Suite - Csrn

Report
L’école, j’y tiens!
Tous ensemble pour la
réussite scolaire
La Stratégie d’action sur la persévérance
scolaire :
• interpelle toute la société;
• s’inspire de pratiques reconnues
pour leur efficacité;
• reconnaît l’importance du rôle des parents;
• mise sur le dépistage précoce et l’intervention
adaptée;
• est centrée sur les déterminants de la réussite :
 la lecture;
 la mathématique;
 les apprentissages sociaux et les saines
habitudes de vie;
 l’engagement scolaire et parascolaire.
• Augmentation du taux de diplomation
de 7,5 % pour l’ensemble de la population
québécoise
• Augmentation de 8,8 % chez les garçons
• Augmentation de 5,5 % chez les moins
de 20 ans
• Agir de façon spécifique sur les garçons
• Aider les élèves en retard scolaire
• Intervenir auprès des élèves provenant de
milieux défavorisés ainsi qu’auprès de ceux
qui sont issus de l’immigration
• Ne pas laisser partir les élèves rendus
en 4e ou en 5e secondaire
La Stratégie :
• précise les responsabilités de chacun dans
l’atteinte de la cible
• donne davantage d’importance à
l’engagement des personnes
plutôt qu’aux structures
• La ministre oriente les travaux, fixe les objectifs et
mobilise les acteurs
• L’élève s’engage dans ses apprentissages
• Les parents agissent comme partenaires essentiels
• Les enseignantes et enseignants décèlent les
difficultés, interviennent rapidement, veillent à leur
formation continue et collaborent avec le personnel des
services éducatifs complémentaires
• Les directrices et directeurs d’établissement
mobilisent leur équipe et associent les divers
partenaires
• Les directrices et directeurs généraux des
commissions scolaires soutiennent les directions
d’école avec souplesse, flexibilité et adaptabilité
• Les présidentes et présidents des commissions
scolaires valorisent l’éducation sur leur territoire
• La communauté contribue au développement
de l’élève
• Le milieu de l’emploi favorise l’obtention d’un
diplôme ou d’une qualification
• Les tables régionales d’éducation interordres
assurent la convergence des forces locales et
régionales
• Les voies de réussite s’appuient sur les données issues
de la recherche
• Quatre moments stratégiques :




l’entrée à l’école;
le passage du primaire au secondaire;
la 4e et la 5e année du secondaire;
dès qu’un jeune quitte l’école sans diplôme
ni qualification.
• Message sans équivoque : l’école est
essentielle
• Campagne nationale et régionale
• Rendez-vous avec les enseignants, les
parents et le milieu des affaires
• Engagement des employeurs
• Engagement des commissions scolaires sur les
moyens et les actions pour améliorer la
persévérance et la réussite scolaires
• Établissement d’objectifs mesurables en vue de
l’atteinte des résultats
• Reddition de comptes publique des commissions
scolaires
• Soutien aux actions régionales
• Soutien d’experts en région
• Collaboration du Secrétariat à la jeunesse et
de la Fondation Lucie et André Chagnon
• Identification précoce
• Soutien à la petite enfance
• Diffusion des meilleures pratiques
• Pour offrir de meilleures conditions d’apprentissage,
améliorer les relations maître-élèves et intervenir
rapidement
• Valorisation de la profession enseignante :
réviser le programme de formation initiale, élargir
l’offre de formation continue et attirer davantage
d’hommes dans l’enseignement
• Amélioration du programme Aide aux devoirs
• Accompagnement individualisé en lecture
et en mathématique
• Soutien aux parents de milieux défavorisés
• Mise en œuvre des six voies d’amélioration :
 des attentes plus précises;
 une approche préventive et ciblée;
 un leadership accru de la direction d’école;
 une planification triennale;
 une reddition de comptes annuelle;
 un développement professionnel continu.
• Accompagnement de 133 écoles phares
et déploiement de l’expertise
• Projets particuliers dans deux commissions
scolaires : CS des Samares et CS de
Saint-Hyacinthe
• Meilleure préparation de l’arrivée au
secondaire, particulièrement pour les élèves
ayant un retard scolaire
• Action rapide pour contribuer à résoudre
les difficultés
• Augmentation du nombre d’enseignantsressources et redéfinition de leur mandat
• Développement du sentiment d’appartenance à
l’école, plus particulièrement chez les garçons et les
élèves à risque de décrocher
• Offre d’une variété d’activités physiques, culturelles
ou communautaires
• Accès de tous les élèves, incluant ceux et celles qui
ont des difficultés, à des projets pédagogiques,
notamment en sport ou en art
• Appui au Réseau réussite Montréal pour
favoriser :
 le maintien aux études des jeunes à
risque de décrocher;
 le retour aux études des jeunes ayant
décroché.
• Soutien personnalisé à l’élève ayant un échec dans une
matière obligatoire
• Repérage systématique de l’élève présentant des signes
de désengagement
• Partenariat accru avec les carrefours jeunesse-emploi
• Valorisation des métiers spécialisés
• Concomitance de la formation générale
et de l’apprentissage d’un métier
• Mise en œuvre de passerelles entre les métiers
semi-spécialisés et certains programmes de la FP
• Actions pour rejoindre chaque jeune décrocheur et
l’inciter à retourner aux études
• Accessibilité à des services complémentaires
• Initiatives visant la conciliation travail-études
Merci de votre attention!

similar documents