Les échanges de marchandises

Report
LES ÉCHANGES DE
MARCHANDISES
Problématique
SÉANCE 1 :
ETUDE DE CAS :LA BANANE, UN FRUIT QUI
VOYAGE
Document d’accroche : publicité pour la
banane et questionnaire oral
a)
la filière de la banane
http://www.c-laterre.fr/carrefour-bananeequitable/
http://www.cma-cgm.fr/produitsservices/lignes-maritimes/flyer/NEFWI
Document 1: vidéo
1) Combien de tonnes de bananes sont consommées dans le
monde ?
………………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………
2) A partir de la vidéo, remplis le tableau suivant :
Etapes
Lieu
Participants
Méthodes utilisées
Temps
Culture et cueillette de la
banane
Transport du lieu de
production au bateau
A leur arrivée en France
Transport vers le
supermarché
3) Avec quelles autres bananes les produits de Guadeloupe
sont mis en concurrence ?
………………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………….
4) Quelle compagnie agro-alimentaire s’est installée à
Dunkerque ?.............................................................................
5) Pourquoi cette installation est-elle bénéfique pour le port de
Dunkerque ?
……………………………………………………………………………………………
……………………………………………………………………………………………
……………………………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………………
6) Avec qui s’est associée la compagnie pour transporter plus facilement
ses bananes ?
……………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………
7) D’après ce que vous avez vu ou lu, racontez la façon dont la banane
passe de son lieu de production à son lieu de consommation ( sur le
cahier)
9) D’après les documents vus en classe, qu’est-ce qui nous montre
que le transport des bananes est réalisé de façon moderne ? A
votre avis dans quel but ?
Les bananes sont nettoyées et triées pour répondre aux
exigences de qualité imposées par les pays importateurs.
Les bananes sont nettoyées et triées pour répondre aux
exigences de qualité imposées par les pays importateurs.
Elles sont acheminées par camion
jusqu’au port.
la banane aux Antilles
Sur les deux îles, 8500 hectares sont consacrés à la Banane (+
2000 hectares non cultivés en jachère) La filière représente
54% du PIB agricole en Martinique
• 1er employeur privé des deux îles
En Martinique,1 actif sur 20 travaille pour la filière Soit 63% des
salariés agricoles de Martinique et 36% en Guadeloupe
• 1er produit à l’exportation
260 000 tonnes par an exportées vers l’Union Européenne pour
une valeur de 150 millions d’euros
Extrait du site
http://www.bananeguadeloupemartinique.com/bonne-pourl%E2%80%99economie
Le transport de la banane est
rationalisé : elles sont transportées
dans des bateaux réfrigérés dans des
conteneurs, détenus par des
multinationales comme dole ou Del
monte, ou la CMA-CGM.
La mise en conteneurs frigorifiques
permet aux agriculteurs de cultiver
en continu.
Associée à l’utilisation de palettes, elle réduit les coûts de
manutention dans les ports en accélérant le déchargement.
Une fois arrivées au port du pays importateur, elles
nécessitent un processus de mûrissement. Ensuite, elles sont
emmenées jusqu’aux supermarchés.
Leur production est contrôlée par des multinationales.
b) la banane, un produit mondial mais à l’écart des grandes
routes commerciales
Carte du trafic maritime en temps réel
http://www.marinetraffic.com/ais/fr/default.aspx
La banane est un produit mondial qui parcourt un long
chemin avant d’être consommé. Une banane sur 5 est
exportée, c’est une source de revenus pour de nombreux
pays du sud. Cependant, au niveau mondial, son transport
est à l’écart des grandes routes commerciales qui se font
essentiellement en lien avec l’Asie.
Séance 2 : Quel rôle joue le transport maritime
dans le commerce mondial ?
Des échanges de plus en plus importants
a)Des échanges en forte expansion
Depuis 1945, ces échanges ne cessent de croître en raison d'une
augmentation de la consommation, d'une baisse des droits de
douane et des coûts de transport.
Ces échanges s'exercent donc à l'échelle mondiale, mais trois pôles
concentrent et contrôlent la majorité de ce commerce : l'Amérique
du Nord, l'Union européenne et les pays d'Asie-Pacifique.
Le transport maritime concentre en 2010 plus de 80% des
échanges de marchandises. Certains espaces maritimes deviennent
des points stratégiques du commerce mondial : les grands ports
(Shanghai, Hong Kong, Rotterdam...) et les canaux de Panama ou de
Suez et les détroits de Gibraltar ou de Malacca.
b)La conteneurisation
Aujourd'hui, ce sont les porte-conteneurs qui transportent plus
des deux tiers des marchandises dans le monde. La
rationalisation du transport par voie maritime, la baisse des
coûts de transport et les progrès des techniques ont
largement contribué à son développement.
Séance 3 : Comment s’organisent les échanges maritimes de
marchandises ?
Flux majeurs des échanges mondiaux
Flux majeurs des échanges mondiaux
Points de passage stratégiques

similar documents