Gestion de l`information

Report
GESTION DE L'INFORMATION – OUTILS
ET COMPÉTENCES
GESTION DE L'INFORMATION – INTRODUCTION
1. Objectifs
2. CSA, Chaîne GI et
outils / produits
3. Produits CSA
4. Compétences CGI
5. Ressources gCSA
6. Discussion
Gestion de l'information
2
CLUSTER SÉCURITÉ ALIMENTAIRE – OBJECTIFS
•
•
Gestion de l'information
Passer en revue et détailler les différents
produits de gestion de l'information en matière
d'action humanitaire et de sécurité alimentaire
couramment utilisés par le cluster, ses
membres et d'autres organisations.
Comprendre certaines des compétences
techniques généralement requises des
chargés de gestion de l'information et discuter
et évaluer les outils couramment utilisés.
3
OUTILS ET COMPÉTENCES GI
PERTINENCE
Pourquoi ce sujet est-il abordé ?
Avant d'assumer leurs fonctions, les outils et compétences de
gestion de l'information les plus courants seront présentés aux
gestionnaires de l'information
En quoi ce thème est-il pertinent pour mes tâches
quotidiennes ?
Les CGI ont recours à une variété d'outils et de compétences
pour la facilitation des tâches du cluster, dont le diagnostic et
l'évaluation, le développement de stratégies, la mobilisation de
ressources et le plaidoyer.
Gestion de l'information
4
GESTION DE L'INFORMATION – BESOINS ET PRODUITS DU CLUSTER
Besoins : image cohérente et
unanime de la situation, des risques,
des besoins
Outils GI : Qui-Quoi-Où(-Quand),
outils et formulaires d'évaluation,
modèles
base de données,
Besoins : d'analyse,
objectifs, stratégie,
plan
rap.
de
situation
d'intervention cohérents et
OURQ
UOI
unanimes
Produits GI : description / document
stratégique
Besoins : stratégie, projets
prioritaires, rôles et responsabilités
Produits GI : contribution sectorielle
à l'appel (CHAP, etc.), OPS, FTS
Programme d'intervention
Besoins : projets coordonnés sans
conflits ; M&E de la stratégie
Produits GI : Qui-Quoi-Où(-Quand),
listes de contacts, cartes, bases de
données ; mises à jour sectorielles
des appels
Action humanitaire prompte et efficace
GESTION DE L'INFORMATION – CHAÎNE
Informations
Données
Récolter
GI ET OUTILS
Assembler
Analyser
Communication
Disséminer
Opérationnel
Données
secondaires
Profils
partenaires
Bases de
données
Bases de
données
Plate-forme web
Dropbox
Rap. situation /
bulletins
IPC
Évaluations
États de projets
Coordination
Calendriers
CODs
Cartes / SIG
Données
ad hoc
Gestion de l'information
Qui-Quoi-Où(Quand)
Minutes de
rencontres
Liste de contacts
6
OUTILS GI – BASES DE DONNÉES
Bases de données
Données basiques
Qui est là – communauté
humanitaire et la
population affectée
Zones de subsistance
Marchés
Disponibilité
Accès
Questions transversales
Données d'évaluation
Capacités et ressources
Bases de données
Fonction : fournissent un
moyen d'organiser, filtrer,
rechercher et produire
des rapports à partir des
données
Objectif : communication
et coordination ;
Source des données :
agences opérationnelles,
BCAH, FAO, gouv.
Destination des données :
BCAH, membres du
cluster, autres
OUTILS GI – QUI-QUOI-OÙ(-QUAND)
Quoi fait Quoi et Où (et
Quand)
Fonction : fournir une image
de qui travaille actuellement
sur des problèmes SA, quels
projets sont implémentés, et
où, pendant une crise. (si
possible, quand)
Objectif : analyse des déficits
et des chevauchements ;
efficacité
Source des données : agences
opérationnelles
Destination des données :
BCAH, membres du cluster,
autres
OUTILS GI – QUI-QUOI-OÙ(-QUAND)
Qui :
• À propos de qui ai-je
besoin d'informations ?
• De qui obtiens-je les
informations ?
• À quelle fréquence
obtiens-je les
informations, dans quel
format ?
• Les organisations ontelles la capacité de
récolter les informations
voulues à la fréquence
voulue ?
QUI FAIT QUOI OÙ ET QUAND – FLUX INFORMATIONNEL PAKISTAN
CSA
Quotidien
Mensuel
PAM
Partenaire
implémentant
Partenaire
implémentant
ONG
Partenaire
implémentant
ONG
ONG
Autres
OUTILS GI – QUI-QUOI-OÙ(-QUAND)
Quoi :
• De quelle information
ai-je besoin et
pourquoi ?
• Quels indicateurs /
détails sont appropriés ?
• Prévus vs envoyés vs
atteints
• Nourriture, bons,
graines, outils
• Comment réconcilier des
listes de bénéficiaires
changeantes, des durées
de rationnement
différentes, avec la
PRODUITS GI – QUI-QUOI-OÙ(-QUAND)
Où :
• Quelles normes de lieu
utiliser ?
• P-codes (BCAH)
• COD
• Quels produits /
ressources en matière de
cartes sont disponibles ?
• Quels produits de cartes
sont utiles ou possibles ?
• Quel niveau de détail est
approprié ?
PRODUITS GI – QUI-QUOI-OÙ(-QUAND)
Quand :
• Distributions planifiées vs effectives : outil M&E ou de planification
• Durée de couverture
PRODUITS GI – QUI-QUOI-OÙ(-QUAND)
OUTILS GI – CARTES
Cartes
Fonction : Fournissent une
représentation visuelle des
problèmes, qui aidera à la
coordination (analyse des
déficits, redondances,
complémentarité) ; souvent
liées à Qui-Quoi-Où(-Quand)
Objectif : communication et
coordination ;
Source des données : agences
opérationnelles, BCAH, pcodes ?
Destination des données :
BCAH, membres du cluster,
autres
Deux exemples de cartes Qui-Quoi-Où
Éléments à prendre en compte pour construire une carte :
• Zone d'intérêt bien définie (dans la carte 2 on distingue mal les frontières
internationales)
• Ne pas surcharger la carte (laquelle est plus lisible, la 1 ou la 2 ?)
• La carte 2 contient plus d'informations (densité de population, statut d'activité)
mais elle est moins lisible.
• Ne mettez pas d'informations non strictement liées au thème de la carte
• La conception de la carte doit se faire en visant un équilibre entre quantité
d'informations et lisibilité
 Par exemple, diviser la carte 2 en trois cartes différentes illustrant les
régions ouest, centre et est la rendrait beaucoup plus claire.
 En fonction de l'utilisation de la carte, on peut opter pour une plus grande
taille, afin de garder la région dans une seule carte sans perdre de détails.
Comment un chargé d'information du CSA obtientil3 scénarios
une carte
?
:
1. Vous avez de quoi les faire (logiciels, données de base, compétences)
• Vous pouvez créer vos propres cartes en utilisant le jeu de données commun
(normalement fourni par le CBAH et / ou le PAM)
2. Vous n'avez pas de quoi les faire, mais le CBAH et / ou le PAM, oui
• Fournissez vos données à l'officier SIG et mettez-vous d'accord avec lui / elle
sur la présentation de la carte ou des cartes à développer
3. Vous n'avez pas de quoi les faire et les capacités ne sont disponibles nulle part dans
la communauté humanitaire
• Obtenez une carte de base depuis Internet
(http://www.un.org/depts/Cartographic/ english/htmain.htm*) ou une autre
source fiable ;
• Téléchargez-la au format JPG, BMP ou PNG ;
• Insérez la carte dans Power Point (Insertion – Image)
• Vous pouvez maintenant créer une carte simple, semblable à la carte 1**, en
insérant des boîtes texte, des symboles, etc.
PRODUITS GI – QUI-QUOI-OÙ(-QUAND)
OUTILS GI – PORTAIL WEB
Portail web
Fonction : assemble, archive,
dissémine les informations
Objectif : image
opérationnelle commune,
planification, infos générales
Source des données : cluster /
organisation SA de niveau
national, agences
opérationnelles, autre cluster,
autres
Destination des données :
membres du cluster, bailleurs
(tous)
GESTION DE L'INFORMATION – COMPÉTENCES
Données
Récolter
•
Assembler
Informations
Analyser
Communication
Disséminer
•
Compétences
organisationnelles
Compétences interpersonnelles
(humaines, relationnelles)
Comm., écriture technique
•
Compétences techniques :
-
Excel
MS Access / base de données
Techniques de présentation
Maintenance de site web
Stockage de données
•
-
Évaluation, M&E
Installation de matériel
informatique et réseau
(Visual Basic)
(connaissances en SIG)
CGI
GESTION DE L'INFORMATION – RESSOURCES DU GCSA
Données
Récolter
Assembler
Informations
Analyser
Communication
Disséminer
Soutien du gCSA déployé en cas d'augmentation massive des
besoins :
1. Site web
2. Modèles
3. Matrice et base de données Qui-Quoi-Où(-Quand) (à
adapter au contexte)
4. Briefing avant déploiement
5. Soutien ad hoc pour la création de carte, la modification,
etc.
OUTILS ET COMPÉTENCES GI
PERTINENCE
Pourquoi ce sujet est-il abordé ?
Avant d'assumer leurs fonctions, les gestionnaires de
l'information seront introduits aux outils et compétences les plus
courants
En quoi ce thème est-il pertinent pour mes tâches
quotidiennes ?
Les CGI ont recours à une variété d'outils et de compétences
pour l'animation des tâches du cluster, dont le diagnostic et
l'évaluation, le développement de stratégies, la mobilisation de
ressources et le plaidoyer.
Gestion de l'information
28
GESTION DE L'INFORMATION – OUTILS
ET COMPÉTENCES

similar documents