Télécharger la plaquette de présentation de la DJEPVA

Report
L ’emploi des jeunes
Katia TORRES - DRJSCS Centre - 21 janvier 2013
Quelques chiffres repères en région Centre…
Chômage des jeunes:
- + de 20 500 jeunes de niveau V et infra inscrits comme demandeurs d ’emploi
(+ 17% entre 2008 et 2011)
- Augmentation du chômage des jeunes de +10,2% sur 1 an (national: +9,0%)
-Jeunes en contact avec les Missions Locales (sur la base des 41 631 jeunes en
accompagnement en 2011):
28 698 jeunes d’un niveau V et infra
dont 3 923 en ZUS
dont 4 707 en ZRR
Chômage des TH:
-Augmentation du chômage des TH de + 28,0% sur 1 an
-1 638 TH ont un niveau V et infra (tout âge confondu)
2
Les emplois d ’avenir
Une priorité gouvernementale...
Loi n° 2012-1189 du 26 octobre 2012
Circulaires DGEFP n°2012-20 et 2012-21 du 1er et 2 novembre 2012 relative à la
programmation et à la mise en œuvre
Décret n° 2012-1210 du 31 octobre 2012
Arrêté du 31 octobre 2012 fixant le montant de l ’aide de l ’Etat
Conventions d ’engagement signées le 30 octobre avec 30 partenaires (collectivités,
fédérations associatives, ESS, établissements publics)
…clairement réaffirmée par le MSJEPVA
discours de la ministre aux DRJSCS
DNO 2013
mobilisation des réseaux Acsé par le DG
circulaire ministérielle en cours
3
Les Emplois d’Avenir: les objectifs
une insertion professionnelle durable et l'accès à la qualification pour
des jeunes pas ou peu qualifiés
dans des activités présentant un caractère d'utilité sociale ou
environnementale ou ayant un fort potentiel de création d'emplois
dans des secteurs prioritaires (filières vertes et numériques, secteur
social et médico-social, aide à la personne, animation socioculturelle et loisirs,
tourisme, …)
avec une logique de parcours en mobilisant tout dispositif (formations,
immersion, alternance, …)
4
Les Emplois d’Avenir : les objectifs
au niveau national :
2013 : 100 000 postes dont les Emplois d’Avenir « Professeur »
2014 : + 50 000 postes
MSJEPVA : 15 000 postes sur 2013-2014
Coût: 2,4 Milliard d’€/an
Intervention des DIRECCTE, Pôle emploi, Missions Locales et CAP EMPLOI
Moyens supplémentaires pour l’accompagnement renforcé
en région Centre :
objectif 2013 : 3 750 EA dont 375 secteur marchand
projection sur le secteur JSVA : 338 EA (10 %)
30 % en ZUS : soit 1125 EA
5
Les Emplois d’Avenir : les bénéficiaires
Jeunes
Jeunes sans emploi âgés de 16 à
25 ans ou moins de 30 ans pour
les personnes reconnues
Travailleurs Handicapés.
Sans diplôme ni qualification, ou
peu qualifiés en recherche d ’emploi
Principalement secteur non
marchand
depuis au moins 6 mois dans les 12
derniers mois
Une ouverture encadrée pour
le secteur marchand
En priorité en ZUS ou en ZRR
Seront visés en priorité les
secteurs les plus porteurs
identifiés au niveau régional
A titre exceptionnel les jeunes de
niveau IV et III résidant en ZUS et
ZRR s ’ils sont en recherche d ’emploi
depuis au moins 12 mois dans les 18
derniers mois
6
Employeurs
Les Emplois d’Avenir : un contrat aidé
L ’aide de l ’Etat
Le contrat
Conclu sous la forme d’un
Contrat Unique
d’Insertion
Contrat de travail à durée
déterminée CDD (1 à 3 ans)
ou indéterminé CDI
75% du SMIC brut horaire
(secteur non marchand)
35% (secteur marchand)
taux dérogatoire à 47% pour
les EI et GEIQ
A temps plein (35 heures)
Simulation asso secteur non marchand (SMIC/temps plein) :
Rémunération brute :
1 425€
Montant de l ’aide :
1 070€
Salaire restant à payer pour l’employeur :
Salaire+charges restant à payer/l’employeur :
7
355€
environ
555€
Les Emplois d’Avenir : une valeur ajoutée
Un accompagnement renforcé externe
La formation comme clé de réussite
L’aide relative à l’emploi d’avenir sera attribuée sous condition, au vu des
engagements de l’employeur sur :
le contenu du poste proposé,
les conditions d’encadrement et de tutorat,
la qualification ou les compétences dont l’acquisition est visée pendant la
période en emploi d’avenir
8
Les Emplois d’Avenir : le pilotage
Pilotage national par le Ministère de l’emploi avec les départements ministériels
concernés
Comité de pilotage régional animé par la DIRECCTE et associant le conseil régional,,
les autres collectivités territoriales, les principaux acteurs en charge du déploiement du
dispositif, les autres services et institutions (DRJSCS, ARS, OPCA, AGEFIPH,…)
Le pilotage quantitatif et qualitatif est assuré par le SPER.
Au niveau local, implication des SPED et/ou SPEL avec mise en œuvre par les
Missions Locales, Pôle emploi et les CAP EMPLOI (prospection des employeurs,
sélection des jeunes éligibles, reporting,…)
9
Les Emplois d’Avenir : la mobilisation en région Centre
un comité de pilotage et un suivi opérationnel régulier (Direccte + membres du SPER)
l ’élaboration d’un schéma d ’orientation régional
détermination des secteurs prioritaires
sensibilisation des employeurs
mobilisation / formation et accompagnement des employeurs
coordination des réseaux
un plan d ’action concerté DRJSCS - DDCS/PP :
mobilisation des référents « emploi » et « politique de la ville »
participation aux instances de pilotage (SPER, SPED)
collaboration active avec les prescripteurs (UT Direccte, Missions Locales,…)
information des réseaux
articulation des dispositifs (Service civique, PSE, parrainage…) et veille réglementaire
(encadrement sportif,…)
10
Les Emplois d’Avenir : à débattre...
la mobilisation des employeurs
les postes « accessibles »
la formation pendant l ’emploi
le tutorat
l ’articulation avec les autres dispositifs
11

similar documents