cognition

Report
BEP ASH
Remédiation cognitive
et transfert
ARRADON et Angers 2014
Axes de réflexion
Inscrire sa démarche dans l'analyse
Des
processus
Cognitifs
déficients
Des processus
mentaux
nécessaires
à la tâche
Qui est l’élève?
Comment donner à l'élève
les clés de sa réussite
La psychologie cognitive.. Ce qu’elle
dit…
Un être humain a des ressources inépuisables. Les
recherches s’accordent sur l’existence de compétences
universelles et précoces chez l’enfant.
Un être humain est modifiable.
Le cerveau est stimulé par le défi, la nouveauté.
Il n’est pas fait pour apprendre dans des situations
demandant une attention constante.
Il y a un processus qui s’opère entre le cerveau et la
tâche. Ce sont les opérations mentales du sujet
apprenant.
Enseigner: quels gestes
professionnels?
Repérer les besoins cognitifs de l'élève.
Sélectionner les tâches qui favorisent le fonctionnement cognitif: une tâche complexe par exemple.
Analyser la tâche que l'on va donner à l'élève: quel format? Quelles aspérités? Quelles opérations mentales?
Ajuster sa médiation qui permet à l'élève de conquérir le savoir.
Chercher les possibles.
A la suite de FEUERSTEIN
On conçoit l'intelligence comme une
organisation de fonctions cognitives
qui interviennent dans l'interaction du
sujet à son environnement.
A la suite des neuroscientifiques
« Chaque information perçue et traitée, laisse
une « trace physique » de son passage.
Triangle pédagogique et approche
cognitive
Renvoie à des stratégies
D’ajustement
Maître
Repérer les
besoins cognitifs
de l’élève
Maîtriser la
structure de la
tâche
Elève
Renvoie à un panel
de conduites
tâche
Utiliser les
opérations
mentales
adéquates
Renvoie à un répertoire
D’opérations mentales
Quand l'élève apprend, il sollicite
Des fonctions cognitives
Praxies (ce
sont des gestes
complexes)
Gnosies (c'est l'analyse de
ce qui est perçu)
Mémoires
Langage
Attention et
fonctions
exécutives
Des opérations mentales
Activer/inhiber
Saisir l'information
Nommer
Comparer
Catégoriser
Inférer/ déduire
Coordonner des
gestes
Planifier/anticiper
Vérifier
Définition: une opération mentale
Parce que c'est une action, l' opération
mentale se traduit par un verbe d'action.
Directement liée au traitement du savoir, elle
est soit en prise directe avec la cognition, soit
plus distanciée avec la métacognition.
Elle est abstraite:cependant, certaines le sont
plus que d'autres obéissant à des processus
expérientiels, affectifs ou intellectuels.
Outil n°2: Modèle théorique du
fonctionnement cognitif d'après Pierre Vianin
Les difficultés de l'élève peuvent
apparaître
1.Quand il reçoit le travail.
2.Quand il l'exécute.
3. Quand il communique sa
réponse.
DONC 3 phases d'évaluation
Phase de prise d'info et planification
Phase de traitement et résolution
Phase de restitution: la réponse
Vianin reprend un certain nombre de « processus mentaux » qu'il classe donc en 3 phases.
Une grille d'évaluation cognitive
Vianin 2009
La saisie des données peut être perturbée par une
perception vague, floue ou impulsive.
L'exemple de Laura
La phase d'élaboration: c'est là où il y a le plus de
processus en jeu
Elle peut se révéler déficiente parce que l'élève ne
distingue pas les données pertinentes, parce qu'il n'a
pas comparé les infos, ou bien parce qu'il n'a pas
planifié son comportement.
La phase d'expression des résultats
L'élève peut être en difficulté d'exprimer une réponse
précise ou compréhensible pour autrui.
Cas de Pauline
Méthodologie de l'évaluation cognitive
1.L'enseignant propose une tâche à l'élève
- que ce dernier doit réaliser seul.
L'enseignant peut déjà remplir, pendant l'activité certains items de la grille.
S'il constate que l'élève se précipite sur son crayon, manipule le matériel de façon inorganisée, passe d'un exercice à
l'autre sans s'en apercevoir, il fera l'hypothèse que les processus d'identification, de planification, de structuration
posent problème à l'élève.
Comment l'enfant a-t-il réfléchi?
Dégager une hypothèse une fois que l'élève a
réalisé la tâche:
●> Erreurs procédurales? Erreurs didactiques
? (liées à la notion, à la structure du
problème) Opérations logiques?(ex: sérier,
lien de type « si..alors ») Conduites
cognitives? (freiner l'impulsivité?; ne pas
abandonner: chercher autrement?) Processus
cognitifs (planification, attention, régulation)
●
L'entretien cognitif à visée
d'apprentissage
d'après PERRAUDEAU
2. Dans un deuxième temps, l'enseignant engagera un entretien avec l'élève pour comprendre comment il a réfléchi
et quelles démarches il a accomplies pour résoudre la tâche.
Il s'agit d'enrichir les observations et les hypothèses par le discours de l'élève.
Synthèse de l'évaluation cognitive
de Vianin
On analyserar ainsi les processus
Niveau 1: Processus
mobilisés
et pertinents
Niveau 2: Processus mobilisés et non pertinents
Niveau 3: processus pertinents mais non mobilisés.
Savoir, c'est pouvoir transférer
Que fais-tu de ce que tu
as appris?
Transfert de quoi? Par qui? Et
comment?
> On est passé du transfert de
comportement au transfert de
connaissances.
Définition
Le transfert est le processus qui
permet le lien entre les 3 phases:
contextualisationdécontextualisationrecontextualisation
Plus simplement...
Ce serait un « bricolage » que réalise l'élève en adaptant ce qu'il a sous la main pour agir dans une situation
nouvelle.
Pour faire un « bon bricoleur »: il faut
- faire des rappels des connaissances antérieures pour que l'élève
puisse réaliser ensuite des ponts cognitifs (Tardif)
- des projets interdisciplinaires où l'élève peut structurer ses acquis
ailleurs et autrement
- un maître agissant comme médiateur pour qu'il y ait un retour
réflexif sur les manières de faire + un conflit socio-cognitif
accompagné.
- faire des liens entre savoirs et habiletés, entre situations scolaires et
extra-scolaires
et tout cela au final favorisera toutes les dimensions de la personne
De la boîte noire à la boîte à outils

similar documents