la dynamique du harcelement - Pôle de compétences TICE CPE

Report
Corinne NONIN
LE CADRE INSTITUTIONNEL
• Existence d’une délégation ministérielle chargée de la
prévention et de la lutte contre les violences en milieu
scolaire.
• Existence d’un référent harcèlement dans l’académie
• Loi d’orientation et de programmation pour la
refondation de l’École de la République du 9 juillet 2013.
Volonté ministérielle de travailler avec les associations
partenaires de l’école
LE HARCELEMENT
•Définition:
(
Peter Smith, 1973, professeur de psychologie à l’université de
Londres)
• Conduite agressive intentionnelle
• Qui se répète régulièrement
• Engendrant une relation dominant-dominé
LA DYNAMIQUE DU HARCELEMENT
Définition (BELLON et GARDETTE : prévenir le harcèlement à
l’école – éditions FABERT)
Ensemble d’éléments qui, lorsqu’ils sont réunis permettent
au harcèlement de se mettre en place et constituent un
véritable piège pour les victimes.
LE HARCELEMENT
• 4 grandes catégories : (Nicole Catheline,
pédopsychiatre au centre hospitalier Henri
Laborit, Poitiers)
•
•
•
•
Les brutalités physiques
Les invectives et violences verbales
Les exclusions par rumeur
Le « cyberbullying » ( harcèlement par supports
numériques)
LES ELEMENTS DE LA DYNAMIQUE :
Le silence des victimes
L’invisible visibilité
La réaction des harceleurs
Les réactions de la victime
La réaction des pairs
LA DYNAMIQUE DU HARCELEMENT :
• Le silence des victimes
• Silence et repli sur soi :
 Ne parlent à personne des souffrances qu’elles endurent ce qui a pour
effet d’accroître la douleur dans laquelle elles s’enferment
• La honte :
 Culpabilisent « si je suis harcelé(e), c’est sans doute de un peu de ma
faute… Je ne devrais pas être comme ça… » ;
• Les réactions paradoxales :
 Au lieu d’aller chercher de l’aide auprès de ceux qui pourraient les aider
(enseignants, surveillants, parents, amis, famille…), elles ont tendance à
ne pas parler de leurs souffrances, à s’isoler, voir parfois à « défendre »
leurs harceleurs, à minimiser les faits ;
o Peur des représailles ;
o crainte de ne pas être crues ou soutenues ;
o volonté de se débrouiller seules, de ne pas passer pour « un(e)
gamin(e) » ou « une balance »
LA DYNAMIQUE DU HARCELEMENT :
• L’invisible visibilité
• Des actions qui prises isolément semblent sans
conséquences et qui passent ainsi inaperçues aux yeux des
acteurs éducatifs qui gravitent autour de la victime
• Des actions visibles pour les pairs et qui font rire :
Le rire : Une arme redoutable ;
Une preuve de son habileté à profiter d’une situation ;
Un moyen de forcer le public à devenir complice.
LA DYNAMIQUE DU HARCELEMENT
La réaction des harceleurs
Le harceleur est dans la surenchère et si personne n’intervient →
violences graves .
Etc.
Humiliations
humiliation
Coups répétés
Coup
Inspiré de : « Différents mais pas indifférents » édition : Institut du Pacifique Centre Mariebourg / résolution de conflits / médiation
sociale
2901, Boulevard Gouin Est Montréal (Québec) H2B 1Y3. Tél : (514) 598-1522 / Fax : (514) 598-1963
Moqueries- surnom
Moquerie
Inspiré de :
« Différents mais
pas indifférents »
édition : Institut
du Pacifique
Centre
Mariebourg
LA DYNAMIQUE DU HARCELEMENT
• Les réactions de la victime
• Pas de réaction…
•
• Regard fuyant.
Montre une émotion : Peur ; tristesse ; colère
exprimée de manière inappropriée.
• Résignation
• Repli sur soi
LES ELEMENTS DE LA DYNAMIQUE :
(Initie le harcèlement –
acteur des scènes
d’intimidation
répétées)
HARCELEUR
« SUIVEUR »
(Ne commence pas mais
participe activement à
l’intimidation)
SPECTATEUR
DEFENSEUR
(Intervient pour faire
cesser la scène de
harcèlement)
(Regarde ce qui se
passe sans se
positionner)
HARCELEUR
« SUPPORTEUR »
HARCELEUR
POTENTIEL
(Encourage la scène de
harcèlement de façon
indirecte)
(Est d’accord avec le
harcèlement, mais il
n’y participe pas
activement)
Inspiré de : « Différents mais pas indifférents » édition : Institut du Pacifique Centre Mariebourg / résolution de conflits / médiation sociale.
* Christina SALMIVALLI - Chercheuse finlandaise – Attitudes des pairs face au harcèlement
HARCELEUR
METTRE EN PLACE DES PROJETS EDUCATIFS DE
PREVENTION DU HARCELEMENT
• Objectifs du point de vue des acteurs éducatifs :
• Travailler sur les représentations du harcèlement entre pairs ;
• Aider les adultes à repérer et à traiter les situations de harcèlement ;
Objectifs du point de vue des élèves :
• Prévenir la violence physique et psychologique à travers le harcèlement
et le cyber-harcèlement ;
•Faire prendre conscience aux harceleurs de leurs agissements et des
conséquences sur le bien-être psychologique de leur pairs ;
•Diminuer les risques pour les élèves de devenir des victimes grâce à une
meilleure connaissance des stratégies utilisées par le harceleur ;
•Eviter l’exclusion, le décrochage scolaire, l’isolement, les troubles anxiodépressifs ;
METTRE EN PLACE DES PROJETS EDUCATIFS DE
PREVENTION DU HARCELEMENT
• Les préalables :
• Avoir fait un diagnostic du climat scolaire et des
besoins
• S’appuyer sur une équipe de direction volontariste
• S’assurer de l’adhésion de l’ensemble des acteurs
éducatifs
• Constituer un groupe de pilotage pluricatégoriel
METTRE EN PLACE DES PROJETS EDUCATIFS
DE PREVENTION DU HARCELEMENT
Les types d’actions :
• Information et sensibilisation
(plutôt pour les adultes –café des parents …)
• Formation d’équipes pluricatégorielles d’adultes
(ex : interventions dans le cadre d’un BEF)
• Formation des élèves (ex : médiation par les
pairs , construction d’actions de sensibilisation)
METTRE EN PLACE DES PROJETS EDUCATIFS
DE PREVENTION DU HARCELEMENT
• Les résultats obtenus :
• L’amélioration de la qualité de la vie scolaire
( Action
d’une majorité d’acteurs de manière concertée et cohérente dans les
discours et les pratiques.)
• Diminution des situations de harcèlement ,
un climat scolaire plus apaisé (actions
d’envergure )
• Acquisition de compétences du socle commun
(maîtrise de la langue , compétences sociales et
civiques)
METTRE EN PLACE DES PROJETS EDUCATIFS
DE PREVENTION DU HARCELEMENT
• Des ressources disponibles :
www.harcelement-entre-eleves.com

similar documents