GROUPE DE RECHERCHE FORMATION IFPS

Report
GROUPE DE RECHERCHE FORMATION
IFPS-CRF / Université de Reims
Champagne Ardenne
ANALYSE DES PRATIQUES
DE FORMATION :
l’activité du formateur lors des suivis
pédagogiques individuels
Le GRF : un dispositif original
• Nait d’un partenariat entre l’IUFM Champagne
Ardenne et l’IFSI de Châlons-en-Champagne
• Groupe de Recherche Formation composé de 3
Universitaires et 7 Cadres de Santé
• Mise en place le 15 décembre 2011
• Une formation qui s’inscrit dans la durée : 10
jours de « formation » sur deux ans
Le GRF un dispositif spécifique
• La formation à et par la recherche comme
levier possible de développement
professionnel
• Confrontation à une activité de recherche :
faire vivre un processus complet de recherche
• Des enjeux individuels, collectifs et
institutionnels
Le contexte de la recherche
• Référentiel de Formation Infirmier 2009
• Évolution du métier de formateur
• Écart dans l’activité du formateur, entre le
prescrit et le réel
• Le « S.P.I » un dispositif de formation qui mobilise
fortement les Cadres Pédagogiques
L’objet de recherche
L’activité du formateur dans les situations
d’entretien en S.P.I.
• SPI = Méta situation qui regroupe plusieurs
situations de travail
• SPI = évaluation ou accompagnement des
EIDE ?
• SPI = hétérogénéité des pratiques
professionnelles.
Méthodologie de la recherche
• Validation du projet par l’ensemble de l’équipe
pédagogique et de la direction
• Enregistrements vidéoscopiques d’entretiens de
S.P.I
• « Population » : dyades formateurs/étudiants
volontaires
• Position d’extériorité du chercheur
Méthodologie de la recherche
• Enregistrement vidéoscopique d’autoconfrontation d’un formateur
• Élaboration d’un synopsis
• Traitements des données par analyse de
contenu avec catégorisation à l’aide de deux
grilles de lecture
Cadre de référence
• La clinique de l’activité d’Y. CLOT
• L’accompagnement en formation de
JF. MARCEL et A. GARCIA
• L’étayage de J. BRUNER (grille de
lecture)
• Les attitudes de E.H. PORTER (grille
de lecture)
Les difficultés rencontrées
• Disponibilité de chacun
• Activité de recherche chronophage qui nous a permis
d’exploiter à ce jour un seul entretien de SPI
• Les conditions d’enregistrement audio qui entraine une
retranscription laborieuse
• Difficultés d’ordre organisationnel et méthodologique
• Élaboration du synopsis
• Grille de lecture pertinente et adaptée
EXEMPLE DE RETRANSCRIPTION
234
235
236
237
238
239
240
241
242
243
244
245
246
247
248
249
250
251
252
•
•
•
•
•
•
Intervieweur : ah ben heu y’a tellement maintenant en plus
avec l’évolution c’est comme les ordinateurs c’est comme les
téléphones portables il y a tellement d’applications possibles
que heu enfin on est souvent focalisés sur les mêmes hein
bon après on apprend à
maîtriser les principales et après bah c’est à l’occasion ou de
la curiosité mais c’est vrai que y’a beaucoup beaucoup
d’opportunités… (4.8] [4.9) Au niveau de l’organisation du
travail donc vous m’avez dit qu’elles vous avaient laissé
gérer euh …de… comment vos activités toute seule…
Interviewé : Hum …Si j’avais besoin d’appeler le médecin je
le f’sais…Enfin… Elles ont trouvé bien que je …que je refuse
pas de … par exemple appeler le médecin appeler la
diététicienne euh…
Intervieweur : ça fait partie de votre boulot …
Interviewé : elles étaient un peu étonnées quand même …
Intervieweur : Hum Hum (4.9]…et … euh [4.10)…au niveau
de l’encadrement des …professionnels et des étudiants il y
avait d’autres étudiants …
EXEMPLE D’ENCODAGE
Interviewer
Phase
Borne
Intitulé
Temps
Nombre
Interviewé
Mots
Commentaires
Temps
Nombre
Initiateur
n°
n° ligne
6
331
6
332
6
333-338
6
339
6
340-341
Phase
parole
de mots
3s
11
connecteurs
x
Mots
Commentaires
connecteurs
(Porter)
Initiateur
(Porter)
parole
de mots
1s
1
Imbrication
en sachant que
6.0 préambule
6
6
fin de ligne 336
phase 6.1
description
4s
342-352 fin de ligne 349
353
29s
349 phase 6.2
explicative
61 s
90
8
119
x
X
X
hoche positivement
la tête
x
puisque, mais,
alors, pourquoi,
où, pour pouvoir
alors
pourquoi, alors
(x3), donc (x4),
ou, où, parce
reste dans les
que, pour
feuilles de papier
observer, au
niveau de
x
x
4s
12
x
1s
2
x
1s
1
x
3s
9
x
par rapport
parce que
EXEMPLE D’ENCODAGE
Situation
But
Objet
Étayage et fonction
selon Bruner
Attitude de
Porter
1. Entrée dans l'entretien Informer l'étudiant du
Ce qui va être abordé
0-6
déroulement de l'entretien et
de son contenu
Décision
2. Bilan du stage
7-252
- Remplir la feuille de
synthèse (cocher des cases)
- Évaluer l'atteinte des
objectifs
- Évaluer l'acquisition des
compétences
Les objectifs et les
compétences visées
Investigation
3. Projection dans
l'avenir professionnel
252-289
Rassurer-soutenir
L'entrée dans le métier
2. Bilan du stage
289-320
- Remplir la feuille de
synthèse (cochez les cases)
- Évaluer l'atteinte des
objectifs
- Évaluer l'acquisition des
compétences
Les objectifs et les
compétences visées
4. Réflexivité
321-447
- Expliquer la fonction la grille Exercice d'analyse de
- Faire un retour sur un
pratiques
exercice d'analyse de
pratiques
Contrôle la frustration
Soutien
décision
Investigation
Démonstration
Évaluation
Investigation
Décision
Les prémisses de résultats
• Le SPI, temps particulier d’accompagnement de
formation, est une activité complexe et diversifiée
• Des situations bien localisées à un moment précis de
l’entretien
• Des situations récurrentes et disséminées dans
l’entretien
• Le changement d’objet (de situation) au cours de
l’entretien oblige le formateur à changer de Posture
• Les 3 fonctions principales de l’étayage sont présentes
• Les différentes attitudes de Porter sont retrouvées
Universitaires de l’IUFM
• BRAU-ANTONY Stéphane
• GROSSTEPHAN Vincent
• PHILLIPOT Thierry
Cadres de Santé de l’IFPS
•
•
•
•
•
•
•
ALLAERT Marc
BANNIÈRE Alain
COMPAROT Laure
GÉRARDIN Agnès
MAITROT Jean-Baptiste
NEVEUX Cyril
POEY SAINT PICQ Patrick

similar documents