comment faire face aux risques du droit penal du travail?

Report
COMMENT FAIRE FACE AUX RISQUES DU
DROIT PENAL DU TRAVAIL ?
FEP Île-de-France – 28 novembre 2014
COMMENT FAIRE FACE AUX RISQUES DU DROIT PENAL DU
TRAVAIL?
Comment faire face aux risques du droit pénal du travail ?
Introduction : quelques notions de droit pénal
Comment identifier les responsables pénalement dans
l’entreprise ?
Quelles sont les principales infractions en droit pénal du
travail ?
 Quels sont les acteurs compétents pour constater et
sanctionner les infractions ?
2
COMMENT FAIRE FACE AUX RISQUES DU DROIT PENAL DU
TRAVAIL?
Introduction : quelques notions de droit pénal
 Qu’est-ce qu’une infraction pénale ?
 Quelle est la différence entre un crime, un délit et une
contravention ?
Existe-t-il des causes d’exonération de la responsabilité
pénale ?
3
COMMENT FAIRE FACE AUX RISQUES DU DROIT PENAL DU
TRAVAIL?
Qu’est-ce qu’une infraction
pénale ?
Le principe de légalité des délits et
des peines
Les éléments constitutifs d’une
infraction:
-l’élément légal
-L’élément matériel
-L’élément moral
4
COMMENT FAIRE FACE AUX RISQUES DU DROIT PENAL DU
TRAVAIL?
Quelle est la différence
entre un crime, un délit et
une contravention?
Une distinction en fonction de la
peine encourue
5
COMMENT FAIRE FACE AUX RISQUES DU DROIT PENAL DU
TRAVAIL?
Existe-t-il des causes
d’irresponsabilité pénale ?
Les causes d’irresponsabilité pénale
Les règles de prescription
6
COMMENT FAIRE FACE AUX RISQUES DU DROIT PENAL DU
TRAVAIL?
Les causes d’irresponsabilité pénale
 la force majeure ou la contrainte à laquelle on ne peut résister (irrésistible,
imprévisible et extérieure)
L’erreur de droit
Exemple: informations erronées d’un inspecteur du travail
Les causes objectives d’irresponsabilité pénale
-l’ordre ou l’autorisation de la loi ou du règlement
-Le commandement de l’autorité légitime
-La légitime défense
-L’état de nécessité
-L’exercice des droits de la défense
7
COMMENT FAIRE FACE AUX RISQUES DU DROIT PENAL DU
TRAVAIL?
Les règles de prescription
 prescription des délits : 3 ans
Prescription des contravention : 1 an
ATTENTION :
1) Pour les infractions continues, le délai de prescription ne commence à
courir qu’à compter du jour où la situation délictueuse a cessé
2) Les délais de prescription sont interrompus par tout acte d’instruction ou
de poursuite
8
Comment identifier le responsable
pénalement dans l’entreprise ?
9
COMMENT FAIRE FACE AUX RISQUES DU DROIT PENAL DU
TRAVAIL?
Comment identifier le
responsable pénalement
dans l’entreprise ?
 L’identification du responsable
pénalement dans l’entreprise
1
0
COMMENT FAIRE FACE AUX RISQUES DU DROIT PENAL DU
TRAVAIL?
L’identification du responsable pénalement dans l’entreprise
 la distinction selon la source de l’infraction
Infractions issues du Code du travail : responsabilité pénale alternative du chef
d’entreprise ou de son délégataire
Infractions issues du Code pénal : responsabilité pénale cumulative de toutes
les personnes ayant commis une faute en lien avec le dommage
1
1
COMMENT FAIRE FACE AUX RISQUES DU DROIT PENAL DU
TRAVAIL?
L’identification du responsable pénalement dans l’entreprise
 La responsabilité pénale de principe du chef d’entreprise pour les infractions
issues du Code du travail
Détermination du chef d’entreprise responsable
Entreprise individuelle : propriétaire ou gérant
SARL : responsabilité du ou des gérants, sauf si en raison de la répartition des
tâches, certains ont été plus particulièrement chargés de faire respecter la
règlementation du travail
Société anonyme avec conseil d’administration : Président
Société anonyme avec directoire et conseil de surveillance : responsabilité du
ou des directeurs généraux, sauf répartition des tâches
Dirigeant de fait : personne qui exerce le pouvoir à la place des dirigeants de
droit, bien qu’il ne soit pas régulièrement investi d’une fonction de gestion
1
2
COMMENT FAIRE FACE AUX RISQUES DU DROIT PENAL DU
TRAVAIL?
L’identification du responsable pénalement dans l’entreprise
 La délégation de pouvoir, exception à la responsabilité pénale de principe du
chef d’entreprise pour les infractions issues du Code du travail
Les conditions e validité de la délégation de pouvoir
L’acte de délégation :
-Précise et limitée
-Doit permettre au délégataire d’avoir le temps d’exercer sa mission
-Doit être antérieur à l’infraction
-Doit être officiel et avoir un caractère public
-N’est pas soumis à un formalisme particulier
Conditions relatives au délégataire :
-Doit appartenir à l’entreprise
-Doit avoir l’autorité, les compétences et les moyens de déléguer
Conditions relatives au délégant :
-Le préposé doit tenir son pouvoir du chef d’entreprise
-La JP admet les subdélégation
1
3
COMMENT FAIRE FACE AUX RISQUES DU DROIT PENAL DU
TRAVAIL?
Comment identifier le
responsable pénalement
dans l’entreprise ?
 La responsabilité pénale des
personnes morale
1
4
COMMENT FAIRE FACE AUX RISQUES DU DROIT PENAL DU
TRAVAIL?
L’identification du responsable pénal dans l’entreprise
 La responsabilité pénale des personnes morales pour les infractions issues
du Code du travail et du Code pénal
Le principe de la responsabilité pénale cumulative personne physique /
personne morale
Les conditions de la responsabilité pénale des personnes morales
1) La personne physique ayant commis l’infraction doit être un organe ou un
représentant e la personne morale ou être titulaire d’une délégation de
pouvoir
2) La personne physique doit avoir commis l’infraction pour le compte de la
personne morale
Exemple: l’acte de la personne physique doit entrer dans l’objet social de la
personne morale
1
5
Quelles sont les principales infractions
en droit pénal du travail?
1
6
COMMENT FAIRE FACE AUX RISQUES DU DROIT PENAL DU
TRAVAIL?
Les infractions relatives au
temps de travail
Quelles sont les
principales infractions en
droit pénal du travail ?
les infractions en matière de durée
du travail
Les infractions en matière de repos
1
7
COMMENT FAIRE FACE AUX RISQUES DU DROIT PENAL DU
TRAVAIL?
Les infractions relatives au temps de travail
Quelles sont les règles sanctionnées ?
 Le travail à temps partiel et le travail intermittent (C. Trav., art. R. 3124-5, R.
3124-8, R. 3124-9 et R. 3124-10)
 Les heures supplémentaires (C. Trav., art. R. 3124-1, R. 3124-2, R. 3124-6 et R.
3124-7)
 La durée légale hebdomadaire, les durées hebdomadaires maximales et la
durée quotidienne maximale de travail (C. Trav., art. R. 3124-3, R. 3124-11 et R.
3124-13)
 Le contrôle de la durée du travail (C. Trav., R. 3173-1 à 3173-3)
 Le travail de nuit (C. Trav., R. 3124-15 et R. 3124-16)
1
8
COMMENT FAIRE FACE AUX RISQUES DU DROIT PENAL DU
TRAVAIL?
Les infractions relatives au temps de travail
Comment les infractions relatives à la durée du travail sont-elles sanctionnées
pénalement ?
 Le travail à temps partiel et le travail intermittent
- Une contravention de 5ème classe = une peine d’amende de 1 500 €
- Une sanctions appliquée autant de fois qu’il y a de salariés indûment employés
 Les heures supplémentaires, la durée légale hebdomadaire, les durées
hebdomadaires maximales et la durée quotidienne maximale de travail, le
travail de nuit, les astreintes
- Une contravention de 4ème classe = une peine d’amende de 750 €
- Une sanctions appliquée autant de fois qu’il y a de salariés indûment employés
 Le contrôle de la durée du travail
- Affichage et transmission de l’horaire collectif à l’IT = contravention de 4ème classe
- Non comptabilisation des heures de travail des salariés = contravention de 3ème
classe
 Le travail de nuit = une contravention de 5ème classe
1
9
COMMENT FAIRE FACE AUX RISQUES DU DROIT PENAL DU
TRAVAIL?
Caractéristiques des infractions relatives au temps de travail
Comportement incriminé : une omission
Nature de l’infraction : contravention
-non intentionnelle ;
-Infraction formelle (indépendante de la réalisation du dommage) ;
-Infraction continue.
Attention : l’amende est appliquée autant de fois qu’il y a de salariés concernés
indépendamment du nombre d’infractions relevé dans le PV de l’inspecteur du travail
2
0
COMMENT FAIRE FACE AUX RISQUES DU DROIT PENAL DU
TRAVAIL?
Les infractions en matière de repos
Quelles sont les règles relatives au repos sanctionnées pénalement ?
 Le repos quotidien (C. Trav., art. R. 3135-1)
 La journée du 1er mai (C. Trav., art. 3135-3)
 Le repos hebdomadaire (C. Trav., art. R. 3135-2)
2
1
COMMENT FAIRE FACE AUX RISQUES DU DROIT PENAL DU
TRAVAIL?
Les infractions en matière de repos
Comment les règles relatives au repos sont-elles sanctionnées pénalement ?
 Le repos quotidien = une peine d’amende pour une contravention de 4ème
classe, soit 750 € (appliquée autant de fois qu’il y a de salariés indûment employés)
 La journée du 1er mai = une peine d’amende pour une contravention de 4ème
classe, soit 750 € (appliquée autant de fois qu’il y a de salariés indûment employés)
 Le repos hebdomadaire = une peine d’amende pour une contravention de 5ème
classe, soit 1 500 € (appliquée autant de fois qu’il y a de salariés irrégulièrement employés)
2
2
COMMENT FAIRE FACE AUX RISQUES DU DROIT PENAL DU
TRAVAIL?
Caractéristiques des infractions relatives au repos
Comportement incriminé : une omission
Nature de l’infraction : contravention
-non intentionnelle ;
-Infraction formelle (indépendante de la réalisation du dommage) ;
-Infraction continue.
Attention : l’amende est appliquée autant de fois qu’il y a de salariés concernés
indépendamment du nombre d’infractions relevé dans le PV de l’inspecteur du travail
2
3
COMMENT FAIRE FACE AUX RISQUES DU DROIT PENAL DU
TRAVAIL?
Les infractions en matière de
santé et de sécurité au travail
Quelles sont les
principales infractions en
droit pénal du travail ?
Les infractions issues du Code du
travail
Les infractions issues du Code
pénal
2
4
COMMENT FAIRE FACE AUX RISQUES DU DROIT PENAL DU
TRAVAIL?
 la responsabilité pénale fondée sur le Code du travail
 les infractions aux règles d’hygiène et de sécurité contenues dans le Code du
travail (article L. 4741-1 CT) :
Engage sa responsabilité pénale l’employeur ou le préposé qui méconnaît par
sa faute personnelle les dispositions suivantes du Livre IV ainsi que celles des
décrets pris pour leur application:
-Droit d’alerte et de retrait;
-Obligations générales et particulières de formation et d’information;
-Jeunes travailleurs;
-Utilisation des lieux de travail;
-Équipements et moyens de protection;
-Prévention de certains risques d’exposition;
-Travaux réalisés dans un établissement par une entreprise extérieure;
-Coordination de la prévention…
2
5
COMMENT FAIRE FACE AUX RISQUES DU DROIT PENAL DU
TRAVAIL?
 la responsabilité pénale fondée sur le Code du travail
 les infractions aux règles d’hygiène et de sécurité (article L. 4741-1 CT) :
Comportement incriminé : une action ou une omission
Nature de l’infraction :
-Soit intentionnelle, soit non intentionnelle ;
-Infraction formelle (indépendante de la réalisation du dommage) ;
-Infraction continue.
Sanction : amende de 3 750 €
Récidive :
-Emprisonnement d’un an
-Amende de 9 000€
Attention : l’amende est appliquée autant de fois qu’il y a de salariés concernés
indépendamment du nombre d’infractions relevé dans le PV de l’inspecteur du
travail
2
6
COMMENT FAIRE FACE AUX RISQUES DU DROIT PENAL DU
TRAVAIL?
 la responsabilité pénale fondée sur le Code du travail
 les infractions aux règles d’hygiène et de sécurité (article L. 4741-1 CT)
Exemple : Cass. crim. 26.10.10, n°10-80414
« L’employeur commet une faute personnelle au sens de l’article L. 4741-1 CT en
ne veillant pas lui-même à la stricte et constante exécution des dispositions
édictées par ledit Code et par les règlements pris pour leur application en vue
d’assurer la sécurité des travailleurs (…) »
Aménagement des locaux (vestiaire, sanitaires…)
Port et entretien des EPI
Règlementation relative aux CDD, jeunes et intérimaires (pas de travaux
dangereux)
(…)
2
7
COMMENT FAIRE FACE AUX RISQUES DU DROIT PENAL DU
TRAVAIL?
la responsabilité pénale fondée sur le Code pénal
 les principales infractions contenues dans le Code pénal :
La faute non intentionnelle cause directe ou indirecte d’un accident du travail
(article 121-3 du Code pénal)
Lorsque l’auteur cause un dommage indirectement (homicide ou blessure
involontaire):
Les juridictions répressives doivent établir une faute de mise en danger
délibérée ou une faute caractérisée résultant d’une violation en connaissance
de cause d’une ou plusieurs règles de sécurité.
Lorsque l’auteur cause un dommage direct (homicide ou blessure
involontaire):
Les juridictions répressives doivent établir une faute simple d’imprudence, de
négligence ou de manquement à une obligation de prudence ou de sécurité.
2
8
COMMENT FAIRE FACE AUX RISQUES DU DROIT PENAL DU
TRAVAIL?
la responsabilité pénale fondée sur le Code pénal
 les principales infractions contenues dans le Code pénal :
Les sanctions de la faute non intentionnelle cause directe ou indirecte d’un
accident du travail ayant entraîné :
-La mort :
•3 ans d’emprisonnement et 45 000 € d’amende
•5 ans d’emprisonnement et 75 000 € d’amende en cas de circonstances
aggravantes
-Une incapacité totale de travail de plus de 3 mois :
•2 ans d’emprisonnement et 30 000 € d’amende
•3 ans d’emprisonnement et 45 000 € d’amende en cas de circonstances
aggravantes
-Une incapacité totale de travail d’une durée inférieure ou égale à 3 mois :
amende pour les contraventions de 5ème classe
-Des blessures sans incapacité totale de travail : amende pour contravention
de 2ème classe
2
9
COMMENT FAIRE FACE AUX RISQUES DU DROIT PENAL DU
TRAVAIL?
la responsabilité pénale fondée sur le Code pénal
 les caractéristiques des principales infractions contenues dans le Code pénal:
Le comportement incriminé : une action ou une omission
Nature des infractions :
-Non intentionnelles
-Infractions matérielles (de résultat)
-Infractions instantanées
3
0
COMMENT FAIRE FACE AUX RISQUES DU DROIT PENAL DU
TRAVAIL?
la responsabilité pénale fondée sur le Code pénal
 les principales infractions contenues dans le Code pénal :
Le délit de risque causé à autrui (article 223-1 CP):
« Le fait d’exposer directement autrui à un risque immédiat de mort ou de
blessures de nature à entraîner une mutilation ou une infirmité permanente par
la violation manifestement délibérée d’une obligation particulière de sécurité
ou de prudence imposée par la loi ou le règlement est puni d’un an
d’emprisonnement et de 15 000 € d’amende. »
Remarque :
L’obligation violée doit être une obligation particulière différente de l’obligation
générale de sécurité pesant sur le chef d’entreprise. Elle doit être écrite et
précise.
3
1
COMMENT FAIRE FACE AUX RISQUES DU DROIT PENAL DU
TRAVAIL?
la responsabilité pénale fondée sur le Code pénal
 les principales infractions contenues dans le Code pénal :
Le délit de risque causé à autrui (article 223-1 CP):
Exemple : CA, Douai 6.03.08, n°07-2135, 6ème ch.
« Le fait, pour une directeur d’établissement, d’exposer les salariés à un risque
immédiat d’inhalation de poussières d’amiante et donc à un risque immédiat de
mort ou de blessures de nature à entraîner une mutilation ou une infirmité
permanente est constitutif de l’infraction de mise en danger d’autrui. »
« En revanche, les manquements aux obligations d’évaluer les risques et
d’établir une fiche d’exposition pour chaque travailleur concerné, ne sont pas
constitutifs de ce délit dans la mesure où ils n’ont pas exposé directement les
salariés à un risque de mort ou de blessures. »
3
2
COMMENT FAIRE FACE AUX RISQUES DU DROIT PENAL DU
TRAVAIL?
la responsabilité pénale fondée sur le Code pénal
 les caractéristiques du délit de risque causé à autrui :
Le comportement incriminé : une action ou une omission
Nature de l’infractions :
-Non intentionnelle (prouver la faute de mise en danger délibérée)
-Infraction formelle
-Infraction continue
3
3
COMMENT FAIRE FACE AUX RISQUES DU DROIT PENAL DU
TRAVAIL?
Le risque pénal pour
l’employeur lié à la santé et
la sécurité au travail
Les cas de concours de qualifications
et de cumul de peines
3
4
COMMENT FAIRE FACE AUX RISQUES DU DROIT PENAL DU
TRAVAIL?
L’accident du travail : un cas de concours de qualifications
 le prévenu peut être déclaré coupable
Des infractions issues du Code du travail :
ET
Des infractions issues du Code pénal :
3
5
COMMENT FAIRE FACE AUX RISQUES DU DROIT PENAL DU
TRAVAIL?
Les règles en matière de cumul de peines
 les règles du Code pénal
En matière de délits :
-Principe de cumul des peines de nature différente
-En cas de concours de peines de même nature : application de la peine le plus
élevée
En matière de contraventions : cumul des peines d’amende entre elles sans
limitation
3
6
COMMENT FAIRE FACE AUX RISQUES DU DROIT PENAL DU
TRAVAIL?
Les règles en matière de cumul de peines
 les règles du Code du travail
En matière de délit (article L. 4741-1 CT) : peine appliquée autant de fois qu’il
de salariés concernés par l’infraction
En matière de contraventions : cumul des peines d’amende entre elles sans
limitation
3
7
COMMENT FAIRE FACE AUX RISQUES DU DROIT PENAL DU
TRAVAIL?
Les infractions relatives à
l’emploi
Le délit de travail dissimulé
Quelles sont les
principales infractions en
droit pénal du travail ?
Le délit de marchandage
Le prêt illicite de main d’œuvre
L’emploi irrégulier d’un salarié étranger
3
8
COMMENT FAIRE FACE AUX RISQUES DU DROIT PENAL DU
TRAVAIL?
L’infraction de travail dissimulé
Comment l’infraction de travail dissimulé est-elle caractérisée ?
 La dissimulation d’activité
« Est réputé travail dissimulé, par dissimulation d’activité, l’exercice à but lucratif
d’une activité de production, de transformation, de réparation, ou de prestations de
services ou l’accomplissement d’actes de commerce par tout personne qui se
soustrayant intentionnellement à ses obligations:
-Soit n’a pas demandé son immatriculation au répertoire des métiers ou, dans les
départements de la Moselle, du B-R et du H-R, au registre des entreprises ou au
registre du commerce et des sociétés, lorsque celle-ci est obligatoire, ou a poursuivi
son activité après refus d’immatriculation, ou postérieurement à une radiation;
-Soit n’a pas procédé aux déclarations qui doivent être faites aux organismes de
protection sociale ou à l’administration fiscale en vertu des dispositions légales en
vigueur. Cette situation peut notamment résulter de la non-déclaration d’une partie du
chiffre d’affaire ou de revenus ou de la continuation d’activité après avoir été radié par
les organismes de protection sociale. »
3
9
COMMENT FAIRE FACE AUX RISQUES DU DROIT PENAL DU
TRAVAIL?
L’infraction de travail dissimulé
Comment l’infraction de travail dissimulé est-elle caractérisée ?
 La dissimulation d’emploi salarié
« Est réputé travail dissimulé par dissimulation d’emploi salarié le fait pour tout
employeur de se soustraire intentionnellement :
-Soit à l’accomplissement de la déclaration préalable à l’embauche;
-Soit à la délivrance d’un bulletin de salaire, ou de mentionner sur ce dernier un
nombre d’heures de travail inférieur à celui réellement accompli;
-Soit aux déclarations relatives aux salaries ou aux cotisations sociales assises sur
ceux-ci auprès des organismes du recouvrement des contributions et cotisations
sociales ou de l’administration fiscale. »
4
0
COMMENT FAIRE FACE AUX RISQUES DU DROIT PENAL DU
TRAVAIL?
L’infraction de travail dissimulé
Comment l’infraction de travail dissimulé est-elle sanctionnée pénalement?
 Les peines applicables aux personnes physiques (chef d’entreprise ou
délégataire) :
- Une peine d’emprisonnement de 3 ans
- Une peine d’amende de 45 000 €
Des peines complémentaires sont également prévues:
- Interdiction d’exercer une fonction publique ou une activité professionnelle
ou sociale
- Exclusion des marchés publics pour une durée de 5 ans au plus
- Confiscation des objets ayant servi directement ou indirectement à
commettre l’infraction ou qui ont été utilisés à cette occasion
- Affichage du jugement aux frais de la personne condamnée
- Interdiction des droits civiques, civils et de famille
4
1
COMMENT FAIRE FACE AUX RISQUES DU DROIT PENAL DU
TRAVAIL?
L’infraction de travail dissimulé
Comment l’infraction de travail dissimulé est-elle sanctionnée pénalement ?
 Les peines applicables aux personnes morales reconnues responsables
pénalement sont très nombreuses :
- Une peine d’amende dont le taux maximum peut atteindre 225 000 €
- La dissolution (lorsque la personne morale a été créée pour commettre les faits incriminés ou a
été détournée de son objet pour commettre de tels faits)
- L’interdiction, à titre définitif ou pour une durée de 5 ans au plus, d’exercer
directement ou indirectement l’activité ayant occasionné l’infraction
- Le placement, pour une durée de 5 ans au plus, sous surveillance judiciaire
- La fermeture définitive ou pour une durée de 5 ans au plus de l’établissement
- L’exclusion des marchés publics à titre définitif ou pour une durée de 5 ans
au plus
- La confiscation du matériel
- Affichage et communication de la décision prononcée
4
2
COMMENT FAIRE FACE AUX RISQUES DU DROIT PENAL DU
TRAVAIL?
L’infraction de travail dissimulé
Existe-t-il des sanctions administratives pour le délit de travail dissimulé ?
 Le Préfet de département peut prendre les sanctions suivantes :
- Décider la fermeture provisoire de l’établissement, pour une durée maximale
de 3 mois, et éventuellement la saisie conservatoire du matériel professionnel
- Prononcer l’exclusion de contrats administratifs pour une durée qui ne peut
excéder 6 mois
 Les autorités gestionnaires d’aides publiques peuvent
- refuser ces aides, pour une durée maximale de 5 ans
- demander remboursement des aides versées au cours des 12 mois précédant
l’établissement du procès-verbal constatant les faits de travail dissimulé
 Une majoration de 25% sur les cotisations recouvrée à l’issue d’un contrôle
est applicable par l’URSSAF qui peut également annuler totalement ou
partiellement les réductions ou exonérations de charges
4
3
COMMENT FAIRE FACE AUX RISQUES DU DROIT PENAL DU
TRAVAIL?
L’infraction de travail dissimulé
Quelle est la nature de l’infraction de travail dissimulé ?
 Infraction formelle
 Infraction intentionnelle
 Infraction continue
4
4
COMMENT FAIRE FACE AUX RISQUES DU DROIT PENAL DU
TRAVAIL?
Le prêt illicite de main d’œuvre
Comment le délit de prêt illicite de main d’œuvre est-il caractérisé?
« Toute opération à but lucratif ayant pour objet exclusif le prêt de main d’œuvre est
interdite »
4
5
COMMENT FAIRE FACE AUX RISQUES DU DROIT PENAL DU
TRAVAIL?
Le prêt illicite de main d’œuvre
Comment le délit de prêt illicite de main d’œuvre est-il sanctionné
pénalement?
 Les peines applicables aux personnes physiques :
- Une peine d’emprisonnement d’au plus 2 ans
- Et / ou une peine d’amende d’au plus 30 000 €
 Les peines applicables aux personnes morales :
- 150 000 € d’amende
- Des peines complémentaires
Le tribunal peut également prononcer l’interdiction de sous-traiter de la main
d’œuvre pour une durée de 2 à 10 ans.
Le tribunal peut ordonner, aux frais de la personne condamnée, l’affichage du
jugement et sa publication.
 Des sanctions administratives de refus d’aide à l’emploi et à la formation
professionnelle peuvent également être prononcées
4
6
COMMENT FAIRE FACE AUX RISQUES DU DROIT PENAL DU
TRAVAIL?
Le délit de marchandage
Comment le délit de marchandage est-il caractérisé ?
« toute opération à but lucratif de fourniture de main d’œuvre qui a pour effet de
causer un préjudice au salarié qu’elle concerne ou d’éluder l’application de
dispositions légales ou de stipulations d’une convention ou d’un accord collectif de
travail. »
Comment le délit de marchandage est-il sanctionné pénalement ?
 Des peines identiques au délit de marchandage
4
7
COMMENT FAIRE FACE AUX RISQUES DU DROIT PENAL DU
TRAVAIL?
Le délit d’emploi irrégulier d’un salarié étranger
Comment le délit d’emploi irrégulier d’un salarié étranger est-il sanctionné
pénalement ?
 Une peine d’emprisonnement de 5 ans
 Une peine d’amende de 15 000 € appliquée autant de fois qu’il y a d’étrangers
concernés
Les mêmes peines sont encourues par le donneur d’ordre ou le client d’un
employeur qui emploie un plusieurs salariés étrangers sans titre de travail
 Des sanctions administratives sont également encourues :
-Refus d’attribution de certaines aides publiques pour une durée maximale de 5
ans
-Obligation de remboursement de tout ou partie des aides perçues au cours des
12 derniers mois
-Exclusion des marchés publics
-Fermeture provisoire
4
8
COMMENT FAIRE FACE AUX RISQUES DU DROIT PENAL DU
TRAVAIL?
Le délit d’emploi irrégulier d’un salarié étranger
Quelles sont les caractéristiques du délit d’emploi irrégulier d’un salarié
étranger?
 Une infraction formelle
 Une infraction intentionnelle
 Une infraction continue
4
9
COMMENT FAIRE FACE AUX RISQUES DU DROIT PENAL DU
TRAVAIL?
Les autres infractions
pénales
Quelles sont les
principales infractions en
droit pénal du travail ?
Le harcèlement moral ou sexuel
Le délit d’entrave
5
0
COMMENT FAIRE FACE AUX RISQUES DU DROIT PENAL DU
TRAVAIL?
L’inspecteur du travail, autorité
compétente pour constater les
infractions en droit pénal du travail
Le risque pénal pour
l’employeur lié à la santé et
la sécurité au travail
Le ministère public, autorité de
poursuite
Le tribunal correctionnel, juge
répressif
5
1
COMMENT FAIRE FACE AUX RISQUES DU DROIT PENAL DU
TRAVAIL?
L’inspecteur du travail, autorité compétente pour le constat des infractions
Quelle est la compétence territoriale de l’inspecteur du travail ?
 les inspecteurs du travail sont affectés par département et sont chargés par la DIRECCTE
de la responsabilité d’une section d’inspection (article R. 8122-3 et R. 8122-4 CT)
Les agents de l’inspection du travail sont compétents pour dresser procès-verbal dans le
département où ils sont nommés
Un inspecteur du travail peut dresser un procès-verbal en examinant les documents
détenus au siège d’une entreprise relevant de sa section d’inspection, alors même que ces
documents concernent un établissement situé dans un autre département
5
2
COMMENT FAIRE FACE AUX RISQUES DU DROIT PENAL DU
TRAVAIL?
L’inspecteur du travail, autorité compétente pour le constat des infractions
Comment s’exerce la mission de contrôle de l’inspecteur du travail ?
 le droit d’entrée et de visite (Conv. OIT n°81, art. 12)
les inspecteurs du travail sont autorisés à pénétrer librement, sans avertissement préalable,
à toute heure du jour et de la nuit, dans tout établissement assujetti au contrôle de
l’inspection
L’inspecteur peut informer l’employeur de sa présence, sauf contre-ordre
5
3
COMMENT FAIRE FACE AUX RISQUES DU DROIT PENAL DU
TRAVAIL?
L’inspecteur du travail, autorité compétente pour le constat des infractions
Comment s’exerce la mission de contrôle de l’inspecteur du travail ?
 le droit d’enquête (Conv. OIT n°81, art. 12)
les inspecteurs du travail sont autorisés à interroger, soit seuls, soit en présence de
témoins, l’employeur ou le personnel de l’entreprise sur toutes les matières relatives à
l’application des dispositions légales, et ce, en quelque lieu que ce soit
Depuis 2003, l’inspecteur du travail peut demander aux employeurs et salariés de justifier
de leur identité et de leur adresse
5
4
COMMENT FAIRE FACE AUX RISQUES DU DROIT PENAL DU
TRAVAIL?
L’inspecteur du travail, autorité compétente pour le constat des infractions
Comment s’exerce la mission de contrôle de l’inspecteur du travail ?
 le droit de communication (Conv. OIT n°81, art. 12)
Les inspecteurs du travail sont autorisés à demander communication de tous livres,
registres et documents dont la tenue est prescrite par la législation relative aux conditions
de travail, en vue d’en vérifier la conformité avec les dispositions légales et de les copier ou
d’en établir des extraits
Le Code du travail opère une distinction entre:
-Les documents qui doivent être tenus à la disposition de l’inspection du travail
-Les documents qui doivent lui être présentés, à sa demande
-Les documents qui doivent lui être envoyés
La non-communication des documents est passible d’une amende contraventionnelle
5
5
COMMENT FAIRE FACE AUX RISQUES DU DROIT PENAL DU
TRAVAIL?
L’inspecteur du travail, autorité compétente pour le constat des infractions
Comment s’exerce la mission de contrôle de l’inspecteur du travail ?
 le délit d’obstacle (art. L. 8114-1 CT)
Le fait de porter obstacle à l’accomplissement des devoirs d’un inspecteur du travail est
passible d’un an d’emprisonnement et d’une amende de 3 750 €
La qualification du délit d’obstacle a été retenue dans les cas suivants :
-Obstruction au droit d’entrée de l’inspecteur du travail
-Exigence d’une carte professionnelle en préalable à l’accès au locaux, alors que
l’employeur n’avait aucun doute sur la qualité de la personne
-Opposition à l’enquête de l’inspecteur du travail
-Refus de communication obligatoire
5
6
COMMENT FAIRE FACE AUX RISQUES DU DROIT PENAL DU
TRAVAIL?
L’inspecteur du travail, autorité compétente pour le constat des infractions
Quels sont les moyens dont dispose l’inspecteur du travail ?
 l’observation
Simple rappel des dispositions législatives et règlementaires en vigueur
C’est le mode le plus fréquent d’intervention de l’inspection du travail
Les observations ne constituent pas une décision administrative susceptible de recours
pour excès de pouvoir
5
7
COMMENT FAIRE FACE AUX RISQUES DU DROIT PENAL DU
TRAVAIL?
L’inspecteur du travail, autorité compétente pour le constat des infractions
Quels sont les moyens dont dispose l’inspecteur du travail ?
 la mise en demeure
La mise en demeure est prévue essentiellement pour l’application de la règlementation en
matière d’hygiène et de sécurité
La mise en demeure est un préalable nécessaire à l’établissement d’un procès-verbal
exception en cas de danger grave et imminent
Le délai d’exécution des mises en demeure peut être expressément prévu par décret (art. R.
4721-5 CT)
La mise en demeure est une décision administrative susceptible de recours
5
8
COMMENT FAIRE FACE AUX RISQUES DU DROIT PENAL DU
TRAVAIL?
L’inspecteur du travail, autorité compétente pour le constat des infractions
Quels sont les moyens dont dispose l’inspecteur du travail ?
 les procès-verbaux
Les inspecteurs du travail constatent les infractions par des procès-verbaux qui font foi
jusqu’à preuve contraire
Il ne peut être dressé procès-verbal que lorsqu’un texte a expressément prévu une sanction
pénale
Le procureur de la République reçoit les plaintes et les dénonciations et apprécie la suite à
leur donner
5
9
MERCI POUR
VOTRE ÉCOUTE
60

similar documents