LES CHUTES EN GERIATRIE

Report
LES CHUTES EN GERIATRIE
Pathologie fréquente personnes âgées
(PA) : - 33 - 50% >65 ans
- 55% >85 ans
Age >75 ans –chute mécanique
( incapacité :vision, ouie)
 Femmes > Hommes ; compliq. fractures
LES CHUTES EN GERIATRIE
- Une personne /cinq ayant chuté , est restée
1 heure par terre sans se relever !
- Motif d’hospitalisation pour 30% PA.
- Décès dans les 6 mois suivants
- Nature de la fracture –corrélée à la survie :
Hanches / Tassement vertébral
PHYSIOLOGIE DE LA MARCHE
• Marche - modalité mouvements nécessite
l’intégrité de :
-Voies motrices: syst. pyramidal /extraP
-Système cérébelleux: réact. de l’equilib.
-Voies vestibulaires: partic.tonus postural
et information sur direction+vitesse mouv
-Voies propriocept.:posit. artic. +membr.
(affér. plantes pieds→ cordons post. med)
DESCRIPTION DE LA MARCHE
 Activité M.I →déplacement corp +orthostatisme :
o Système anti gravitaire- muscles extenseurs M.I
- muscles para vertébraux
o Système alternant des pas- appui unipodal
o Système d’équilibre et adaptation posturale:
-Percept° inform. visuel. ,vest., proprioc.,tactil.plantaires
- Adaptation posturale par effecteurs( muscles squelette)
- Intégration informations par le SNC
POURQUOI TOMBE LE SUJET AGE ?
Parce qu’il est vieux !
 MUSCLES : - Sarcopenie; baisse fibres II
 SYST.NERV: - V.C.N (centrale et peripher.) -augmente
- Baisse propriocept°, sens. tactile pieds
- Anomalies S.N.V ; Presbi vestibulie
 ŒIL →baisse - Transparence ,contrastes , C.V, Ac.V
adaptation luminosité, couleurs,
vision binoculaire et l’accommodation.
 OS/ARTICUL. – Osteopenie, ostéoporose , fragilité
- Amincissement cartilage, baisse amplitude
articulaire (dorsiflexion cheville )
Pourquoi tombe le sujet âgé ?
Il a plus des maladies chroniques
 Neuro - SNC: - Vasc., Dégenerat., déficit B12
- SNP: - Diabète ++
 Neuro-musc. - Hyperthyroïdie, PPR,corticoïdes
 Osteo-artic . - Arthrites, Arthrose,
Troubles statique pieds
 Ophtalmo.
- Cataracte, DMLA
 Autres
- Insuffisance cardio-respiratoire ,anémie,
dénutrition, dépression, incontinence
Pourquoi tombe le sujet âgé?
Polymedication - Iatrogénie
Prise ≥ 4 médicaments – augmente le risque
 Prépondérance chutes par : - Hypoglycémie
- Hypotension
 Le problème est que:
- La plupart des traitements sont nécessaires
- Le sujet âgé pratique souvent l’auto médication
- Le sujet âgé peut oublier une prise antérieure
Iatrogenie- enquête
alcool
Pourquoi tombe le sujet âgé?
A cause de son environnement !
• Obstacles
• Chaussures mal adaptés
• Mauvais éclairage
• Mobilier surchargé
Pourquoi tombe le sujet âgé?
Événements aigus surajoutés
 Chute = multifactorielle
 Chute = signe clinique de toute pathologie
 Chute avec ou sans perte connaissance
(PC) = meme attitude ( PC oubliée !!!)
Chute n’est pas mecanique jusqu’a preuve du
contraire → BILAN !!
Exploration des chutes
Interrogatoire
• Mode de vie ( seule / en famille)
• ANTCD chutes ( ancien., frequence, mode début)
* Circonstances ≠ mécanique (escalier, salle bain)
* Heure de la chute ; Prise des médicaments
* Facteur déclenchants : toux, miction..
* Perte de connaissance ? Durée ?
* Signes associés : vertige , tachycardie, etc…
* Le relevé du sol → le retentissement : phobie
marche,perte confiance…
• Caractéristiques de la chute actuelle
Exploration des chutes
Examen clinique complet +++
•
•
•
•
•
•
•
•
Prise TA couché et debout - HypoTa orthostatique
Auscultation cardiaque ; tbl. rythme /conduction
Auscult. vaisseaux ; Carotides, foyer aortique …
Ex. neurologique : - Signes extrapyramidaux
- Hemiparesie , séquelles AVC
- Équilibre :marche,Romberg..
Examen podologique : troubles statiques
Troubles de l’ouie : surdité
Examen yeux: cataracte ,trouble réfraction,DMLA
Bilan nutritionnel ( BMI, MNA, etc..)
Exploration des chutes
Examen physique fonctionnel
• Équilibre statique:
* Station assise
(position des pieds et du tronc)
* Station debout bipodale
Position de la tête + attitudes spontanées au
niveau des ceintures
+ statique du tronc :
« des attitudes scoliotiques associées à un bassin
oblique »
+ polygone de sustentation
+ réaction parachute
Démarche diagnostique
Examen physique fonctionnel
• Équilibre dynamique
La capacité à réaliser les transferts conditionne
très largement
le niveau de dépendance :
– Retournements dans le lit
– Lever du lit
-Marche sur terrain plat(attitudes !!)
-Station bipodale
-Franchissement des petits obstacles
Étudier la façon dont le patient peut ou ne peut pas se
relever du sol !
Exploration des chutes
Tests cliniques
Exploration posturo- graphique
Station uni podale
Demander au patient rester debout sur un pied
(ce qu’il préfère), les yeux ouverts durant 5 sc.
Analyse : - épreuve réalisée sans aide → normal
- difficultés station→ réponse adaptée
- station unipodale < 5 sc. →pathologique
Walking talking test- faire parler le sujet en marchant
(sujet fragilité posturale, arrête de parler )
Exploration des chutes
Tests cliniques
Test ,, Lève toi et marche ‘’/ ,,Time up and go’’
Objectifs : Expl. l’équilibre dynamique et la marche
Réalisat. : Personne assise sur une chaise à
accoudoirs , demander de se lever,
faire 3 mètres en avant, puis un demi
tour, ensuite revenir et se rasseoir.
Analyse : Test comprend 5 étapes :se lever,
démarrer, marcher , faire un demi-tour,
s’asseoir ( une étape correcte= 1point)
- Test nle : total=5 , durée < 20 sec.
- Pathol : Total < 5 et/ou durée > 20 sec.
Exploration des chutes
Examens paracliniques











NFS (anémie)
Glycémie ( hypoglycémie)
Créatinine et clearance
Ionogramme sanguin (troubles métaboliques)
G.D.S (Acidose métabolique / respiratoire )
Enzymes musculaires :rhabdo-myolyse
Bilan hormonal thyroïdien/ surrénalien
E.C.G
Holter tensionnel/ rythmique
EEG/ Imagerie cerebrale
Exam. Ophtalmo./ O.R.L
Étiologies des chutes
Causes mécaniques
Evaluer le facteur précipitant
- Troubles de la vision
- Faiblesse musculaire
- Modification de la vigilance
Étiologies des chutes
Causes cardio-vasculaires
o
o
o
o
o
o
o
Troubles de rythme ( Ac/Fa, flutter , TV)
Infarctus de myocarde , embolie pulmonaire
Hypotension orthostatique
Péricardite constrictive ou tamponade
Rétrécissement aortique
BAV de haut degré
Thromboses artérielles…
Etiologies des chutes
Causes neurologiques
o
o
o
o
Épilepsies
AVC transitoires ou sequéllaires
Syndrome extrapyramidal
,,Drop attacks ‘’ - 25% de chutes
o Syndrome de Shy –Drager ( atteinte SN Symp)
o Neuropathies périphériques : diabète, amylose
o Hématome sous dural…
Étiologies des chutes
Troubles hydro- electrolytiques
et acido-basiques
o
o
o
o
o
Hypoglycémie +++
Hyponatremie
Hypo ou Hypercalcémie
Acidose
Hypoxie
Etiologies des chutes
Facteurs iatrogènes
o Médicaments ( troubles de rythme ,hTO, baisse
vigilance ,tbl. hydro-electrolytique)
- Digitaliques
- Antiparkinsoniens
- Hypoglycémiants
- Antihypertenseurs
- Neuroleptiques
- Barbituriques
- Diurétiques
- Anti inflammatoires non stéroïdiens
Conséquences des chutes
Traumatisme physique
Fracture de la hanche + +, colonne , poignets
Crâne : Hématome sous-dural
 Cotes : Pneumothorax, pneumonies ,
atélectasies..
Conséquences des chutes
Traumatisme psychologique
Post full- syndrome/syndrome postchute: URGENCE
 25% sujets à domicile ont peur de tomber→
50% si chutes antérieures
Chute→peur→réduction activité→deconditionement
→ risque de chute?→ peur §
Chute est associée - déclin functionnel lié
pathologies antérieures et incapacité initiale=
REGRESSION PSYCHOMOTRICE
Rôle du temps passé au sol sans pouvoir se lever !
Conséquences des chutes
Conséquences économiques
Chute → Déclin functionnel →
Perte de l’autonomie →
Entrée en institution !
Conséquences des chutes
Conséquences pratiques
 Qui chute chutera ++
Chute dans le trimestre écoulé
( F.R 1.5 - 4 )
 Plus de 50% des patients qui ont chuté
récidivent dans l’année
Facteurs de gravité des chutes
• Femme
• Troubles cognitifs
• Troubles de l’équilibre
• Baisse de l’indice de masse corporelle
TRAITEMENT
•
•
•
•
Doit être précoce
Rapidement efficace
Global
Conduit par l’ensemble de l’équipe
gérontologique interdisciplinaire
Remarque : l’hospitalisation sera l’occasion
d’initier le ttt des facteurs de risque et une
verticalisation précoce.
TRAITEMENT DES CHUTES :
1. Des conséquences traumatiques et métaboliques
2. Étiologique:
•
•
De toutes les maladies potentiellement en cause
Réévaluation de l’ordonnance+++
3 Rééducation fonctionnelle:
4. Prise en charge psychologique (psychothérapie de
soutien) en même temps : avis d’un psychiatre !
Le meilleur moyen d'échapper au traumatisme de la
chute est d'en parler ou de faire parler la victime
5. Evaluation médico-sociale(si un maintien à domicile est
envisagé/aide de l’ergothérapeute)
TRAITEMENT
• Rééducation fonctionnelle:
* L’équipe soignante + le médecin + le
kinésithérapeute
* Il convient de tenter une verticalisation
quelles que soient les possibilités de
participation du patient
• Les aides techniques à la marche doivent
être proposées :
- Port de chaussure à semelle large avec
talon surélevés, canne, déambulateur
Rééducation fonctionnelle
Rééducation analytique et globale musculo
articulaire des:
- Membres inférieurs, de la posture,
de l’équilibre et de la coordination »
Transmission régulière des compte- rendus
de l’évaluation au:
- Kinésithérapeute
- Médecin prescripteur
pour le suivi du patient !
REEDUCATION FONCTIONELLE D’ UNE PERSONNE
AVEC UNE DETERIORATION COGNITIVE
- simplifier la démarche;
- affiner les bilans;
- éviter les situations d’échec.
- Patience et persévérance.
Traitements des chutes
 Bilan traumato. : Fractures ?
Vaccins antitétanique , si blessures !
 Traitement étiologique :
- Changement médicaments
- Traitements anomalies organiques
 Ergothérapie
 Psychothérapie
Prévention des chutes
• Correction des déficits sensoriels
• Aides techniques :
- Accessoires
- Chaussures confortables
• Aménagement de l’environnement
• Aides humaines et financières
• Prévention de l’ostéoporose

similar documents