le renforcement des systemes de protection de l`enfance en afrique

Report
LE RENFORCEMENT DES SYSTEMES DE PROTECTION DE L’ENFANCE
EN AFRIQUE SUBSAHARIENNE : UN APPEL A L’ACTION
SYSTEMES DE PROTECTION DE L’ENFANT en
AFRIQUE
PROTECTION
DE l’ENFANT
• La protection de l’enfance a pour but de garantir le
droit de chaque enfant à une vie sans violence, abus,
exploitation et négligence dans des contextes
d’urgence et de non-urgence.
SYSTEME
• Meilleure moyen de réaliser le
droit de l’enfant à la protection
ACTEURS
• Les nombreux acteurs engagés
dans la protection de l’enfance
incluent les enfants et les
jeunes, les familles, les
communautés, le
gouvernement, la société
civile et les organisations
privées.
POURQUOI LA PROTECTION DE L’ENFANT ?
Taux de
prévalence élevés
de violence et des
abus à travers le
continent
Ceci est en corrélation
avec la mauvaise santé
physique et mentale,
notamment-l 'incidence
du VIH et de plus faible
participation éducative
et de performance
Les investissements dans la
protection de l'enfance
peuvent par conséquent
renforcer le capital humain
et accroître les revenus
nationaux à moyen et à long
terme – la protection n'est
pas uniquement une
question de « droits ».
APPRCOCHE SYSTEMES
OÙ NOUS VENONS…
OÙ NOUS NOUS DIRIGEONS…
Programmes –
activités
coordonnées
avec une vision
plus cohérente
et ambitieuse
Projets – se
concentrer sur
de petites
activités
Duplication,
perte d’occasion
Planification à
court terme –
cycles de projet
1-2 ans
Met l'accent sur
les catégories
d'enfants –
approches
verticales
Met l'accent sur
les
services/gestion
de cas pour
chaque enfant
Coordination,
utilisation
Efficiente et
efficace des
ressources
limitées
Vision de
planification à
long terme de 5
à 10 ans
Concentrer sur tous
les enfants
vulnérables – pas
seulement
catégoriesprogresser vers une
programmation
horizontale
Approche
centrée sur la
famille renforcement
des familles et
des collectivités
DES EVENEMENTS CLÉS ET DOCUMENTS
1999
Charte
Africain
e des
droits et
du bienêtre de
l’enfant
2006: La
charte
Africaine
des jeunes;
l’Etude du
Secrétariat
des Nations
Unies sur
les
Violences
Faites aux
enfants
2009: Les pays
2008:
Divers
documents
de l’Unicef
sur la
stratégie de
la
protection
de l’enfant
d'Afrique
subsaharienne
ont lancé le
processus pour
la cartographie
en vue de
comprendre les
systèmes en
place et de
décider sur les
grandes
priorités
d'action
2010: Chapin
Hall Paper –
Décrit les
éléments
clés que
chaque
système, y
compris un
système de
protection
enfant devrait avoir
2012:
Conférence de
Dakar – pour
renforcer,
appuyer et de
soutenir les
efforts
nationaux visant
à améliorer
l'efficacité des
systèmes de
protection des
enfants sur les
enfants
2012:
Conferenc
e de
Delhi. Un
meilleur
moyen de
protéger
tous les
enfants
2013:
Réunion et
Préparation
de la
déclaration
commune
POURQUOI UNE DECLARATION
COMMUNE INTERAGENCE?
I.
II.
de présenter notre vision commune des
systèmes de protection de l’enfance en
Afrique subsaharienne et d’expliquer
pourquoi ils sont importants et méritent
des investissements,
lancer un appel à l’action auprès des
gouvernements, à l’Union africaine, aux
communautés économiques régionales, aux
institutions multilatérales, aux bailleurs de
fonds, au secteur privé, aux institutions
académiques, aux organisations de la
société civile, aux communautés et aux
groupes d’enfants et de jeunes organisés.
LES ACTEURES des SYSTEMES de PROTECTION
Enfants
7
ELEMENTS POUR SYSTEMES DE PROTECTION EFFICACES
• des politiques, législations et règlements appropries ,
• des structures et fonctions bien définies ainsi que des
capacités adéquates,
• des normes sociales favorables,
• des actions de promotion, de prévention et de réponses
efficaces,
• des données et des informations de haute qualité
disponibles pour prendre des décisions et
• une gestion fiscale efficace ainsi qu’une allocation
suffisante de ressources.
Lorsque ces éléments et ces acteurs sont réunis, le système est capable
de mieux protéger tous les enfants.
TRAVAIL SYSTÉMIQUE EN AFRIQUE
L’approche système sde la
protection de l’enfance
reconnaît que les enfants
font face à des problèmes
complexes qui requièrent
une réponse
multidisciplinaire.
L’exposition à de
multiples risques
augmente
significativement
les dangers pour
l’enfant
Un enfant peut subir
une négligence
sévère,
être exploité, séparé
de sa famille et faire
face à la
violence sexuelle.
RENFORCEMENT des SYSTEMES en AFRIQUE
Cartographie du système –
presque la moitié des pays
ont achevé ou lancé des
exercices afin de
cartographier et d'évaluer
leur système
Développer les
politiques nationales et
les mécanismes de
coordination
Y compris la protection
dans les budgets
nationaux et des cadres
de dépenses à moyen
terme
Les modèles de services
intégrés au niveau
décentralisé – qui s'appuient
fortement sur les mécanismes
communautaires de
protection enfant
Renforcement de
l’effectif des travailleurs
sociaux
Suivi et évaluation –
études de prévalence
des violences faites aux
enfants
COMMENT l’APPROCHE SYSTEME FAIT LA DIFFERENCE
ÉTUDE DE CAS
• Le père de Fatou la quittée quand elle avait 6 ans. Sa mère
ne pouvait plus s’occuper d’elle alors elle a été envoyée
pour vivre avec son oncle à la cité
• L’ami de son oncle vient souvent à la maison pour lui
rendre visite. Il a commencé à acheter des cadeaux pour
Fatou et a commencé à abuser d’elle de façon répétée.
• Elle est restée silencieuse comme elle ne savait pas à qui
en parler.
• Plusieurs mois plus tard, sa tante a découvert ce qui s’est
passé et elle a conduit Fatou à l’hôpital
• Elle a reçu un traitement pour les blessures, mais sa tante
lui a dit de ne rien dire en vue d’éviter la honte à la famille
• Quand bien même l’ami de son oncle ne vient plus à la
maison, Fatou ne pouvait plus se concentrer à l’école.
• Mais, si les services sociaux avaient été informés que la mère
de Fatou avait des difficultés financières, ils auraient pu
contribuer au renforcement de ses capacités économiques
pour appuyer la famille et prévenir la séparation.
• Si les professeurs à l’école de Fatou avaient été formés sur la
protection des enfants, ils auront pu constater le
changement dans son comportement en classe et assurer
son référencement à l’équipe de protection au niveau locale.
• Si la tante de Fatou avait écouté à la radio une émission qui
explique où aller en cas d’abus, elle aurait peut-être appelé
une ligne verte.
• Et si l’agent de Santé qui a traité Fatou faisait partie d’une
équipe de services intégré dans son quartier, il aurait pu
rapporter le cas à la police et assurer que le violeur a été
puni.
A chaque étape du processus, un système fort de
protection de l’enfant peut faire la différence dans la
communauté y compris à l’école
ORGANISATIONS DE LA SOCIETE CIVILE
NOUS LANÇONS UN APPEL POUR
1. une collaboration étendue et amplifiée sur le
renforcement des systèmes de protection de l’enfance
parmi tous les acteurs de la société civile pour assurer
que leurs efforts se renforcent les uns les autres et soient
enrichis par le partage des ressources et des expériences
2. des efforts plus soutenus et systématiques pour suivre
et évaluer l’implication de la société civile dans le
renforcement des systèmes de protection de l’enfance,
fournissant une évaluation sur les approches réussies de
tous les partenaires du système
ORGANISATIONS DE LA SOCIETE CIVILE
NOUS LANÇONS UN APPEL POUR
3. un accroissement du rôle de la société civile en tant que lien
essentiel dans le renforcement des systèmes de protection de
l’enfance entre les éléments formels et informels, en apportant
des connaissances et une compréhension du niveau
communautaire aux acteurs formels tout en développant la
capacité des acteurs de la société civile et
4. le renforcement et la consolidation des valeurs
communautaires, des normes et des pratiques qui protègent les
enfants, par les leaders religieux et traditionnels et les
représentants locaux ainsi que le plaidoyer pour le changement
des pratiques qui mettent les enfants en danger
MERCI
THANKS
MUCHAS
GRACIAS

similar documents