Le diplôme, un passeport pour l`emploi ?

Report
Thème 2 – Formation et emploi
Chapitre 1 - Le diplôme, un
passeport pour l’emploi ?
I. Quelle est la situation de l’emploi en France ?
A. Qu’est-ce qu’un emploi et qui a un emploi ?
B. Quelle qualification pour les
emplois aujourd’hui ?
II. Le diplôme : un investissement ?
A. Pourquoi faire des études ?
B. L’obtention d’un diplôme garantit-elle l’accès à
un emploi ?
III - Tout le monde a-t-il les mêmes chances
d’obtenir un diplôme ?
I. Quelle est la situation de l’emploi en France ?
A. Qu’est-ce qu’un emploi et qui a un emploi ?
Objectifs : différencier travail et emploi, différencier
actifs et inactifs.
Savoir-faire : calculer un
pourcentage de
répartition.
1. Décrivez les activités des deux personnages.
2. Qui est classé comme « inactif » ? Pourquoi ?
3. Qui est classé comme « actif »? Pourquoi ?
Population totale en France en 2008 : 63 millions
Population en âge de travailler (15-64 ans) :
39,9 millions
Occupe un
emploi
rémunéré
=
…………………
……………… :
26 millions
Sans emploi à
la recherche
d’un emploi
=
…………….....
:
…………………………. :
28,1 millions
……………………………………
………………
………………
………………
……. :
Retraités
Enfants non scolarisés
Elèves de moins de 15
ans
Population inactive :
Source : INSEE 2008
III - Tout le monde a-t-il les mêmes
chances d’obtenir un diplôme ?
A. Les choix d’orientation dépendent du milieu social
Doc. 3 p. 109
Doc. 4 p. 111
B. Les inégalités sociales influencent l’accès au diplôme
Synthèse
Le niveau de formation a augmenté pour tous, mais
des inégalités importantes demeurent. Les jeunes des
milieux défavorisés suivent le plus souvent des
formations courtes (dans le secondaire ou le
supérieur : BTS, DUT), et moins souvent les
formations les plus prestigieuses et les plus rentables
(CPGE, médecine). Cela s’explique à la fois par des
conditions d’enseignement plus difficiles dans certains
quartiers mais aussi parce que les jeunes de ces
quartiers s’autocensurent, alors que les familles
favorisées multiplient les stratégies pour diriger leurs
enfants vers les filières les plus prestigieuses. L’égalité
des chances à l’école est encore loin d’être réelle

similar documents