repérée par le changement de
couleur de la solution (HCl par NaOH en présence
de BBT)
http://www.youtube.com/watch?v=
4BaM6wGlwco
• Condition : l’indicateur coloré est choisi de
manière à ce que sa zone de virage soit
comprise dans la zone de saut de pH.
Application 2 : Titrage colorimétrique (d’après
BAC 2008, Pondichery)
Les dosages : résumé
• Dosage = technique expérimentale permettant de
déterminer la concentration d’une solution
• 1. Les dosages par étalonnage
– à partir d’une gamme de solutions étalon on trace une droite
d’étalonnage que l’on utilise pour déterminer une concentration
inconnue
– utilisant la spectrophotométrie
– utilisant la conductimétrie
• 2. Les dosages par titrage
– à partir d’une réaction chimique entre l’espèce chimique de
concentration inconnue ( à titrer ) et une autre espèce chimique de
concentration connue ( titrante )
– Titrage pH-métrique
– Titrage conductimétrique
– Titrage colorimétrique

similar documents