Cas clinique - promedecine

Report
CONDUITE A TENIR DEVANT UNE DOULEUR
THORACIQUE
ENCADREUR : PR A.GARROUCH
RÉALISÉ PAR : ABDELBARI MARWA
 Une
douleur thoracique peut avoir
plusieurs origines :
 Origine
cardiaque généralement
médiane
 Origine pulmonaire généralement
latérothoracique
 Origine neurogène ou costale









Devant une douleur thoracique il est fondamental de
rechercher en premier lieu une détresse vitale.
Quatre diagnostics doivent être évoqués en priorité (PIED) :
- Péricardite,
- Infarctus du myocarde,
- Embolie pulmonaire,
- Dissection aortique.
Pneumothorax
Pleurésie
L’orientation diagnostique est fondée sur l’interrogatoire,
l’examen physique, l’ECG qui doit TOUJOURS être réalisé, et
la radiographie thoracique
CAS CLINIQUE
Patient B J A , âgé de 75
ans , originaire de Sousse
admis pour douleur
thoracique dte
interrogatoire
Antécédents
Habitudes de vie
Caractéristique de
la douleur
Signes associés
Pas de HTA
Tabagique : 40 PA
Siège : thoracique
droite
Dyspnée d’effort
Pas de diabète
Profession :
agriculteur
Durée : depuis 20
jours
Toux productive
Mode
d’installation :
progressive
Amaigrissement
non chiffré
Intensité: forte
Pas d’hémoptysie
ni sueurs
nocturnes
Type: point de coté
Facteurs
aggravants:
inspiration
profonde et toux
EXAMEN CLINIQUE
Examen général
Examen tête et
cou
Examen
cardiovasculaire
Examen des
membres
inférieurs
Conscient
Conjonctives
normo colorées
TA: 11/6
Pas d’œdème
Bien orienté
Loge thyroïdienne
libre
FC: 81 b/min
PS: 1
Pas d’ ADPC
Auscultation
cardiaque ;
normale
apyrétique
Mauvaise hygiène Pas de souffle ni
bucco_dentaire
bruit surajouté
EXAMEN PLEURO PULMONAIRE
inspection
palpation
percussion
Auscultation
Polypnéique à
27c/min
Abolition des vv
du coté droit
Matité du coté
droit
Diminution du
murmure
vésiculaire du
coté droit
Pas de signe de
lutte
Râles sibilants
diffus dans les 2
champs
pulmonaires
surtout a G
EXAMENS COMPLEMENTAIRES
Quel est d’après vous le
premier examen
complémentaire à faire ?
LA RX THORAX
RX THORAX
INTERPRÉTATION

Opacité homogène de tonalité hydrique
occupant le 1/3 inferieur du champs
pulmonaire droit, à limite supérieure concave
comblant et effaçant la
coupole diaphragmatique

Emoussement du cul de sac gauche

Epaississement pariétal apical gauche rétractile
AUTRES EXAMENS

ECG:
rythme régulier sinusal 112 b/min
pas de trouble de conduction ni de
repolarisation
GAZ DU SANG ARTÉRIEL
paramètre
valeur
interprétation
pH
7.46
normale
Pco2
38.3
Légèrement diminué
PO2
96.1
normale
Hco3
27.6
normale
SaO2
97.6
normale

Devant la symptomatologie et la
radiographie de thorax , quel diagnostic
évoquez vous?

1_ un épanchement pleural liquidien
++

2_ une tumeur pulmonaire+

3_ tuberculose +/L’examen clé est:
la ponction pleurale
PONCTION PLEURALE
La ponction pleurale a ramené 1400cc de
liquide jaunâtre légèrement hématique avec
 Prot: 39g/l
 Rivalta positif
 100% lymphocytaire


de quel type de liquide s’agit' il ?
il s’agit d’un exsudat: prot > 30
l’épanchement pleural
Le terme épanchement pleural désigne la présence
d'un liquide dans la cavité pleurale (plèvre), entre
les deux feuillets de la plèvre: le feuillet viscéral
adhérent au poumon et le feuillet pariétal adhérent
à la cage thoracique qui délimitent normalement
un espace virtuel.
une ponction évacuatrice est nécessaire pour
soulager le patient
ÉTIOLOGIE
Dans
le cadre de bilan
étiologiQue , Quel est l’
examen a réaliser en
premier lieu?
ÉTIOLOGIE
biopsie pleurale







Origine néoplasique +++
biopsie pleurale/
Fibroscopie bronchique +++
Tuberculose
biopsie pleurale et/ou recherche de BK: Liq pl
Crachat, aspiration br
Maladie de système
bilan immunologique
COMPTE RENDU
cytologie : pas de cellules néoplasique ( +40%)
 Recherche de BK : NEG
 La fibroscopie bronchique a montre une
infiltration bourgeonnante de la lobaire
supérieur droite suspecte de malignité
 La biopsie bronchique : carcinome epidermoide
moyennement différencié de la LSD


Une tumeur
bilan d’extension
TDM THORACIQUE
scintigraphie osseuse
Epanchement
Tumeur
TDM: volumineux processus gangliotumoral
péri hilaire droit avec très probable localisation
secondaire parenchymateuse pulmonaire
homolatérale et pleurale et atteinte
ganglionnaire
 Métastase osseuse costale droite
 Probable envahissement vasculaire: VCS et AP
droite

Diagnostic:
Pleurésie métastatique
Carcinome épidermoide p dt
Métastase osseuse
Stade IV
merci

similar documents