La relève en technologies de l*information et des communications

Report
Présentation synthèse :
l’analyste d’affaires
Manouane Beauchamp, B.A.A., M. Sc.
Directeur de projets
IIBA Québec
27 octobre 2010
TECHNOCompétences
• Comité sectoriel de main-d’œuvre en
technologies de l’information et des
communications (TIC)
• Mission : Soutenir et promouvoir le
développement de la main-d’œuvre et de
l’emploi des TIC en concertation avec les
partenaires de l’industrie.
Les analystes d’affaires
État de la situation
Le secteur québécois des TIC
• Le secteur québécois des TIC représente :
– 5,5% du PIB du Québec
– Environ 7 000 entreprises
– Industrie : Plus de 190 000 emplois en TIC dont 58%
hors TIC
– Professions : Plus de 130 000 emplois
Source : TECHNOCompétences
Les analystes et consultants en TIC
• Analystes d’affaires et consultants en
informatique (CNP 2171) :
Analystes et consultants en informatique
Ensemble des professions
39 850 emplois
3 832 900 emplois
74 % hommes
53 % hommes
62 % entre 25 à 45 ans
45 %
94 % à temps plein
81 %
64 000 $ revenu annuel moyen
45 000 $
13 % travailleurs autonomes
11 %
17 % immigrants
12 %
Source : Service Canada, 2009
Portrait de la profession
Analystes et consultants en informatique (CNP 2171)
Services professionnels, scientifiques et techniques
%
46,8
• conception de systèmes informatiques et services connexes
Administration publique
%
40,3
16,1
• provinciale
10,0
• fédérale
5,0
Finance et assurances
8,1
Fabrication
5,9
Commerce
5,5
Industrie de l'information et industrie culturelle
4,8
Services d'enseignement
3,8
Source : Service Canada, 2009.
Répartition des analystes selon région
Répartition
2171
Ensemble des
professions
Montréal
31,6 %
24,1 %
Montérégie
18,4 %
18,7 %
Capitale-Nationale
18,3 %
9,1 %
Outaouais
6,5 %
4,7 %
Laval
6,1 %
5,0 %
Laurentides
5,3 %
7,0 %
Chaudières-Appalaches
4,7 %
5,4 %
Source : Service Canada, 2009. Tableau incomplet.
Le rapport
Objectifs du rapport
• Présenter un tableau qualitatif de la profession
d’analyste d’affaires:
–
–
–
–
–
–
Les différents types d’analystes;
Les rôles;
Les compétences;
La formation;
L’expérience;
Les pistes d’avenir.
• TI ou pas TI?
La méthode
• Entrevues exploratoires avec des employeurs;
• Deux groupes de discussion;
• Entrevues avec des représentants
d’enseignement;
• Sondage en ligne TECHNOCompétences.
Répondants au sondage
Secteur d’activité
Secteur des TIC
Nombre de
% du
répondants secteur
% de
l’ensemble
64
100
57,7
Édition de logiciels et multimédia
5
7,8
4,5
Services-conseils et conception de systèmes
informatiques
52
81,3
46,8
Services de télécommunications
6
9,4
5,4
Grossistes offrant différents services
1
1,6
0,9
47
100
42,3
Organisation gouvernementale
9
19,1
8,1
Organisation paragouvernementale
9
19,1
8,1
Banque, finance et assurances
12
25,5
10,8
Fabrication (manufacturier)
4
8,5
3,6
Services d’enseignement
2
4,3
1,8
Autres
11
23,4
9,9
111
100
100
Autres secteurs d’activité
Total des répondants
Distribution
Poste
Ensemble des répondants
%
Direction / Chef / Directeur de service
41
37
Analyste d’affaires
23
21
RH / Formation / Développement
8
7
Autre / non spécifié
39
35
Total
111
100
La question initiale
• « Le rôle de l’analyste d’affaires TI est
d’analyser les exigences d’affaires avant de
débuter un projet en TI. Ses principales tâches
sont d’identifier, de définir, d’analyser et de
documenter les besoins de l’entreprise. Il
travaille à traduire les exigences d’affaires en
objectifs techniques pour le projet en TI. Il
participe à la recherche de solutions
innovatrices afin de répondre aux besoins
identifiés. Il est le garant de la conformité d’un
projet par rapport aux exigences d’affaires ».
La réponse …
Source : Sondage en ligne, TECHNOCompétences, 2010.
Parfaitement
Assez
Un peu
Pas du tout
0%
10 %
20 %
Secteur des TIC (n=63)
Ensemble des répondants (n=110)
30 %
40 %
50 %
60 %
Autres secteurs d'activité (n=47)
Le rôle de l’analyste d’affaires 1/4
• Les rôles varient selon :
–
–
–
–
–
–
Interne ou externe;
Type de projet;
Complexité du projet;
Taille de l’organisation;
Les besoins;
Le niveau d’expérience.
• Confusions avec analyste fonctionnel, conseiller
en architecture de gestion, chargé de projet;
• Ordre professionnel?
Le rôle de l’analyste d’affaires 2/4
• Les postes qui exécutent des tâches d’analyses
Architecte
d'affaires
40 %
Analyste des
systèmes
29 %
Analyste
fonctionnel
Chargé de projets
23 %
7%
36 %
13 %
27 %
9%
Secteur des TIC (n=62)
Autres secteurs d'activité (n=45)
Le rôle de l’analyste d’affaires 3/4
Les consensus des rôles de l’analyste d’affaires
• Travaille de concert avec plusieurs intervenants
• Expert ou pas du domaine d’affaire, il doit
comprendre les besoins;
• Effectuer les analyses requises;
• Suite à l’analyse, propose des solution (TI ou
pas);
Le rôle de l’analyste d’affaires 4/4
• L’analyse d’affaires plutôt que l’analyste
d’affaires;
• « L’analyse d’affaires est un processus qui
consiste à réaliser différentes activités et
d’utiliser des techniques appropriées pour
comprendre la structure, les politiques et les
opérations d’une organisation afin d’être en
mesure de recommander des solutions qui
permettront à cette organisation d’atteindre ses
buts » (traduction libre, BABOK, IIBA).
Les tâches d’un analyste d’affaires 1/3
Comprendre le contexte d'affaires et l'impact des
projets sur les processus de l'organisation
96.9 %
Utiliser des techniques appropriées d'identification
des besoins et d'analyse
95.3 %
Préciser et documenter les objectifs des projets en
TI, leur valeur ajoutée ou encore les bénéfices
attendus
95.3 %
Assurer un suivi lors des tests et pendant la mise
en œuvre
Traduire les exigences d'affaires en objectifs
techniques pour les équipes de développement
Participer à la planification des systèmes
d'information de gestion
Secteur des TIC (n=64)
92.2 %
90.6 %
87.5 %
Autres secteurs d'activité (n=47)
97.9 %
91.5 %
80.4 %
84.8 %
83.0 %
80.4 %
Les tâches d’un analyste d’affaires 2/3
• Principales tâches d’un analyste d’affaires
– Participer activement à la planification stratégique
– Participer à la planification des systèmes
d’information de gestion
– Conseiller et assister les clients ou les utilisateurs
dans une perspective d’amélioration et d’innovation
– Analyser et modéliser le processus d’affaires
Les tâches d’un analyste d’affaires 3/3
• Dans le cadre d’un projet
– Définir et analyser les besoins d’affaires
– Communiquer et présenter des solutions concrètes
– Préciser et documenter les objectifs des projets, leur
valeur ajoutée ou encore les bénéfices attendus
– Traduire les exigences d’affaires, les exigences
opérationnelles et fonctionnelles pour les équipes de
développement
– Assurer un suivi du projet du début à la fin
– Participer aux activités de contrôle de la qualité
(révisions structurées, évaluation des utilisateurs,
inspections, etc.)
Les compétences de l’analyste
d’affaires 1/3
• Champs de compétences recherchées :
–
–
–
–
–
Connaissances du domaine d’affaires;
Communication;
Gestion de projet;
Perspective stratégique;
Pensée critique.
Les compétences de l’analyste
d’affaires 2/3
Compétences techniques
Maîtrise des méthodes d’analyse des processus organisationnels
64 %
1
Connaissance des concepts et des techniques de modélisation
des données, des traitements et des processus d’affaires
59 %
5
Connaissance des systèmes de gestion
55 %
6
Connaissance des concepts d’architecture d’affaires
49 %
4
Maîtrise des processus et des outils de résolution de problèmes
47 %
4
Capacité de rédaction technique
46 %
5
Aptitude à évaluer les coûts, les risques et la rentabilité d’un projet
TI
42 %
2
Compréhension des concepts et des principes des systèmes
d’ingénierie ou d’architecture d’affaires
40 %
Connaissance des techniques et des systèmes informatiques
28 %
Connaissance du domaine d’affaires
9
3
Les compétences de l’analyste
d’affaires 3/3
Habiletés intellectuelles et relationnelles
Grande capacité d’analyse et esprit de synthèse
96 %
1
Capacité à travailler en équipe
90 %
6
Être orienté vers le client, l’action et les résultats
89 %
3
Sens de l’écoute et habiletés pour les relations interpersonnelles
84 %
2
Capacité d’influencer, de convaincre et d’amorcer le changement
80 %
2
Sens des responsabilités
76 %
8
Conseiller diligent qui résout les problèmes
67 %
4
Leadership
56 %
5
Capacité à communiquer efficacement à l’oral et à l’écrit
1
L’expérience requise
Moins de 3 ans
3 à 5 ans
6 à 10 ans
Ensemble des répondants (n=101)
Secteur des TIC (n=60)
Autres secteurs d'activité (n=41)
Plus de 10 ans
2.4 %
5.0 %
4.0 %
25.0 %
17.1 %
7.3 %
1.7 %
4.0 %
21.8 %
41.5 %
35.0 %
37.6 %
31.7 %
33.3 %
32.7 %
• Expérience idéale lors de l’embauche
Ne sais pas
Recrutement 1/2
• Difficultés liées au recrutement
Source : Sondage en ligne, TECHNOCompétences, 2010.
60 %
50 %
40 %
30 %
20 %
10 %
0%
Énormément
Beaucoup
Ensemble des répondants (n=73)
Secteur des TIC (n=40)
Autres secteurs d'activité (n=33)
Un peu
Pas du tout
Recrutement 2/2
• Raisons des difficultés de recrutement
Manque de candidats ayant de
l'expérience en analyse d'affaires
Profession peu connue
Manque de bons candidats en
général
Peu de candidats ayant la formation
scolaire adéquate
Peu d'intérêt pour cette fonction
0%
5%
10 %
Ensemble de répondants (n=198)
Secteur des TIC (n=108 mentions)
Autres secteurs d'activité (n=90 mentions)
15 %
20 %
25 %
30 %
35 %
Formation de l’analyste d’affaires 1/6
Diplôme
CNP
2171
Toutes
professions
Moins d’un DES
0,7 %
14,1 %
Diplôme d’études secondaires
8,5 %
21,9 %
Diplôme d’étude postsecondaire non universitaire
42,5 %
43,1 %
Baccalauréat et plus
48,3 %
20,9 %
Source : Service Canada, 2009
Formation de l’analyste d’affaires 3/6
Formation requise idéalement
N
Baccalauréat en gestion avec une spécialisation en TI
40,4 %
Baccalauréat en informatique avec une spécialisation en gestion
26,6 %
Maîtrise en gestion avec une spécialisation en TI
7,4 %
Baccalauréat en informatique
7,4 %
Baccalauréat en gestion
4,3 %
Maîtrise en informatique de gestion ou en TI
3,2 %
Diplôme d’étude collégiale en informatique
2,1 %
Diplôme d’études collégiale en informatique de gestion
2,1 %
MBA
2,1 %
Baccalauréat en gestion de projet
1,1 %
Baccalauréat en génie informatique
1,1 %
Autres
2,1 %
Formation de l’analyste d’affaires 4/6
• Évaluation des programmes d’enseignement
4.3 %
Les programmes de niveau collégial
5.5 %
2.7 %
Les programmes universitaires de
premier cycle
41.8 %
40.4 %
43.9 %
Les programmes universitaires de
deuxième cycle
36.6 %
37.5 %
35.1 %
Ensemble des répondants
Secteur des TIC
Autres secteurs d'activité
Formation de l’analyste d’affaires 5/6
Évaluation nombre d’étudiants inscrits
5,000
4,500
4,000
3,500
3,000
2,500
2,000
1,500
1,000
500
0
2003
2004
2005
2006
Sciences de l'informatique
Information de gestion
2007
Formation de l’analyste d’affaires 6/6
Évaluation nombre d’étudiants diplômés
1,400
1,200
1,000
800
600
400
200
0
2003
2004
2005
2006
Sciences de l'informatique
Information de gestion
2007
Nouvelles données - Diplômés
• Nombre de diplômés, 1e cycle universitaire
500
450
400
350
300
250
200
150
100
50
0
Informatique
Génie
Sciences
• 1 064 étudiants diplômés en 2009;
Source : MELS, 2010
Multimédia
Perspectives
• Évolution de la profession
70 %
60 %
50 %
40 %
30 %
20 %
10 %
0%
En diminution
Ensemble des répondants (n=92)
Autres secteurs d'activité (n=37)
200 employés et plus (n=51)
Stable
En croissance
Secteur des TIC (n=55)
Moins de 200 employés (n=40)
Perspectives
• Perspectives d’emploi, 2010-2014 :
Variation
Nombre
Toutes les professions
0,9 %
160 000
Professions en TIC
1,7 %
7 600
Analystes et consultants en informatique
2,9 %
2 200
Source : Service Canada, 2010.
Synthèse de la profession
• Analyste d’affaires : compétences horizontales;
– Domaine d’affaires;
– Processus d’analyses;
– Solutions TI;
Synthèse
Domaine d’affaires / Processus d’analyse / Solution TIC
Projet
TIC
Domaine
d’affaires
Solution
informatique
Pistes de réflexion 1/4
1. « Les compétences spécifiques d’un analyste
d’affaires ont besoin d’être davantage
précisées et faire l’objet d’un consensus ».
Pistes de réflexion 2/4
2. « Il y a actuellement une forte demande pour
des candidats possédant une combinaison de
compétences Affaires-TI en mesure
d’entreprendre une carrière comme analystes
d’affaires, et cette demande, selon les
estimations, devrait continuer de croître. Mais
en même temps, les inscriptions aux
programmes d’études universitaires pertinents
sont en diminution ».
Pistes de réflexion 3/4
3. « La fonction d’analyste d’affaires n’est que
rarement considérée comme un poste débutant
sans expérience. Plusieurs années
d’expérience pertinente sont généralement
exigées ou encore on demande une bonne
compréhension du domaine d’affaires. Aussi, il
y a peu d’employeurs qui offrent une stratégie
d’intégration et de soutien à l’apprentissage de
la profession ».
Pistes de réflexion 4/4
4. « Pour faire face à une demande croissante
pour des analystes d’affaires, les employeurs
devront s’assurer d’offrir des possibilités
d’avancement intéressantes ».
Réflexion …
• Menace : l’approche Agile;
• Opportunité : l’approche Agile. Aussi,
développer une méthode;
• Les trois façons d’entrer dans une profession:
– Les nouveaux diplômés;
– Les immigrants;
– La requalification professionnelle.
Le mot de la fin …
• « Tant qu'il y aura du développement en TI, il y
aura des besoins en analystes d'affaires. »
Les appellations d’emploi - 2171
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
analyste – intégration des systèmes
analyste – intelligence artificielle
analyste – systèmes informatiques
analyste commercial/analyste commerciale en informatique
analyste commercial/analyste commerciale en réception de
systèmes
analyste commercial/analyste commerciale en systèmes
informatiques
analyste commercial/analyste commerciale en TI (technologies de
l'information)
analyste d'applications informatiques
analyste de la sécurité des systèmes
analyste de systèmes
analyste de systèmes commerciaux informatiques
analyste de systèmes d'information – systèmes informatiques
Les appellations d’emploi - 2171
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
analyste de systèmes informatiques
analyste en assurance de la qualité – informatique
analyste en assurance de la qualité de l'informatique
analyste en assurance de la qualité des logiciels
analyste en assurance de la qualité des systèmes
analyste en assurance de la qualité des systèmes informatiques
analyste en continuité des opérations
analyste en informatique
analyste en sécurité des systèmes
analyste en sécurité informatique
analyste en sécurité Internet
analyste en SIG (système d'information de gestion) – systèmes
informatiques
• analyste en simulations informatiques
• analyste en système d'information de gestion (SIG)
Les appellations d’emploi - 2171
• analyste en système d'information de gestion (SIG) – systèmes
informatiques
• analyste en technologie de l'information
• analyste fonctionnel/analyste fonctionnelle en informatique
• analyste fonctionnel/analyste fonctionnelle en systèmes
informatiques
• analyste informatique en simulation
• consultant/consultante – intégration des systèmes
• consultant/consultante – intelligence artificielle
• consultant/consultante en informatique
• consultant/consultante en médias interactifs
• consultant/consultante en multimédias
• consultant/consultante en sécurité informatique
• consultant/consultante en SIG (système d'information de gestion) –
systèmes informatiques
Les appellations d’emploi - 2171
• consultant/consultante en système d'information de gestion (SIG) –
systèmes informatiques
• consultant/consultante en systèmes informatiques
• consultant/consultante en technologies de l'information (TI)
• consultant/consultante en TI (technologies de l'information)
• consultant/consultante en traitement de données
• coordonnateur/coordonnatrice de l'élaboration de systèmes
informatiques
• directeur/directrice de comptes de consultation TI (technologies de
l'information)
• planificateur/planificatrice de la sécurité des systèmes
• planificateur/planificatrice de mesures d'urgence de systèmes
d'information
• planificateur/planificatrice en sécurité de systèmes
• spécialiste des systèmes informatiques commerciaux
Les appellations d’emploi - 2171
• vérificateur/vérificatrice de l'assurance de la qualité des logiciels
• vérificateur/vérificatrice de systèmes
• vérificateur/vérificatrice en traitement électronique des données

similar documents